Edito du 25 Octobre 2006 :
One false move....
. Il suffit d'un geste,
d'un très bref moment d'inattention,
d'un accident,
pour tout briser,
détruire même le plus précieux...
Je le sais...
Ainsi, je sais que tout est château de cartes,
plus c'est complexe,
plus c'est fragile...
Et que j'aime les choses simples...
Lorsqu'une chose est brisées,
dès lors,
elle ne concerne qu'elle même,
et rien d'autre...

. C'est drôle,
ça me fait penser a
une difference majeur de pensée
entre les humains,
et les trucs comme moi...
Pour les humains,
tuer represente quelque chose de très long...
Pour nous,
on est toujours sidérés par la fragilité de la vie...
Combien vite elle s'enfuit...
Qu'il suffit de presque rien...
D'un accident...
Et c'est fini...

 

Edito du 24 Octobre 2006 :
Accroche-toi, y'a du vent !...
. A minuit, le vent s'est mis a souffler
violemment...
En plus, j'étais dans un "couloir a vent",
sous le pont...
Tant est si bien,
avec une telle force, une telle violence,
il s'est acharné sur ma frêle tente,
il a achevé de déchirer la toile supérieur,
au bout de deux heures,
et finit par briser l'un des arceaux...
Il cherchait encore et encore a l'emporter...
Et moi avec...
Ma tente, juste posée sur le pavé,
qui a rien n'était fixée...

. Je fus surpris de ne pas être en colère,
de ne pas trépigner, rager...
Non, rien...
Calme...
Etrange...

. Je n'ai pu bien sur la plier,
vu le vent,
et je l'ai bourré au mieux
dans mon sac...
Je vais vraiment devoir en changer...
Nombre l'aurait jeté depuis longtemps...
Et j'en ai une de rechange...
Plus encombrante...
Et de structure similaire...
Rhhhaaa...
Ce que je voudrais pour Noël,
c'est une tente exactement
comme celles des SDF de Paris...
Noir, déjà, mais c'est pas ça l'important,
plus petite, et moins encombrante donc,
je ne veux qu'y dormir,
pas m'y installer...
Et surtout en une pièce !
Pas d'un côtés les arceaux,
de l'autre la toile truc,
et la partie machin,
non, une pièce !
Plein d'avantages a ça,
pratiques,
dont le dernier,
est la plus grande facilité
que j'aurais a le jeter...
Car si elle pétée, trouée,
c'est finie...
Tandis qu'avec l'autre,
ben non, c'est qu'un arceau qu'est cassé,
qu'une toile qu'est percée,
le reste tiens...
Sauf que ça tiens plus rien...
Mais ça me fait chier de jeter
des trucs qui tiennent encore...

. Mais a part ça,
la matinée s'est super bien déroulée...
Mieux que bien...
J'ai même très bien dormi,
je tiens a le préciser !
Je ne suis pas du tout fatigué...
Le disque dur de mon ordi est quasi saturé,
y'a trop de trucs dessus !

. Cela dit, j'ignore ce que je vais faire ce soir...
Il y a la pluie, en plus du vent...
Pas grave, demain,
on devrait partir en vacances
avec mon ange...

 

Edito du 22 Octobre 2006 :
...
. Mon ange était fatiguée ce soir...
Elle en peux plus,
elle a hâte d'être en vacances...
Elle s'est un peu énervée a un moment,
ma faisant reproche
de la faire culpabiliser,
qu'elle avait lu mon blog,
et avait cru y voir
que je déprimais a cause d'elle,
qu'elle me retenais,
m'empêchais de partir..
J'ai bien tenté de lui expliquer
que j'avais toujours déprimé,
qu'il s'agissait là de mon état naturel,
et qu'il n'y avait qu'avec elle
que cela cessait...
Que j'avais été ainsi très longtemps
avant de la rencontrer !

. Mais bon , ce qui fallait surtout
c'est la faire rire, la détendre...
Changer de sujet,
au lieu de répondre...
Je n'ai pu lui dire qu'en la route,
qu'en l'aventure,
c'est une sorte de fuite
de la réalité, du quotidien
trop oppressant,
que je m'aère la tête,
et que je peux disparaître...
Ne plus être connu ou reconnu...
Ne plus exister...
Que mon fantasme ,
c'est d'un jour marcher
vers les neiges éternelles d'arctique
pour ne jamais revenir...

. Sans elle, je ne peux imaginer
ce que je serais...
Mais je sais bien ce que je ne saurais être...
Non,je n'aurais probablement
ni appart, ni maison...
Pas plus qu'un boulot sérieux...
Je serais en bien pire état...

. Et le fait de dormir sous les ponts...
Aujourd'hui encore,
j'ai vu un appart
a moins de 300 euros par mois,
a deux pas de son internat...
Mais vous savez quoi ?
Je n'en veux pas !!!!
Seul, dans un appart' a moi,
je déprimerais 10 milles fois plus que là !
Je ne sortirais jamais, je le sais...
Je ne verrais,
sans elle,
aucune raison,
n'aurais aucune motivation,
pour arranger l'endroit,
le meubler ou quoi que ce soit...
Je ne serait pas bien !

. Mais c'est un truc que les humains
ont du mal a comprendre
avec les bébêtes comme moi...
Je ne suis pas une victime !
Si je suis ainsi,
c'est parce que je le veux,
parce que ça me plaît,
parce que c'est mon choix !
Ce n'est pas la faute de quelqu'un d'autre !
Personne ne peux m'obliger
a faire ou a être
ce que je ne veux pas !
Mais ils comprennent pas, ça...
Ils ne comprennent pas que
si j'étais autrement,
je n'irais pas bien...
Pas bien du tout !
M'en fout si c'est la norme,
font chier a vouloir faire entrer
un objet rond dans un trou carré...

. Société de martyres qui s'auto flagelle,
et blâme autrui...
Faut assumer et s'assumer !
Cesser de gémir, de se plaindre, ou de s'excuser...
(Valable aussi pour moi, ça...)
Reconnaître ses erreurs
et en tirer des leçons pour avancer,
par rester a se lamenter...

. Il faudrait qu'elle arrête de lire mon blog...
Car il ne deviendras pas "politiquement correct"...
De peur des "autres",
d'être lui, de déranger,
de froisser des gens...
Je me fiche d'être lu.
J'écris ce que je ressent,
pour moi.
Pour m'exprimer.
C'est d'ailleurs un des reproches
que l'on me fait souvent,
mon honnêteté.
Ne pas savoir mentir,
arranger la vérité,
ménager,
être politiquement correct...
Hypocrite, quoi !
Non.
Je suis "ploc-ploc",
comme dit ma mère,
je met les pieds dans le plat.
Arrêtez de lire
si ça vous déplais,
si vous ne voulez pas savoir...

. Ah, mais vous voulez savoir ?
Mais pas ça ?
Pas tout ?
Désolé...

. Les gens aiment le confort`
de l'hypocrisie,
du mensonge...
Ils sont toujours a vouloir croire
que je ment ou cache la vérité
comme eux...
Ils veulent m'imaginer
comme ils voudraient que je soit,
comme ils croient qu'il faut être,
et refusent de m'accepter
tel que je suis.

. Travailler, moi ?
Oui, je l'ai déjà dit...
Même vendeur, caissier, balayeur,
pas le soucis...
Le soucis c'est que j'en ai envie,
que cela s'inscrive dans un certain cadre de vie...

 

 

Edito du 21 Octobre 2006 :
...
. Je pensais a des choses
que je voulais dire ici,
en marchant...
Mais maintenant,
même si je m'en souviens plus ou moins,
j'ai plus envie...
Plus la moelle...
J'ai plein de trucs sur mon ordi,
films, musiques, comics,
articles...
Rien ne me fait envie...
Ne me plaît...
Pfffou...
Pas good, moi...
C'est chiant...

. Et je sais, en plus,
que j'aurais envie
quand je pourrais pas...
Quand je serais débranché...

. J'ai juste envie de la voir...
De la serrer...
Putain, j'en pleurerais...
Je suis pathétique...

. Demain, ce soir,
dans une heure,
je voudrais pouvoir être branché,
assis ici,
pour travailler...
Mais là, je peux pas...
Je peux pas...

 

Edito du 20 Octobre 2006 :
...
. Heureusement que le vent n'est pas froid...
Car là ou je dors,
il souffle bien...
Cherchant a emporter ma tente,
la déchirant, l'arrachant...
Me réveillant a 2 heure du matin...
Je l'attache solidement,
enfin,
du mieux que je puisse...
Une fois, ma tente s'est "couchée",
effondrée sur moi...
ça, ça ne m'a pas dérangé,
même pas reveillé...
Mais lorsque le vent est fort,
et souffle les toiles de ma tentes
plus fort que les voiles d'un bateau,
c'est le bruit,
le mouvement qui me réveille...
Si ce vent se met a être froid,
je vais geler...
Mais ce ne sera pas mieux
de retourner sous la pluie...
-----

. Elle me manque physiquement...
On se croise parfois...
On s'écris des SMS, aussi...
Mais elle ne veux pas qu'on soit calin
au dehors...
Elle a peur qu'on nous voit...
Elle est comme ça...
Donc...
Mais son contact physique me manque...
Non...
Ce n'est pas ce que vous croyez,
je suis très loin d'être un obsédé,
hola oui...
J'aurais du mal a expliquer ce que c'est,
trop viscérale,
trop "étrange" peut être...

. Il y a cette douleur en moi,
cette sorte de vite...
Cette déprime qui monte de mon estomac,
s'insinue en moi...
Ce mal de vivre...
Cette douleur sourde...
C'est en moi,
cela l'a toujours été,
et a présent, je crois comprendre
que ça y sera toujours...
A un moment,
pour chasser cela,
pour me "soulager",
je me coupais,
je me blessais,
je me brûlais...
Oui, l'automutilation
me soulageais...
C'était comme de faire
partir de la vapeur...
Sentir physiquement,
je ne sais quoi...
Elle a cette effet sur moi...
Sa peau...
Son contact...
En cent fois plus fort...
C'est de la serrer contre moi
dont j'ai besoin...
La sentir, la toucher,
la serrer...
La sentir contre moi...
Et me sentir, moi...
Et tout oublier...

 

Edito du 17 Octobre 2006 :
Tout gris !...
. Hier mon ange est allé
se faire couper les cheveux...
(Elle a rien payé en plus...)
J'suis content,
ça lui va bien...
Et puis, elle sera obligé de les lâcher
et de plus les tirer en arrière...

. La presse et les tribunaux
s'attaquent encore aux blogs...`
Alors ça, ça m'énerve...

. Ou s'arrête l'opinion,
le droit d'avoir un point de vue,
un regard critique,
et de l'exprimer ?
Ou commence la diffamation ?
Le pire, c'est qu'on reproche
principalement de dire la vérité !
On a le droit de parler
que pour dire du bien , quoi !
Mais si on n'a pas le droit
de dire autre chose que du bien,
alors, ces flatteries n'ont plus aucunes valeurs,
plus la moindre crédibilité...
(Sans liberté de blâmer,
il n'est point d'éloges flatteurs...
Seuls les petits hommes,
craignent les petits écris...
Beaumarchais)
ça me fout vraiment hors de moi...
Et le pire, c'est qu'on a le droit de cracher
sur les célébrités,
qu'on ne connais pas,
mais pas sur son patron ou son voisin !
Qu'on a pourtant plus côtoyé !

. Cette logique devrait tuer la liberté
car, si on veux démontrer nuisance,
il serait bien plus facile de casser
les critiques de ciné !
Ceux qui les écoutent ,
lorsqu'ils descendent un film,
n'allant pas voir ce dernier,
nuisent a la carrière critique
et surtout commercial du film...`
Il y a préjudice !
C'est de la contre -publicité !

. Parce que, quelle nuisance réelle
peut subir quelqu'un
de s'être fait traiter de connard ?

. Jour de lessive...
Mon ange en fait une...
J'ai été me changer
dans les toilettes de la bibliothèque,
tout changé...
Résultat, je suis tout gris !
Tout ce que je porte est délavé...
J'ai changé pour une chemise en velours`
plus chaude,
on ne sait jamais...

. Un de mes disques durs externes
ne répond plus...
Je crois que c'est
parce que je l'ai peut être débranché
trop tôt...
Et que mon ordinateur
ne le détecte plus...
J'ai cherché une solution au problème
sur internet...
L'une des seules réponses trouvées
déclare sans ambages,
que le disque dur est foutu !
Voila qui est rassurant
quand on sait tout ce qu'il y a dessus,
et que c'est justement ça
qui est supposé sauvegarder...

 

 

Edito du 16 Octobre 2006 :
Origins & Ends...
. L'homme est stupide...
ça, c'est pas nouveau..
L'une de ses fixations,
c'est l'absolu...
Genre la Vérité Absolue...
Il cherche souvent la justification
dans les origines...
Genre, être de sang Royale...
C'est pour ça que les théories de Darwin
ont toujours été très mal acceptés...
Et que le créationnisme fait un retour en force...

. Allez expliquez aux gens
que leurs croyances,
que leur religion,
supposée être "la seule, la vraie",
a mis des dizaines de milliers d'années
a apparaître,
et qu'il y en avait des tas et des tas avant ça !
Allez leur faire admettre
qu'ils résultent d'une évolution chaotique
qui n'est en rien achevé !

. Refuser de fêter Noël ou Halloween
sous le prétexte des origines religieuses
de ces fêtes est grotesque !
S'asseoir devant un sapin ,
échanger des cadeaux,
faire a bouffer en famille,
ou même le père Noël,
tout cela n'a rien de religieux !
C'est pas comme d'aller a l'église !
C'est d'ailleurs d'autant plus absurde pour Noël,
vu que le Christ n'est pas né en décembre,
c'est a l'origine une fête païenne de l'équinoxe
que l'église catholique,
faute de pouvoir faire disparaître,
a récupéré !
Et qui voit de la religiosité
des croyances
dans la fête d'Halloween !?!
C'est vraiment du snobisme débile
et mesquin,
qui ne s'appuie sur rien...

. Mépriser quelque chose
ou quelqu'un,
a cause de ses "prétendues" origines,
c'est vraiment très con...

. Bordel de merde !!!!!!!
J'ai un ongle cassé !
Je tape n'importe quoi !
Je dois appuyer plus fort
et plus loin que d'habitude
et je dérive sur d'autres touches
sans arrêt !!!!
Je dois sans arrêt corriger
car je tape n'importe quoi !!!
Fait chier !!!!
ça m'énerve !!!!!!
------

. J'ai réalisé,
en feuilletant un article,
que très peu de films
ne traitent vraiment des affaires
de Poltergeist...
Les manifestations des Poltergeist
n'étant pas du fait de fantômes,
ou d'esprits malin,
mais presque toujours,
dans les faits,
d'une jeune adolescente,
perturbée psychologiquement,
qui créé ces perturbations malgré elle,
inconsciement...
Traiter vraiment des perturbations
destructrices et auto-destruictrices
du début de l'adolescence,
des problèmes de troubles psychiatriques,
en liant le tout a de spectaculaires et angoissants
effets fantastiques
pourrait pourtant donner
un putain de bon film...

 

Edito du 15 Octobre 2006 :
Stories...
. On a pris un bain...
On étaient bien...
On aura pas fait,
ni mangé grand chose,
finalement...
Je lui ai acheté a manger pour rien...
Elle emporte ces victuailles,
pour les manger plus tard...
Je m'inquiète que certaines
ne se conservent pas bien,
surtout sans frigo...

. L'autre jour, a la gare,
je suis passé devant un photomaton,
et juste a ce moment là,
la machine a craché une photo
a mes pieds...
Surprenant...
Normalement, ça ne tombe pas par terre,
pas aussi violemment...
Ramassant la photo,
j'y ai découvert un homme, d'un certain âge,
glabre, et avec un chapeau de cow-boy noir !
Je me suis mis en quête de cette personne,
sur les quais,
et même dehors, en vain...
Sans doute avait il pris le train,
ce dernier ne pouvant attendre
que les photos soient développés...
C'est étrange...
Les coïncidences...
Il y a déjà eu quelques histoires
a propos de photomatons...
Il serait peut être bien que j'en écrive une,
d'après ceci...
Un peu genre "quatrième dimension"...
Ce serait intéressant...
Même a tourner...

. Plus tard, dans l'après midi,
je m'imaginer discuter
de ce que je considérais
comme un film chiant
ou un film marrant...
Pour l'expliquer comme si
je voulais produire des projets...
Et le projet, l'exemple absurde
qui me vint pour illustrer mon propos
m'a beaucoup amusé !
Des voitures vampires !
Des voitures qui bouffent des gens
et carburent au sang !
Rejetant du tuyaux d'échappement
de fétides mais familières odeurs...
D'aussi stupide que l'idée puisse paraître
de prime abord,
les thèmes abordés sont intéressants,
et visuellement,
ça crache sévère !

. J'ai même assez vite trouvé
une justification,
un pourquoi du comment !
Un moteur "bio", non polluant,
et fonctionnant a autre chose
que du pétrole...
En plus l'idée du vivant,
de l'organique
sous l'armure, sous la tôle,
de la voiture,
c'est super fort...
Ah oui, pourquoi, comment vampire ?
Ben, un tel moteur,
son défaut aurait été de s'user ,
de s'abîmer,
très vite...
Jusqu'à ce que quelqu'un arrive
avec un virus régénérateur,
soi disant extrait du sang d'un vampire...
Bien sur, personne ne l'a cru...
Hihi...
C'est cool... C'est marrant comme idée...
Bon, maintenant,
faudrait peut être aussi des personnages
et une histoire...
Mais bon...
Plus tard...
(Faudra un titre aussi...).

Oh, a propos,
la photo, en haut,
expos de voitures dans Tours...

 

Edito du 14 Octobre 2006 :
Living a dream, afraid to wake up in a nightmare...
. Oh putain...
J'ai pris un lait au chocolat ce matin...
Et, un peu plus tard,
après avoir pris la clef
de l'hotel pour le soir,
je me suis assis par terre
sur le sol froid,
pour allumer l'ordi
et me connecter...
Oh putain, je me suis prersque chié dessus !!!
J'ai du arreter l'ortdi en catastrophe
et foncer vers le premier bar venu,
ou je me suis pris un chocolat chaud...
Très sympa le bar, d'ailleur...
Très bien...
Chouette rencontre...

. J'ai voulu reserver pour le nouvel an,
hélas, le jour même,
les gens du charmant hôtel déménageais...
Absent pour cela, l'après midi,
ils me confièrent les clefs dès le matin...
Nous avions, la veille au soir,
mon ange et moi,
décidé d'y passer la nuit,
vu que tout le monde était parti a son internat...

. On est passé a la boutique
ou je lui avait pris son ensemble,
et elle a pu le changer...
Prendre une robe rouge chinoise
que je n'avais osé lui acheter...
. Dans la chambre,
on était surtout supposé bosser
sur ses devoirs...
Et vers cinq heure, elle s'est endormie...
Et je me suis endormi avec elle...

. Quelques heures plus tard,
je me suis éveillé en sursaut
d'un cauchemard...
Dans ce rêve, elle était occupé
et nous ne pouvions nous voir,
et les rares brèves fois ou nous le pouvions,
elle gardait ses distances...
Pour m'occuper je travaillais sur des trucs,
et ces travails
(oui, pas "travaux", comme dans un chantier,
mais plusieurs travail au singulier,
na, j'y tiens !
ça a pas le même sens !)

m'emmenait dans un autre ville...
Pour peu de temps...
Mais un soir, elle m'appelais en larmes,
me reprochant de ne pas être là,
de n'être jamais là...
Et je me suis réveillé...
Le choc...
L'angoisse...
Je n'osais pas me rendormir après ça...

. Surtout qu'après m'être levé,
lorsque je voulait me recoucher
dans le lit, avec elle,
elle se recroquevillait, s'éloignait,
au risque de tomber du bord...
Je lui portait un oreiller,
et je me regardait un truc sur l'ordinateur,
en la regardant dormir
de temps en temps...

 

 

Edito du Vendredi 13 Octobre 2006 :
They'll piss on my grave...
. Panne d'oreiller ce matin...
Le reveil a pas sonné...
Panique a bord...

. Fatigué, mal a la tête,
et je me met devant l'ordinateur,
pas sur que ce soit la meilleurs
des idées...
Voudrais encore dormir...
Dormir...
Avec elle...

. Un mec super sympa
et généreux,
dont je lisait les posts
sur un forum,
est mort,
d'un accident de moto,
après être resté deux jours dans le coma...
C'est con la vie...
Mais c'est encore plus con la mort...
So long, MDBill...

. Normalement,
je devrais me regarder un film d'horreur
ce soir...
Mais là, je suis plus sur...

. Ce matin, j'aurais voulu prendre
en photo, pour un de mes courts,
en préparation,
une sorte d'installation de SDF
en plein centre ville...
Et je n'ai pas pu, pas osé...
Des personnes nues,
cela ne me dérange pas
de les photographier,
de les montrer,
c'est beau,
et il n'y a pas de quoi avoir honte...
Mais là, ce sont des gens dans la détresse,
dans la souffrance,
et presque,
dans l'humiliation...
Ils n'ont pas voulu être ainsi,
ils crient a l'aide...
Je n'ai pas pu prendre de photos...
Question de pudeur...
Et c'est pour ça que je ne comprendrais jamais
le succès en librairie
de la presse poubelle,
qui se réjouit a humilier, a salir les gens...
Pas plus que les humains fascinés par ça...

. Ce soir, il y a du monde,
sous le pont ou je dors...
En montant ma tente,
j'ai effrayé une petite famille
qui arrivait...
Et lorsque je l'avait monté,
et que j'étais dedans depuis un moment,
des abrutis sont venus pisser a côté...
Symbolique du mépris...
Que toujours je serais incompris,
plus encore je le serais,
je sais,
après ma mort...
Si jamais il reste qui ou quoi
que ce soit
pour témoigner
que j'ai jamais existé...

 

Edito du 11 Octobre 2006 :
Something like Shiatsu...
. Je songe a mes mains,
sur son corps...
Caressant son dos, ses épaules,
glissant,
massant sa chair si délicieuse...
Ce contact m'enivre,
plus qu'aucun alcool,
plus qu'aucune drogue,
ne le pourrait...
Son parfum,
celui de sa peau,
de ses cheveux...
Le contact de sa peau,
sous mes doigts,
sous mes mains...
Le goût qu'elle a,
dans ma bouche,
sur mes lèvres,
sous ma langue,
quand je ne peux plus résister,
et que je commence a l'embrasser...
Sa peau...
Le plus merveilleux
des délices de la terre...
Celui qui me rend fou...

. Rien que d'en parler...
Pfffou...
Hou...
ça me fait du bien...

. Oh, je vous ai pas dit,
je bois beaucoup moins...
C'est plus les grandes chaleurs,
non plus...
Je peux faire un peu d'économie
de ce côté...
Je n'ai aussi plus très faim,
(mais ça, c'est le fait de ne pas la voir...)
mais bon,
je me force a manger quand même un peu
au moins une a deux fois par jour...
Surtout le soir,
dans l'espoir de la voir...

 

 

Edito du 10 Octobre 2006 :
...
. L'ensemble que je lui ai acheté
ne lui va pas...
Je sais, c'est rien, c'est con,
c'était prévisible...
Mais ça m'a foutu au 36° dessous...
C'est toujours comme ça...
Vouloir faire plaisir,
en faire plus,
en faire trop...
Alors qu'elle ne me demande rien
au contraire...
Vouloir faire, plaire, aux autres,
et non pour moi directement,
ça se termine toujours comme ça
inévitablement...
Par un fiasco...
Qui vous fait regretter
d'avoir seulement essayer...
Je devrais rester dans mon trou,
sans bouger...

. Putain...
J'ai le moral complètement cassé...
A plat...

. Vous arrivez jamais
a ces moments
ou vous vous demandez
si la vie vaut la peine...?
Tout ça...?
-----
. En regardant un animé,
je me suis soudain rendu compte
qu'il y avait de moins en moins
de freaks...
Je ne sais comment dire...
D'un coups, j'ai été choqué,
que même dans mes écrits a moi,
il n'y avait plus de personnalité,
de personnages colorés,
complètement hors normes,
et simplement content de l'être...
d'être ce qu'ils sont...
Il n'y avait plus que
des gens qui culpabilisaient
de la moindre différence de la norme...
Qui s'en cachait...

. C'est chiant,
cette lassitude lancinante,
ce goût a rien...

 

 

 

Edito du 09 Octobre 2006 :
...
. Encore cette lassitude
qui m'étreint doucement,
mais sûrement.
J'ai plein de notes a retranscrire...
Allez, faut s'y mettre...
Putain...
Si je pouvait tout taper
directement quand ça me vient...
Si cette batterie pouvait durer
plus longtemps !
On perdrait moins de temps...
. J'ai acheté les billets
pour les vacances avec mon ange...
Vu qu'on s'y est pris en retard,
je ne pourrais avoir de place
a côté d'elle...
Parfois pas même dans le même wagon...
Et encore heureux
d'avoir trouvé des places...
. Je lui ai acheté un petit ensemble
asiatique...
J'aurais voulu une robe,
mais elle avait des motifs roses
et je ne suis pas sur
qu'elle ai aimé...
. Et il faut que je bouge...
Pas seulement faim,
ça je peux oublier, endurer,
non,
besoin de respirer de bouger...
Fait chier...

 

Edito du 08 Octobre 2006 :
Let me Drowned Alone...
. Je fut un instant
émerveillé par une enfant.
Une gamine, tout petite,
mais qui parle bien,
et s'exprime clairement,
bien mieux que ses aînés,
faisant des remarques très avisées
sur l'architecture de la cathédrale,
visant des détails
qui échappent a la plupart des gens...

. Mon ange me dit qu'elle veut être avec moi,
mais elle ne me salut même pas
lorsqu'elle me croise
avec son groupe d'amies...
Pour pas casser l'ambiance...
Risquer les questions...
On sépare les vies...
Et je suis mis de côté...
Ignoré, méprisé...
Pratique quand ça arrange,
mais pas tout le temps non plus...

. Ma tente est cuite...
Toutes les coutures lâchent
les unes après les autres...

. Je me connecte sous la pluie...
Me cachant sous mon manteau...
Les flics, voyant le tableau,
crurent un instant que je sniffais
ainsi installé !

. L'eau a monté...
Noyant plusieurs endroits...
Dont celui ou j'avais vu
une tente planté,
en arrivant dans cette cité...
Les berges près de là
ou je pose ma tente
sont submergés...
Forçant les oiseaux
a trouver refuge ailleurs,
plus loin...
Pour la nuit...

. Les parents de mon ange
viennent de vendre leurs maison...
Ils doivent vider les lieux
pour le 6 janvier...
Ils m'ont invités a venir passer
les vacances de Toussaint
avec mon ange là bas...
Ouille...
ça va faire cher de train !!
Oui, je sais,
je suis radin...
Mesquin...
D'un côté, je veux être avec elle,
et je n'aimais pas l'idée
de la laisser toute seule
pour toutes ces heures de train..
Mais comme elle me snobe...
Que l'on ne peux même pas
se tenir la main,
ou s'embrasser...
Je sais pas...

. Elle aime a garder des distances,
des apparences...
A me garder "autre", un petit peu...
On peux fantasmer sur l' "autre",
que l'on connais peu,
mystérieux...
Elle veux se garder des vies,
pouvoir être, paraître,
au regard d'autres interlocuteurs,
a l'aise...
Je suis trop simple...
C'est vrai...
Moi, je ne voudrais faire qu'un...

. Il faudrait que je reprenne la route
que j'y puise de l'énergie...
Que je travaille, ce faisant...
Que je...
Je ne veux pas...
Je veux rester auprès d'elle,
m'accrocher a elle...
Je sais que je ne sais pas
faire les demi mesures...
Si je pars, c'est sans retour...
C'est comme quand je prête un truc,
je ne m'attends jamais
a ce qu'on me le rende,
a ce qu'il revienne...
C'est comme ça...
C'est mon caractère,
c'est dans ma nature...
Fataliste dans l'âme
ou quelque chose d'approchant...
Chaque jour peut être le dernier...
Vraiment...

. J'ai mal a la tête...
J'ai voulu me sécher,
surtout les pieds,
au soleil...
Et le soleil me fait toujours
cet effet...
La migraine...

 

Edito du 07 Octobre 2006 :
The Path of the HeartLess...
. Et re-bellotte !
Il a encore bien flotté,
et j'ai les pieds,
les chaussettes et les chaussures
trempés !
Impossible a faire secher...
Le matin,
enfiler des chaussettes et des chaussures,
mouillées et froides...
Beuhhhh...

. Il y a beaucoup de monde
a la bibliothèque aujourd'hui...
Je n'ose quitter ma place
pour déjeuner
ou me connecter...
C'est plein de chez plein...

. La mère de mon ange
m'a invité a passer
les vacances de la Toussaint...
Que l'on puisse être ensemble...

. Pour mes courts...
(Déjà, que je finisse ce scénar'...)
Je pense que je vais y aller tout doux...
Si ça marche, ça m'ouvre
des tas de possibilités...
Si je me plante...

. Je prends le temps de me feuilleter
un manga,
un de mes préférés,
pour me changer les idées,
m'inspirer...
Là, ils parlent de la voie du guerrier...
Que certains prennent le chemin
qui les mène a survivre
a tout prix...
Ceux là, finissent très vite,
sans coeur, sans ame, sans emotions...
La mort fait partie de la voie honorable...
On ne la craint pas...
Vivre, seulement pour gagner,
seulement pour survivre,
ce n'est pas une vie,
une voie,
honorable...

. Ce qu'il est important de comprendre,
c'est que cette voie honorable
peux mener a la défaite,
a la mort...
Les hommes sans honneur,
sans coeurs, sans ames,
sans scrupules,
usant de méthodes leur permettant
de survivre et de gagner...
Alors, si on ne veux voir
si on ne veux écouter
que la voix du vainqueur,
il n'est rien de plus desuet
et ridicule que l'honneur....
Mais les êtres comme moi
ne craignent pas la mort
contrairement aux autres,
et sont heureux et fiers
d'avoir vécu dignement.

 

Edito du 06 Octobre 2006 :
Fight to grow, to learn, to be...
. Au Japon,
tout est basé sur la compétition...
On ne peux se dépasser
qu'en dépassant l'autre...
Qu'en devenant meilleur que l'autre,
en s'y confrontant...
En occident,
on parle toujours
de se retrouver seul avec soi,
dans le desert...
De se dépasser, soi, seul...
Mais c'est aussi se replier,
comment progresser,
comment dépasser ses limites,
comment apprendre,
seul ?

. Et comment se motiver,
seul ?
Comment constater
de ses progrès ?

. Au fond,
pour si néfaste
qu'elle puisse paraitre
de prime abord,
la méthode japonaise
n'est peut être pas si mauvaise...
----

. Pas vraiment eu le temps
d'avancer sur le scénario
aujourd'hui...
J'ai pourtant structuré tout ce qui
me reste a écrire la dernière,
plus qu'a étoffer, remplir les blanc...
Trop de trucs en retard a rattraper...
Et en plus, j'ai que mes trucs a moi
a l'esprit...
Tsssttt...

 

Edito du 05 Octobre 2006 :
Faire les poubelles...
. Un magasin de téléphonie ferme...
(Oui, c'est pas les seuls...
Cela fait un peu peur
a mon ange, parfois,
de voir tous ces magasins fermer
les uns après les autres...
Ne pas pour tenir...)
Ils mettent pas mal de trucs
a la benne...
Au début,
l'un ou l'autre demande gentiment
si il peux récupérer quelques trucs...
Mais le soir venu,
c'est l'émulation, la curée...
C'est con, ça me réjouit...
Ils sont même aller avec les chiens
dans la benne...
Pour récupérer de vieux portables
dépassés...
Des chargeurs, des coques,
ou des kits mains libres...
Cela m'a amusé...
----
. Tant qu'on en est a fouiller
dans les poubelles...
J'ai dit que j'avais numérisé
quelques vieux trucs,
pas tout...
En voici déjà un...
Je trouve pas le temps de me mettre
a tout ça...
Mais bientôt...
Enfin bref...
Voici donc...

. L'autre truc,
je devrais le "réviser",
lui faire bénéficier
d'une sorte d' "édition spéciale",
avec nouveaux effets et tout...
Qu'il soit conforme a ma vision d'origine...
Je vous mettrais un comparatif
avant/après...

 

Edito du 04 Octobre 2006 :
1347...
. En 1347,
s'est répandu sur la France,
la grande peste noire...
Qui s'est répandue sur toute l'Europe...
Jusqu'en 1353...
Tuant pas moins d'un tiers
de la population.
Un tiers.
Je ne crois pas que vous réalisiez...
1 sur 3...
30 sur 90...
Les corps, les malades,
quels que soient leurs naissances,
leurs rangs,
étaient entassés pèle mêle,
sans distinction...
Nul n'avait droit a un bel enterrement,
a des funérailles...
Qu'il soit noble, pauvre,
ou même religieux...
A cet époque,
les hommes constatèrent
que le rang ne signifie rien...
Et que Dieu ne répond pas
aux injonctions de ses prêtres...

. On chercha a oublier,
a effacer le traumatisme...
A se mentir,
pour oublier...
A recommencer comme avant...
Mais le traumatisme est demeuré...
De là, les hommes se sont interrogés,
et tournés peu a peu
vers la science et l'hygiène
pour être protégés...
Remettant peu a peu en cause
les autorités
qui n'avait rien pu faire,
qui étaient démunis et sans pouvoirs,
autant que tout un chacun...

. On craint toujours a ce que
rejaillisse un jour pareil pandémie...
Et plusieurs fois, déjà,
les morts se sont entassés...
Certains disent que c'est inéluctable...
Comme un signe de Dieu,
ou de la nature,
nous rappelant notre place,
notre insignifiance,
et notre peu de pouvoir
et de contrôle,
sur les choses,
finalement...
D'autres préfèrent prévoir,
et agir,
plutôt que de se résigner,
ou d'attendre que d'autres
le fasse a leur place...
Disant qu'on peu,
et qu'on a déjà,
éviter pareil hécatombe...

 

 

Edito du 03 Octobre 2006 :
Temps pluvieux...
. Depuis hier matin,
il pleut sans arrêt...
Mon ange a oublié/perdu
son parapluie a la cantine
le midi...
Et suite a des confusions d'horaires,
et quelques mauvaises notes,
elle n'allait pas bien...
On s'est retrouvé l'après midi,
et pour la réconforter,
la réchauffer,
je l'ai convié a prendre un chocolat chaud
avec moi, dans un bar...
Elle était fatiguée...
Elle est partie s'endormir
peu après...
Une sieste réparatrice,
mon pauvre ange...
Tandis que j'allais lui acheter
un autre parapluie,
qu'elle n'aille pas se tremper
en allant dîner...
De toutes façons,
l'autre était bien vieux,
et usé...

. Moi, j'ai les pieds,
les chaussures,
trempées...
Impossible de les mettre a sécher...
Le reste du bonhomme,
l'ensemble,
ça va...
ça ne facilite pas les connections a internet,
mais ça va...

. A la bibliothèque,
au moins deux autres personnes
ont des Ibook !

 

Edito du 02 Octobre 2006 :
Best of both Worlds...
. L'autre jour,
lorsque j'était assis dehors
pour me connecter a internet,
un homme, en passant,
garant son vélo,
me lança que si je voulais me connecter
a internet, je pouvais,
qu'a l'étage, il avait un émetteur Wi-Fi
qui arrosait tout le quartier,
gratuit !
Que derrière y'avait une Freebox...
Sympa...
Depuis, en y repensant,
j'ai réaliser que
vu que tout émetteur Wi-Fi
est sans doute instalable
a la base, avec mot de passe,
le fait de laisser la connection libre
était donc un choix généreux,
(et qui ne coute rien !)
et non de la "faineantise",
de la flemme d'installer un passe...

. La petite voix, en moi,
dont je vous ai parlé l'autre jour,
et moi,
on s'engueule encore en ce moment...
Bon, déjà,
le scénar qui traîne,
faute de temps pour m'y mettre...
Pas d'excuses pourtant...
Et bien sur,
l'envie de me remettre
a mes courts a moi...

. La petite voix me dit un peu
que je vais très mal m'y prendre !
Qu'il n'y a rien contre le fait
d'utiliser la 3D,
mais qu'on ne l'utilise que pour
des effets,
ou des modifications...
Au pis aller pour des décors virtuels...
Hors, je compte faire l'inverse...
L'inverse de ce que je devrais...
Utiliser des personnages virtuels
sur des décors réels !
C'est idiot, avouez...

 

Edito du 01 Octobre 2006 :
...
. On s'est vu...
Tout va bien...
J'allait pas bien, du tout...
Elle l'a senti, un peu,
a ma façon de la serrer contre moi
quand on s'est retrouvé...
Elle me fait du bien...
Tant de bien...

. On a passé la nuit
dans un petit hôtel extra,
douillet, fleuri,
tenu par des particuliers,
et non une enseigne,
et avec un bain...
Ce n'est pas l'hôtel que j'avais prévu
a l'origine,
plein, vu qu'on a réservé
que le jour même,
mais il était bien mieux,
et pour le même prix,
même si un tout petit peu plus loin...

. Je crois qu'on passera les fêtes
de fin d'année ici...
Une semaine,
rien qu'elle et moi...
Je vais casser ma tirelire
mais tant pis...
ça le vaut bien...
Et plus que ça...

. Ma mère m'avait acheté une rosette,
a grignoter...
Mais je m'interdis d'avoir un couteau,
ou une quelconque arme...
(Pour éviter des démêlés avec la justice
tout d'abord, et avant tout,
ne pas être tenté de jouer avec,
de m'en servir, de m'encombrer,
ensuite...)
Mon ange l'a pratiquement "senti"...
Elle sentait que c'était du bon...
Mais elle n'avait finalement pas
non plus de couteau !
Elle avait du oublier le sien
chez ses parents...
Qu'a cela ne tienne,
elle n'a pu attendre,
et s'est attaqué a la rosette
a pleines dents !

. Je lui ai ramené un cordon
pour qu'elle puisse regarder
la télé sur son ordinateur...
Et, pour sa fête,
je lui ai offert un médaillon,
un petit coeur en argent,
avec nos visages gravés dessus...
J'ai l'impression que le cable
et la rosette
lui ont fait plus plaisir !
Il lui sera plus utile, en tous cas,
ce cordon...

. Elle m'a fait découvrir
un nouvel animé...
Et ça m'a donné des idées
pour mon court...
C'est un des trucs que j'aime bien,
quand on fait "trainer" un projet...
Toutes les idées qui doucement
viennent l'enrichir...


...



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy , et sur son blog , Bonsoir,
. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

. Avertissement :
Depuis le 31 décembre 2004, je suis officiellement sans domicile fixe.
Je devrais neanmoins reussir a payer mon abonnement,
maintenant ce blog et ma boite email...
Cependant, je ne pourrais les consulter et les mettre a jour,
non au gré de mes envies, mais plus dependament de mes moyens techniques.
Patience donc...
Et n'ayez crainte...
Si vous ne voyez pas signe de vie pendant un mois ou deux, je ne suis pas forcement mort,
inutile de se rejouir pour moi,
mais dans l'incapacité temporaire de me connecter pour mettre a jour.


Précedents Editos : Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr