Edito du 30 Juin 2005 :
Technocratie, standards...
Try again...

. Aujourd'hui, a contre coeur,
pour quelques heures,
j'ai delaissé les bras de mon amour,
pour aller faire un tour en ville...
Des courses a faire, de l'argent a tirer...

. Bientôt, mon livret de caisse d'epargne,
dans laquelle je puise
mes dernières reserves d'argent,
sera plein...
On ne le renouvellera pas,
ils ne les font plus,
ils me feront une carte a la place...
Et cela prendra au moins trois semaine !

. Je nourris le projet d'emmener
mon ange au Pic-nic netgoth,
et , par la même occasion,
de lui faire un peu voir
le chateau de Versailles...
J'ai été pour acheter les billets,
(lorsqu'on m'a dit le prix,
j'ai failli m'enfuir en hurlant !
faut-il que je l'aime...)
j'ai voulu payer par chèque,
et l'on m'a retorqué
qu'il me fallait au moins deux pièces d'identité !
(Je n'en ai qu'une...)
J'ai été retiré de l'argent a la poste,
ai refait la queux,
et ai donc payé en liquide...
De nos jours, on accepte pratiquement plus
les chèques...
Et moi, la carte, je n'y suis pas encore passé...

. J'avais rendez-vous
avec l'un des amis de mon ange,
qui se proposait de nous preter
quelques films , gravés sur DVD-RW...
Et mon ordi ne semble pas pouvoir les lire...
Putain de standards differents de merde !!!!
Pourquoi ne pas tous avoir le même standard ?
Non, il faut pousser a la consommation,
et a l'exclusion...
En esperant que l'ordi de mon ange pourra les lire,
c'est pas gagné...

. Plus tard, je faisait quelques courses...
Et impossible de trouver du sucre en poudre
et du sucre en morceaux !
De l'aspartam, du sucre cannel,
mais pas de sucre !
C'est quand même dingue , non ?
Et j'ai fait plusieurs magasins !
Certains étaient fermés...
Et j'était mal , avec mes sacs de courses,
a entrer dans d'autres magasins...

. Il y a des jours comme ça...
Oh, c'est pas grave tout ça...
L'essentiel est fait...
J'ai mis a jours mon blog,
(il était temps !),
et je vais retrouver ma belle...

 

 

Edito du 27 Juin 2005 :
We all fool down...
. Je crois que
de ne rien gagner,
quelque part,
c'est aussi la certitude
de ne rien perdre...
Ne pas triompher,
ne pas se depasser,
c'est aussi la certitude
de ne pas s'affaiblir,
s'encrouter, degenerer...

. Car, quoi qu'il en soit,
on ne pourra jamais
que dégringoler,
les choses ne pourront que s'affadir...
On ne remonte jamais...
On se désagrège...
Tout se désagrège...
Et tout meurt...
A la fin...
Toujours...

. Alors profite...

 

Edito du 23 Juin 2005 :
...
. Jour de son oral de Bac de français...
Nerveux pour elle,
avant, et lorsqu'elle le passait,
mon estomac, mes tripes
tricotaient des pulls- over...
Elle fut interrogée sur un monologue
sur lequel elle n'était pas a l'aise,
précisément celui qu'elle aurait voulu éviter...
En rentrant, épuisée,
elle va se coucher direct...
J'ai essayé de la détendre, avant et après...
Mais je ne suis pas très doué...
Je n'ose trop en faire,
de crainte qu'elle puisse avoir
la fausse impression
que je m'en fous...

 

Edito du 22 Juin 2005 :
...
. A quoi sert de s'enerver ?
Si l'on force, selon moi,
c'est que l'on s'y prends mal...
La patience, l'intelligence, la dexterité,
apportent plus que la colère,
l'empressement...
...
. Suis allé a Marseille, aujourd'hui...
Brièvement...

. Je viens de lire une histoire,
une histoire de mutants,
de super heros,
qui decouvrent qu'ils sont a la mode,
qu'il y a des soirées, des bars,
des night-clubs,
remplis de gens qui les trouvent cool,
branchés,
qui voudraient,
pour un soir,
leur ressembler...
Des wanabees...
Et, comme moi, dans les soirées gothiques,
les héros, loin de se sentir offusqués,
copiés, moqués, ou offensés,
se plaisent a ces endroits,
parmi ces gens,
ou ils ne sont pas rejettés,
ou ils ne sont pas jugés...
Oui, cela m'a rappellé des souvenirs...
Et cette incompréhension que j'ai,
vis a vis du mépris, de la presque haine,
qu'on certains pour ces wanabees...
Ils ne font de mal a personne...
Pourquoi se sentir offensé ?

. Je crois souvent qu'au dela de l'ego,
la colère envers les "faux",
envers les wanabees,
ne trouve sa source que dans l'incertitude,
et dans le désir de certitude,
de l'absence de doute,
cette quête d'absolu absurde...

 

 

Edito du 20 Juin 2005 :
...
. Souvent,
je la regarde dormir...
Elle est tellement belle...
J'aime tant la regarder dormir...
Si belle...
Je me dis que je devrais partir,
disparaître...
Je ne merite pas d'être a ses côtés...
Et j'ai peur de la blesser...
Elle mérite tellement mieux que moi....
Et moi, je suis...

. Un truc auquel je n'avais jamais songé, avant de les voir...
D'aucuns craignaient pour moi,
que je meurt de faim ou de froid...
Mais pas du feu...
Pourtant, ici, les incendies se declenchent vite,
et courent encore plus,
dans un été comme celui ci...
Je pourraisêtre surpris,
pris, emporté...
Une raison de plus pour elle
de me garder auprès d'elle...

 

Edito du 18 Juin 2005 :
...
. Il fait si chaud
que l'on préfère travailler
a ses révisions du bac
et manger dehors...
Le chien dort a l'interieur,
bien content qu'on le laisse rentrer
dans la journée pour aerer...

. Demain, c'est la fête des pères...
C'est moi qui le rappelle a mon ange...
Mais, de mon côté,
je ne sais trop que faire...
Je n'ai pu lui envoyer de cartes...
Et puis, je ne fêtes jamais cela, moi...
Je n'aime pas ça...

 

Edito du 17 Juin 2005 :
...
. Décidément,
heureusement que je n'ai pas de travail !!!
Mais il faudra que j'en ai un,
(et pas pour des raisons financières !),
et là, que je m'arrange bien
pour ne pas avoir a travailler a la maison,
lorsqu'elle est la...
Je ne peux lire de livre,
consulter mes messages,
encore moins écrire...
Pffff...

. Car que l'on fasse une chose
accidentellement, soit...
Mais lorsqu'on s'écrit avant :
"Ne fait pas ça !"
et qu'elle le fait en bougonnant :
"Rien a foutre...",
on se dit qu'on aura du mal
a bosser comme ça...
Je sais, je sais...
La solution, c'est de gueuler
un bon coups,
une fois de temps en temps,
de baser,
comme toujours avec les humains,
les relations sur la peur,
(peur de la punition)
plutôt que sur le respect...
Pas mon truc...
Tant pis si je suis pas un vrai mec...
Tant pis si je ne joue pas le jeu...
Ce jeu puéril, je n'en veux pas...
Peu m'importe qu'il vous excite tant,
et face partie de vous...
Moi, je n'en veux pas...
De ces jeux "master and servant",
de ces jeux qui blessent et font mal,
lorsqu'il suffirait d'ecouter,
de faire un peu attention...
----

. Faudrait que je refasse un film...
Et que j'écrive aussi...
Tout ça me manque...

 

Edito du 15 Juin 2005 :
Life is but a game...
. La regardant jouer
aux jeux videos,
je songe...

. Moi, je ne suis pas très jeux vidéo,
de fait, je ne suis pas très jeux
tout court...

. Je songe que leurs gouts du jeu,
est comme le gout pour la vie...
Insister, comprendre les règles,
se perfectionner,
et finir par maitriser...
Comme dans leurs métiers...
Comme dans leurs vies...
Du moins, c'est ce qu'ils souhaiteraient...

 

Edito du 12 Juin 2005 :
Don't worry...Be Lazy...
. Le midi impose un rythme,
une philosophie, une torpeur,
qui me perturbe parfois,
moi, le "parisien"...
J'ai l'habitude d'un rythme,
même si j'y mettais un frein,
refusant la voiture ou la montre par exemple,
plus ou moins éffrené !
Une certaine urgence,
des rendez-vous, des délais, des occupations,
toujours a courir,
qui vous maintenait alerte...

. Ici, c'est plus le pays du farniente...
Celui de la grasse matinée et de la sieste...
Ici, nul ne s'offense d'un retard,
(bien qu'il y en eu aussi beaucoup a Paris...)

. Bien que je n'aime guère courir ou me presser,
j'aime a garder l'esprit occuppé,
toujours à lire, écrire, ou faire quelque chose...
Et j'aime une marmotte, un doux chat,
a la peau si douce que j'aime tant a goutter,
qui aime a passer ses journées a dormir
ou somnoller...
"J'ai deux de tension..." dit-elle bien souvent...
Est-ce la torpeur ou son caractère ?
Car la nuit, elle peine a trouver le sommeil,
se sentant soudain l'esprit et les sens,
plus clairs et affutés....

 

Edito du 10 Juin 2005 :
...
. J'ai pas dormi de la nuit...
Envie d'écrire, de lire,
pour me calmer, me vider,
mais il ne faut pas...
Je ne dois pas allumer de lumière,
risquer de la réveiller...
Le bac de français...

. Je l'accompagne a la grille...
Et l'attends devant...
Je devrais profiter de ces quelques heures
pour aller me trouver une connection internet,
et une librairie...
Mais je préfère l'attendre...
Je crois que j'étais plus stressé qu'elle,
lorsqu'elle est entrée...

. Putain, j'ai un tel coups de déprime
après la journée d'hier,
que je passe une heure
a lire les annonces a l'ANPE
juste a côté du lycée ou elle passe son BAC...

 

Edito du 09 Juin 2005 :
Let it burn...
. Mon anniversaire...
Ce matin, le plus beau des cadeaux
est a mes côtés...
La plus belle des choses...
Mon amour...

. Je déteste les anniversaire...
Plus particulièrement le mien,
il est vrai...
Les fêtes, les réunions de familles,
les célébrations, les honneurs,
j'en ai horreur...
Mais aujourd'hui, c'est aussi l'anniversaire
de notre premier rendez-vous...
J'aurai aimé, espéré qu'on puisse...
Mais il y a son bac demain...
Elle doit bosser...
Sérieux....

. Je déteste les anniversaires...
A dessein, je n'ai pas allumé mon téléphone
de la journée...
D'habitude, je me planque,
voir , je prends la poudre d'escampette,
loin de quicquoncque qui puisse savoir...
Et malgré cela, je reçoit une lettre...
L'adresse et l'intitulé sont truffés de fautes,
mais elle est bien arrivée...
Je suis mal a l'aise...
Je regrette presqu'aussitôt d'avoir envoyé
un colis qui réclamait une adresse expéditeur...
Recevoir du courrier ici, chez elle...
M'en servir comme de boite aux lettres,
me donne vraiment l'impression d'abuser,
d'être un goujat...

. Le soir, au diner, je sent venir le traquenard...
On m'interdit l'entrée de la cuisine...
Je vais pour me refugier devant l'ordinateur...
Envie de me cacher sous le bureau,
dans l'ombre...
Mon ange vient me chercher...
Je l'attire dans mes bras,
la supplie de rester avec moi....
Elle eteint l'ordinateur,
sans prendre garde
de ce que j'y faisait,
de ce qui y était ouvert et allumé...
Elle me tire presque de force
dans la salle a manger...
Je ne veux pas y aller....
Et la, bien sur, le gateau (aux fraises)
couvert de bougies enflammées...
La boule de malaise dans mon ventre est là...
Un retentissant "joyeux anniversaire"...
Je me cache derrière elle...
On me réclame de souffler les bougies...
Je ne veux pas...
Vraiment pas...
Elles insistent, encore et encore...
Je m'y résigne, et l'on me prends en photo,
par surprise, a cet instant grotesque...
Je ne m'assoit pas plus que je n'en mange...
Je n'aime pas ça...
Je ne dit même pas merci...

. Ces bougies, après réflexions, oui
j'aurais voulu les laisser bruler...
Les laisser briller longtemps,
se consumer entièrement...
Ne pas tenter de les contrôler...
A l'image de ma vie...

. Je n'aime pas les anniversaires...
L'enfer est pavé de bonnes intentions...
Quelqu'un qui vous blesse,
même avec les meilleurs intentions,
vous blesse tout de même...
Le remercier pour ses intentions,
prétendre qu'on ne souffre pas,
se montrer plus hypocrite que poli,
ça mène a quoi ?
Un sourire, un mot gentil ?
C'est un encouragement, c'est ça ?
A recommencer ?
A faire "mieux" la prochaine fois ?

. Je suis le seul a ne pas aimer les fêtes ?
Non... Ce n'est même pas le cas...
Mais pour m'intégrer,
je dois prétendre aimer ?
Ou m'emporter en éclat de voix,
en colère,
qu'on comprenne une bonne fois,
car lorsque c'est dit gentiment,
nul ne l'entends ?

. M'enlever a ce qui me plait,
pour me mener a ce qui me deplait...

 

 

Edito du 08 Juin 2005 :
...
. J'me fait bouffer....
Insecte, moustique, allabis,
je ne sais...
Mais dans mon dos,
et sur mon orteil,
ces piqures provoquent
de gros gonflements rougeatres...
_____
. Cette petite part en soi...
Ce jardin secret...
Ces instants précieux,
gardés...
Ces moments délicieux, pour l'éternité...

. Je lis une histoire...
Une histoire qui parle d'un pays,
sombré dans le fachisme...
Emprisonnement, persécution, peur...
Renoncement...
L'ordre stricte...
Repère de la société,
refus de l'anormalité...
Vivre...Survivre...
On meurt tous...
On souffre tous...
Toujours...
Alors pourquoi renoncer,
fuir ce que l'on est ?
Par crainte des représailles
de la société ?
Toutes les société sont basé sur des lois,
sur la peur, la menace...
Oui, la peur...
La peur des représailles,
la peur de la mort,
la peur de l'injustice,
la peur des responsabilités...
La peur de la liberté...
Du vide, des choix...
De la solitude...

. L'anarchie et le chaos...
L'anarchie n'est pas le chaos...
C'est l'ordre volontaire,
sans autorité, loi ou menace...
Le monde animal, végétal,
le cycle de la nature,
répond au chaos,
ou a un ordre qui lui est propre ?
Être son propre maître,
vivre en bonne intelligence...
Utopique ? Pourquoi ?
Parce que vous connaissez la nature humaine,
bête , stupide, veule, lâche, vicieuse,
et pire encore...
Et sans la menace,
vous savez ce qu'il ferait...
Lorsqu'on voit déjà ce qu'il se permet...
La liberté n'est qu'un mot pour eux...
Moins qu'un concept...

_________

. Je profite d'elle...
Chaque instant... Chaque minute...
Chaque heure... Chaque jour....
Guère vraiment le temps de lire...
De marcher encore moins...
De penser a moi,
ou de partir a l'aventure...
Elle est toute ma vie,
mon univers,
début et fin...
Je ne veux rien d'autre...
J'abuse...
Mais que sera demain ?
Je ne veux pas lacher sa main...
Je ne veux pas tout gacher...
Je ne veux pas
que ça s"arrètte...
Je veux juste rester...
Et l'aimer...

 

Edito du 06 Juin 2005 :
J'vais l'dire a mon avocat !...
. Je n'ai pas l'esprit procédurier...
Je n'ai pas l'esprit technocratique...
Et surtout, je n'ai pas l'esprit mesquin,
ni bêtement rancunier...

. Je me souviens d'une scène, d'un film,
qui m'avait fait rire, mais tellement vraie,
sur l'attitude des humains,
elle montrait cela :
un héros intergalactique, venu sur terre,
un problème avec la voiture du voisin
qui bloquait le passage...
Le héros la pousse, le voisin surgit, s'écriant :
"je te préviens, si tu l'as abîmé..."
"Quoi", réponds le héros, souriant,
prêt au combat :
"Tu vas venir me briser les bras ?
Me broyer les jambes ?
M'écrabouiller la face ?..."
Le voisin répond :
" Ça va pas ?! Non, j'appellerais mon avocat !"
Le héros est bien dépité...
Le voila sur terre...
Ou, tel des gosses dans une cours de récré,
s'écriant "je vais le dire a mon grand frère..."
ou
"Je vais le dire a mes parents..."
les humains ne règlent pas leurs problèmes
directement,
refusent d'y faire face...

. Faire un procès,
pour une connerie,
s'engager dans des démarches judiciaires,
(je ne parle même pas des frais !)
si souvent pour une connerie,
pour un trois fois rien,
qui aurait pu être réglé en deux phrases,
mais qui ne furent jamais prononcés...
Et on nourris sa bile,
on se tapis de son côté,
refusant de voir ni de comprendre l'autre,
encore moins de lui parler,
enveniment encore et toujours...
Accumulant papiers,
jours et heures passés,
consacrées rien qu'a ressasser,
rien qu'a cette affaire,
qui devrait déjà être oublié...
A la fin, rien n'est réglé...
La justice donne raison
peut être,
a l'un ou l'autre,
et quelle victoire !
Absurdité...

. Il y a tellement plus grave...
Tellement plus important...
Mais c'est comme si il se vengeaient,
a travers ça...
Ceux dont la vie est trop vide...
Ceux qui n'ont pas d'autres victoires...
Ceux qui ont trop de rancoeur...
Qui n'ont plus le coeur léger,
ne savent plus relativiser...
Toujours par ce moyen détourné...

. J'suis vraiment pas normal...
Pas adapté a cette société...
Et je ne crois pas en la justice des hommes...
En leur système,
si facilement détourné,
utilisé,
pour qui en comprends les rouages,
pour qui peux payer...
Je suis associal...
N'écoutant que mon coeur...
Pas les systèmes procéduriers...

----

. Hihi...
Sinon, je me retrouve
avec un délicieux problème :
j'ai trop de truc a lire !!!!!
Je sais pas par ou commencer...
J'en ai pour un moment !!

. A ce propos,
d'où viens le fait
que la richesse culturelle
ne détruise pas la créativité ?
En effet, tout, ou presque,
du moins, tout ce qui présente un véritable intérêt,
et plus encore,
a déjà été dit, écrit, et montré,
bien avant moi...
J'ai assez de connaissance pour voir mes références,
mes clichés...
Et pourtant,
je continue de lire, de découvrir,
d'enrichir mon esprit,
et cela ne tarit en rien
mon imagination...
Je ne me juge en rien indigne d'écrire,
de créer, de raconter,
lors que je me juge indigne
de bien des choses,
par excès d'humilité...
Et je ne m'inspire pourtant en rien directement
de ce que je lis...

. Oh, je blame ceux qui cherche,
par des moyens judiciaires,
a prendre possession de leurs créations,
d'y perdre temps, énergie, argent,
et inspiration,
seulement pour pouvoir les ranger
au placard, tel un trophée,
ne sachant plus quoi en faire...
Que n'ont ils plutôt créer dix, vingt,
cent autres personnages et oeuvres,
que de batailler pour des bouts de papiers
procéduriers et vains...
Qui, pire, condamne par ce débat trop souvent
son oeuvre a l'oubli,
a l'absence...
Les créatures de l'imaginaires,
les oeuvres qui ont jaillis,
n'appartiennent en réalité
pas a leurs auteurs,
mais a ceux qui les lisent,
les découvrent, les adorent,
et les font vivre dans leurs coeurs...

 

 

 

Edito du 05 Juin 2005 :
Sur un blog...
. Quel est le sens d'un blog ?
Bon, ok, il y a des tas de blogs,
mais un blog comme le mien ?
C'est un journal intime ouvert,
une porte, un livre,
ou sont déversés mes pensées...
Une sorte de psychanalyse...
Sans la honte...
Et qui par son ouverture,
d'autres peux aider,
au moins a me comprendre,
a comprendre celui ou celle qui l'écrit...

. Quel serait le sens de s'y censurer ?
Qui ne profère jamais d'injure ?
Ce n'est pas supposé être
un journal impartial des faits,
mais le reflets d'humeur et de pensées...
Qui peuvent être injuste, et changer...
Mais les nier,
prétendre, par hypocrisie,
ne jamais l'avoir seulement penser,
qu'est-ce donc ?

. Cette société permet,
et encourage la médisance,
lorsqu'elle se fait dans le dos des gens,
a voix basse,
traîtreusement...
Et celui qui se tiens droit,
signe de sa plume et de son nom,
et dit "voila ma pensée",
celui-là, pour trop d'honnêteté
devrait être poursuivi, puni, incarcéré ?
Et d'autre se vante de cracher et de médire,
par derrière...

. Qui craint donc la vérité ?
Fuis son image ?
Poursuis de sa vengeance ceux qui témoignent
si ce n'est par éloges,
de sa vie et de ses faits ?
Qui veux pouvoir contrôler
ce qui est dit et écris a son sujet ?
Qu'est-ce cela ?
Et ceux qui n'osent plus parler ?
Critiquer ?
Si ce n'est aigris, a voix basse,
pour se venger sur autrui
des frustration de sa propre vie,
engendrés par cette censure,
cette hypocrisie,
engoncée dans leur coeur
et leur vie ?

. Le respect s'achète-il ?
A coups d'argent ou de menace ?
Les plus critiqués sont les plus connus...
Les plus caricaturés, calomniés...
C'est dans la nature humaine...
Qui craint les mots et les pensées ?
Les remarques et les humeurs ?
J'en ai trop fait les frais,
depuis mes tout premier contact
avec la société,
(en maternelle !)
pour m'en émouvoir...
Il y a bien plus grave...
Vraiment...

 

Edito du 02 Juin 2005 :
...
. The difference between
the things people thinks they have to,
and the things they could...
The would...
Why...?

 

Edito du 01 Juin 2005 :
...
. Parfois, j'entends :
"fait chier les gens qui ne veulent pas déranger..."
ou
"J'ai envie, besoin d'être bousculé..."
A croire qu'ils ne savent pas
ce que c'est que d'être dérangé,
de se traîner un boulet...
A croire qu'ils ne savent pas
ce que c'est que de se faire emmerder...
A croire surtout,
qu'ils ne se sont jamais fait jeter, rejeter...
Qu'ils ne savent pas ce que c'est...
Enfant gâtés...
Qui voudraient que le monde
tourne a leur avantage,
comme ils veulent
et comme ça les arrangent...

. Moi, en général,
je sais que je préfère
qu'on me foute la paix !
Ou que, si on peux avoir
besoin de mon aide,
qu'on le fasse sans détour...
La politesse, pas les manières...

. La peur, l'incapacité
a exprimer ce qu'on veux vraiment,
ce qu'on ressent...
Peur que cela disparaisse,
s'affaiblisse...
On voudrais que les autres sachent,
comprennent,
sans les mots...
Qu'ils viennent au devant...
De nos pensées inexprimées,
de nos désir...
..



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy , et sur son blog , Bonsoir

. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

. Avertissement :
Depuis le 31 décembre 2004, je suis officiellement sans domicile fixe.
Je devrais neanmoins reussir a payer mon abonnement,
maintenant ce blog et ma boite email...
Cependant, je ne pourrais les consulter et les mettre a jour,
non au gré de mes envies, mais plus dependament de mes moyens techniques.
Patience donc...
Et n'ayez crainte...
Si vous ne voyez pas signe de vie pendant un mois ou deux, je ne suis pas forcement mort,
inutile de se rejouir pour moi,
mais dans l'incapacité temporaire de me connecter pour mettre a jour.

Précedents Editos : Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr