Edito du 31 Mars 2010 :

What Now ?...
. Pas assez dormi cette nuit,
réveillé trop tôt...
Mal au crâne...
---
. Je sais que ça devrait pas me toucher,
qu'ils ne sont qu'un ou deux connards isolés,
mais les attaques de trolls répétées
qui me visent
commencent vraiment a me miner...
C'est en train de m'écœurer du net tout court...
Heureusement, bientôt les vacances,
et bientôt on va bouger..
Des vacances d'internet,
cela me fera du bien...
Je fais bien de faire cette BD...
Je pense la mettre en ligne
début avril,
avant de m'éloigner d'internet...
Enfin, si je l'ai terminé a temps...
--
. Cela me conforte dans la certitude
que jamais je ne voudrais être connu,
devenir une star, une célébrité,
jamais...
Ces déconvenues me déplaisent en effet
au point de préférer pour les éviter,
éviter un métier qui en lui même me plaît
me passionne même...
--
. Oh, je sais, je ne suis pas la seule victime des trolls
loin de là,
et il y a recrudescence en ce moment,
mais ça me touche quand même
d'être visé de la sorte.
---
C'était un endroit sympa
et ils ont gâchés tout ça...
Un endroit sympa ne s'obtient pas
avec des règles,
mais avec des gens sympas,
c'est aussi simple que ça.
Il suffit de quelques connards
pour tout gâcher...
Et ils se plaindront après,
refusant même parfois d'admettre
que c'est eux qui ont tout gâché...
--
Filtrer l'entrée ?
C'est contre le concept, non ?
D'entrée libre...
C'est de cela que parle ma BD...
----
. Le fait d'être dégoutté d'internet de la sorte
a un impact sur mon moral général...
Plus envie d'aller sur internet,
de faire quoi que ce soit sur internet...
Mais faire quoi ?
Sortir ? Voir des gens ?
Berrk...
Surtout pas voir des gens...
Ah non...
Alors quoi ?
Ecrire ? Dessiner ?
Pour me faire démolir par des gens ?
Quel interèt ?
Voila ou j'en suis...
Plus vraiment dans une dépression classique...
Mais sans but...
Sans finalité...
Quoi que je fasse,
ou que j'aille,
je serais moins bien,
moins heureux
que seul avec mon ange...
Alors a quoi bon faire quoi que ce soit ?
--
. Le problème étant que je n'aime pas rester
a rien faire...
Insoluble ?
--
. Dites,
vouloir passer son temps au lit
a dormir,
c'est signe de dépression ?
Parce que ça me gagne de plus en plus...
Avec le gout a rien,
l'envie de rien...
D'un côté, quand je suis avec mon ange,
je suis heureux
et je sais que je ne serais jamais mieux...
De l'autre, forcément,
cela ne me pousse pas a faire grand chose
surtout quand je vois comment tourne
la moindre petite chose...
 

Edito du 30 Mars 2010 :

Who should be right to love anything...?
.  Une des raisons qui m'ont fait créé
mon blog BD ciné,
et qui se manifeste encore aujourd'hui un peu,
c'est outre le fait que je gave parfois mon ange
avec tout ça,
 et qu'il me fallait un autre endroit pour le faire sortir,
mais aussi le rapport aux forums...
--
. Sur les forums ciné,
on voit parfois les gens TROP argumenter.
Comme si ils devaient nous démontrer
par A + B = X,
scientifiquement,
pourquoi tel film est nul
ou pourquoi tel film est génial
et qu'on DOIT aimer ce film.
Alors que ça ne marche pas comme ça.
Il y a des films truffés d'incohérences,
d'erreurs techniques,
parfois même maladroitement interprétés,
qui pourtant vous touche,
qui vous parle,
tandis d'autres qui vous laissent indifférent.
L'emotion n'est pas le résultat d'une équation technique.
Elle ne se calcule pas.
On ne peux pas imposer un avis,
car ce n'est qu'un avis.
A trop chercher dans le technique
et l'argutie,
ils en négligent le plus important :
le ressenti.
-
. C'est pourquoi je ne tente jamais de justifier
de manière pseudo-scientifique
ce que j'ai aimé...
Je me contente de dire que j'ai aimé...

 

Edito du 29 Mars 2010 :

La 23eme Invasion...
. Je viens de commencer
a dessiner "La 23eme Invasion",
la BD que j'ai eu l'idée de faire
d'après le sujet
des 23h de la BD...
Je ne la ferais pas en 23h,
et je n'essaierais même pas,
je veux savourer...
J'ai trop de choses a exprimer dedans,
celle-là me tiens trop a coeur...
Il faudrait juste que je la finisse
avant qu'on redescende a Nîmes,
avant d'être coupé d'internet
pour plusieurs mois...
Il faudrait que je la poste avant la coupure...
Parce que ça exprime bien mon ressenti...
Et oui,je suis comme ça, moi,
j'ai tendance a foutre mes tripes dedans...
Et pour ça aussi, je veux prendre mon temps,
savourer...
Je ne suis pas pressé de l'avoir fini,
car pour moi, le plaisir est dans le fait de la faire...
--------------------------
. C'est la première fois que ça me fait le coups...
Je sortait mon sac de poubelle recyclables,
sous la pluie,
et les éboueurs étaient là...
Ils m'ont gentiment pris mon sac
et l'on vidé directement dans le camion...
Sympa...

 

Edito du 28 Mars 2010 :

...
.  Au final, mes coups de coeur pour les 23h de la BD,
ce sont Lilly, Vertron,
et CYMysterioso
et Un peu plus de trois cent, de Quibe,
qui m'a fait pleurer de rire
Et celui de K4nti...




Edito du 27 Mars 2010 :

...
.  C'est les 23h de la BD...
a l'occasion du Festiblog...
Vu mon manque d'envie de dessiner
ou quoi,
ces derniers temps,
il ne m'avait même pas effleurer l'idée
d'y participer...
Juste de soutenir, d'encourager
 des participants comme Ydrioss ou llotyss,
--
. Pourtant, le sujet,
je pourrais en faire quelque chose...
Vite, vite, je note des idées...
Bon, je ne ferais pas les 23h,
ça, y faut pas y compter, 
ce week end, ce sera pas possible,
mais a partir de lundi,
je pourrais tenter de faire un truc sur le sujet
de mon côté...
Oui, j'ai des idées...
Et ça me plairait...
A fond, c'est pas grave si je tiens pas
les delais,
je ne suis même pas inscris,
et je le répète,
ce week end,
je n'aurais rien pu faire...
Mais c'est assez pour faire (re)naitre l'envie...
---
Oh, le sujet ?
il est ici...
---
Alors en tous cas,
bravo a tous les participants,
et merci, merci,
parce que vous m'avez redonner envie
de dessiner...
A faire un truc comme ça,
ou il n'y a rien,
mais absolument RIEN a gagner,
juste pour le plaisir,
a vous voir tous,
ça fait plaisir, et ça remotive...,


Edito du 26 Mars 2010 :

...
. Une chose qui me rend
fondamentalement different
de la plupart des gens,
c'est que je crois en la différence,
non en l'uniformisation.
Je crois, je sais,
que les gens peuvent être vraiment différents
les uns des autres
a tous les degrés et a tous les niveaux...
--
. Je le remarque,
combien cette tolérance est peu commune
quand je vois tant de gens s'acharner
a vouloir faire ceder les autres,
a les ralier a leurs idées,
a leurs gouts,
a leurs manières...
Moi, je me contente de dire
"je suis ainsi, j'aime telle chose,
je n'aime pas telle autres,
etc, etc..."...
Mais eux veulent souvent insister
pour prouver, démontrer
qu'ils ont raison,
et que ceux qui pensent ou sont
d'une autre façon
ont tort !
Et qu'il faut absolument se plier,
se ralier a eux...
---
. Dépression, toujours là...
Elle ne me lâche pas...
Même la radio semble chanter ma dépression...
Bon sang...
Je vais tenter de l'exorciser par le dessin,
mais je ne sais pas...
---
Finalement,
j'ai fait autre chose...
Et... Bizarrement, ça marche plutôt bien...
J'ai passé l'après midi a pleurer,
oui, pleurer,
en écoutant des chansons d'amour...
Et... ça fait du bien.
Bizarre, non ?
--,











Edito du 25 Mars 2010 :
Body Without a Face
or
Face Without a Body...

.  J'ai du mal avec cette dychtotomie,
qui apparait de manière flagrante
sur les trombis..
Ou on est soit un corps,
soit une tête...
Mais presque jamais les deux en même temps...
On pourrait croire que c'est pour des raisons de cadres,
mais non, pas seulement...
Il y a un vrai déchirement...
Très, très souvent, très courant...
Le visage ne doit pas être lié au corps,
le visage, l'esprit,
se désolidarise de son aspect charnel...
---
. "Je n'aimerais pas que l'on trouve
des photos de moi a côté de ça..."
Ah ! Lol.
On appelle donc ça du rejet de l'autre.
on ghettoïse l'autre.
Et le plus souvent par hypocrisie.
Car "ce genre de photos",
ils les regardent en secret.
L'esprit pervers, c'est le leur.
La perversité est dans le regard porté.
Mais au dela de ça,
il y a l'aspect "je ne voudrais pas être vu
avec des gens comme vous"...
"Des gens comme vous"...
Je l'ai déjà entendu...
Et j'ai déjà vécu,
des gens qui, quand ils avaient vraiment besoin de quelqu'un
venaient me voir,
mais quand tout allait bien,
ne voulait surtout pas être vu avec moi !
Il y a des apparences a garder
dans le monde de la superficialité...
Bien sur, on a le droit de ne pas aimer,
ça c'est une chose,
mais le rejet de quelque chose,
par le pretexte des apparences,
c'est ecoeurant...
--
Cette hypocrisie me rend agressif,
presque violent...
Et j'ai envie de hurler,
comme un rocker,
de mettre ça en avant encore plus
alors que cela n'est qu'une toute petite part
des choses que j'aime,
mais MERDE, oui, j'aime AUSSI ça,
je trouve AUSSI ça beau,
et je vous emmerde !
Non, tout ne se résume pas a ça,
loin de là,
mais MERDE !
Je refuse de vous laisser cracher dessus comme ça !
--
Ainsi, souvent,
on s'approche de moi,
et on voit que sous les cheveux longs,
sous l'apparence,
il y a quelqu'un de super sympa...
Et on me dit que je m'integrerais mieux
si je changeais ceci, ça, et ça,
si je ne parlais pas de ça,
etc, etc...
Mais je ne veux pas me joindre
aux rangs des hypocrites,
de ceux qui sous l'apparence
de "gens biens comme il faut"
cachent des vices totalement absent de moi...
J'ai déjà parlé a  vos "gens biens",
en privé,
les conversations qu'ils ne veulent pas qu'on répète,
pour sauvegarder les apparences,
et bien moi, ils me rendaient MALADE !
--
People always want to manipulate me
to turn me,
into something they want me to be
something they think I should be,
but it's not me.
And I've enough of that,
I've enough of people
who wants me to be what they want.
Let me be, and fuck you
if you don't like me
the way I am.
-
I don't want to be liked
for my apparence,
for my habilities...
--
I'm the kind of guy,
you like to spite on,
to make joke on,
in public,
but I'm the kind of guy
you come to for help
in time of troubles.
And I don't want that anymore.
I don't want to be the nice stupid guy,
you cry for help,
and when everything gets better
you reject...
I don't.
So, I don't want to meet or help
anyone.
Event talk.
Yeah.
To this point.
--
You should go out
to the world,
and be yourself,
if you're not prepared to be humilited,
spite on,
despised for that.
So what ?
So either you do are ashamed of yourself,
you do like everydoby else,
or, you don't go outside.
I don't want to go outside anymore.
I'm tired.


Edito du 24 Mars 2010 :

...
.  Je suis un vieux,
et en temps que vieux,
je peux vous dire quelque chose :
la plupart des gens,
quand ils regardent en arrière,
ils ne regrettent pas les "conneries"
qu'ils ont pu faire.
Celles pour lesquelles
on se fait engueuler par les parents,
montré du doigts par les camarades,
etc, etc...
Les conneries comme ça,
la plupart du temps,
c'est des putain de bons souvenirs...
Et même si on les raconte pas toujours,
ça tiens plus chaud au coeur que de se dire
"moi ? J'ai été sage, j'ai jamais rien fait."
---
Plus une chose est intéressante, "forte",
plus les réactions sont violentes...
Comme on ne peux pas plaire a tout le monde,
et je l'espère, a la réciproque,
on peux toujours plaire a quelqu'un,
il y aura toujours des mécontents,
des avis contraires...
J'ai appris a suivre mon avis,
et a apprécier avec mes yeux, et mon coeur,
sans écouter les quolibets...
----
J'ai commencé a faire des croquis,
mais je suis pas motivé,
la flemme,
et en plus, je souffre de l'inverse
de l'émulation.
De voir ce que font les autres,
ça me donne pas envie de m'y mettre,
ça me motive pas,
au contraire...




Edito du 23 Mars 2010 :

...
.  Niveau depression,
ça va un peu mieux ce matin...
Y'a vraiment des hauts et des bas irraisonnés....
Parce qu'a côté de ça,
j'ai envie de rien, rien...
--
. Il y a un truc important a savoir
avec les gens timides comme moi,
lorsqu'on pose une question,
on a besoin d'une réponse affirmative
nette et claire
pour comprendre "oui",
l'absence de réponse négative franche
ne nous suffit pas.
On a besoin qu'on nous demande,
on ose pas s'imposer.
On aime d'ailleurs qu'on nous demande...
On a un problème avec les gens qui ne savent
que dire "non !" et jamais "oui",
et qui s'emporte qu'on n'ai pas compris "oui"
simplement parce qu'on ne nous avais pas dit "non"
en nous enguelant...
Je sais que c'est nous qui sommes anormaux,
mais on est comme ça.
On a besoin d'être encouragés,
pas découragés...



Edito du 22 Mars 2010 :

Première impression et bon fond...
.  La toute toute première impression
que nous a fait notre nouveau proprio,
n'était pas forcément excellente...
On l'a vu arriver, l'air bouguon,
la mine renfrogné,
on a presque du le forcer a dire bonjour,
et a me serrer la main...
Mais au bout du compte,
ça s'est très bien passé...
-
Au fond, en vérité,
je préfère les gens d'un premier abord pas évident.
Les gens qui a priori ne sont pas des plus avenants,
ceux qui ne cherchent pas a être amis
avec la terre entière...
Je préfère les gens qu'on apprends a connaitre,
qu'on apprivoise peu a peu,
un  peu comme des animaux,
que ceux qui sont si gentils, semblent si ouverts d'entrée,
semblent être vos amis tout de suite,
de manière instantanée,
et qui sont les premiers a vous trahir,
a vous lâcher, a vous abandonner,
ou a se reveler être bien plus perfide
et bien moins franc
que ce qu'il paraissait...
Les apparences ainsi, peuvent paraitre trompeuse,
lorsqu'on ne sais pas reconnaitre
un visage par trop aimable
sans vous connaître
pour être honnête...


Edito du 21 Mars 2010 :

Don't want to hurt you,
don't want you to be hurt...

.  Je suis trop gentil...
Trop bon...
Trop con...
Pas naïf, non...
Hélas, peut être,
car cela me permettrait d'être plus optimiste,
je ne sais...
Mais si je souffre,
comme tout le monde,
d'être rejetté, calomnié,
conspué,
de me faire cracher dessus,
je crois que l'un de mes plus gros problèmes,
en réalité,
est que je ne veux pas blesser,
ou faire souffrir les gens autour de moi,
ni ne peux supporter de voir quelqu'un faire du mal
aux êtres autour de moi...
Je tiens ça de ma mère, je crois...
Et c'est vraiment l'une de mes tares les plus handicapantes...
Car il faut s'en foutre a un moment des autres,
il faut leur marcher dessus...
Il faut ne penser qu'a sa propre gueule,
se foutre des conséquences sur autrui...
Et je ne peux pas faire ça...
Je suis trop sensible...
---
. C'est aussi pour ça que je ne tourne pas, 
ou si peu...
Je ne veux pas emmerder les gens,
les déranger,
leur imposer quoi que ce soit....
Trop con...
Vous imaginez pas...
--------------
. On a trouvé un appartement a Nantes,
et j'ai signé le chèque de caution...
Il faudra que je refasses un virement,
car avec deux loyer,
mon compte chèque va vite se vider...
--
. Il faudrait que je trouve quelque chose a faire...
A faire....
Pas lire, ou regarder des films...
Faire...
J'en ai besoin...
Mais quoi ?
Ecrire ? Dessiner ?
Je ne sais pas...
Sans raisons, alors que tout va bien,
alors qu'il fait beau,
je suis en train de faire une putain de dépression...
Sans raison..



Edito du 20 Mars 2010 :

Les pollueurs ont tout gagnés...
. On a visité des appartements...
L'un d'eux,
l'entrée venait d'être repeinte,
de frais,
ça se voyais...
Et des injures y était écrites par dessus,
envers le propriétaire,
critiquant la tenue des lieux...
Le proprio en question en était écœuré,
découragé...
On commence a remettre a neuf,
a retaper,
et aussitôt, ça ?
On vous casse l'effort ? En plein élan ?
Mais si les lieux sont dégueulasses,
c'est la faute a qui ?
Comment ceux qui salissent de la sorte
peuvent oser se plaindre de l'état des lieux,
que personne ne vienne nettoyer leurs saloperies,
les effets de leurs conneries ?
Irresponsables connards, abrutis...
Le proprio avait pour le coups stoppé tout travaux
de rénovations dans l'entrée et les escaliers...
Et comme je le comprends,
oh oui, comme je le comprends...
Pourquoi se fatiguer,
si ils vont tout resaloper avec encore plus d'énergie
juste après ?
Qu'ils aillent se faire foutre...
Si ils en ont marre de la crasse,
ils arrêteront de salir !
(Non, en fait, on le sait bien,
ils iront salir ailleurs
en se plaignant..
Il leur faut quelque chose de propre
pour pouvoir salir,
cracher dessus...)
--
. C'est a vous décourager de tout...
Je les comprends de vouloir vendre
plutôt que louer...
Oh oui...
---
. On va probablement se retrouver
sans internet
pour 3 ou 4 mois facile...
--
Sur mon trombi,
en raison de mon absence
et de l'affluence de trolls malveillants,
j'ai décidé en mon absence
de clore les commentaires,
n'étant pas là pour les modérer,
 je veux pas d'injures ou de trucs comme ça...
--
J'en ai marre de la haine,
du rejet, de la médisance, de l'envie...
J'en ai marre des gens mauvais et aigris,
toujours a vouloir cracher sur autrui,
a pointer du doigt, a dénoncer de loin,
mais jamais a ne rien faire de bien...
Je me suis laissé détruire par eux, moi aussi...
Si on écoute les critiques,
on ne fais jamais rien, jamais...
Tout est de la merde, tout...
Rien n'aurais jamais été bâti...
J'en ai vraiment assez...
Je suis ecoeuré...
Ne rien faire, du tout, jamais,
ne jamais parler a qui que ce soit,
ne jamais rien faire, ni rien...
Voila, c'est ça la solution...
J'en ai marre... Marre...
Si vous saviez...
La moindre chose,
la moindre chose,
le moindre...
Il faut que, non , qu'ils nous cassent comme ça...
--
Heureusement qu'elle est là,
avec moi,
la tête posée sur mon ventre...
Je l'aime tellement...
Le reste du monde peux bien aller se faire foutre,
je n'ai besoin de rien,
de rien d'autre qu'elle...
---
. Est-ce vraiment un mal
de me retrouver sans internet quelques temps ?
Non, hein...? A priori, franchement non...
Même que du bien...
Le seul problème,
c'est que je ne suis pas sur de faire autre chose...
Parce que si même,
rien qu'un truc aussi puéril que ça,
on parvient a m'en dégoutter,
alors a quoi bon ?
A quoi bon tenter quoi que ce soit,
qui s'avérerait forcément plus sérieux
car rien ne saurait l'être moins ?
A quoi bon ?
-
. Je sais, je sais,
la solution, c'est de s'en foutre,
de tout, des gens, des choses,
de ne rien prendre a coeur,
et mépriser tout le monde...
Mais je ne suis pas comme ça...
Je ne suis pas comme ça...
Et je ne voudrais même pas être comme ça...
Je suis anormal d'être trop sensible, trop gentil,
je sais ça...
Mais j'en veux pas de votre normalité
si elle est comme ça...
Ni de votre monde...
Ou de votre vie...





Edito du 19 Mars 2010 :
...
.  Je pense que ma fatigue
de ces derniers temps,
(des cernes ne quittent plus mes yeux)
nourris ma depression,
et vice et versa...
---
. Est-ce vraiment un mal
de n'être pas inspiré ?
De ne plus avoir envie de dessiner ?
De ne plus en ressentir le besoin
pour exprimer quelque chose ?
Si je ne ressent plus le besoin d'exprimer
quelque chose,
c'est que ça va bien, non ?
Si seulement je n'étais pas si las...
Si fatigué...
--
Je tombe sur quelques annonces
et j'hésite un instant,
tenté de répondre pour pouvoir
FAIRE quelque chose...
Mais...
Mais je sais que je n'aurais pas le temps...
Pas encore...
En y songeant, cela aussi joue...
Pas écrire, pas dessiner, rien...
Tel un chat,
elle peux rester sans rien faire
et attends, attends que je commence
a faire quelque chose,
n'importe quoi,
même la vaiselle !
Et là, soudain, elle me parle,
elle vient contre moi...
Il faut qu'elle interrompe ce que je fait...
Et cela me rend dingue,
car j'aime aller au bout de ce que je fait,
finir, toujours...
Me focaliser dessus complètement...
Et je sais que c'est vain
d'essayer de faire quoi que ce soit...
Que je ne pourrais pas vraiment me plonger,
m'immerger,
dans quoi que ce soit...
Alors, cela s'ajoute a la flemme,
a la flemme de tout...
A la fatigue...
Qui ne peux être brisé par la motivation
de faire quoi que ce soit...
--
Soumettez-vous,
ou...
. Je vous en ai parlé,
de cette société qui prétends vous laisser le choix
puis viens vous hurler de vous soumettre
a leurs choix...
Commence a me gonfler ceux-là...


Edito du 18 Mars 2010 :

L'utopie capitaliste...
.  J'ai souvent dit,
ici et ailleurs,
que je considérais le principe capitaliste
comme le meilleur et le plus juste
des systèmes....
...En théorie...
Mais de la théorie a la pratique,
il y a souvent un monde...
Le principe de l'offre et la demande
me semble on ne peux plus juste,
c'est ainsi, au bout du compte,
en théorie, démocratique,
le choix du public...
Mais encore faut-il qu'on lui laisse le choix...
Prenons un exemple,
les pantalons.
Le public en théorie, devrait avoir le choix
entrer différents types, différentes coupes,
couleurs, tissus de pantalon...
Et peu a peu, on verrait ce qui marche le mieux
et ce qui ne marche pas...
Ça, c'est en théorie...
Car si en pratique,
on ne propose au public qu'un seul type de pantalon,
ou presque,
(que les autres sont TRES difficiles a trouver,
et/ou plus chers)
le public achetera les pantalons imposés par l'industrie
parce qu'il va pas se balader cul nu...
Et le pire, c'est que dans certains cas,
l'industrie va jusqu'a parler de triomphe et de plébiscite...
Sauf que le public n'a pour ainsi dire pas le choix.
Et les pantalons ne sont qu'un exemple...
Vous en trouverez d'autres très facilement je crois...

 


Edito du 17 Mars 2010 :

Sans les murs...
. Sans les murs...
Sans les couloirs...
Et si... Et si...
Me vient une idée, une réflexion...
Les films gores,
on les traite parfois de "torture-porn",
terme absurde et condescendant
pourtant adopté depuis lors pour un certain genre,
et ayant dès lors perdu le sens premier
qu'on voulait lui donner...
Le terme sous-tendait a la base
que le film,
tel un film porno n'existe
que pour montrer des scènes de cul,
les scènes transitoires et "l'histoire"
étant inexistante et sans intérêt,
ces films faisaient de même pour les scènes
de mise a mort...
Avant cela, on s'est tapé de très nombreux slashers,
a l'intrigue sans grand intérêt
qu'on ne regardait que pour voir les scènes de meurtres...
Entre chaque meurtre,
on devait se taper d'interminables scènes de "couloirs",
d'errance, de fuite, sans intérêt,
ou de "tunnels" de dialogues creux et sans plus d'intérêt...
Et si on faisait sans les couloirs, sans les tunnels ?
Et si on ne montrait que les meurtres ?
Pas de pseudo présentation des personnages,
pas de "va-t-il échapper au tueur, ou se faire chopper"...
Juste les meurtres...
Juste le gore...
Est-ce que je pourrais réussir a faire passer
une intrigue comme ça ?
Je crois que oui, en fait...
Oui...
Mais il me faudrait des acteurs bétons...
---------------------------------------------
. En voyant deux trucs a la suite,
je me suis aussi dis que,
dans un autre genre,
ce qui pourrait être nouveau et intéressant,
plutôt que de montrer les gentils innocents
survivre et gagner
dans un film,
que ce soit le vrai enfoiré,
l'ordure, le fils de pute,
le salaud qui survive, gagne,
s'en tire,
justement grâce a ses aptitudes...
--
. On ne peux pas être transgressif,
quand il n'y a rien a transgresser...
On ne peux pas briser les règles
lorsqu'il n'y en a pas...
Les imbéciles ne peuvent s'amuser a salir
que ce qui est propre,
a détruire que ce qui a été construit...
Donc...



Edito du 16 Mars 2010 :

...
. Je sais que je devrais pas laisser ça
m'atteindre
ni me toucher...
Que je devrais les ignorer...
Et pourtant,
a s'acharner,
ils parviennent quand même
peu a peu
 a m'écœurer...
De tout...
---
Pourquoi une seule fausse note
peut elle tout gâcher,
même et surtout
si le reste était parfaitement joué ?
Pourquoi si on joue mal,
maladroitement,
alors ça passe bien plus facilement ?
Pourquoi il suffit d'un con
pour tout gâcher ?
Alors que tant d'autres gens
sont si gentils, sympas, serviables,
et prévenants ?
Pourquoi on se focalise toujours sur ça,
pourquoi est-ce qu'on ne garde que cette impression là,
au lieu de toutes les bonnes a côté ?
Si facile de salir,
de détruire...
Si délicat de construire, de créer...
Tellement facile d'être un abruti fini...
ça ne demande aucun effort...
C'est tout de suite gagné...
Je suis fatigué...
Fatigué...


Edito du 15 Mars 2010 :

L'été Nantais...
.   Nous découvrons Nantes,
nous lançant en quête d'un appartement
pour les trois mois de mai/juin/juillet...
Tout en découvrant a la radio,
par une étrange coïncidence
la nouvelle chanson de Renan Luce
qui porte le nom de cette ville aussi...
On devrais y être pour le premier mai...
Comme le muguet Nantais...
----
. Je viens de découvrir
l'excellent Blog de Maïa Mazaurette
dont je ne connaissais jusqu'alors
que les écrits imprimés,
et bien souvent illustrés...
Lisez !
C'est bon,
c'est drôle,
c'est impertinent...
C'est pas mal cul aussi,
mais c'est le thème du blog aussi...



Edito du 14 Mars 2010 :

...
.  L'immobilisme est en marche,
et rien ne semble pouvoir l'arretter.
La flemme est d'une force telle
qu'elle nous empêche de bouger...
---
. Je crois que mon appareil photo est mort...
Vu le prix que je l'ai payé,
(la carte mémoire coûtait presque plus cher
que l'appareil lui même)
et comme on l'a pas menagé,
on va pas pleurer...
On devrait peut être en racheter un,
avant l'été,
avant les vacances,
mais je traine un peu les pieds...
Nos téléphones font photos,
et sont très bien
surtout pour l'usage qu'on en a...

 
 
Edito du 13 Mars 2010 :

Kind of Empty...
.  Je l'ai souvent dit ici,
mais quand j'écris, quand je dessine,
tout ça,
pour moi, c'est pour exprimer
quelque chose en moi...
De la frustration, de la colère,
par exemple...
Ou d'autres choses,
des tas d'autres choses,
souvent bien plus subtils que ça...
Et là, là,
je n'en ressent pas le besoin.
Je suis "vide",
je n'ai envie de rien,
besoin de rien...
Lire des livres ou voir des films,
même si c'est parfois motivé
par le désir de découvrir l'oeuvre,
c'est tout de même pour moi
le plus souvent
motivé par le désir de me sortir
de mes pensées, de mon quotidien...
Lire dans le métro,
pour ne pas penser au boulot,
au transport en commun,
pour se changer les idées, quoi...
Mais mes idées vont très bien,
ma vie aussi...
Je suis vide de désir,
d'envie d'exploser, de m'exprimer,
de fuir ou de découvrir,
parce que tout va très bien...
---
Lost passion, lost desire, lost envy...
And angry, despicted by the world,
the people outside...
---
Je suis couvert,
mes fringues sont couvert
des poils de Mokona...
 

Edito du 12 Mars 2010 :

Mais pas tout seul...
.   J'ai enfin vu REC 2,
et lu une interview des auteurs...
Leurs déclarations sur le principe
de la caméra reposrtage portée
qui atteignait ses limites
m'a donné une idée...
Une vue subjective,
mais pas avec une caméra,
mais a travers les yeux du personnage principal.
On a déjà vu ça, mais...
C'est une idée qui me plait bien...
Une idée visuelle,
idéale pour un format court...
C'est toujours mieux de commencer avec des images,
des idées visuelles,
pour moi,
qu'avec une histoire...
Il faudrait que je trouve une petite histoire,
sans doute un peu polar,
un peu giallo, un peu criminel,
parlant un peu de voyeurisme...
Quelques réferences a Hitchckok,
a DePalma...
Il faut quand même trouver une vague histoire...
Et me décider a le faire...
Et pas tout seul !
----
Un truc que j'aimerais bien faire
de temps en temps
si j'avais des acteurs sous la main,
et qui ne couterait mais rien...
C'est des sortes d'improvisation...
Des discussions, entre deux personnes,
tous simplement,
on écris pas les dialogues a l'avances,
on établis juste les caractères,
les personnages,
l'idée de l'ensembel,
on se donne quelques directions,
et on se lache !
Et on voit ou ça va...
Mais c'est le genre de truc ou il faut quelqu'un
pour vous donner la réplique...
---
Aujourd'hui, j'aurais fait ça autour
des conspirations, mensonges d'état
et alors quoi, qui sais tout,
doit-on tout savoir,
qu'est-ce que ça change,
qu'est-ce que ça changerais....?
On n'y peux rein,et ça ne changerais rien
qui est assez naïf pour croire qu'on lui a toujours dit
la vérité, toute la vérité ?
ça aurait pu être passionnant...
--
. Il faudrait juste que j'engage des gens,
que j'organise, que je dirige,
que je dise a tout le monde quoi faire et quand...
Encore une fois,
tout mon problème est là :
les gens aiment, veulent
recevoir des ordres,
qu'on leur ordonne quoi faire.
Et moi, j'aimerais qu'ils soient libres,
spontanés,
et fassent ce qui leur plait de faire...
Sans qu'on ai a leur dire de marcher au pas.


 


Edito du 11 Mars 2010 :

The Boys and Their Toys...
.  Un truc que je ne comprendrais jamais,
c'est les mecs qui,
pour prendre un exemple,
vont sur des sites
ou les gens se prennent en photos,
ou c'est le concept même du truc,
et reprochent aux gens
le fait de se prendre en photo.
Mais, qu'est-ce que ces gens
qui n'aiment pas voir d'autres gens
se prendre en photo
viennent faire sur un site
ou il n'est question que de ça
et de rien d'autre ?
Et il ne s'agit que d'un exemple...
Ils font ça pour des tas d'autres choses,
les films et la télé,
par exemple, entre autre...
Ils disent que c'est de la merde,
se plaignent sans arrèt,
mais ils n'arrèttent pas de regarder !
Ils suivent ça de manière assidue !
Plus, souvent, que ceux qui déclarent apprecier...



Edito du 10 Mars 2010 :

...
.  Mokona, notre lapine,
pique les strings
et les soutien gorge
de mon ange !
Elle les chipe entre ses dents
et les entrainent
sous le lit avec elle !
Hallucinant !
---
. Vous savez si ça existe
 "Le couvent des morts vivants" ?
Parce que ça pourrait faire un film sympa...
---
. Il commence a me venir
quelques idées...
Pour l'instant, rien de précis...
L'envie d'une envie...
Peut être...
On verra...
----
. Oh !
Je viens seulement de découvrir
Le Blog de Charly H. !
Je lui passe un clin d'oeil au passage,
on se croise sur quelques forums,
et on s'était croisés sur le tournage
de SURVIVANT(S)...
qui ne devrait pas tarder a sortir d'ailleurs,
allez sur le site officiel,
on y voit un clip du groupe TANK,
avec des extraits du film,
dans lesquel on peux m'entrapercevoir,
si on en cligne pas des yeux...


 
Edito du 09 Mars 2010 :

Le salon jaune...
.  Je dois avoir une sorte de charisme inouie,
je ne sais pas,
ou c'est le fait que je signe toujours de mon nom,
que je montre clairement que c'est moi...
On vient de sortir a un mec
qu'il "allait pas faire comme moi"...
Pourquoi ça m'a sidéré ?
Parce que le mec en question fait "comme moi"
depuis bien plus longtemps que moi,
avec plus de succés,
et d'acharnement que moi...
En fait, j'oserais presque dire que oui,
c'est moi qui fait comme lui,
sachant que je ne pourrais l'égaler,
ni le rattrapper...
Et on vient lui dire qu'il faut pas
qu'il se mette a faire comme moi ?
Encore une fois, presque dernier arrivé,
je suis a présent devenu la reference...
 C'est pas la première fois que ça me fait ça...
--------------------------------------------------------------------------
. Il faudra un jour que les gens comprennent
que le respect, ce n'est pas la honte.
Que se respecter, ce n'est pas avoir honte de soi,
c'est limite le contraire,
que c'est presque être fier de soi !
Que le "respect"
ce n'est pas "la reputation basée sur les apparences".
Ce "respect" là, basé sur l'hypocrisie
et le mepris,
je le vomis, je n'en veux pas.
Mais bon, ok, c'est vrai que le mot "respect"
n'est pas trop un mot pour moi...
Je préfère des mots comme "honneur"...
--
. Ce ne devrait pas être aux femmes
d'avoir honte de leurs corps,
mais aux hommes,
d'avoir honte de leurs pensées dégueulasses...
 L'apparence et le regard interdisant aux femmes
d'être belles...
On voit des femmes avoir des réputations atroces
parce que des hommes les désirent
sans pourtant avoir ou presque
de relations sexuelles,
et d'autres, plus tartes, moins voyantes
mais surtout plus adroites a faire ça "en secret",
être les pires des trainées,
et garder une réputation intacte...
C'est beau la société...
---
Une chose,
que j'ai souvent dit et répété
sur ce blog,
mais que je re-dis encore,
parce que j'en ressent le besoin...
C'est que si les abrutis
s'acharnent de la sorte
sur certains,
ceux qui ne sont, ne font pas comme eux,
c'est pas qu'ils sont malheureux.
Ils sont malheureux
et veulent pouvoir dire
"c'est pas de ma faute,
j'ai pas le choix.".
Ils ressentent le besoin de rejeter
la responsabilité de leur vie
de dire qu'on exige d'eux
d'être ainsi,
qu'ils n'ont pas le choix.
Et ils sont malheureux.
Alors, ils ne supportent pas
que d'autres leur démontre
qu'on a le choix,
qu'on peux faire autrement,
et pire,
qu'on peux être heureux.
Ils les haissent pour ça.
---
Ils (elles) voudraient être beaux (belles),
être libre, sensuel,
rire, danser, jouer, marcher au soleil,
mais ils (elles) ont trop peur,
trop honte pour ça...
Et haïssent ceux qui osent le faire...



Edito du 08 Mars 2010 :

Bientôt peut être aussi Nantais que le muguet, qui sait ?...
.  On va peut être bouger sur Nantes
très bientôt...
Pour un stage...
On croise les doigts
que ça foire pas...
------------------------------------------
. Je hais la façon de penser
des connards au dehors...
Selon eux...
Si vous appreciez que l'on vous regarde,
si vous vous trouvez belle,
et aimez qu'on vous trouve belle,
cela veux dire que vous êtes une pute et une trainée.
Une salope.
Une fille bien, selon eux, 
se trouve forcément moche,
fuir les regards,
les caméras et les appareils photos,
avoir honte d'elle même.
La définition d'une fille bien, selon eux,
ce serait la honte qu'elle a d'être ce qu'elle est
et sa capacité a se cacher,
d'être une femme, tout simplement.
Une fille qui se prends en photo
ou se laisse prendre en photo,
selon eux,
 n'aurait aucun respect d'elle même.
 Le respect signifiant la honte.
N'oubliez pas, le sexe, c'est la honte.
C'est dégouttant, répugnant,
c'est le mal, c'est vicieux.
C'est honteux. Berk.
Une fille bien ne fait pas le sexe. Jamais.
Selon eux.
C'est d'ailleurs pour ça
que pour eux,
l'idéal maternel, féminin,
est une vierge !
---
. Et après, ils vous disent...
...Qu'il faut pas croire qu'ils disent
qu'il faut êtres des moines ou des saints...
Qu'ils savent rigoler, et même plus que nous !
La différence, c'est que eux,
ils veulent pas laisser de traces,
pas de preuves derrière,
ils le nie et le cachent,
ils aiment le "secret", le caché, le sale,
ça les excite encore plus...
En fait, ils sont un milliard de fois plus dégénérés
qu'on ne le sera jamais !
Oui, mais eux, ce sont des types biens,
car ils gardent les apparences,
ils gardent la honte,
la preuve que ce sont des types biens !
J'ai le droit de vomir ?
---------------
. Bien évidemment, pour eux,
des choses sont excusable
si tu fais ces choses dans un but interessé,
pour de l'argent, par exemple.
Là, tu as une bonne excuse,
tu l'as fait car tu étais obligé,
c'était un moyen pour une fin.
Mais le faire sans une excuse,
pour le plaisir, ça, c'est impardonnable pour eux.
Est-il seulement concevable en ce monde
de faire quoi que ce soit
si ce n'est parce qu'on a une idée derrière la tête ?
Enfin !
Nous sommes dans un monde civilisé,
pas dans un monde de sauvages
 qui font ce qui les amuse
au moment ou ça les amuse
parce que ça les amuse !
On DOIT se torturer et torturer son prochain !
Il est inconcevable de vivre librement
et joyeusement l'instant présent !
Il FAUT avoir de la merde et des idées malsaines dans la tête !
Pourquoi ?
Et bien parce que les autres en ont !
C'est ça de vivre en société, craindre le regard des autres,
cracher sur son voisin avant qu'on nous crache dessus.
 C'est ça la vie en société,
 s'unir autour d'une rancoeur commune.
-------------------------------
. Je l'ai déjà dit,
mais quand on vois tous les cons
au dehors,
les réactions des gens,
ça décourage complètement...
ça vous coupe même l'envie de faire
quelque chose
parce qu'ils pourraient le voir
et vomir dessus...
Autant pour faire quoi que ce soit
pour le public, hein ?
Dans mon cas,
c'est l'extrème inverse,
je dois vraiment occulter
l'existence des gens,
pas par timidité, ni par trac,
pas par peur de leur regard,
mais par dégout envers leur connerie
et leur mentalité...




Edito du 07 Mars 2010 :

Curriculum Vitae...
. On me demande d'écrire un CV pour un boulot...
Mais je n'ai pas commencé ce blog depuis longtemps,
j'ignore totalement ce que j'ai fait et quand !
Sans rire !
Tout oublié, moi...
J'essaie de retrouver des souvenirs,
mais pour les dates, l'ordre des choses,
lequel a eu lieu quand, avant lequel...
Je sais plus ! Du tout !
Heureusement,
mon ange est là pour m'aider,
parce que sans elle,
j'aurais jamais réussi a faire ce CV...
---
. Je déteste le curriculum vitae,
le concept même,
définir une personne ,
résumer sa vie
la condenser en une ou deux pages,
je déteste ça...
On n'est plus une personne,
on est ses experiences...
ça ne dit rien sur celui qu'on est vraiment,
et on voudrait réduire les gens a ça...
Parlez de caricatures...
A un époque ou tout le monde
se la joue parano
craignant de voir dévoiler des infos
que des inconnus exigent qu'on leur envoie
ce résumé,
ça me parait pire que paradoxale,
c'est complètement contradictoire.
-
. Je veux qu'on me jauge pour moi.
Pour moi.
Pas sur des infos sur du papier.
je supporte pas...
--
. J'ai du mal a exprimer...
Ce n'est pas parce que j'ai peur d'être repoussé...
Cela n'a rien a voir...
Dans certains cas, c'est même l'inverse !
J'ai peur qu'on veuille de moi pour ça,
et non pour moi...
Comment dire...
Disons...
C'est comme si...
C'est un peu comme si on demandais
le montant du compte en banque
d'un mec avant de regarder sa tête...
De vouloir se caser avec lui pour son fric
et non pour lui.
Pour moi, c'est ça...
C'est ça l'idée, le concept,
le malaise.
Mais je l'exprime mal...
Bien qui soit viscérale en moi...
--
. Ça,
et le fait que je déteste parler de moi,
que je déteste parler du passé,
y repenser...
--
C'est pour ça que j'en ai jamais fait,
jusqu'ici...
Ici,
le mec me connait,
me prenait pour le boulot,
mais avait besoin que je lui donne un CV
pour des raisons techniques...
Et comme je voulais le boulot,
on l'a fait...

 


Edito du 06 Mars 2010 :

FEED ME...
.  I need something,
something that keep me awake,
motivated,
to do something...
Anything...
Like you need to feed yourself
some food over and again,
like you need to breath some fresh air,
over and again,
I need something that keep me
out of bed,
out of sleep...
Something that don't just wait after me
but push me,
coming back at me
over and again
to keep me awake
and motivated
for anything...
--
All motivations are dead
as for all energy...
There's no one doing anything,
no impulsion,
no desir...
---
. It's Apathy....
--
. Le pire,
c'est quand on regarde autour,
quand on écoute un peu,
on a encore moins envie
d'essayer de faire
quoi que ce soit...


 

Edito du 05 Mars 2010 :

...
.   Envie de jouer,
de faire l'acteur...
Envie particulière de s'exprimer...
Idée d'un rôle,
pour s'éclater...
Un rockeur,
pas vraiment vieux,
n'ayant jamais vraiment connu le succés,
de tournée en tournée...
Déchiré, détruit par le rejet
d'une femme dont il était fou amoureux
et qui elle ne l'a jamais vraiment aimé
et qui en a eu marre de ses conneries...
Non, elle n'est pas morte,
elle l'a juste plaqué...
Et lui sombre dans l'auto destruction...
Et une fille, une groupie gothique,
s'accroche a lui,épperdument...
Elle l'aime et est vraiment une vampire,
fait de lui un vampire aussi...
Mais lui ne l'aime pas, la rejette, la blesse,
il pense toujours a l'autre...
Il lui fait si mal...
Elle décide de tuer l'autre.
Comment un pareil dechet
pourrait-il faire quoi que ce soit ?
Mais c'est un rockeur après tout,
il faut pas sous estimer ça...
-
"If you're free, it' mean you have nothing,
you build nothing,
you hold on nothing !
I want, I need to have something
to hold on something !
Not on wind and fame and glory !
Something !

 

Edito du 04 Mars 2010 :

...
.   C'est toujours un peu étrange
de réaliser encore
comme si c'était soudain
combien je suis bien...
En prenant le métro ce matin,
je réalise que je ne ressent pas
ce que j'ai ressenti si longtemps
si souvent,
en prenant le métro,
les transports en communs,
ce vide, cette douleur au fond de moi,
ce malaise si familier,
qui n'est plus là maintenant
qu'Elle est là...
Ce malaise faisait pour ainsi dire parti de moi
je m'y était tant habitué,
que c'est étrange encore
même après quelques années
de constater qu'il n'est plus là...
---
. Mon ange commence a se renseigner
de ou, coment et a combien
on pourrait se loger
pendant le stage,
alors qu'on ne sais toujours pas
ou on sera...
---
. J'ai des cernes pas possible sous les yeux
a force de pas assez dormir ces derniers temps...



Edito du 03 Mars 2010 :

Incrédulité...
.  "Voir c'est croire"
nous a-t-on souvent répété...
Mais le fait est avéré,
c'est faux,
et on le sait.
C'est ce que l'esprit accepte ou veux accepter
qui compte en réalité,
pas la vérité.
--
Ce soir, j'ai bien ri,
pourtant, au départ,
il n'y avait pas de quoi :
Un exhibitionniste pourtant une culotte en dentelle
montrait sa bite sur un site.
Plus désolant que révoltant.
C'est la réaction de quelqu'un qui m'a fait rire.
Quelqu'un a en effet répondu que
"le montage était mal fait",
voyant la culotte en dentelle,
son esprit a aussitôt conclu
que la bite devait avoir été rajouté,
alors que la photo était a l'évidence
non retouchée.
-
. J'avais déjà entendu ça.
Pour un film d'épouvante, par exemple,
employant de vrais handicapés,
des personnes montrant de vrais difformités,
j'avait entendu des gens s'écrier
"ça se voit trop le latex, le maquillage !",
leur esprit refusant ce qu'il voyait a l'écran.
Et je l'ai ré-entendu ailleurs,
d'autres fois,
sur d'autres films encore...
--
. Je n'entends pas par là
simplement que la plupart des critiques
sont indignes d'un véritable interèt,
autre que le plaisir de la lecture
d'une bile déversé par des frustrés,
j'entends qu'au delà,
les gens ne croient pas,
si ils ne l'ont jamais fait,
ce qu'ils voient.
Ils croient ce qu'ils veulent croire,
et rien d'autre que ça.



Edito du 02 Mars 2010 :

Un langage a soi,
que les autres ne comprenaient pas...

.  Les gens écrivent mal,
parlent mal...
L'avénement du SMS a empiré cela....
Et je me demandait...
Je songeais a autrefois,
quand les gosses,
pour faire les malins,
jouer a inventer un nouveau langage
que les adultes ne comprennent pas...
Le plus simple étant le verlan,
l'inversion des mots,
mais d'aucun  inventaient même des mots,
un autre langage...
Un code secret...
Je ne vois plus ça...
Ou de moins en moins...
Pourquoi ?
--
. Les gens n'ont plus besoin de langage secret...
Ils ne se parlent plus assez pour en avoir besoin...
Ils ne s'écoutent plus non plus...
Tout est trop préformaté,
prépensé,
conditionné...
Dans un monde de médias,
on est submergés de son, d'images
et de textes,
mais de moins en moins informés
en réalité,
on fait de moins en moins attention aux autres...
Plus il y a des choses,
moins on fait attention...
--
. C'est ce que j'ai souvent souligné, ici...


Edito du 01 Mars 2010 :
...
.  Ça commence enfin a bouger
du côté des stages,
mais il n'y a encore rien de concret...
Je croise les doigts,
et je ne sais pas ou on va être
ou ce qu'on va faire
dans deux mois...
---
. Sinon, j'avais pas fait ça depuis longtemps
mais j'ai surfé un peu hier...
Je suis d'abord tombé
 sur le sympathique blog de Livia
qui y parle sans prétentions,
de ses coups de coeur BD
puis sur celui de Brigga
qui est un énorme coups de coeur,
j'ai pas honte de l'avouer...
Enfin, je suis tombé sur le blog de la boutique de comics Arkham,
boutique dont je fut un fidèle client a l'époque ou j'étais a Paris...
.


Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos : Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr