Edito du 31 Mai 2009 :
The Last Day...
. Finalement, au petit matin,
un très aimable voisin,
craignant sans doute surtout
que nous fassions tourner
le groupe électrogène toute la journée
sous ses fenêtres
nous montre comment ré-enclencher le disjoncteur...
Oufff... Sauvés...
---
. C'est le dernier jour pour moi,
sur le set d'EJECT...
Je vais bientôt retrouver les tendres bras
de mon ange qui me manque chaque minute
de plus en plus...
Jusqu'à avoir des coups de blues
de plus en plus fréquent...
Résultat ?
C'est bien simple,
a la fin de la journée,
je ne serais absolument pas passé devant la caméra,
même pas comme silhouette !
C'est pas grave...
Je me suis beaucoup amusé...
---
. Avant qu'il ne parte,
après déjeuner,
ayant fini sa journée,
nous avons souhaité un bon anniversaire
a Pascal Selem,
l'acteur principal...
Il faudrait jamais me faire ce genre de guet-apens
a moi...
Je déteste trop ça...
Surtout les anniversaires...
Tous ensemble sur le plateau,
on lui a souhaité...
---
. Et comme en France
tout se termine toujours en chanson,
la journée s'est achevé sur la prestation
du groupe Nutcase...
---
. C'est un adorable couple de zombies qui m'a raccompagné
après le tournage jusque chez mes parents...
Les seuls a avoir refusé de se démaquillé,
désireux d'en profiter au maximum,
de rentrer comme ça,
et de pouvoir en faire même profiter leurs amis !
Faut dire qu'il était beau leur maquillage...
---
. J'en peux plus...
Je suis complètement crevé...
Mais c'est de la bonne fatigue...
J'ai surtout mal aux pieds...
Je veux dormir...
------
. J'ai eu des coups de blues,
de plus en plus fréquent,
elle me manque trop...
Trop longtemps sans elle...
-----
. Au final,
on a peut être l'impression
que j'ai pas beaucoup de photos,
mais au contraire,
bien que je vidais chaque soir
la mémoire de mon appareil photo
dans mon ordi,
le dernier jour,
j'avais ma carte mémoire presque pleine !
(Il me restait la place de faire 2 photos !)

 

 

Edito du 30 Mai 2009 :
Au son des Goblins...
. De retour sur le tournage d'EJECT,
de Jean-Marc Vincent,
pour un dernier week end,
j'avais si chaud que j'ai bien vite tombé la chemise,
ne gardant que mon gilet de cuir...
On trouvais dès lors que
je faisais très "VILLAGE PEOPLE"...
---
. Ce soir,
je dormirais encore sur le plateau,
pour me simplifier la vie,
a moi,
et a tout le monde...
--
. Au retour du petit restau ou nous avions diné,
sur le plateau,
impossible de remettre le disjoncteur...
Plus de lumière, plus de courant...
Il est minuit passé...
Comment pourra-ton tourner sans courant ?
Le groupe électrogène d'appoint
suffira-t'il pour les scène de demain ?
C'est peu probable...

 

Edito du 29 Mai 2009 :
...
. Mon ange me manque...
Beaucoup...
Trop...
Surtout de par le fait
de ne pas faire grand chose ici...
Attendre simplement le week end,
quand le tournage reprendra...
Je m'attendais a ce qu'on m'appelle,
a ce qu'on ai besoin de moi,
mais non, rien...
J'ai pu voir ma famille...
Mais elle me manque...
Plus que quelque jours...
Mardi...
Je pourrais a nouveau la serrer contre moi...
--
. Je sais que c'est déraisonnable,
mais j'aurais peut être du faire
des allez-retour...

 

Edito du 26 Mai 2009 :
Tu ne deranges jamais...
. Je n'aime pas déranger,
m'imposer, m'incruster...
Je n'aime pas déranger les gens,
les faire chier...
On me sort souvent
"mais non, tu ne dérange pas !"...
Mais putain,
est-ce qu'on vous a souvent dit en face
que vous derangiez ?
Que vous vous pointiez au moment ou il fallait pas,
ou ils ont autre chose a foutre
et qu'il n'ont pas le temps
et surtout pas la tête a ça ?
Existe-t-il un moyen poli de dire ça ?
De le sortir a quelqu'un sans le vexer ?
-
. C'est de l'hypocrisie,
du comportement en société...
Moi, quand un truc me dérange,
je change de sujet...
Je répètes que je n'aimes pas parler
de moi,
mais on ne veux pas m'écouter...
Putain, j'ai trop souvent essayer d'être compris,
je ne veux même plus essayer,
je ne veux plus...
---
. Moi, je suis foutu de dire bille en tête a quelqu'un :
"si, tu me fais chier là, c'est pas le moment..."
Mais le pire,
c'est qu'ils prennent le plus souvent ça pour un trait d'humour...
--
. Je n'aime pas faire chier les gens,
parce que j'imagine qu'ils ont une vie,
que le monde ne tourne pas autour de moi,
que tout le monde n'attends pas le moment
ou je daigne me tourner vers eux...
Ils ont autre chose a foutre
la plupart du temps...
--
. Cela dit, parfois,
on aime bien qu'on vienne nous faire chier,
ça nous change les idées...
-----
Won't you ever learn ?
. Il ne faut pas proposer
des choses aux gens
en leur demandant, en leur expliquant...
Il faut faire,
montrer...
Les gens n'écoutent pas
les choses compliquées...
Il faut limite s'imposer,
les gens n'ont pas d'imagination,
de faculté de concentration...
----
. Le ciel est couvert de nuages sombres,
et il y a eu de l'orage la nuit dernière,
mais c'est vraiment mieux maintenant,
on peux respirer...
Il faisait trop chaud hier...
Sans bouger un muscle,
je transpirais...
Mais je reste assommé
par le temps lourd...

 

Edito du 25 Mai 2009 :
Stinky...
. Avoir passé plusieurs jours
a dormir sur le plateau
sans eau courante,
ni fringue de rechange,
sous un soleil et une chaleur
de plus en plus pesantes
n'a pas été sans effets sur moi...
Je puais grave le coyote a l'arrivée !
Il y avais bien longtemps
que je n'avais pas eu tant besoin
de me changer et de me laver...
---
. Pour le coups,
cela m'a fait penser a un personnage
que j'avais créé
dans un comics de super héros
que j'avais fait du temps où j'allais a l'école...
Je ne me souviens ni de son nom,
quelque chose comme "le putois", je crois,
ni même de son apparence,
mais juste de ses caractéristiques...
Je lisais X-MEN et DAREDEVIL,
et m'en inspirais un peu,
le personnage était secret, mystérieux,
silencieux, impassible, et taciturne,
il restait sans réactions a pas mal de choses,
et peu de gens savaient qu'il était en réalité sourd...
Il n'avait pas de pouvoirs physiques impressionnants,
pas de super forces, de pouvoir de voler,
ou de rayons qui lui sortait des mains,
son pouvoir était sur les odeurs.
Il emettait et analysait les odeurs.
Il pouvait retrouver et savoir bien des choses
sur les gens grâce aux odeurs
qu'on ne pouvait jamais réussir a lui masquer complètement...
Il repoussait la plupart des gens avec sa puanteur,
et oui, j'étais déjà misanthrope a l'époque,
mais pouvait aussi produire des phéromones
pour provoquer d'autres réactions...
Il était le personnage dans lequel je me projetais
le plus,
en quelque sorte mon alter ego dans l'équipe
le meilleur ami du vrai héros de l'histoire,
on le voyait moins souvent...
Je lui conservait une aura de mystère...
--
. Cette BD que j'ai fait jadis,
mal dessinée, kitch,
et surtout truffée de fautes d'orthographes
s'intitulait POWERS...
Le héros, aux origines inspirées de celles
de l'homme-molécule,
s'appelait Transformers,
(oui, je sais , mais vis a vis de ses pouvoirs
je n'ai jamais rien trouvé d'autre)
qui pouvait se transformer en tout et n'importe quoi,
prendre les caractéristiques de tous les matériaux...
Personnage surpuissant, mais doux, gentil et blessé...
Je crains hélas,
d'avoir perdu toutes les bds que j'avais fait
a ce moment là...
------
. Pfffouuu...
Chaleur a crever,
je doit pourtant sortir plusieurs fois
et faire plusieurs trucs
et n'ai guère de temps
a consacrer a mon blog comme je le voudrais...
-------
. J'ai encore jamais vu
mon ordi ramer comme ça...
Ouh la...
C'est pas bon ça...
---
. Impossible d'envoyer mes photos par mail d'ici.
C'est dingue,
et je ne comprends pas pourquoi,
mais c'est comme ça...
Je suis désolé,
j'enverrais les photos en rentrant
en juin...
---
. Ouais !!!!
Le Dr Lo est de retour !!!
Yes !!!
Sa nouvelle adresse, c'est ici !

 

Edito du 24 Mai 2009 :
Remember my name...
. C'est pas évident de se rappeller
le nom de tout le monde...
Surtout sur un plateau de cinéma...
Parfois, les personnages n'ont même pas de nom,
ce qui rend les choses surréalistes...
On les identifie par une caractéristique
ou une autre...
--
. On a été marqué par la fausse crise de nerf
de Rani, l'actrice principale qui joue la journaliste,
faisant mine de s'emporter
s'enerver
que personne ne se rappelle
de son nom
qui signifie "reine" en hindi...
Résultat ?
Tout ceux qui étaient présent
se souviennent de son nom
a présent !
Efficace...
----
. Je suis crevé...
Trop chaud...
La production aurait du investir dans la crème solaire,
il va y avoir des coups de soleil...
J'ai beau rester a l'ombre
et au frais,
je transpire tant et plus que je suis trempé,
et malgré le déo,
je finis par puer...
Dehors, douche improvisée
pour moi
sous une bouteille d'eau...
---
. Je vous poste les premières photos,
même si je n'ai pas finis des les trier...
Voici donc les premières photos
d'EJECT de Jean-Marc Vincent

produit par Richard J Thomson...
Moi, je vais dormir...
Je vous en dirais plus demain...
Si je me réveille....

 

Edito du 23 Mai 2009 :
La grippe Z...
. Me voici changé
a nouveau en zombie,
avec un maquillage des plus réussis,
réalisé par les bons soins de Triox,
directeur artistique du film,
qui menant une petite équipe de maquilleur,
créa ce jour plus d'une demi douzaines de zombards
tous plus réussis les uns que les autres,
et tous différents...
--
. Pour des raisons pratiques,
je dors sur le plateau, le soir,
et ce jusqu'à dimanche soir,
vu qu'on ne tourne pas lundi...
--

 

Edito du 22 Mai 2009 :
First Blood...
. Après maintes histoires,
et avoir enfin récupéré,
des toilettes,
chose ô combien indispensable,
mais pas si évidentes que ça en a l'air,
un groupe électrogène
pour venir renforcer l'ampérage insuffisant
et un bar pour le décor,
On a enfin pu commencer a tourner
vers 20h...
---
. La malheureuse actrice
après avoir passé 6 heures au maquillage
pour la changer en morte vivante
du faire face au froid mordant du soir
sans trop pouvoir se couvrir...
--
. Mais ouf, ça y est,
le film est commencé...
Et dès les premières scènes tournées,
cela s'annonce prometteur,
et hilarant...

 

Edito du 21 Mai 2009 :
Le rhume des morts vivants...
. J'ai feuilletté le scénario,
hilarant et décalé,
comme toujours ceux de Richard...
Et surtout jeté un oeil au plan de travail,
celui là, bien mieux organisé et découpé
que ceux auxquels j'avais été habitué...
Ce qu'ils tourneront au mois de juin
se fera en exterieur ou dans d'autres décors,
et ils n'auront donc pas besoin de moi...
----
. Par contre, si on m'a dit quel type de rôle je jouais,
humains, et zombie,
j'ignore encore quels jours on aura besoin de moi ou pas...
Fort heureusement,
le découpage m'indique que je pourrais rentrer
sans le moindre soucis
auprès de mon ange a la date prévue...
Je voudrais juste savoir
si je ne peux y aller un peu plus tôt que ça...
Elle me manque déjà...
-----
. J'évite néanmoins de me poser trop de questions
sur mon rôle ou quoi...
Je fais confiance a la vision du réalisateur...
Cela peux paraitre étrange d'ailleurs,
mais ici, sur un tournage comme celui-ci,
le scénario n'est pas une bible a suivre a la virgule,
il donne les dialogues, l'histoire, et pleins d'éléments,
mais pas tous les détails, loin de là...
De nombreuses choses seront ajoutées, modifiées,
changées...
Rien que les décors,
la description du scénario correspond peu
a la réalité des lieux...
Je compte donc m'en remettre a la vision
du réalisateur...
Et ne pas laisser galoper inutilement
mon imagination...
____
. Le pantalon sur les chevilles...
J'ai le pantalon qui n'arrêtes pas
de se faire la malle,
je cours après
et le remonte sans arrêt...
Je devrais mettre des bretelles...
Et je suis pas le seul !
Alors que moi et d'autres avons des ceintures,
d'autres n'en ont même pas et c'est pire pour courir après...

 

Edito du 20 Mai 2009 :
Dead Set Will Live...
. De retour sur Paris, ou presque...
Me voici donc remonté par le premier train
de Rennes a Paris,
afin d'être pris en voiture
pour être amené sur place,
après un arrêt pour récupérer du mathos
chez Triox...
---
. Et nous voila sur le set,
rempli de débris,
d'une ancestrale couche de poussière
et de toiles d'araignées,
qu'il va nous falloir métamorphoser en décor...
La tâche s'avère si importante
que nous somme obligé
de remettre la journée de tournage
prévue le lendemain
pour pouvoir finir...
Cela ne nous empêches pas de finir la journée
de travail si tard
qu'il m'est impossible
de rentrer chez mes parents pour la nuit
et je passe la nuit sur le set...
----
. Premier contact avec certaines personnes,
et joyeuses retrouvailles avec d'autres...
Cela ne fait néanmoins pas de moi une créature sociable,
loin de là...
C'est les derniers préparatifs...
J'ai pu voir les maquillages, les moulages,
et les faux membres qu'ils ont préparés,
c'est excitant...

 

Edito du 19 Mai 2009 :
...
. Demain, je descend a Paris quinze jours
pour participer au tournage
d'EJECT,
de Jean-Marc Vincent...
Plus de dessins,
car pas de scans,
et probablement pas le temps,
mais des photos...
---
D'ailleurs,
je viens de finir mon carnet de croquis...
J'en ai pas racheté d'autre...
Même si je voulais dessiner,
je suis un peu niqué...

 

Edito du 18 Mai 2009 :
La banque du sang...
. Voici une petite BD
réalisé a l'inspiration
et en réponse a l'appel de Djou,
avec hélas un peu de retard,
je n'en ai eu vent qu'hier...
Mais c'est un sujet qui me tiens trop a coeur
pour que je passe a côté et m'abstienne...
Et lutter contre l'homophobie
ne devrait pas se limiter a une journée...
Donc, c'est pas plus mal de le poster en retard,
il faut continuer le combat
contre la connerie,
l'intolérance,
le rejet de la différence,
et la haine ordinaire...

 

Edito du 17 Mai 2009 :
L'homosexualité n'est pas une maladie,
elle n'est pas sexuellement transmissible par le sang...

. Je demeure choqué
qu'on refuse le sang des homosexuels
pour les transfusions.
Et plus encore de voir tout le monde
autour de moi trouver ça normal,
et tenter de m'expliquer que c'est normal
et pourquoi...
Me parler de population a risque...
---
. Je vous renvoie au blog de Djou,
dont je vous avais déjà posté le lien...
--------------------------------------------------------------------------
. Il faut que je fasse un saut a Rennes
pour préparer, regarder les horaires de train
pour aller a Paris,
pousser au cul pour mes billets
pour l'Irlande
et sortir des sous...
Je repousse, je repousse,
trop...
--
. Je viens de recevoir un coups de fil
a propos du tournage d'EJECT...
Il commence la semaine prochaine...
--
. Pas de scans,
et probablement pas de dessins
durant la durée du tournage....

 

Edito du 16 Mai 2009 :
Mal a la tête...
. J'ai fait un rêve cette nuit,
ça m'arrive pas souvent,
mais c'était un truc trop délirant...
C'était, comme souvent lorsque je rêve,
comme un film que je regardais...
Cela se passait dans les milieux du cinéma...
Hélas, comme pour nous tous,
j'ai tendance a l'oublier au reveil...
Voila ce dont je me souviens :
A un moment, vers le début,
il y avait un homme, plutôt jeune,
la trentaine, blond, bouclé,
qui se reveillait et se retrouvait face a Pierre Richard
dans son miroir...
Il discutait et s'enervait contre ce reflet,
tentait de s'habiller pour réaliser
que les vêtements n'étaient pas a sa taille,
mais fait sur mesure pour Pierre Richard
et non pour lui...
Je crois qu'il fallait voir la dedans et dans une bonne part de ce qui suivit,
et que j'ai hélas oublié,
une reflexion sur les acteurs qui enfiles des rôles,
des costumes, fait, conçus, pour d'autres...
Après, je me souviens qu'il y a eu le tournage d'une scène,
avec une tête d'une énorme créature
type godzilla ou t-rex,
qui explosait....
Beaucoup de logistiques, de mise en place,
de préparation,
pour un effet qui foirait,
la tête explosant,
mais pas comme il faut,
tout le monde pouvant repartir,
une journée de travail pour rien...
Je me souviens surtout de la "fin",
enfin, je veux dire de ce qui se passait
juste au moment ou on m'a s'est reveillés....
En pleine rue, avec des voitures partout,
qui ne bougeaient pas,
avec les conducteurs dedans,
bouchon, ou attente avant tournage,
Megan Fox, en nuisette noir, string,
hyper affriolante,
faisait une sorte de langoureuse lap dance muette
a un type assis sur une chaise, époustouflé...
Mais un peu plus bas dans la rue,
soudain, Johnny Depp se mit a peter les plombs,
complétement hystérique, éructuant,
s'emportant,
il fini par se mettre a faire a son tour,
frénétiquement,
une sorte de lap dance délrante, hystérique
et endiablée, a deux types assis sur des chaises...
Le spectacle était si irrésistible, hilarant, dément,
qu'on en oubliait complètement Megan Fox...
C'était trop fort...
----
. Enorme migraine...
Impossible de faire quoi que ce soit
ou de me concentrer...
Trop mal a la tête...
---
. Glace a la menthe chocolat, brain freeze,
ça calme la migraine...

 

Edito du 15 Mai 2009 :
ça a du bon le rechauffé...
. Alors que je devrais préparer des posts,
des dessins,
pour le blog ciné-BD,
pour cet été,
lorsque que je grifonne,
ce ne sont que des dessins
que je pourrais poster sur ce blog...
C'est pas plus mal,
je prends de l'avance...
Et j'aurais peut être des trucs a poster cet été,
pour lorsque je n'aurais plus de scanner
a ma disposition...
---
. Il faudrait que je mitonne plus souvent
des petits plats qu'il ne reste qu'a rechauffer
au micro onde,
plutôt que des trucs qu'il faut manger
immédiatement
dès qu'ils sont cuisinés...
(Et qui m'oblige parfois a manger
ma viande quasi froide
le temps que je prépare les légumes...)
--
Fuck tout le reste,
je continue mon trip STAR TREK VOYAGER...
Le reste attendra...

 

Edito du 14 Mai 2009 :
Les fous ont pris le contrôle de l'asile...
. Wouah !
La première idée de pitch
de scénario
qui me vient depuis un moment !
Alors que je semble peu capable de me motiver
pour en écrire pour des BDs...
Ou surtout de faire des BD
adapté de mes propres pitchs...
Ici, j'imagine un film...
---
. Après avoir tuer de manière très violente
ses compagnons de cellule,
dont l'un était sans défense,
et s'être couvert de leur sang,
Cold, un prisonnier est transféré
dans un asile psychiatrique...
Il sait qu'il est plus facile de s'en évader
que d'une prison.
Il a un contact avec une des infermières...
Il va entrer en contact avec d'autres
internés, et préparer son évasion,
sa mutinerie....
Mais ici, les malades sont tous plus dangereux,
et vicieux les uns que les autres...
Et très bientôt, alors qu'il croyait plus ou moins les contrôler,
quand l'évasion va commencer,
l'enfer va se déchainer...
--
. Ici, il n'y a pas qu'un méchant...
Il n'y a pratiquement que ça !
Et pas de héros, pas de gentils,
que des victimes...
"Vous feriez mieux de rester enfermés...."
serait la tagline du film...
-------------------------------------------------------------------------------------------
. Il y a de l'orage,
je débranche mon ordi...
---------------------------
. Grrrmmmbbblll...
Quand j'ai cinq minutes,
j'essaie de me regarder un truc,
et comme j'ai cinq minutes,
j'essaie aussi de dessiner...
En même temps !!!
Ce qui fait que je ne regarde pas le truc....
Ggaaaahhh !!!
J'ai pas le temps !!!
--
. Bam...
Et là, j'ai plus envie de dessiner...
Il faut que je scanne les trucs,
je vais jamais le faire...
Grrrr...
--
. Putain, je suis fatigué...
Je veux dormir...
Pourtant, j'ai rien fait...
(C'est peut être ça aussi...)
----
. Le dessin est un fan art
sur la série que je regarde
STAR TREK VOYAGER...

 

 

Edito du 13 Mai 2009 :
...
. Le site Drole de Capote
dont je vous avait parlé
est en ligne,
avec carrément un post de Caza !
(Une des mes idoles...)
Je vais jamais oser proposer
un de mes dessins, moi, maintenant...
---
. On était tellement crevés tous les deux hier soir
qu'on s'est endormis sans diner
et on a dormis d'une traite toute la nuit...
En même temps, on va pas se plaindre,
on a bien dormis,
et ça nous a fait du bien...
Et il n'est rien que j'aime plus
que de dormir tout contre elle...
--
. Pardon pour le retard dans la mise a jour...
(C'est pire sur l'autre blog, le blog BD ciné...)
J'ai pas d'excuses,
c'est juste tête dans le cul tout le temps en ce moment...
Et j'ai dessiné pourtant quand même...
---
. Alors que j'ai des tonnes d'autres trucs a lire
et a voir,
je retombe dans la série STAR TREK VOYAGER
en ce moment...
C'est ça qui me plait et me fait envie en ce moment...
ça me détends...
--
. La chatte est repartie en vadrouille hier soir,
certes en boitant beaucoup,
mais cela allait bien mieux...
Elle a passé tout son temps sur le lit,
parfois, on lui portait a manger sur place
qu'elle n'ai pas a se lever, a marcher,
a descendre du lit...
Elle ne nous a laissé
durant ce temps,
que quelques minutes,
pour aller faire ses besoins,
sous la pluie...
Et m'attendue, sous la pluie,
que je lui rouvre...

 

Edito du 12 Mai 2009 :
GEEK FREAK MURDERS...
. Je vais donc retranscrire ici
quelques unes de mes notes
pour une idée de film
que j'avais eu et soumis a quelques personnes
avec qui j'avais l'ambition de le faire,
avant que de me décourager tout seul...
Un slasher, giallo, whodunit,
avec un soupçon de surréalisme
et de science fiction-anticipation...
-----
. En préambule :
le concept premier de ce scénario tient dans le titre :
un film ou des geeks se font tuer.
Ce concept est né d'une necessecité pratique
en même temps que d'une envie.
Pour tourner, sans moyens,
on a souvent
pleins de bonnes volontés
des geeks qui se portent volontaires
pour participer.
Ils ne sont pas toujours "acteurs",
et ils n'ont pas forcément un physique
qui se prête a un autre rôle.
De plus, le genre de films qui est,
a mon sens, le plus facile,
et le plus jouissif a tourner,
c'est le slasher.
Le film ou tout le monde se fait tuer
par un meurtrier.
Le second concept,
né des impératifs pratiques,
était de pouvoir tourner des scènes isolées,
indépendantes,
filmer pratiquement chaque acteur indépendament,
plutôt que de tenter de les rassembler
selon une logistique
qui a toutes les chances de s'effondrer.
Ces deux concepts en main,
ces deux contraintes
qui paraissent pourtant insurmontables,
le script s'est pratiquement écris tout seul...
Une histoire de meurtres,
a la fois classique et surréaliste,
ou l'identité du meurtrier demeure un mystère,
et ou la réalité elle même est remise en question.....
--
L'histoire est donc née :
Esther Morgane, une actrice de film d'épouvante,
est victime d'un accident lors d'un tournage.
Plusieurs années plus tard,
elle s'eveille dans la maison d'un homme,
amnésique.
Sans famille,
elle va se mettre a la recherche de son identité,
prenant contact avec des fans
qui se proposent de l'aider.
Mais les uns après les autres,
ces fans sont tués.
Exactement comme dans les films
dans lesquels elle a tourné,
ceux-là même qu'ils lui ont passé.
Un tueur suivrait-il Esther ?
Ou serait-ce elle qui perd tout contact avec la réalité ?
----
. Comme je l'ai dit, le concept partait de certaines contraintes.
Et incroyablement, alors que je commençait a écrire le script,
les choses allèrent complètement dans le sens de ces contraintes,
et non en oppositions.
Ainsi, pour la scène d'ouverture,
celle qui s'ouvre sur une scène de film,
avant qu'un accident survienne
et qu'on réalise que l'on est sur un tournage,
il m'est immédiatement apparue que cette scène
devait être tournée en caméra subjective.
Au moment de concevoir la scène,
j'ignorais vraiment pourquoi,
ce n'était pas voulu pour des raisons pratiques du tout,
c'est juste comme ça que je le sentais,
comme un hommage a la scène d'ouverture
d'OPERA de Dario Argento,
ou a un vieux film noir avec Humprey Bogart,
mais avec du recul,
la raison en devenait plus qu'évidente.
Déjà, cela donnait un nouvel angle
a un type de scène que l'on a déjà vu et revu.
Ensuite, cela nous place vraiment,
complètement et sans ambiguité
dans la tête de l'héroïne,
et nous fait voir l'action de son point de vue.
Mais en plus, d'un point de vue pratique,
cela jouait avec les codes de nombreux films
ou on voit les choses du point de vue du tueur,
sans voir ce dernier.
Et donc, cela nous permettais de tourner plusieurs scènes,
qui sur le papier sont avec l'actrice principale, sans elle !
Ce qui peux largement simplifier les choses d'un point de vue logistique.
Mais cet "artifice" n'est pas "gratuit".
Il se justifie complétement dans la thématique profonde de l'intrigue.
En effet, l'héroïne ignore qui elle est.
Elle est a la recherche d'elle même.
L'identité se forge souvent par la manière dont on se voit.
Ici, l'héroïne sera certe confronté a son reflet dans le miroir,
mais elle ne s'y reconnaitra pas.
Et chaque film qu'on lui présentera proposera souvent
une image différente d'elle même...
Nul ne sachant vraiment qui elle était en réalité...
Elle existe donc a travers le regard des autres.
A travers leurs imaginations.
Il est donc on ne peux plus justifié et interessant
de ne pas "figer" son identité par son apparence.
La thematique parle beaucoup de l'identité liée a l'apparence,
au regard des autres,
voir, au dela de l'identité,
de la réalité.
Est-on ce que l'on perçoit,
ou ce que tous les autres perçoivent ?
Ainsi donc, dans les séquences face aux geeks,
on ne la voit que comme ils la voient,
a travers des photos, des extraits de films,
et elle finit par se voir ainsi,et après,
on la découvre semblable aux images du film,
créant une confusion ente le film qu'elle regarde et la réalité,
ne sachant pas trop (le public, comme elle)
ou s'arrêtte l'un et ou commence l'autre...
Dans la séquence final,
se déroulant partiellement sur un plateau télé,
elle changera d'apparence a plusieurs reprises.
Faisant référence a PERFECT BLUE de Satoshi Kon...
De surcroît, cet artifice est nécessaire
pour conserver le mystère sur l'identité du tueur...
---
. Visuellement,
le script peux être abordé de plusieurs manières.
La manière la plus "simple",
c'est l'option quasi-documentaire.
Mais ce n'est pas celle que j'avais a l'esprit en écrivant,
même si cela parait on ne peux plus approprié.
Mes références étant,
pour la plupart,
des giallos,
je songeais a une lumière,
une mise en scène,
une réalisation élégante et travaillée.
L'histoire jouant beaucoup avec la réalisation,
les effets de caméra subjective,
les glissements de la réalité...
--
. L'idéal aurait été d'avoir
une vraie (ancienne ?) scream queens,
pour le rôle principal,
histoire de brouiller plus encore les cartes
en rapport avec la réalité et la perception...
---
. A cela, venait s'ajouter de légers éléments
d'anticipation, de science fiction...
On montre une femme dans le coma
être "gardée" par un homme dans sa demeure
et non a l'hôpital...
L'homme, le premier rôle masculin,
je ne vous en ai pas encore parlé,
semble presque sortir d'un roman de K Dick...
Il se révélait être secrètement,
mais cela tout le monde s'en serait douté,
un fan de l'actrice héroïne,
mais voulant plus la voir autrement...
Lui, amoureux de cinéma
au point d'en garder une "relique vivante" chez lui
travaille pour une émission populaire
d'une sorte de télé réalité, vidéo gags,
qui recense et "récompense", prime,
les suicides les plus inventifs
et spectaculaires..
La trash télé réalité
dans ce qu'elle a de plus sordide...
Renvoyant le public
a son statut de cynique voyeur
spectateur friand d'atrocités...
----

 

Edito du 11 Mai 2009 :
...
. Il faudrait que je lise mes mails,
mais j'ai la flemme...
Pas envie de retomber sur des trucs
qui me flinguent le moral...
En plus, j'ai pas le temps...
J'ai même pas eu le temps de scanner
quoi que ce soit aujourd'hui...
Bon sang,
il y a même un dessin que j'ai fait
pour l'autre blog,
pour un film sorti mercredi dernier
et que l'on a vu,
un dessin que j'ai déjà scanné,
reste plus qu'a mettre le texte et le poster,
même ça, je trouve pas le temps !!!
----
. J'aimerais surtout trouver
un peu de temps pour retranscrire
ici les notes pour le film,
le giallo,
que je ne ferais probablement jamais
et dont je vous avais parlé...
Vous en parler plus longuement...
J'ai pas le temps en ce moment...
----
. Grrrmmmbbblll...
Quand j'ai cinq minutes,
j'essaie de me regarder un truc,
et comme j'ai cinq minutes,
j'essaie aussi de dessiner...
En même temps !!!
Ce qui fait que je ne regarde pas le truc....
Ggaaaahhh !!!
J'ai pas le temps !!!
--
. Bam...
Et là, j'ai plus envie de dessiner...
Il faut que je scanne les trucs,
je vais jamais le faire...
Grrrr...
--
. Putain, je suis fatigué...
Je veux dormir...
Pourtant, j'ai rien fait...
(C'est peut être ça aussi...)

 

Edito du 10 Mai 2009 :
...
. Notre chatte est rentrée trempée
et surtout blessée,
en boitant et miaulant,
se cachant d'abord sous le lit
alors qu'elle ne l'avait jamais fait...
La pauvre chérie...
------
. Je n'écris pas grand chose
ces jours ci sur ce blog
parce qu'il faut bien avouer
qu'on comate un peu...
Pas que moi... Tous les deux...
D'irrésistibles envies de dormir
auquel je résiste...
Mais ainsi, au lieu de récupérer quelques heures
et de repartir réveillé et en forme,
je comate debout et ne fait rien...
Elle bosse la nuit sur ses devoirs,
a partir de deux heures du matin parfois,
lorsque je sombre complètement, moi...

 

Edito du 09 Mai 2009 :
Omnia mea mecum porto...
. "Je transporte avec moi tous mes biens..."
Cette phrase fait en réalité réferences
aux souvenirs qu'on porte dans son coeurs,
aux pensées, aux rêves que l'on a,
tout ce qui ne peux nous être enlevé,
volé...
En théorie...
Cette maxime,
attribuée a Ciceron,
clame qu'on peux tout perdre,
tout nous prendre,
on ne pourra jamais nous prendre
le plus important...
Ce qu'on garde a l'interieur...
--
. Cette philosophie tend aussi a dire
que l'homme est bien heureux
quand il ne dépends pas de chose perissables
et sujettes a la chance,
qui apportent bien des soucis...
-----
. Je dessine super mal,
et je ne fait pas d'efforts,,
je ne m'applique pas,
je n'ai aucun talent,
aucune technique...
C'est pas faux...
Mais je m'en fous...
Je m'excuserais pas...

 

Edito du 08 Mai 2009 :
...
. J'ai vraiment pris du bide ces derniers temps...
---
. Oh, j'ai oublié de vous dire,
les effets de maquillages de zombies,
sur le court "Dawn of the old Men",
étaient pourvus par SFX Workshop...
___
Edit : Triox a fait un post sur le court sur ZOMBIBURGERLAND...

 

Edito du 07 Mai 2009 :
Bad Art...

. L'autre soir, suite a une news ciné
j'ai dessiné très vite fait un post
pour mon autre blog ciné-BD...
J'étais crevé, elle m'attendait...
J'ai mis beaucoup beaucoup beaucoup
plus de temps
a le mettre sur internet
qu'a le grifonner...
Il est très moche, très mal dessiné...
Et mon ange me l'a reproché...
Mais je m'en fous.
Je préfère le faire sous l'impulsion du moment
qu'attendre d'avoir le temps et plus l'envie...
Je préfère qu'il soit moche, baclé et fait
qu'en projet.
Na.
Je m'excuse même pas.
--
. Je dessine pour moi,
pas pour les autres,
il faudrait pas que j'oublie, ça...
Je dessine pour m'exprimer,
m'occupper, me défouler,
me faire plaisir...
Pas me prendre la tête...
En fait, je devrais même pas les montrer
mes dessins,
les garder pour moi,
les bruler après...
Comme autrefois...
---
Je suis complètement a côté de mes pompes
en ce moment...
Fatigué...
--
. Niveau dessin, par ailleurs,
comme celui en tête de ce post,
je commence a me rapprocher
de ce que je faisait avant,
techniquement,
et même un peu, thématiquement...
ça revient...
---
. Pour me remettre les idées en place
je vais me taper un ou deux films de Terry Zwigoff...

 

Attention ! : {BD c'est sexe !} :

Edito du 06 Mai 2009 :
L'origine du Zombie Peintre en batiments...
. Sur le tournage,
on a imaginé pour déconner
l'origine du zombie que j'incarnais...
Voici l'histoire en BD...
Pitch de moi et de Yann...
--
BD en longueur
Un peintre peint, descend
il arrive devant une fenètre,
une belle femme nue, se déshabille
Le peintre la voit, surpris, chute en arrière,
il tombe, tombe
s'ecrase.
Plus près. Il ouvre les yeux.
Zombie,
il se relève.
Monte les escaliers,
(vue du dessus, a l'envers,
le personnage "monte vers le bas de la feuille")
Il va dévorer la fille
The Dead get the Girl...
--
. L'ironie est que ce que j'ai dessiné
est l'inverse de ça.
Le script prévoyais d'être axé sur le peintre,
et de monter son cheminement,
de le suivre lui,
et de montrer l'extérieur,
la façade de l'immeuble,
de commencer limite sur le toit
et d'arriver jusqu'au sol,
dessinant tout le fronton du bâtiment,
avant de remonter,
montrer les escaliers...
Je voulais faire un truc a la Will Eisner...
Et en prenant le crayon,
j'ai fait tout a fait le contraire...
Du cadre serré au lieu du large...
Rien de découpé...
J'suis trop bizarre...
--
. Quelque part, c'est bien...
Je n'accepte pas de commande,
de contrôle,
même de la part de moi même !
Je ne peux pas faire du "pré-conçu",
du "pré-chié",
ou être limité par des conceptions...
Mon crayon demeure libre de faire ce qui lui plait
que je le veuille, ou non...
-----------------------------------------------------------------------------------------
. YES !!!!
YES !
Yes ! Yes ! Yes ! Yes !
Je suis pris sur EJECT,
le film de Jean Marc Vincent,
produit par Richard J Thomson !!!
Je ferais un biker Zombie !
Yes ! Yes Yes ! Yes !
Trop cool !!!
Trop content !!
Yes !!!!
---

 

Edito du 05 Mai 2009 :
Rainy & Cold Dawn of the old men...
. Ce matin, il a plu, et fait bien froid
dur le tournage..
C'est ça, le temps en Bretagne...
J'ai pu finir en beauté,
en dévorant des tripes et des boyaux
a pleines bouchées...
Nous avons moins effrayé les passants qu'hier...
Hier, ou nous passions devant une école maternelle,
maquillés,
a l'heure de la recrée...
--
. Hier, Captain DVD m'a reparlé d'un projet
de giallo dont je lui avait parlé...
Je l'avait conçu pour pouvoir le tourner
de manière éclaté, a droite et a gauche...
Il faudrait que je le rédige au propre
et que je le poste ici,
vu que je ne le ferais probablement jamais maintenant...
---
. Je me sent pathétique,
d'essayer de sourire,
de chercher a être sociable,
a être gentil...
Je n'arrive même pas a bien communiquer...
Je suis grotesque, pathétique...
Il faut vraiment que je cesse d'essayer...
---
. Merde...
J'ai perdu la carte de visite
d'une personne du tournage...
J'aurais voulu lui envoyer les photos pas mail,
mais impossible de retrouver sa carte...
Elle n'est pas là ou je l'avais laissé...
En plus, c'est lui qui avait eu l'idée
de la BD "origine" de mon zombie
que je devrais vous poster demain...
-----
. Edit : ça y est,
on a enfin retrouvé cette carte de visite,
allez faire un tour sur son site,
pour voir ce qu'ils font...
--
Et moi, j'ai fait une petite page
juste de photos souvenirs du tournage, ...

 

Edito du 04 Mai 2009 :
Country for (the dawn of) the old men...
. Pour une bonne part de la journée
je suis allé faire de la figuration
sur le court métrage de Rémy Rondeau
Dawn of the Old Men...
J'y ai encore fait un zombie,
pour changer...
J'ai pu ainsi découvrir
la très belle ville de Fougères
ou cela était tourné...
--
J'y ai retrouvé Captain DVD et Triox...
(Je vous encourage vivement a aller lire
le compte rendu de Captain DVD...)

--
. Triox m'a appris bosser qu'il bossait
sur la prochaine production
Richard J Thomson :
EJECT
qui sera réalisé par Jean marc Vincent...
Oh que je veux le voir celui-là...
Hélas, l'équipe est bouclée
et je ne pourrais sans doute pas y participer...
Dommage...
J'aurais tant voulu...
--
. Il faudrait que je vous poste des photos,
mais je suis un peu trop crevé...

 

Edito du 03 Mai 2009 :
L'anpe des super héros...
. Dessin pour le thême du mois sur la brouette
l'anpe des super héros...
-----------
. Il ne faut pas que je me prennes la tête...
Je dois dessiner quand j'ai envie de dessiner
ce qui me vient...
Pas planifier, pas me forcer...
Pas reflechir et me prendre la tête...
Pas me rendre malade...
---
. Je pensais aux fumettis hier
parce que c'est un style européen
qui m'a influencé,
et d'ailleurs, je dessine souvent,
lorsque je fait des BD,
plus en large,
avec des cadres "cinématographiques",
qu'en haut,
d'ailleurs, je met parfois mes planches
de côté pour dessiner...
C'est comme ça, c'est bête, hein...
Mais j'y pensais aussi
car je me disais que ça me manquait
ce format "de poche",
qu'on peux vraiment glisser dans la poche de son jean...
Les pulps...
Les mangas sont un peu les héritiers de ça,
mais en général, ils se lisent trop vite,
et on a des remords a les "maltraiter" ainsi,
a les balader pliés dans sa poche...

 

Edito du 02 Mai 2009 :
Génie du mal...
. En lisant un article sur Fantomas,
le personnage de romans,
et des premiers films,
pas de la version d'aventures humoristiques
d'André Hunnebelle
avec Jean Marais et Louis de Funès
qui comme les récents OSS 117
ont servis a anéantir l'aspect marquant
et premier degrés du personnage
en le tournant en dérision,
je songeais a ces personnages diaboliques
de génies du mal
de grands méchants
que l'on produisait autrefois...
Je n'ai jamais écris d'histoires comme ça...
---
. Dans certains récits,
ces personnages devenaient littéralement
les héros, les personnages principaux,
et je me souviens de nombreux pulps
feuilletons
ou fumettis italiens,
ces BD au format particuliers
et ces romans photos...
Diabolik et tous les autres...
On ne fait plus ça...
Ou presque pas...
Pour le coups, j'ai noté quelques idées
a ce sujet...
Mais j'écrirais rien...
Je suis vraiment pas dans l'écriture
en ce moment...
---
. On est allé voir les mégalithes de Carnac
et la presqu'ile de Quiberon,
la plage...
Devant les mégalithes,
j'ai émis l'hypothése que ce soit des stèles funéraires
mon ange m'a repondu qu'il ne pouvait s'agir d'un cimetière
vu l'absence de corps au dessous,
je lui ai répliqué qu'a mon sens,
ce devait être pour les disparus en mer...
Une pierre par disparu,
plus ou moins grosse selon leur "importance"...
--
. Je ne vais pas avoir le temps de dessiner
ou de poster ces jours-ci...
Je sui un peu occupé...
Plus tard...
---
. Je suis tombé sur un Blog-BD plein de pin-ups,
comme j'aime... :
Le Bordel du Panda

 

Edito du 01 Mai 2009 :
...
. Une petite photo, ça faisait longtemps...
Mon ange et Mokona...
-----
. Un teaser pour le court métrage
dans lequel je devrais tourner lundi
(si tout va bien...)
Dawn of the Old Men,
est déjà disponible !
Regardez le, ici...
_____
. Je suis tombé sur une initiative interessante
un blog participatif pour promouvoir la capote,
par les temps qui courent, c'est pas du luxe...
Je voudrais participer,
mais j'ai peur de tomber dans le didactisme...
Ou dans le déjà dit...
Enfin, je vous posterais probablement
quelque crayonnés...
--
. Ce soir, on va recevoir une copine
a mon ange pour le week end...
Tout ça pour vous dire que j'essaie,
tout de même,
de me sociabiliser,
de me diversifier,
faut pas croire...

...



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...
. Pardon si ce blog n'est pas mis a jour souvent, mais je ne peux le mettre en ligne d'ou je vis a cause d'un caprice de mon hébérgeur...
. Dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait, avant que cela ne disparaisse... Vite !!! Car c'est bientôt plein !!!...


Précedents Editos : Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr