Dans l'attente...

Edito du 31 Octobre 2004 :

. Changement d'heure...
Levé a 3h30 du matin...
Et très peu dormi...
Pourtant, je sais que...

. Grrrr...
L'attente,
c'est decidemement pas
un truc sympa...
Attendre une certaine heure,
un certain credo...
Ne rien faire d'autre
pendants des heures,
des jours,
qu'attendre...
Et ne pas le rater,
car si on est en retard,
c'est loupé...
Grrrrr...
Nous voila bons petits soldats,
au garde a vous...

. J'aime faire les choses,
sur un coups de tête,
sur une envie,
une pulsion...
Plus sauvage...
Moins civilisé...
Je sais,
je suis un barbare...

. Dans quelques heures...
Je pourrais la blottir contre moi...
La bas...

Edito du 30 Octobre 2004 :

. Je stresse un peu...
Au moindre problème de bus, de RER,
embouteillage, accident ou grève,
je rate mon train...
La prochaine fois...
Je partirais definitivement,
et en avance...
Il n'y aura pas de stress...

. Cet Halloween...
Je vais le passer avec elle...
Mon amour, mon ange...

 

Edito du 29 Octobre 2004 :
Courses express...
. Vous connaisez l'expression :
"trop bon, trop con" ?
C'est tout moi...
Je devais aller a Paris,
Jeudi ou vendredi...
On m'a trouvé des trucs a faire les deux jours !
J'ai du y aller en catastrophe
ce vendredi après midi...
Pas de séance ciné...
Et j'ai pas pu tout faire...
Enfin, le plus urgent, si...
Le reste,
c'est, par exemple,
un appareil photo numerique,
pour quand je partirais,
pour nous deux...
Ce week end,
on m'en prète un...

. J'ai reussi a acheter mes comics...
En rentrant, dans le car,
j'ai realisé que je n'aurais pas du prendre
"Previews".
C'est un catalogue des comics,
a sortir...
Celui-ci, donc, pour le mois de janvier.
Et je ne pourrais les acheter,
n'etant plus sur Paris...

. Pardonnez-moi si j'ecris peu,
ou n'importe quoi
ces derniers jours,
je n'arrive plus a penser...
Je suis dans l'attente
de me retrouver avec elle...
Je n'arrive pas a penser
ou a me concentrer
sur autre chose...
C'est grave d'être amoureux !

 

Edito du 28 Octobre 2004 :
Leave EveryThing...
. Je pense de plus en plus,
que je vais pratiquement tout laisser,
ici, en partant...
Ne presque rien emener...
Pour me reconstruire...
Totalement...
Vetements, objets,
tout...
Ne pas me raccrocher au passé...

. Accumuller des tresors,
et des possesions ,
dans des caches amenagés,
après tout,
je l'ai toujours fait...
Et pas d'en l'espoir de revenir,
ou de l'y retrouver, non...
Certaines caches,
j'en suis certains,
ont été decovertes, pillés,
ou detruites...
Peu m'en chaud...
Je les ai abandonnés...

. J'ai plus profités de toutes ces choses,
que la plupart des gens
ne savent profiter
de leurs affaires...
Lisant les livres plusieurs fois,
voyant les films ,
encore et encore...
Jusqu'a l'usure...
Alors, pas de regrets...
De bons souvenirs...
Mais pas des boulets,
qu'on s'oblige a trainer et a ballader...

. Le plus dur, en fait,
c'est internet, desormais...
Je suis "accroc"...
Et je ne peux me resoudre
a tout couper...
Je m'y refuse...
Encore...

 

Edito du 26 Octobre 2004 :
Je suis un homme de Neanderthal...
. Un paradoxe a mon propos...
J'aime les robots,
Mais je deteste les tronçonneuses...
Bon, au dela du fait
que je n'apprecie guère
le concept du moteur a explosion,
que je trouve barbare...
Il y a le fait que je n'aime pas
les trucs "automatiques"...
Les trucs qui peuvent continuer,
si on ne songe pas a les arretter...
Une voiture, qui continuera,
même si tu t'endors au volant...
Je prefère passer des heures,
avec une scie et une hache,
suer sang et eau,
et faire plus d'efforts...
Et quand tu marche a pied,
et que tu t'endors,
tu t'arrèttes !

. C'est fait pour se "faciliter"
la vie et le travail...
Faire les choses sans efforts...
C'est comme les armes...
On est passé du combat a la main,
aux armes automatiques,
(qui continue a tirer tant que tu ne relache pas ton doigt)
et aux explosifs...
Tout detruire,
avec de moins en moins de discernement...

. Bien sur, des accidents arrivent
avec une hache et une scie,
probablement plus frequement,
qu'avec une tronconneuse...
Mais on fait moins de degats...
On fait plus attention...
Et on peux s'arretter avant de faire une betise
plutôt qu'un :
"Oups...Trop tard...Tant pis..."

. Tout comme on peut percuter quelqu'un
en marchant ou en courant,
on peux lui faire mal,
mais on lui fera moins mal
qu'avec une voiture.
Mais il faut une voiture,
pour aller plus vite....
Plus vite...
Et après ?
Tu traverse un pays,
en voiture,
et tu n'en voit rien,
tu n'en respire rien,
tu n'adresse la parole a personne...
Tu t'enferme dans ta bulle...

. Je n'aime pas cette logique
de facilité pressée...
La perte du gout de l'effort...
Du petit a petit...

. Il y a peut être une peur,
que je vois plus comme
une absence de pretention.
Pretention des hommes
a tout controler, tout maitriser...
Une voiture qui fait du 120 en ville,
un taré un flingue a la main,
pour moi, c'est de l'inconscience pure...
Un peu comme le nucleaire...
Dans quelques decades,
on verra les degats...
Et ils geindront...

 

Edito du 22 Octobre 2004 :
Je songe a ranger....
. J'ai rangé quelque livres...
Bien peu en fait...
Surtout par rapport a tout
ce que j'ai...
Mais je me suis retrouvé "bloqué"
par le fait que je ne pourrais pratiment plus
acceder a ceux rangés...
Je ne cessais de m'arretter...
Je n'etais pas fatigué...
Je ne me posais pas de questions,
quand a savoir ou ou comment
les ranger...
Je ne sais pourquoi...
A un moment,
j'ai realisé que je ne songeais pas
a tous les bruler...

. Le soir, ma soeur est passé...
Elle voulait commencer a retrouver
ses jouets d'enfants pour sa fille...
Ils sont la ou je vais ranger mes affaires...
Et non pas que mes affaires gènent
ni rien, non...
Au contraire...
C'est le signe que je doit mettre de l'ordre...
Retrouver ses affaires,
en rangeant les miennes...
Cycles...Naturels...
Au moins, toutes ces choses
ne sont pas, ne seront pas
perdues...
Elles seront retrouvées,
redecouvertes...
Enfin, c'est a esperer...
Car les rats ou l'humidité,
peuvent tout ravager...

. A propos de rats,
il y en a au moins deux
qui squattent avec les lapins !
Moi , j'appelle ça des souris,
mais on me soutiens que c'est des rats...
Je suis pas zoologue...
Pour moi, c'est tout petit
et tout mimi...

. Sinon, j'avais fait une photo de moi avec ma petite nièce,
mais sa mère m'a formellement interdit de la poster sur internet...
On vois bien la mentalité...

 

Edito du 21 Octobre 2004 :
Je songe a ranger....
. Je devrais commencer a ranger...
A mettre en ordre les affaires,
pour mon depart...
Je sais que je ne peux pas être partout...
Faire ça,
et garder en même temps,
mais...
Je vais essayer...
Même si je n'aime pas ça...
Je sais, c'est con d'attendre
le dernier moment mais...
Je suis comme ça...
Chaque chose en son temps...
Plein et completement...
Pas par petits bouts eparpillés...

. Soupir...
Je ne peux pas ranger
"defintivement" les choses...
Je m'en sert encore...
Je les lis encore...
Et je ne peux reorganiser a moitié...
Non...
A cause de...
Enfin...

. Reverrais-je seulement
toutes ces choses que
je laisserais ici...
Rien n'est moins certains...
Futilité des possesions materielles...
Quand je regarde tout ça,
tout ça...
Tout ce que j'ai accumullé
et que je vais abandoner...
Cela parait tellement...
Tellement...
Tant de choses...
Soupir...

. Hier, il y avait un vent chaud...
De l'air chaud...
C'est surprenant...
D'habitude le vent est frais...
Il y a donc eu des orages...
Des pluies...
Mais la nuit,
on a pu clairement voir les etoiles dans le ciel...
Sans nuages...
Le vent les avait emportés au loin...

 

Edito du 19 Octobre 2004 :
Le téléphone qui n'avait jamais sonné...
. Et pourquoi,
alors qu'on reste des heures a rien faire,
d'un coups,
on doit faire 3, 5, dix choses
en même temps !
Non seulement, on ne peux pas profiter,
on doit courir,
on ne peux pas s'appliquer,
mais en plus,
il y a toujours des trucs qui plantent,
et on s'enèrvent,
parce qu'on a pas le temps,
alors qu'on devrait...
On devrait avoir le temps, merde...
....

. C'est sans appel...
Je suis le mec le plus ringard
de la galaxie...
A l'instant,
je me passais un coup de peigne,
ce qui ne m'arrive que trop peu souvent,
et a quoi je pense,
tout a coups ?
A me couper une mèche...
De mes cheveux,
que je n'ai pas coupé depuis des années,
pour lesquel,
je n'ai quasiment jamais vu de coiffeur,
que je deteste quasi phobiquement voir coupés,
même un peu...
Une mèche...
Pour lui offrir...
A elle...
Pour lui envoyer par courrier,
dans une envelloppe,
avec une lettre...
Plus ringard que moi,
on meurt !
....

. Dans la maison, une sonnerie inconnu a retentit.
Pas celle de mon portable,
pas celle du telephone de l'etablissement,
pas celle de la porte...
Les chiens et moi etions interloqués...
Et puis, j'ai compris...
J'ai couru...
C'etait mon telephone,
fixe...
Celui de ma ligne internet...
J'avais branché le telephone
pour appeller mon ange
un peu plus tôt,
mais je n'avais reussis qu'a avoir son repondeur...
Elle avait du s'isoler...
Mal a la tête...
Mais ce téléphone,
personne n'a le numero...
Il n'avait jamais sonné...
Je ne l'utilise que pour l'appeller elle...
C'était un demarcheur...
N'empèche,
ça surprend...

 

Edito du 18 Octobre 2004 :
Pilote de soucoupe volante...
. Je ne sais pas ce que je vais faire...
Ni même ce que je voudrais faire...
La plupart des gens ne conçoivent le monde
qu'en deux camps,
dominants, ou dominés,
patrons, ou employés,
professeur ou etudiants...
Malgré leurs pretentions,
ils refusent les êtres comme moi,
libres et insoumis,
et pourtant avide d'apprendre...
Pour eux, on ne veux pas apprendre,
on veux obeir, se soumettre,
et de même, on ne veux pas enseigner,
mais dominer...
Extension freudienne des relations humaines,
en general...

. Je ne veux pas dominer, m'imposer...
Je refuse ces pretentions...
Pourtant, beaucoup me verraient,
me voudraient comme chef,
patron, enseignant...
Je suis relativement grand, fort,
rassurant...
Mais , tout comme je refuse les ordres absurdes,
je repugne a voir des êtres couber devant moi,
et dependre de moi...
Mes conceptions de la liberté ne s'appliquent pas qu'a moi...

. On m'imagine bien, parfois,
docteur ou profeseur...
Mais cela requiert la pretention de savoir...
Ce que je n'ai pas.
Je suis associal,
je refuse les règles perverses...
Pas de "Oui, mais non...".
Oui ou non.
Point.

. Comme je me dis souvent,
que si je voulais faire fortune,
je fonderais une secte...
Je me dis parfois que les seuls metiers,
aujourd'hui,
que l'on puisse aborder sereinement,
sans diplomes ni experience,
sont ceux qui n'existent pas...
Officiellement...
Donc, pas de diplomes...
Les psys, autrefois...
Les sorciers, rebouteux, marabouts,
les pilotes de soucoupe volante...
Qui reclamerait un diplome pour ça ?
Il ne tient qu'a être inventif,
debrouillard, imaginatif,
genial et inspiré...

. Mais non...
Je ne sais pas...
Je verrais bien...
Et si je ne trouve rien ,
tant pis...
Je mourrais de faim ou de froid
sous un pont...
Il est de pires fins...
Tant que je reste digne, droit,
et fidèle...

 

Edito du 17 Octobre 2004 :
...
. Je voudrais pouvoir prendre racine,
pour pouvoir vivre,
commencer un vie
avec elle...
Mais je sais aussi...

. J'ai eu si longtemps,
et si intesement,
profondement,
envie de mourir...
Que maintenant...
Je crois...
Que ça fait partie de moi...
ça ne partira jamais...
Et même si elle me fait du bien,
même si je l'aime,
même si j'ose croire au bonheur,
même si elle sais me soulager
quand j'ai si mal...
Au dela de cette douleur,
il y a cette part de moi,
qui attends, souhaite, desire
la mort...
Et elle sera toujours en moi,
c'est ce que je suis...
Jusqu'a ce que je meurt enfin...

 

Edito du 16 Octobre 2004 :
Pierre noire...
. J'ai souvent sur moi,
quelques petites pierres noires...
Des gemmes sans valeur...
Mais je dis souvent
qu'elles representent parfaitement
ce que je suis...
Selon la lumière,
selon l'inclinaison,
la façon de les regarder,
elles se parent de jolies couleurs,
de jolis reflets...
Mais ces reflets ne changent pas la pierre,
et la pierre reste noire,
c'est l'illusion d'un regard,
d'un reflet,
qui peux pousser les gens a en croire autrement...

. Je suis gemeaux...
Un peu empathique...
Pas vraiment schyzophrène, non...
Pas vraiment changeant,
ni versatile, non...
Presque le contraire d'ailleurs...
Pratiquement jamais de remise en question,
interieurement ou exterieurement...
Je sais m'adapter...
Et parfois,
on veux me prendre pour
ce que je ne suis pas...
On veux me prendre pour "un reflet",
refusant de voir, d'accepter
ma vrai nature,
se confortant dans l'illusion...

. De même, mes divers noms
ne sont pas signe de schyzophrenie,
bien au contraire...
Ils symbolisent le compartimentage
de ma vie...
Un nom, un moment,
pour chaque chose...
Chez certaines peuplades,
encore aujourd'hui,
certaines personnes
changent de noms
pour marquer les etapes de leurs vie...
Sans renier le passé,
mais pour tourner la page,
renaitre, et avancer...

 

Edito du 15 Octobre 2004 :
Separated Worlds...
. Vivre loin de l'autre...
Trop loin...
Sans risque de...
"Ne rien gagner,
pour ne rien perdre...
Ne rien construire,
pour ne pour les voir dertuits...
Ne pas vivre,
pour ne pas souffrir..."
Une logique que je refuse aujourd'hui...
Pour elle, grace a elle...

. Parfois, souvent,
j'aimerais qu'on soit sur
de l'endroit ou elle fera ses etudes,
d'ici deux ans...
Je pourrais déja chercher l'appartement,
notre appartement...
Le prendre, le meubler,
preparer...
Y habiter...
Car je me vois mal trouver
un logement pour un si bref laps de temps,
beaucoup de bail parlent
d'un minimum de trois ans...
Et surtout,
je me voie mal prendre un truc pour moi...
Je veux quelque chose pour nous,
pas pour moi,
pour nous deux...

. Je ne fais rien...
Je n'arrive même pas a penser a l'avenir...
Je prendrais ce qui viendra,
m'adapterais...
Sans rien faire, et sans même penser,
que voulez vous que je poste ici ?
Des chroniques ciné/DVD ?
Non...
Je prefère parler quand je sent
quelque chose a dire...

 

Edito du 10 Octobre 2004 :
Sans éclats...
. C'était probablement
mon dernier marché
aujourd'hui...
Pratiquement...
On n'avait presque rien...
Et on ne le fera pas l'année prochaine...
Je ne serais plus la...
On n'a rien fait...
Pas de fête, pas d'adieu, rien...
Des hésitations...
Peut être la semaine prochaine,
on ne sais jamais...
Et si...
Des doutes...
Pas d'eclat...

. Les gens vivent,
passent, partent, meurent,
sans éclat...
Sans bruit...
Sans certitudes...
Tièdes, fades...
Ils hesitent,
ou se resignent...
Ils ne crient jamais :
"Aujourd'hui est le premier jour !",
ou "Aujourd'hui est le dernier !"...
Trop incertains...
Certains doutent d'avoir seulement vecus...

. Pourtant, je dis cela,
mais je n'aime pas les fêtes...
Je suis associal,
je deteste même ça...
Mais je suis assez théatrale...
Et j'aime les éclats...
Vivre et mourir fièrement...
Debout, et non courbé...
Les certitudes aussi...
Les choses hautes et claires...
Tranchés et affirmées...
Pas les doutes, ou les peut être...

. Je n'aime pas les fêtes
et pourtant...
Si je deteste les fêtes,
les anniversaires,
les celebrations,
j'aime mon ange...
Et j'ai raté sa fête...
J'était sur que c'était un autre jour,
si sur...
Je me preparais a lui envoyer
quelque chose,
faute de pouvoir être la...
Et je me suis trompé...
Si stupide...
Si bĂte...
Une erreur de calendrier...
Je m'en veux...
Pas pour une fête,
mais pour elle...
Être la...
Pouvoir la combler...
La rendre heureuse,
le moindre pretexte...
Je voudrais, avec elle,
retrouver le sens de ces fêtes...
Et j'ai raté celle-la...
Je m'en veux...
J'aurais tant voulu,
la surprendre,
la faire sourire,
lui faire plaisir...
J'ai tout raté...
Si bêtement...
Je devrais m'en ficher...
Mais la, j'en pleurerais...

. On ne rattrappe pas le pass¸...
Je dois graver cette erreur en moi,
Pour ne plus la refaire...
Jamais...
MĂme si je ne peux Ătre la,
Toujours l'être,
d'un geste, d'une parole, d'une pensée...

 

Edito du 09 Octobre 2004 :
Le mal être qui nous hante...
. Mon amour se sent pas bien,
aujourd'hui...
Dans un sens que je connais trop bien...
Et le seul remède que je connaisse,
je ne veux pas lui donner...
Les coupures...
La douleur et le sang,
la douleur physique
pour faire partir la douleur a l'interieur,
le sang qui sort,
qui coule,
pour l'exterioriser...
Cette douleur en nous...
Je la connais...
Pas de remède...
Juste un soulagement...
Pour un instant...
Car il n'y a pas de raison,
pas de vrai...
Pas de logique, pas de sensé,
rien de ce que les humains
pourrait theoriser...
C'est juste ce qu'on ressent...
Perdu, a l'interieur...

. Parfois, il suffit de s'enfermer,
dans le noir,
la musique a fond,
se defouler...
D'être seule...
Chanter les parôles,
se laisser aller...
Faire sortir...
Ce mal être...

. J'ai peur de lui transmettre ma douleur,
mes tenèbres...
De l'attirer dans l'obscurité,
plutôt qu'elle ne m'en sorte...

. Elle a commencé un blog...
Pour essayer, pour exprimer...
J'espère qu'elle le tiendra...
Un blog, c'est comme un journal intime,
on ne sais jamais,
il ne faut pas se forcer...

. Elle doit trouver sa voie,
son equilibre, seule...
Tout comme moi...
Je l'aime...
Je voudrais pouvoir...
Mais l'un comme l'autre,
on doit trouver notre equilibre,
seuls...
"Apprendre a marcher..."
Pour pouvoir marcher main dans la main...
Droits...Fiers...

. Je l'aime...
Je voudrais tant pouvoir la proteger,
la guider, la...
Mais je veux aussi être fier d'elle,
et plus que cela,
qu'elle soit fière d'elle même...
Qu'elle soit bien...
Même sans moi...
Qu'elle soit independante, fière,
qu'elle me regarde dans les yeux...
Je l'aime...

. Moi aussi...
Je dois me trouver...
Me reconstruire...
Retrouver un equilibre,
ne pas dependre d'elle...
Je sais, je devrais...
Il le faut...
Pour pouvoir être solide,
pour pouvoir la soutenir...
Pour elle...

. Car elle est mon seul et unique rève...
Mais je ne dois pas l'etouffer...
Je sais...

 

Edito du 08 Octobre 2004 :
...
. J'ai pas sommeil ce soir....
Pas envie d'aller me coucher...

. ça fait plusieurs jours,
que je ne me suis pas senti mal...
ça fait plusieurs jours,
que je n'ai pas eu envie de crever...
C'est extraordonaire,
pour moi...
Ne même plus y penser...
Elle est en moi...
Et je suis bien...
Ce doit être ça le bonheur,
bêtement,
simplement,
l'absence de douleur,
ne plus avoir mal...
Se reveiller en la sentant,
en pensant a elle....
La première pensée,
avant même de vraiment emerger,
et la dernière egalement,
paisiblement,
avant de sombrer...
Avant, il n'y avait que le vide,
le néant...
Elle a tout comblé...
Elle est ma vie,
et mon espoir...

 

Edito du 07 Octobre 2004 :
Tickets for Halloween...
. Je crois que le metro
va beaucoup me manquer...
C'est con , hein ?
J'aime Paris.
La ville, les immeubles,
les metros, les souterrains,
les couloirs, les trottoirs,
les ponts, le gris...
Tout ça va me manquer...

. La première chose que j'ai fait,
ce matin,
avant d'aller au cinéma,
c'est d'acheter les billets de train,
pour être avec elle,
pour halloween...
Le billet aller,
je l'ai pris
"ni echangeable, ni remboursable"...

. Reussir a faire un truc,
d'extrème justesse...
Au dernier moment...
L'excitation de la pression,
de l'adrenaline...
Pourquoi est-ce qu'on aime ça ?
On n'est pas mieux en s'organisant posement ?
Prenant le temps de preparer,
d'organiser et de savourer posement
chaque chose ?
Mais si j'aime l'urgence, parfois,
le rush...
Je ne supporte pas les mous, les lents,
et les abrutis incompetents
qui font perdre du temps...

. Il parait qui si mon ecriture
tire, descend vers le bas,
c'est symptomatique
de mon pessimisme...

. Sometimes,
you just want to forget,
want to believe,
in beauty, in grace,
that it will last,
not be tainted, broken,
destroyed...
That it will not hurt so hard
in the end...
Cause there's always an end...
It's always like that...
The world isn't a nice place to be...
And humanity is definitly dirty...

 

Edito du 06 Octobre 2004 :
Vider pour remplir...
Nettoyer pour salir...

. Rhhaaa...
J'en peux plus d'attendre...
Je ne fais rien ici...
Et je ne peux rien entreprendre,
si près du départ...
Je n'ai même plus de radio,
depuis plusieurs semaines, déja...
Moi qui ai toujours besoin
de bouger de danser...
Je m'empate...
Je ne bouge pas...
Je reste devant l'ordinateur...
Rhhaaaa !!!!
Je devrais faire des trucs !!!!
M'enerve de rester a rien faire !!!!

. Il me manque certainement,
une touche de révolte, de colère...
Pour me fournir l'energie
de faire...

. Il ne faut pas se cacher du monde...
Vivre en ermite...
Le monde vous rattrappe...
Ronge et detruit votre abri,
votre paradis...
Votre sollitude...
Votre paix...
Il faut vivre, se battre...
Elle me guidera...

. Il fait beau cette nuit...
Frais...
Le ciel, les etoiles...
La fumée que j'hexale...
Je suis bien...
J'aime ces nuits fraiches...
Ces etoiles...
Je suis si bien dans la fraicheur de la nuit...
Je voudrais contempler les etoiles avec elle...

. Toutes ces choses que je vais laisser,
toutes ces choses que j'ai accumuller...
Tous ces livres, toutes ces videos,
toutes ces BD...
Tout ça et le reste...
Vais-je recommencer ?
Accumuller les choses ?
Comme des connaissances,
des souvenirs ?
Ou vais-je pouvoir vivre sans,
tout simplement ?
Juste avec moi...
Juste avec elle...
Sans tout ça...

 

Edito du 05 Octobre 2004 :
L'illusion de la société...
. On reproche souvent aux médias,
d'imposer une image de la vie,
de la norme...
Social, materialiste,
ou même physique...
De contraindre,
de pousser les gens,
a s'identifier,
a se couler dans ce moule,
a compexer si ils en diffèrent...
Le modèle de Jung...
Ne pas être ce que l'on est,
mais s'identifier
a une image preconçue,
idealisée,
gravée dans l'inconscient des masses...

. Ce modèle a toujours existé.
Les religions,
et toutes sociétés,
sont de fait basées dessus.
Ce modèle est vital.
Alors que ce n'est
que de la propagande...

. Les gens sont trop differents.
Tous, vraiment.
Même en vivant très près
les uns des autres,
on note des mentalités,
des moralités,
des comportements,
fondamentalement differents.
Si il n'y avait ce modèle,
cette illusion,
projeté devant leurs yeux,
ce serait le chaos.
Cette "norme imposée"
sert a la cohesion social,
a la communication.
A tous les niveaux.
Sans elle,
les differences seraient trop flagrantes,
trop violentes,
la communication serait impossible,
sans bases,
sans points de repères communs,
sans "norme"...

. Je suis associal.
On ne me changeras pas.
Et si je peux comprendre
l'interèt evident de la société,
voir même,
son statut vital,
je ne peux y souscrire...
C'est dans ma nature.
Cela se base sur une confiance aveugle
et implicite,
envers la société, la justice,
l'avenir, le système,
et le genre humain en general...
Je ne peux pas...

. Encore aujourd'hui,
on m'a parlé de système de retraite...
Mais pour moi, c'est comme
toucher le chomage...
Je ne peux pas...
Pourtant, je comprends l'interèt,
mais je ne peux pas...
C'est moi...
Ma mentalité refuse ce concept.
Dependre de la société,
je ne peux pas...

 

Edito du 03 Octobre 2004 :
Ma vie a attendre....
. Hier, j'ai fait le marché...
Probablement l'un de mes trois derniers...
Mais qui s'en soucie vraiment ?
Il y avait une brocante,
conjointe au marché...
J'ai reussi a aller y trainer...
J'aime les brocantes...
Pas juste parce que je suis "radin",
mais parce que je prefère souvent
les livres, les objets qui ont un vecu...
Je n'y ai rien acheté...
Il y avait des livres,
et même des DVD, des VHS a 2 euros,
mais rien qui ne me fasse envie...
Je crois que je cherchais quelque chose
pour elle...
N'importe quoi...
(J'ai même regardé des bottines noires,
voir la pointure et l'usage des semelles...)
Mais non, rien...

. Après, ce fut mon tour d'attendre...
Pendant ce temps, je songeais
a combien je passe ma vie,
mon temps a attendre...
Attendre que mon train arrive,
attendre une date, une heure,
attendre un evenement...
Je tue le temps en lisant...
Mais trop souvent,
je ne fais rien, vraiment...
Refusant de commencer quelque chose
qui serait interrompue...

. La vie est ce qu'on en fait,
comment on la prends...
Chaque chose peut être un calvaire...
Il faudrait que je me "voit"...
Il faudrait que j'ai quelque chose a faire,
a accomplir...
"Exister par moi-même",
en quelques sortes...
Mais je ne peux...

. En fait, je suis partagé...
Il faudrait faire une liste,
de ce que je veux,
et de ce que je refuse...
Gommer les contradictions...
Car, jusque la,
je songeais a partir.
Pour la liberté.
Sans attaches.
Qui, une semaine a Londres,
qui, un mois a Pragues,
sur les routes,
toujours libre...
Et maintenant, il a elle...
Et je suis perdu...
On ne peux être nomade ,
et rester au même endroit
(près d'elle)...

. De même, ce système,
cette société est faite
pour les sedentaires.
Sans point fixe,
lourd d'obligation,
dont je ne voulais plus,
je n'aurais plus internet...
Ni electricité...
ni...

. Je vais peut être
m'acheter un appareil photo numerique.
Non pas que ma webcam
montre des singnes de faiblesses, non...
On pourrait justifier de plusieurs choses,
pour cet achat...
Fenètre de previsualisatioin,
qualité de la photo,
nommbres de photos...
Mais la principale raison ?
C'est le disque dur...
Ma webcam bouffe ses piles
assez vite...
Et si les photos ne sont pas chargés
quand elles tombent a plat,
les photos, sur ma webcam,
sont effacés.
Pas sur un appareil photo numerique,
ou on peux retirer les piles,
sans dommages pour les photos...
Cela dit, je pense qu'il bouffera
plus de piles encore,
que ma wecam !

. Oh, et, pour faire de la place,
avant de partir,
et comme je n'y poste rien,
je devrais fermer la section "dessin"...

 

Edito du 01 Octobre 2004 :
Si loin d'elle encore...
. Rien ecrit , ni posté,
depuis plusieurs jours...
Pardon...
Rien a dire...
J'ai cette mauvaise habitude,
que quand je ne suis pas inspiré,
quand je n'ai rien a dire,
je ferme ma gueule...
Je suis bavard, pourtant...
Un vrai moulin a parole...
Que vous dire ?
Que je pense a elle ?
que je ne songe qu'a l'instant ou nous serons reunis ?
Que je ne vis,
n'existe plus
qu'a travers l'espoir de ces instants ?
Même quand je vais au cinéma,
je ne pense qu'a elle...
J'en perdrais presque le gout du cinéma
et du reste,
car en moi n'existe plus qu'elle,
plus de desir pour quoi que ce soit,
ou de toutes façons,
rien et de très loin,
d'aussi fort,
d'aussi intense,
d'aussi puissant...
Elle me devore...
Je pourrais vous parler d'elle a l'infini...
Mais je prefère lui parler a elle...
Même chose pour les photos...
Je n'ai qu'elle a l'esprit...

. Ce n'est pas comme si je n'avais plus gout a rien...
Ce qui m'est déja arrivé...
Non...
Rien que de penser a elle,
je suis heureux...
Plus encore quand je lui parle,
quand je la sent heureuse...

. Ce n'etait pas le cas aujourd'hui...
Comme elle me manque, je lui manque...
Et il y a ce gouffre noir en nous,
si plein de desespoir...
Et je suis si loin encore...
Je ne peux la prendre dans mes bras,
la serrer contre moi...
La rassurer, la consoler physiquement...
Pourtant, je voudrais tant...
On a besoin de ça...
Au dela des mots...
Un regard, une presence,
une main, une epaule,
physique, presente...
Et son manque se ressent,
comme la marche d'un escalier qui n'est plus la...
L'angoisse sourde qui renait,
la crainte de tout perdre...
Sans cette presence pour rassurer,
pour consoler...
On est tellement habitué a souffrir,
tellement l'habitude d'être trahis,
rejetés, seuls ,
l'un et l'autre...

. Je la sent en mon coeur,
et je ressent sa detresse...
L'envie de la rejoindre se fait plus pressante,
presque imperieuse en moi...
Je voudrais veiller sur elle...
Jour et nuit...
Proteger son sommeil et sa vie...
Je voudrais ,
je devrais être la,
quand elle a besoin de moi...

. Aujourd'hui, j'ai evoqué
l'envie que j'avait
de partir avant
le 31 decembre...
On m'a repondu non..
Qu'on avait trop besoin de moi ici...
On a failli ajouter que...
Mais j'ai jeté un regard noir,
qui signifiait que mon départ
n'était pas negociable...
Et que tenter de le repousser
m'anenerait a partir de suite !
...



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy ,
et sur son blog ,

Bonsoir

. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

Precedents Editos : Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Vous vous sentez seuls ?
Simplement envie de parler,ou de partager des choses ?
- Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr