Edito du 27 Avril 2006 :
De l'influence des médias...
. La culture de masse...
Le cinéma...
A l'origine,
c'est fait pour distraire,
enfin, selon moi...
Pas documenter , ni informer...
Nul ne viendrais a croire,
a prendre pour argent comptant
les film de Meliès...
Et pourtant...

. Combien de gens,
a force de voir des séries policières américaines,
sont persuadés que les mêmes procédures
ont cours dans leurs pays...
Et voila qu'on accuse les films de mentir !
D'induire en erreur !
D'être inexact !
Aux fous !
Ont-ils donc oublié ce qu'était le ciné ?

. On accuse les films,
les mass-médias,
de donner une certaine image des choses,
de la vie, du passé, de la société...
Mais n'est-ce pas celle que l'on désire voir ?
Des pubs, par exemple,
pour les déodorants,
furent arrêtés,
car elle montraient des gens qui puaient !
Hors, ils faut montrer des gens qui sentent bon,
c'est ce qu'on a envie de voir...
Même chose pour les serviettes hygiéniques
et le sang, tabou...
Cela dépends de ce qu'on a envie de voir,
et de montrer...
Et de ce qu'on sait...

. Ce débat, a l'origine,
m'est venu de quelques articles
qui critiquaient la représentation des noirs
au ciné...
Absents des westerns, en majorité...
Absents des films sur l'égypte,
également...
Alors que RAMSES, par exemple,
était noir...
C'est une méconnaissance flagrante,
tout comme de representer Jesus Christ
comme un type aux yeux bleus,
a la peau pale,
et aux cheveux lisses,,
c'est en contradiction avec le bouquin !
Mais on les montre également parler anglais,
(ou français, selon les doublages),
et on n'est pas choqué de cela...
Comme de les voir utiliser des expressions,
des attitudes,
en complète anachronie
avec leur époque et leu culture !
C'est pour les rendre plus attrayants...
C'est une liberté artistique...
Enfin...
---
. J'hésite a me lancer
complètement dans mon court...
Pas envie,
que ce soit fini,
et a la fois très envie
de chaque étape...
J'hésite surtout sur le avant...
Tout décider...

 

Edito du 26 Avril 2006 :
...
. Je lis HELLBLAZER
et TRANSMETROPOLITAN
en ce moment...
Des oeuvres ou les auteurs
se permettent,
a travers les histoires,
de donner leurs points de vues
leurs coups de gueule,
sur la société, la politique,
l'humanité,
la science, la magie,
et le reste...
Je vais en faire probablement de même
avec mon nouveau projet...
C'est nouveau pour moi...
On prétend souvent
trop souvent,
que TOUS les auteurs font ainsi...
Je déteste cette prétention...
Ces conneries de "messages",
liés au continu "politique" d'une oeuvre...
Fait chier...
ça ne peut pas juste être fun...?
Non...
ça flinguerais leurs prétentions...

. Leurs vanités,
tout est là...
L'humain doit être le peuple élu,
si l'art le fait tripper,
ça doit avoir un sens,
leur vie aussi doit en avoir un,
et il doit y avoir un dieu aussi...
Pourquoi ?
Ben, c'est évident...
Parce que ça ne peut pas être autrement...
L'humanité ne peut pas être
une nouvelle forme de cafards,
qui se multiplie,
et ravage tout
par pure connerie,
de par les premiers instincts de la nature
qui s'applique aussi bien
au bêtes, qu'aux plantes
qu'aux insectes,
et aux virus,
jusqu'aux plus basses formes de vie,
non...
On est au dessus de ça...
Ben oui...
On y crois...

. Mon ordi,
même le disque dur,
commence a montre vraiment
de gros signes de fatigues...
Hé...
J'en regarde d'autres,
j'essaie de me tenir prêt...
D'ici l'été,
on parle d'un nouveau modèle,
mais j'entends parler d'écrans
assez grands....
Hors, moi, un portable,
sans que ce soit un téléphone non plus,
j'entends tout de même
a ce que ça reste portable !
A ce que ça rentre dans ma mallette !
Je veux pas d'un truc géant,
je veux un truc facile a trimballer
tout le temps, partout avec moi...
D'ici a ce que je rachète exactement le même,
y'a pas très loin...
Même si je me dis toujours
que je dois évoluer
et vivre avec mon temps...

 

Edito du 25 Avril 2006 :
Sans nom...
. Ne pas avoir de nom
reste une grosse angoisse
dans cette putain de société...
Un homme sans nom...
Cela n'existe pas...
Socialement, en tous cas...
C'est un outcast par definition...
Perdre ou douter de son identité...
Pauvres humains,
toujours si raccrochés
a ces faux semblants,
si creux,
être le fils de,
être de telle profession,
de tel métier,
de telle religion,
de telle nation,
de telle armée...
Être a travers, quoi...
Mais seul, ne pas exister...

. Autrefois,
il y a longtemps,
du temps de la magie,
les noms étaient sacrés,
ils avaient un pouvoirs,
ils étaient secrets, les vrais...
On ne les prononçaient jamais,
car ils donnaient du pouvoir
sur la personne nommée...
Invocation...
Le nom de Dieu,
il était interdit de le prononcer...
Les noms étaient cachés,
dans des jarres, par exemple...

 

Edito du 24 Avril 2006 :
Là ou le regard se porte...
. Je le dit souvent,
la vie est une question de point de vue,
de regard porté sur le monde,
et les choses...
Sur ce qu'on choisit de voir...
Sur ses horizons...
Le verre a moitié plein
ou a moitié vide, quoi...
De regarder dans le caniveau,
la grisaille,
les restes de vomi sur le sol,
ou le soleil,
les oiseaux,
et les jeunes couples qui s'embrassent...


. Il n'y a rien a la télé ce soir...
Le douloureux cri de souffrance
de la pauvre victime...
Va être obligé de regarder de la merde...
Mentalité de victime...
Qui subissent...
Putain !
Qu'est-ce qui les oblige a regarder ?
Si ils ont une télé,
ils ont pas de magnétoscope,
de lecteur DVD ?
Et merde,
ils peuvent pas l'éteindre,
ouvrir un bouquin,
écouter de la musique,
allez au ciné, sortir,
se balader,
voir pire, discuter avec des gens ?

. Rester visé devant la télé
a regarder des conneries,
n'importe quoi,
histoire de se vider la tête,
moi, je peux pas...
Certes, je regarde des "conneries",
mais des conneries que j'aime,
que je choisis,
qui me plaisent et me distrait...
Le néant intellectuel que suscite
la télévision
me revulse,
me colle des boutons...
Je peux pas...

 

Edito du 23 Avril 2006 :
Modèle social unique...
. Il y a recrudescence
d'oeuvre sur les zombies,
les morts vivants...
Ce pourrait bien être leur décennie...
Au ciné, en BD...
Ils sont une métaphore de la société...
Société cannibale,
qui n'existe que pour bouffer,
consommer...
Dégénéré...
Abruti...

. J'ai lu une interview,
d'un éditeur
qui évoquait un personnage
de roi des mondes sous marins
et son refus de le publier
tant que son royaume
n'aura pas fait l'objet
d'un relookage crédible...
Qui peut croire qu'aujourd'hui,
ils puissent vivre comme "a l'age de pierre" ?
Oh putain !
Imagine qu'il n'ai même pas de monnaie,
ces cons !
Ni même d'industrie pour polluer le fond des océans...
Surtout que c'est un des premier reproches
qu'ils font a ceux de la surface,
de polluer !
Mais il est inconcevable
que l'on puisse vivre,
fonctionner, penser,
autrement...
Inconcevable...

---
Forcèment...
Des tas de comics, de mangas,
qui m'interesse
viennent d'arriver a la FNAC...
J'ai des tas de trucs a lire...
Des tas de trucs a faire...
Sur mon ordi surtout...
Et c'est les vacances !!!
Je pourrais rien faire de tout ça
avant 15 jours...
Avec mon bébé,
c'est sieste forcé...

 

Edito du 21 Avril 2006 :
Internet désociabilise moins que le bus...
. Un devoir d'anglais pour mon bébé...
De deviser sur la dangerosité d'internet...
Parlez d'une connerie !
Internet, c'est pas une bagnole,
un objet !
On peut pas heurter quelqu'un avec
ou s'exploser avec si on s'y prend mal !
La plus grande menace que pose internet
c'est envers l'ignorance.
Et oui.
On dit vouloir protéger les enfants
d'images choquantes,
veut on leur cacher
que de telles choses existent ?
Ne pas les préparer a les affronter ?
On critique la pornographie,
mais combien de parents
comptent dessus,
même inconsciemment
pour faire l'éducation sexuelle
de leurs enfants...
Non...
Ce sont pour eux des choses
"qui vont de soi"...
Dont on ne doit pas parler,
mais qu'on est supposé savoir...
Connards...

. Pour résumer le débat,
il y avait cette phrase,
piqué dans un reportage sur la Corée,
"Se protéger d'un savoir non désiré...".
J'ai adoré la formule...
Putain...
On doit regarder,
prendre ce qu'on trouve...
Et choisir, après,
selon ses goûts...
Mais on nie aussi l'esprit critique
et la volonté,
c'est vrai...


. Des gens ne comprennent pas
que l'on puisse passe
tant de temps sur un ordinateur...
Disent qu'ils s'y emmerderaient,
ont autre chose a faire,
décrocherais...
Moi, je réponds que c'est face a du sport,
ou a un dîner de famille,
une réunion d'amis,
que je décroche
et m'emmerde très vite...
Pour moi, l'ordinateur,
c'est un peu comme du papier,
en mieux...
On peux y écrire,
y dessiner,
y lire....
Mais je sais que les même
décrochent très vite face a un bouquin,
et pis face a l'écriture de quelques mots,
s'énervant...
Pour moi, c'est passionnant...
Car pis que cela,
quand enfin,
on leur demande ce qui eux
peux les captiver des heures durant,
la réponse est rien,
il n'y a rien...
Tout est creux...

. J'écris ces mots dans le bus,,
assis a ses côtés...
Si près, si loin...
Ici, elle ne veux pas parler,
pas se toucher...
Porter un masque face a la société...
J'comprendrais jamais
qu'on se force a faire la gueule
pour "se protéger"...
Qu'on se pousse a être malheureux...
Société pourrie...
Une partie du texte de son devoir d'anglais
disait que c'est ces distances,
ces heures passées dans les transports
en plus de la fatigue qu'elles entrainaient
qui étaient responsables
de la "désociabilisation" des gens...
C'est vrai...

. je suis souvent choqué
de voir comme on pardonne,
qu'on oublie facilement
les gestes sans conséquences...
Le même geste, la même inconscience,
pour une simple affaire de chance
peut avoir ou non
de dramatiques conséquences...
Combien d'accidents,
d'excès de vitesse ?
Et après,
on dit
"c'est l'intention qui compte"...
Je ne comprendrais jamais cette société
ou l'on juge au résultat,
pas aux intentions...
Ou la vénalité la vilenie et la basses
sont plus que tolérés
mais encouragés,
vu qu'on ne juge qu'au résultat,
aux apparences...
Il n'y a que ça qui compte,
les faux semblants,
ce que peuvent penser les gens,
l'image laissée...
Tout est pourrie en dedans...
Vicié...
Plus aucune sincérité...

. J'ai très envie de vous parler
de ce court que je prépare,
je prend plein de notes,
mais je préfère le faire avant...
Je vous saoulerais avec après...
Allez...
Comme je risque d'être déconnécté pendant les vacances,
je vous en file en exclu (normal !) la première photo :

Edito du 20 Avril 2006 :
...
. Ironie des ironies...
Je viens de croiser des étudiantes,
qui ont un devoir,
au sujet extrêmement proche
du court métrage que je développe...
C'est con, mais ça en file un coups au moral...
ça décourage...
Je ne pensait pas que mon concept
était "nouveau", ni inédit,
ni révolutionnaire
mais de la a le trouver sous forme de devoir...
L'envie de tout laisser tomber est grande...

. J'essaie de m'accrocher au personnage,
au reste du concept...
Que les recherches que j'ai fait ne soit pas vaines...
Et je me force a songer au fait
que j'ai déjà commencer a filmer...
Plus de machine arrière...
Putain...
J'suis dég' quand même...

 

Edito du 19 Avril 2006 :
Fake the truth...
. Allez, un petit copier/coller...
J'écrit sur des forums,
et je me suis créé un petit topic
y pas longtemps sur l'un d'eux,
ici...
Allez, tenez :

. On peux souvent remarquer
que le public est fasciné
par ce qui semble "vrai"...
Dans un article consacré a un nouveau film sur le sasquatch
"ABOMINABLE",
Harry Knowles évoque le court film d'une minute,
présenté comme document réel,
filmé du yeti...
Que ce film avait plus alimenté les discussions,
nourri l'imagination qu'aucun autre film sur le sujet...
Et n'est-ce pas aussi le cas de la vidéo sur Nessie ?
Aucun vrai "bon" film n'existe d'ailleurs toujours sur le sujet...
Dans un cas comme dans l'autre,
les seuls bons titres qui existent sont des comédies,
Bigfoot et les Andersons, ou Loch Ness...
On pourrait citer aussi dans cette liste de vidéo "fakes",
l'autopsie de Roswell,
nombres de vidéos d'OVNI,
et bien sûr,
Blair Witch, Cannibal Holocaust et Documents interdits....
Le public serait-il si voyeur ?
Veux-il croire ?
Ou ce qu'il aime dans ces images,
c'est le non dit,
et tout ce que cela laisse a imaginer ?
Les autres films en montrent-ils trop pour marquer ?

. Dans l'optique de cette reflexion,
et de celles que je fait souvent
relativement au fait
que l'on doit faire au mieux de ses moyens,
faire de ses "faiblesses" sa force
pour faire ce que ne peuvent faire
ceux qui sont plus pourvus,
je sais que je devrais faire
des "real-vidéos"...
Des trucs qui paraissent vrais...
Mais le problème,
c'est que ça ne me dit rien a moi...
Beurk...
J'aime le chiqué,
le mis en scène,
le faux quoi...

. J'ai des petits coups de blues...
Légers...
Juste des "a quoi bon ?"...
ça va plutôt bien...

. J'avance sur mon nouveau court...
Avant même d'avoir écrit une ligne,
d'avoir une histoire,
j'avais déjà tourné des plans !
Donc, quoi qu'il en soit,
il devrait en sortir quelque chose...
L'inspiration vient bien...
C'est con, hein...
J'ai pas envie de terminer...
Pas envie que ce soit fini...
Je me demande quand je vais le tourner...
Avec les vacances,
ça risque de reporter...
Je sais pas...
Je vous mettrais tout le développement en ligne...

 

Edito du 18 Avril 2006 :
...
. J'aimerais travailler,
avancer,
ne serait-ce que
sur mon court...
Pourtant, le simple fait d'être dehors,
a l'air libre,
me vide la tête,
me fait du bien...
Je ne pense plus a rien...
Dans le vent,
près des arbres,
je me détends,
mon esprit se libère,
empreint de tranquillité...
Je suis bien...
Détendu,
ne pensant a rien...

. L'art,
les films,
que j'en "consomme"
ou que j'en fasse,
c'est pour "évacuer",
me liberer d'une certaine pression ,
inhérente a la société,
et qui m'oppresse...
C'est ma façon de m'exprimer,
de me défouler...
Me plaindrait-je donc,
de ne plus en sentir le besoin,
parfois ?

. C'est bête,
c'est comme si j'avais peur,
peur de m'y mettre a mon court,
peur de faire quelque chose...

 

Edito du 17 Avril 2006 :
...
. Par définition,
un fou n'a pas conscience de l'être...
Sinon, si il doute de sa santé mentale,
alors, il n'est pas techniquement aliéné...
C'est quoi la folie ?
Pour certains,
c'est relatif a la conscience de la réalité,
reconnaître ce qui est vrai ou faux,
imaginaire ou réel,
bien ou mal...
Malgré toute la subjectivité liée
a ces notions...

. Tout le monde,
ou presque,
est fou,
a sa manière,
en ce monde...
Et tant mieux...
Chacun choisi sa réalité,
sa vérité...
Chacun s'enferre dans une foi,
en des faux semblants...

 

Edito du 13 Avril 2006 :
...
. Il y a les vacances de Pâques,
bientôt...
Et en plus de mes problèmes de batterie,
comme je vous l'ai déjà dit et répété,
je vais avoir de plus en plus de problèmes
pour me connecter...
Donc, pas d'inquiétude,
en cas de silence radio prolongé...

. Cela dit, même si j'essaie de prendre
les choses du bon côté,
c'est rageant...
De ne pouvoir se connecter
quand on en a le temps,
et besoin...
J'attends avec fébrilité
la sortie de la prochaine génération,
ou l'on pourra se connecter a internet
via satellite de partout dans le monde,
(sauf en Chine et en Corée du Sud,
cela va de soi...)...
Les premiers modèles sont là,
très chers et peu pratiques...
Il va falloir attendre 3, 5 ou 10 ans
avant une standardisation,
si il n'y a rien eu de grave d'ici là...

. A ce propos,
lorsque je parle de quitter la France,
si celle-ci prends une tournure politique
qui me déplaît,
je ne plaisante pas...
Pour mon ange, c'est inconcevable...
Des fois, je me dis qu'elle réalise pas...
C'est heureux parfois...
A d'autres, c'est dangereux...

. Oh putain !
Une idée !
J'ai un truc !
A tourner ici,
et nulle part ailleurs !
J'ai un titre, un concept,
mais pas vraiment d'idée de l'histoire...
Attendez...
Oh, ce truc,
je vais le tourner !!!
Priorité donné !!!
Je vais reprendre le camescope
et improviser...
Et c'est un truc de genre, ça !!!
Allez, je vous donne les initiales du titre :
G-S...
J'essaierai d'enchaîner sur le projet RUINS...
Les autres projets de courts ?
Ils ont trop traînés...

 

Edito du 12 Avril 2006 :
Like RUINS...
. Il faut vraiment que je me mettes
a faire du rangement
et a prendre sérieusement des notes
dans la section Scripts...

. Il y a quelques temps,
je travaillait avec quelqu'un
sur un projet qui comportait des clones...
Il faudrait d'ailleurs que
j'en sauvegarde des notes...
Mais bon, c'est un projet un peu mis de côté pour l'instant...
Même si je pourrais y revenir,
du a certaines idées annexes...
Et donc récemment,
en réfléchissant a un tout autre concept,
j'ai repensé a un de mes titres de scénario,
que j'avais complètement oublié,
j'y jette un oeil,
et je le redécouvre complètement !
C'était une histoire de clones aussi !
Pourtant, je ne m'en était absolument pas rappelé
pendants les mois sur l'autre projet...
Délirant de voir comment on oublie...

. Je n'ai toujours rien tourné
et ça commence a me turlupiner...
Je me dis qu'il est dommage
d'être dans cette ville,
que nous allons quitter d'ici quelques mois,
et de ne pas l'exploiter a l'écran...
Mais aucun de mes scripts
ne colle a l'endroit,
ne l'exploiterait vraiment...
Il faudrait que j'en écrive un autre...
Ou plutôt que je tourne un truc,
en roue libre,
a l'improvisation,
ou presque...
A la Wong Kar Waï,
plutôt qu'a la Godard...
Même si...

. Je songe a un truc un peu romantique,
mélancolique...
A exploiter les ruines, les travaux...
Une réflexion sur le fait de vivre
parmi les ruines du passé,
et d'essayer de se reconstruire,
sans tout casser,
sans tout effacer...
Les ruines,
des monuments, des vestiges,
qui ont perdus leurs sens premiers...
Evoquer le passé...
Parler de l'art,
de ce qu'il cherche a exprimer,
de ce qu'il en reste après...
De la vie...

. Il faudrait que je me prenne par la main,
pour le faire...
De la poésie filmé...
Un peu prétentieux, pas vrai ?
Une part de moi est retissante,
geignant de voir tous mes scripts,
toutes mes idées dormir a côté...
Et de surtout,
ne pas me voir essayer de tourner
un vrai truc de genre,
du genre de ceux que j'adore regarder !

. Je me dis souvent d'ailleurs,
qu'on en trouve pas assez,
des films de genre bien francs,
en vidéo,
et que c'est dommage !
Des trucs décomplexés,
ouvertement cul et gore,
jubilatoire et fendards,
pas prises de tête pour un sou...
Des trucs équivalents
a la littérature de gare,
aux SAS et autres romans GORE...
Avec décontraction, langage fleurie,
sans forcement tomber dans la vulgarité,
(qui est quelque part une vue de l'esprit,
je l'admet)...
Je serait le premier client...
Je sais que ça se vendrais
comme des petits pains...
Avant l'avènement des vidéos en librairie,
je songeais déjà a ce moyen de diffusion
pour des petites productions...
Est-ce que tout le monde m'attends ?
Personne ne va lancer un truc comme ça ?
Tout ça pour des histoires de prétentions
auteurisantes et tout ça...

 

Edito du 11 Avril 2006 :
Au théâtre, ce soir...
. Ce soir, la mère de mon ange
nous a conviés a voir une pièce de théâtre
a Marseille...
C'est la première fois pour moi,
la première fois que je verrais une pièce de théâtre
en vrai !
C'est en roumain sous-titré,
enfin, sous titrés,
c'est une façon de parler,
les titres sont projetés au dessus de la scène.

. Mon ange rale...
Elle sera a peine sortie de cours,
une heure de bus,
et tout de suite,
on reprends la voiture pour plus d'une heure,
direction Marseille.
Ma pauvre petite marmotte,
levée depuis 6h,
n'a pu retrouver son lit
qu'a plus d'une heure du matin suivant !
Pour se lever a nouveau a 6 h !
Elle s'est un peu endormi contre moi,
durant la pièce,
qu'elle n'a guère apprécié,
et le voyage retour...

. C'est drôle, d'ailleurs,
moi, la pièce, j'ai plutôt apprécié,
je m'attendais a bien pire,
et si les sous titres ramais,
je n'avais pas trop de mal a suivre
et a comprendre un mot sur trois
de ce roumains,
proche de l'italien,
mélangé a autre chose de familier...
Après, on nous a dis
que les autres pièces,
celles que nous avions manquées,
elles, étaient toutes remarquables,
et bien, bien meilleures...
Je souriais...
Pourquoi est-ce toujours ce qu'on a manqué
le meilleur ?
Pas de chance ?
Ou avis critique influencé,
soucieux d'appuyer ce qu'on a manqué,
et l'importance de cette chose ?

. Avant la pièce,
dans la salle d'attente,
je me suis éloigné un instant,
de mon ange et des siens...
Et j'ai senti sa présence,
a mes côtés...
Bienveillante, chaleureuse,
souriante...
Elle semblait rire,
se réjouissant,
me glissant qu'elle,
je n'aurais pu aller au théâtre avec elle,
déjà qu'elle n'aimait pas le ciné !
Elle me passait un bonjour,
se réjouissant de me savoir bien...
Même si je ne l'ai jamais oublié...
Même si je ne pourrais jamais...

 

Edito du 10 Avril 2006 :
Un coin au soleil,
ou un coin a l'abri...

. C'est un de ces vieux paradoxes...
L'homme cherche tour a tour
ses semblables,
un coin pour se mettre a l'abri,
près d'eux,
serré, au chaud, en société...
Et lorsqu'il réussi un peu,
il cherche le contraire,
un peu d'espace, un peu de lumière,
de ciel et de soleil,
un peu de paix et de tranquillité...

. Comme si on pouvait se payer
l'air ou le soleil,
qui sont là pour tous,
quand nul, ou presque,
ne semble savoir en profiter...
C'est comme la paix...
Elle est là...
Le silence aussi...
La guerre et le bruit,
c'est nous qu'on les fait...
Sans nous, ils n'existent pas...
Il suffit de s'arrêter...

. J'ai envie d'air, moi aussi...
De silence, de nature,
de paix, de voyages,
d'inconnus...
De me vider...
De disparaitre...
Heureusement qu'elle est là...
Elle m'offre son corps,
m'apaise l'âme...
Sans elle, je...
Je l'aime...
Profitons encore de ces instants...
Qui connais demain...?

 

Edito du 09 Avril 2006 :
Epoque de l'auto-portrait
et de l'auto-censure......

. Ces derniers temps,
la mode semble être a l'introspection,
en littérature, et même au cinéma...
Lorsque je jette un oeil aux romans,
j'ai parfois l'impression de lire des blogs...
Rien qu'a la façon dont ils sont chapitrés...
Est-ce l'influence d'internet,
des tabloïdes,
ou simplement dans l'air du temps ?
Car, après tout, on ne va rentrer
dans un de ces vieux débats
de qui influence qui,
de qui a commencé,
de l'oeuf ou de la poule...
C'est même le cas en bande dessinées !

. Du côté de l'art,
un peu moins "populaire",
et u peu plus prétentieux et guindé,
la mode semble être a la vulgarité.

. Pour ma part,
j'aime le fantastique,
le romancé, la parabole,
l'hyperbole...
Le rêve...
Pas la grisaille,
pas les trucs trop vrais,
ça ne m'intéresse pas...

 

Edito du 08 Avril 2006 :
...
. Je viens encore de dire
un truc "pas normal"...
Je dis que je ne me fis pas aux critiques,
au quand dira-t-on
pour me faire une idée
sur un film ou un livre...
On me rétorque,
"oui, mais...
Cela permet vite de se rendre compte
si un truc est bien ou pas,
si plein de monde dit..."
Et moi de couper court :
"Je me fous du goût des autres,
de ce qui est "bien" ou pas
de leurs point de vue,
seuls mes goûts m'intéressent."
Et le silence qui suivit était bien lourd,
signifiant :
"J'argumente pas avec toi, t'es trop con.
Ce qui est bien est bien,
ce qui est pourri est pourri.
L'avis de la majorité fait autorité."
Nul n'a le droit d'avoir des goûts et des opinions propres...
Enfin, pas vraiment...
Dans une logique de société...

. Ce qui est pire la dedans,
c'est de constater l'énorme influence
de la façon dont la chose leur est présenté
sur l'opinion qu'ils s'en font...
Une pièce de théâtre leur parait
mieux et plus importante
qu'un film,
uniquement a cause de la façon
dont ils l'ont regardés,
du regard porté,
de l'attention,
et des prétentions.
Il n'est donc point question
de goût objectif,
en vérité...

 

Edito du 07 Avril 2006 :
Les indiens sans les cow-boys...
. Les humains aiment
a ne pas tout écouter...
A simplifier, caricaturer,
prendre ce qui les arrange
et négliger le reste.
Oublier les conditions,
les nuances,
les raisons,
pratique, dirait-on,
mais les choses ne marchent pas ainsi.

. Je ne ment pas.
Je suis comme je suis.
C'est ainsi.
Je ne changerais pas.
Si je veux embrasser, enlacer,
et qu'on veux l'être,
c'est super,
si on ne veux plus,
cela n'est plus si super,
mais moi, je n'ai pas changé.

. Foutu d'avance ?
Car je ne serais jamais vraiment humain ?

. J'ai été voir un film,
"Oublier Cheyenne"...
Une histoire d'amour,
deux êtres,
séparés par la société...
J'ai bien aimé...
Suis-je comme Cheyenne ?
Non...
Elle est en colère contre la société,
comme une enfant capricieuse,
et en refuse des aspects,
comme de monter dans une voiture (!),
par principe.
Pas moi.
Mais par certains autres aspects,
c'est vrai que nous nous ressemblons
un peu.

. Je ne rejette pas la sociłtł,
ni les humains.
J'aime les humains,
même si ils m'agacent parfois,
je les aiment vraiment...
Je voudrais souvent être comme eux...
Je sent leur influence...
Même si je me rend compte
souvent, douloureusement
que je ne serait jamais comme eux.

. Aujourd'hui,
de les voir manifester,
chassé par la police,
avec une logique de happenning,
de guérilla,
qui ne demande pas la permission
pour manifester,
mais fait des coups,
ça m'a fait chaud au coeur,
ça m'a fait plaisir,
un peu remonté le moral...
Ils y croient encore
a la société...
Ils veulent l'améliorer,
se battre pour ça...
Moi, je suis prêt a tout plaquer...

. Je devrais me battre,
me mettre en colère, mais je ne veux pas,
je n'en ai pas envie...
Tant pis si c'est la seule façon
de se faire entendre...
Je ne veux rien imposer...
Être bien, c'est pas imposer...

. Les gens sont plus négatifs
que positifs.
Ils ne font pas les choses "pour",
mais "contre".
Ils n'agissent pas pour construire,
ils réagissent par révolte.
Moi, je me demande toujours ce que je ferais
si il n'y avais pas d'argent,
ou la société a considerer.
Si je ferais de même,
seul, de moi même,
spontanement.
Et si oui, c'est bon.

 

Edito du 06 Avril 2006 :
Des idées dans l'air...
. Au cinéma, en ce moment,
sort un dessin animé en image de synthèses,
qui ressemble beaucoup a un autre
sorti il y quelques mois de cela...
Les deux projets ont été développé parallèlement
et n'ont rien a voir !
Comme il y a eu plusieurs films
sur Christophe Colomb,
ou sur des astéroïdes
en même temps...
Aucun des deux studios
ne voulant abandonnant son projet,
refusant de l'abandonner
a la concurrence...

. Certaines fois,
lorsqu'un projet prend de l'avance,
d'aucuns sont contraints d'abandonner
la "course" et leurs projets...
Et oui, a Hollywood,
la similarité peux tuer
plus que l'originalité !

. Parfois, il y a des idées,
des concepts dans l'air...
Et plusieurs personnes ont la même inspiration,
en même temps,
sans se connaître...
Ainsi,
on voit naître d'étranges coïncidences...

. Oh, bien sur,
parfois, il s'agit d'hommages,
de références, de clin d'oeil,
voir carrément parfois de pillages !
Mais parfois, il s'agit vraiment
de coïncidences !
D'idées qui sont dans l'air du temps;
ou du résultat d'influences croisées...
Cela m'est arrivé et m'arrive encore !

. Par exemple,
j'ai écrit un script, CYTADLEAR,
qui a bien des points communs avec MATRIX...
Mais ce script était écrit bien avant
que je ne découvre MATRIX !
Ici, il n'y a pas de mystères,
je m'était inspiré de la même BD
que les auteurs de ce film :
HARD BOILED de Frank Miller et Geoff Darrow...

. Pour d'autres cas,
c'est plus incompréhensible...
Par exemple, un de mes scripts, CHAIR,
ressemble beaucoup a SPECIES (La mutante)...
Il y a quelques différences,
dans mon script,
elle n'était pas une alien,
mais une expérience génétique de labo...
Et d'autres détails ou scènes,
(en particulier le plan final...).
Mais reste que SPECIES m'a ravi !
Réalisant une adaptation plus fidèle
que je n'aurais jamais pu le faire de mon script,
sans qu'ils n'en ai pourtant jamais eu connaissance !
Le plus remarquable était le choix des actrices,
surtout la jeune,
qui étaient très exactement
comme je les avait imaginés...
Je n'aurais jamais trouvé...

. Il faut savoir que de l'idée original
au résultat final,
l'histoire et le concept évolue tant et tant
qu'il n'en reste parfois presque plus rien !
C'est pour ça qu'on peux préférer les rêves a la vie,
d'ailleurs...
Moi, je trouve exaltant
de découvrir
ce que cela va donner
et comment ça va évoluer...
Comme un tableau improvisé,
qui naît peu a peu...
Reste un concept,
une inspiration,
qui est dans l'air du temps...

. Je viens ainsi d'avoir des échos
d'un futur film de James Cameron,
qui évoque pas mal l'un des miens,
même si le concept semble inversé,
de prime abord...
Dans mon script ,
des aliens investissent le corps d'humains volontaires
pour vivre sur terre,
dans celui de Cameron,
les humains investissent des corps artificiels
pour vivre sur une planète étrangère...
Le développement, lui,
l'évolution de la situation,
semblent participer de la même logique...
Pourtant,
on s'est pas copiés dessus !
---

. Dans le travail,
ceux que les gens préfèrent,
ceux avec qui il vaut mieux bosser,
sont ceux qui sont consciencieux,
mais pas motivés,
si ce n'est par l'argent,
ou la carrière.
Dans la police ou dans l'armée,
il n'est rien de plus dangereux
qu'un type qui veux jouer les héros,
qui s'y crois...
Pareil dans le cinéma,
il vaut mieux un type plus sérieux,
un type plus pro,
qu'un allumée,
un fan,
en un mot, un amateur,
(celui qui aime)...

. Quand on aime,
quand on est excité,
on est fébrile, maladroit...
On n'a pas de recul...
Pas le doigté...

. Le monde des adultes,
des professions,
c'est un monde sérieux.
Les gens n'y font pas ce qu'ils veulent,
ça, ils le gardent pour eux,
en eux,
et ne me réalisent jamais.
C'est un monde gris et austère.
C'est ça le "vrai" monde...
C'est pour ça, que ça ne me dit rien....

 

Edito du 05 Avril 2006 :
...
. Ça va pas...
Encore cette bulle dans l'estomac...
Je crois que j'ai besoin d'action,
d'adrenaline,
de cette ivresse,
de ne plus penser...

. Ça a commencé,
quand je commence a me demander,
si j'ai vraiment besoin de ça...
Ou de ci...
Si je ne pourrais pas m'en passer...
Ben si...
Mais de ça et ça aussi...
De manger aussi...
Dégout de la vie...
Je lui dit que parfois
je songe a partir,
enfin, j'en ai l'impulsion plutôt...
Elle ironise en me demandant
si je pourrais me passer d'internet
et de tout ça...
Tristement, la réponse est oui.
On disait la même chose a mon sujet
a propos de la télé,
et lorsqu'une fois ou deux,
j'ai du m'en passer,
elle ne m'a même pas manquer...
Je n'y pensais même pas...

. Pour moi, tout ça,
les comics, les films, internet,
ce n'est pas essentiel...
Juste plaisant, amusant,
distrayant, passionnant...
Ce n'est pas une raison de vivre,
mais c'est tout ce que j'ai...
Tout ce qui me pousse
a me forcer a me dire
que ça vaut le cout de rester
auprès de la société et des humains...

. Je lui demande un peu
si elle viendrait avec moi...
Il n'en est pas question pour elle...
Il faut que je m'accroche...
A elle...
A toutes ces bétises...
Parce que je sent que je perd "contact"...
Que je vais m'envoler,
disparaitre...

. Allez, sourire...
C'est chouette la vie...
J'essaie de me dire ça...
Mais mes tripes n'y croient pas...
---
. Je me rends compte
que rien n'avance sur ce site...
La section scripts surtout...
Je n'ai jamais le temps de m'y mettre
d'y écrire,
retranscrire...
Pourtant j'adore ça...

 

Edito du 03 Avril 2006 :
Audio...
. Je viens de lire un article
sur les livres lus sur format audio...
Les mecs se targuent d'un marché en éclosion,
simplement freiné par le snobisme des français...
Mmmmmmhhh...
Pas vraiment...
Oui, c'est un marché, qui,
vu son état actuel en France,
ne peux que se développer...
Mais il ne va jamais exploser...
La raison n'en est pas le "snobisme",
mais la fainéantise,
le manque d'attention...
Des récits radiophoniques,
il y en avait pas mal autrefois,
je me souviens surtout de Pierre Bellemare...
Et il y en a sans doute encore...
Mais le fait ai que pour entrer dans un récit,
il ne suffit pas de l'entendre,
il faut faire "l'effort" d'écouter,
prêter attention quoi...
Et ça, c'est une qualité qui manque
semble-t-il a pas mal de gens...
Lorsqu'in leur parle face a face,
ils ne semblent écouter qu'un mot sur 10 environ...
Et encore...
Tout cela pour dire que le format papier
"impose" de se concentrer un minimum...
Ecouter un livre en faisant autre chose,
c'est comme "regarder" un film a la télé
en faisant autre chose,
on y prête pas assez attention...
Demandez aux gens de quoi parle
la chanson qu'ils vienne de passer,
ils n'en sauront rien !
Ils n'ont pas "écoutés",
ou fait attention...
Donc un roman,
sur plusieurs heures,
ces têtes de linottes vont décrocher !

. Cela dit, moi, je suis pour...
J'aime qu'on me raconte,
et raconter des histoires...
Et j'ai de très bon souvenirs
de nouvelles policières radiophoniques...
Le PodCast, je suis pour...
D'ailleurs, je songe a enregistrer
un truc, comme ça, en mp3...
J'y reviendrait...
Mais j'ai un projet précis,
inhabituel,
surtout pour moi...

. Il faudrait que je me mettes a taper
ces idées qui me sont venus...
Et que je mette a jour,
par la même occasion,
la section "scripts" !
Mais j'ai la flemme...
Mmmmhhh...
Je songe a créer des sortes de pages,
"work in progress",
ou je vous noterais des idées d'histoires,
et leur développement...

. Commençons avec ceci...
C'est un de ces vieux projets
qui remontent a la surface...
Comme je n'arrive pas a trouver le temps
de faire les courts
que j'avais prévu de faire
avec mon ange,
(elle a tout de même mieux a faire),
je me tourne vers d'autres projets...
C'est un vieux projet de "super-héros",
avec un "super-héros" clochard...
J'ai de nombreux projets de super-héros...
Et je me demandais...

 

Edito du 02 Avril 2006 :
...
. C'est notre anniversaire
a mon amour et moi...
Deux ans...
Depuis la première fois...
Et on n'a rien fait de spécial...
Pas de sortie,
pas de ciné...
Je n'ai même pas trouvé de cadeaux
a lui offrir...
Juste une rose,
et une carte,
pour lui dire que je n'oublie pas...

 

Edito du 01 Avril 2006 :
Laborieux...
. J'ai enfin pu terminer
le script que j'essayais d'écrire
pour quelqu'un...
ça a salement traîné...
Je déteste ça...
Je déteste quand les choses traînent...
J'suis du genre a pas dormir
si un truc est pas terminé,
éteint ou rangé,
alors...

. Je n'arrivais pas
a avoir quelques heures d'affilées
sur l'ordinateur...
Toujours d'un moment a l'autre
devoir aller quelque part,
faire autre chose...
Sans compter les problèmes de batterie...
Et bien sur,
lorsqu'on réussi a se trouver,
a se ménager du temps,
on a du mal a retrouver l'envie...
Ben oui...
Forcement...

. De succroit, pour m'avancer,
je prenais des notes...
Et même si ces notes m'aidaient,
en quelque sorte,
elles me "démotivaient" aussi !
puisque quand j'écris,
c'est comme si je découvrait,
fébrilement, intensément,
l'intrigue d'un film ou d'un roman...
Là, ces notes me faisaient un peu
comme quand on vous gâche la fin
d'un film ou d'un roman
en vous le racontant...
Après, on a la flemme de le lire...

. Parfois, des réalisateurs,
et ça je le comprends,
d'avoir trop travaillé, préparé un film,
ont finis par l'abandonner,
si le projet traînait trop longtemps...
Dans leurs têtes, et sur le papier,
ce film, ils l'avaient déjà réalisé,
visualisé entièrement,
et ce plusieurs fois !
Insister reviendrais pour eux a se répéter
encore et encore...
Le projet perd l'attrait de la nouveauté,
de la découverte,
il est "déjà fait"...

. J'ai de nouvelles histoires qui trainent...
Qui s'annoncent...
J'y reviendrait...
Cela dit,
j'ai toujours rien tourné...
Jamais le temps non plus...
Groummmpphfff...

...



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy , et sur son blog , Bonsoir,
. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

. Avertissement :
Depuis le 31 décembre 2004, je suis officiellement sans domicile fixe.
Je devrais neanmoins reussir a payer mon abonnement,
maintenant ce blog et ma boite email...
Cependant, je ne pourrais les consulter et les mettre a jour,
non au gré de mes envies, mais plus dependament de mes moyens techniques.
Patience donc...
Et n'ayez crainte...
Si vous ne voyez pas signe de vie pendant un mois ou deux, je ne suis pas forcement mort,
inutile de se rejouir pour moi,
mais dans l'incapacité temporaire de me connecter pour mettre a jour.

Précedents Editos : Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr