Edito du 30 Aout 2004:
Can't start to figure how it's gonna be...
. Il me faudrait un point d'ancrage.
Un but a moi.
Et de la, la rejoindre...
Mais, je n'ai rien...
Je ne veux rien...
A part elle...

. Je sais grosso modo...
D'abord un petit nid...
Puis , pour ses hautes etudes,
un appart ou ce qu'on trouvera...
Et après, seulement,
on pourra penser a s'installer...

. Je suis quelqu'un de "solide",
sur qui l'on peut compter,
qu'on sait ou trouver...
En general...
Enfin...
C'est un peu pour ça,
que ça me perturbe un peu,
cette "instabilité"...
Si l'on peux dire...

. Le fait est que
l'une des raisons de mon depart de Paris,
c'est la fin de mes "responsabilités".
Avant, je devais rester,
repondre au telephone,
garder l'etablissement,
être la pour les clients...
A chaque loisir, chaque sortie,
je devais prevoir de rentrer au plus tôt.
La, je vais être libre, enfin.
Et mon ange,
si elle m'est un point de repère,
ne m'est en aucun cas une contrainte.
Et je crois que c'est aussi
cette liberté,
cette disparition des obligations,
des repères,
qui me perturbe un peu...

. Je serais libre, heureux...
Et c'est dingue mais,
c'est un peu paniquant,
comme d'être laché dans le vide...
On a plus ses repères,
nulle part, aucuns...
Je n'aurais plus rien,
et n'aurait rien a songer,
ni carrière, ni rien,
a part elle...

 

Edito du 29 Aout 2004:
Try to think about the future...
. Je commence a penser "argent"...
L'heure du départ approche...
Et je crois que je n'arrive toujours pas a realiser,
que j'ai desormais une destination,
un but...
Comme un rève, auquel je n'arrive pas a croire vraiment...
J'ai l'impression que je vais me reveiller,
seul...

. Sans but, sans destination,
j'etais sans port d'attache...
Et avec moi pour seul personne de qui me soucier,
je n'avait guère besoin de rien...
Une grotte, un pont, un bois,
une caverne, un souterrain,
un lieu abandonné,
tout ce que la providence m'aurait apporté
comme abri, m'aurait suffit...
Mais, je ne suis plus seul...
Elle, mon ange...
Je dois songer a une tannière securisée
pour l'accueillir...
Je regarde...Mais....
A la construction sur des années,
d'une carrière, d'un foyer,
s'oppose déja ses etudes,
dans deux ans,
loin de la...
Je l'accompagnerais...
Mais ce qu'il faut me rentrer dans le crane,
c'est que je ne peux pas "construire",
si on doit bouger dans moins de cinq ans...
Tout en etant plus stable toutefois,
que je ne l'aurait cru...
Paradoxe...
Qui fait que je ne sait sur quel pied danser...

. Je n'ai pas encore trouvé "ma" solution,
ma voie...
Ce que je ferais...
Je comptais partir, voyager,
disparaitre, me perdre,
et mourir...
Avant elle...
Elle m'a oté ces certitudes,
m'offre un avenir...
Un avenir que je ne sais pas comment apprehender...
Maladroit...
On a le temps...
Tout le temps...

 

Edito du 27 Aout 2004:
(Not) Innocent...
. Une des raisons qui font
que notre société se casse la gueule,
c'est une croyance culturelle ancré...
Celle que l'innocence est une chose merveilleuse,
bien plus que l'experience.
Quelqu'un d'experimenté, qui sait,
est forcement, pour cette culture,
quelqu'un de salie...
L'impureté est meprisé...
Et a l'inverse,
la pureté est rendue
malsainement desirable.
Dans les films,
seuls les mechants sont superieurement intelligents,
les gentils sont souvent de braves idiots...

. L'innocent n'a pas la notion
de bien et de mal...
Il ignore tout de cela...
Et ne se rendra compte qu'une chose est "mal"
qu'après l'avoir fait,
et fait face aux consequences...

. Moi, je suis tordu...
Ces notions sont presque absurde pour moi...
Mon ange, par exemple,
je ne l'ai jamais considéré comme "pure"
ou "innocente"...
Et si elle n'a pas vecue
autant de choses que moi,
tant mieux pour elle,
elle n'en est pas naive pour autant.

. Ce sont les choix qui nous rendent dignes,
la façon d'affronter les epreuves du destin,
les ecueils de la vie,
ce ne sont pas ces ecueils qui font de nous
ce que nous sommes,
c'est notre façon d'y faire face,
de les surmonter...
L'innocent n'a aucun merite,
aucune volonté, aucune fierté,
aucun interèt...
On cherche d'instinct a le proteger,
a le faire beneficier de notre experience,
mais...
C'est en vain...

 

Edito du 26 Aout 2004:
Everythings Today...For the best...
. Forcement...
Alors que je viens de passer plusieurs jours,
pratiquement a rien faire d'autre
qu'attendre que mon forum
et les autres,
reviennent en ligne,
c'est aujourd'hui
que je vais a Paris, voir deux films,
et faire mon tour aux comics,
que tout se retablis...
Forcement...
Tout en même temps...

. Mais ça a été...
Incroyablement bien...
Pas de bordel,
pas de bousculade, pas de stress,
non...
Tout etait parfait...
Si cela pouvait toujours être ainsi...

. De toutes façons,
la première fonction du forum,
c'est un lien entre mon ange et moi...
Une boite aux lettres pour s'echanger des mots tendres...
Si elle plante, on en a une autre,
de forum...
Si les ordinateurs plantent,
on se telephone,
on s'écrit sur papier...
Si les postes et les telecoms flambent,
et ben, a la fin,
on sait qu'on se retrouvera
tout les deux, face a face...

. Les films, les forums, les comics,
et même, même,
les photos de vacance de mon ange...
Rrraahhh...
Je craque...
Qu'est-ce qu'elle est belle...
Qu'est ce que je l'aime...
On les a un peu attendu ces photos...
L'appareil fut même egaré un moment...
Puis, manque de temps, et...
Enfin, aujourd'hui...

 

Edito du 25 Aout 2004:
Options de vie...
. La liberté ou la stabilité...?
Je pensais,
et avait preparé, reflechi,
pour partir a l'aventure,
en vagabondage,
sans port d'attache...
Puis, il y a eu, elle, mon ange...
Peut être devrais-je trouver
un endroit, une situation,
pour elle, pour nous...
De l'argent...
Un foyer...
Et non les 4 vents de la liberté...

 

 

Edito du 24 Aout 2004:
Forum Inactif...
. Depuis samedi matin,
les forums forumactif
sont pratiquemment innaccessibles...
Leur changement de serveur semble des plus defaillants,
peinant surtout a gerer trop de monde
en même temps...
Donc, lors des heures creuses,
on semble pouvoir y acceder brivement,
jusqu'a ce que d'autres tentent de se connecter...

. Je pense a elle...
Je n'ai guère plus a faire...
Ici, on commence a prendre des rythmes,
de transitions ,
presque plus besoin de moi,
je ne fait plus grand chose...

 

 

Edito du 21 Aout 2004:
Bad connection...
. Le serveur de mon forum est planté depuis ce matin...
Toute la journée...
Si ça se trouve,
ils ne repareront que lundi ou je ne sais quand...
Tous les forums du serveurs sont plantés...
Mmmphh...
En plus, il y a une bande annonce que je veux telecharger qui vient d'arriver,
elle n'est pas très "lourde"
mais le debit du serveur/hebergeur est d'une lenteur hallucinante...
Même mon amour avait des problèmes de connection
avec son USB, elle...

 

 

Edito du 20 Aout 2004:
Boite vide...
. Vous vous souvenez,
l'autre jour, jeudi,
j'ai été acheté des DVD,
ils sont vendus scellés dans un boitier...
Et bien, l'un de ces boitiers etait vide,
pas de DVD a l'interieur...
Juste une boite...
Trop tard pour se plaindre,
puisque ne l'ayant pas ouvert
devant le vendeur,
je ne peux faire valoir que ma "bonne foi"...
Mais de toutes façons,
je n'irais pas me plaindre,
ce n'est pas mon genre...
Je ne les ai pas payés cher,
pas du tout même,
et, de sucroit,
j'en avait un gratuit !
Alors, considerons que c'était le gratuit...

. C'est ce que j'appelle être beau joueur.
Je suis comme ça.
La vie est un jeu.
On peux se faire "ratisser"
du jour au lendemain.
Lorsqu'on achète une boite emballé,
rien ne garantie qu'il y ai quelque chose dedans,
ou quelque chose qui marche...
C'est du poker.
Toute la vie est comme ça.
Lorsqu'on prète quelque chose,
rien ne garantie son retour.
Et lorsqu'on quitte quelqu'un
rien ne garantie qu'il sera encore la demain.
Parti, mort peut être...
Qui sait ?

. La plupart des gens n'ont pas conscience de ça.
De la chance, du hasard, du "jeu", et des risques...
Ils partent avec la certitude que la vie
et le monde sont justes, immuables, fiables.
Que la justice et le bien
triomphent toujours...
Ils n'ont pas conscience de la fragilité des choses...
Ils n'ont pas conscience que c'est un jeu...

 

Edito du 19 Aout 2004:
Le vent revient...
. J'ai été au ciné, a Paris,
aux Comics, aux DVD...
(ça va devenir une habitude !
Mais j'en profite avant de partir
loin de Paris...)

. Il y avait beaucoup de vent...
J'ai fait d'autres choses,
et pas de fatigue...
Alors que ces derniers temps...
Ce doit être l'air...
On respire...
Il fait moins lourd...
Même plus du tout...
Nuage, vent...
Je ne fatigue pas...

. Mes jambes veulent marcher...
Elles ne supportent plus
de faire du sur place...
Besoin d'aller de l'avant...
Je pense a elle...
Bientôt..Si loin...
Le 31 decembre...

. Je pense aux deux renards,
vous vous souvenez,
ceux qui etaient ici,
qui sont morts a quelques jours d'intervalles,
ecrasés sur la même route...
L'un avait reussi a faire quelques mètres,
pour mourir a l'abri...
L'autre avait du partir a sa recherche,
et a rencontré le même destin,
l'a brutalement rejoint dans la mort...
Reunis...

 

Edito du 17 Aout 2004:
En manque d'elle...
. Elle me manque, mon amour...
Physiquement...
J'ai besoin d'elle..
De sa presence...
De son regard...
De sa main dans la mienne...
J'ai du mal a respirer sans elle,
de plus en plus...
Elle m'est comme une drogue,
sans elle, je tremble,
je...

. J'ai toujours envie d'aller marcher dehors,
dans la nuit,
fraiche et sombre,
sous la pluie...
Seul...
Errance nomade et sans but...
Vagabondage...

 

Edito du 16 Aout 2004:
Where do I fit in...
. Aujourd'hui, j'ai été au ciné,
voir Hellboy...
Oui, je n'avais pu y aller la semaine dernière,
et pour cause...
Et je dois y retourner jeudi,
voir Riddick..
J'ai été au ciné, aux comics,
aux revues que je ne peux acheter
a la librairie du coin,
vu qu'elle est fermée...
Et j'ai acheté plein de DVD !

. En sortant du ciné,
j'ai realisé ma place...
Pas a la campagne...
Ni au villes civilisés,
au grand jour...
Mais dans les couloirs sombres,
betonnée, pas très bien eclairée,
voir pas du tout...
Froid , gris,
des cables courant,
les entrailles de la cité...
Pas forcement sales...
Non...
Vide de toutes vies,
froids,
technologie,
civilisation glacée et betonnée,
sans humains,
sans fleurs, plantes, ni insectes...
Les souterrains...

 

Edito du 15 Aout 2004:
L'oeil dans le ciel...
. En revenant du marché,
un oeil, dans les nuages,
dans le ciel...

. L'enfant-roi...
Dans nombre de sociétés humaines,
on glorifie l'ancien, le vieux, le passé...
On se complait dans les habitudes,
et on mythifie le bon vieux temps,
les choses et les gens...

. En electronique,
la dernière generation est presque toujours
superieure a la precedente...
Capable de faire
tout ce que la precedente generation pouvait,
et plus vite, mieux,
et surtout bien plus encore...
Mais nombre prefère bosser
sur leurs "bonnes vieilles becanes
qui a fait ses preuves"...

. En genetique,
on rève de la mémoire genetique,
l'enfant heritant de toute la memoire,
toute l'experience, toute la force,
de ses ancètres...

. En theorie, les jeunes generations
ont un regard neuf, vif, ingenieux,
pertinent...
Ils s'appuient sur les connaissances
et les experiences d'hier,
mais n'hesitent pas a remettre
en question les certitudes...
Ils cherchent de nouvelles voies,
et trouvent de nouvelles astuces...
L'enfant visionaire,
l'avenir,
l'enfant-roi...
En theorie, bien sur...
Mais plutôt que de profiter
de cette energie,
on les bride, on les brise,
on les etouffe...

 

Edito du Vendredi 13 Aout 2004:
Pour ceux qui restent...
. Les funerailles se sont bien passés hier...
Il y avait du monde...
Quelques larmes...
C'est dur, pour ceux qui restent,
de voir partir a jamais quelqu'un...
Si dur...
Moi, je n'ai pas pleuré...
Non...
La mort, j'ai l'habitude, on dirait...
Mais c'est dur,
de voir des gens souffrir autant...
Quoi faire, quoi dire ?
Tout est vain, derisoir...
Il manque une presence,
qui ne reviendra jamais...
Un vide...
Un sens, une raison d'exister,
pour ses proches...
Plus envie de rien...
Je comprends ça...

. Moi , j'ai mon amour, maintenant,
mon ange...
Elle est ma boué,
mon horizon, ma destinée...
Tout ce que je ferais,
ce que j'entreprends,
c'est pour elle...
Sans elle, je...

. Le soir des funerailles, il a plu...
Cela fait du bien...
Rafraichit un peu ,
le poid de la chaleur de cet été...

. Je n'ai pas vraiment eu le temps
de penser, de poster...
Je voulais être la,
je leur devait bien ça...

 

Edito du 09 Aout 2004:
Il pleuvait ce matin...
. Il pleuvait ce matin,
a 4h30,
lorsque le telephone a sonné...
Je sentait...
Le soleil semble avoir disparu,
il a cessé, ce matin...
Vers 9h , il s'etait arretté de respirer,
au coeur d'un sommeil paisible...
Avec lui, on dirait presqu'il a emporté l'été...
Qu'il est terminé...
Il venait du midi,
et amenait souvent le soleil avec lui...
Malgré cela,
le poids lourd de l'été persiste,
la chaleur etouffante...

. Je ne sais jamais comment reagir,
quel masque porter,
quelle attitude adopter...

 

Edito du 08 Aout 2004:
The wind of change...
. En cette journée,
si chaude et ensoleillée,
et pourtant,
a l'atmosphère
si lourde et si sombre,
Je n'ai pas entendu le telephone sonner...
Dans ma mallette a mes pieds,
sous les bruits
et la confusion du marché
ou j'operais seul...

. Dans le silence,
je l'entends dans la malette,
a plusieurs mètres...
Comme la lueur de mon ibook,
presque trop forte dans le noir,
on ne distingue pour ainsi dire rien
en pleine lumière du soleil
a l'exterieur, sans ombre...
La, dans le bruit,
sous le cri des commerçants,
y compris les miens,
je n'ai rien entendu...
La relativité des choses...
Toujours...
Plus forte dans la sollitude,
perdue dans la multitude...
Je veux me perdre, je crois.

. Je travaillait seul au marché...
Si j'avait mon permis,
ce cas de figure serait une habitude, déja...
J'apprecie la solitude...
Les collègues du marché viennent essayer de discuter,
vu les rues desertes de tout clients,
ou certains pourraient faire du skate,
mais ils se lassent,
je suis peu loquace....

 

Edito du 07 Aout 2004:
Fille au père...
. Ahurissant...
C'est moi,
croyant et pratiquant
"vachement beaucoup"
comme on dit,
qui fournit une bible,
ancien et nouveau testament,
a ma soeur, mariée a l'église,
pour preparer le baptème de sa fille...
Le 11 septembre
qu'il aura lieu ce baptème...
Facile a retenir...
Moyen memo-technique...
Ahahe...

. Une jeune fille de 16 ans, hebergée en pension,
pour ses etudes,
par un jeune couple,
parents d'un enfant...
Ou est le mal ?
A part l'inevitable clash/crise d'une adolescente de cet age ?
Le loup dans la bergerie m'a t'on repondu...
Oula...
Je n'y aurais jamais pensé...
Pas l'esprit si mal tourné...
Et pourtant, on pourrait le croire...
Et ben non...
Mon rapport au sexe est plus celui d'une fille,
d'un point de vue caricatural s'entend,
que d'un garçon...
Pour moi, il faut des sentiments...
Pire, je suis fondamentalement monogame,
visceralement fidèle...
Non, ça ne me vient même pas a l'esprit...
Les cons...
Leur problème, c'est que même si il ne se passe rien,
cette idée seule va leur pourrir la vie...
C'est beau...
C'est donc pour eviter les problèmes de ce genre
qu'on abandonne les ados
comme des clebs au bord de l'autoroute...
Trop risqué...
Peuh...

. D'ici 4 jours,
plus ou moins,
a dit le medecin ,
pour mon grand père...,

 

Edito du 04 Aout 2004:
Nothing Last Forever...
. Fiouuuu....
Je ne sait pas ce que dit l'horoscope
pour la saison 2004-2005 ,
mais Waow...
Non seulement je pars,
l'etablissement sera vendu,
pour être detruit
et remplacé par des habitations...
Mais mon grand père va mourir...
Cet etablissement etait son oeuvre...
Il existait depuis plus de 45 ans...
Ma mère travailler,
principalement a soutenir ma grand mère...
Et il se murmure
que mon oncle demenagerait
finalement en Creuse...
Au même moment,
tout ça....
Un statu quo de vingt ans...
Les choses a la même place,
les gens...
Et d'un coups,
en un an...
Tous les points de repères
disparaissent...

. C'est la vie...

. Il y a une phrase,
que je viens d'entendre,
qui m'a marqué...
"-Je ne peux pas mourir...
-Et pourquoi tu ne peux pas ?
-Parce que je n'existe pas..."
Est-ce qu'on peux vraiment mourir
sans avoir vraiment vecu ?
Peut être puis-je mourir
maintenant que je l'aime ?

. J'essaie de penser a autre chose qu'a elle...
J'essaie...
J'essaie de penser a mon avenir,
ou je vais habiter,
ce que je vais faire,
dans quoi je vais travailler...
Mais en vain...
Je ne vois qu'elle...
On dirait que je suis le seul
pour lequel cette saison 2004-2005
sera un changement en bien...

 

Edito du 03 Aout 2004:
Cache & Refuge...
. Dans la culture fantastique moderne,
il y a quelques figures
avec lesquels j'ai quelques traits communs,
et qui m'inspirent...
Des personnages comme
Dracula ou Fatalis...
Dans les deux cas,
on pouvait detruire,
bruler leurs repaires,
leurs ressources,
ils avaient toujours une solution de repli...
Plusieurs caches secrètes,
plusieurs refuges amenagés...
Ce n'était pas une facilité scenaristique,
pour les faire ressurgir,
non...
Ce n'était pas non plus exactement
une manifestation de paranoïa
de leur part...
Non, c'était de la prevoyance...
Car eux savent bien que tout arrrive,
et que rien n'est eternel...
Contrairement aux heros
qui vivent dans un rève,
une illusion et un mensonge...
Sans craindre des enemis,
ils savent que le feu, l'inondation,
ou les tremblements de terre,
que n'importe quel ravage naturel,
peut aneantir leur repaire,
si bien protegé soit-il,
et mieux que n'importe quel enemi...
Ils sont prevoyant,
prevenants...

. En ce moment,
par cette chaleur,
je pensais a la demeure
que j'aimerais avoir...
Comment l'amenager, et...
Surtout, loin des villes...
Mais je pense a mon ange...
Elle est la vie,
elle doit vivre...
Pas s'isoler en ermite,
fletrir et se faner...
Elle doit vivre, evoluer,
et co-exister avec des humains...
Et je me disait que,
ne serait que pour ses etudes,
on allait pas s'installer vraiment
avant au moins
une demi douzaine d'années...
On allait bouger...
Et la, j'ai realisé...
Rien ne m'empèche de preparer
d'amenager simultanement
plusieurs caches,
plusieurs refuges,
plusieurs nids...

. Lorsque je decouvre une nouvelle ville,
je repère toujours certaines choses,
les souterrains, les lieux abandonnés,
les lieux ou je pourrait me cacher...
Très vite, je connais ces lieux secrets,
ces endroits souvent ignorés
de ceux qui ont toujours vecu la...

. Tout cela est peut être de la folie...
Ne serait-ce que d'un point de vue financier...
(Plus que logistique...)
On va bouger, et se laisser guider par la vie...
Voyager, en tous cas un peu, je l'espère...
On a des années,
beaucoup d'années,
avant de penser a s'arretter quelque part...
Mais je garde ça en tête...
Mon côté un peu schyzophrène paradoxale...
Mon côté prevoyant...

. Parfois, malgré tout,
j'ai encore ce drole d'espèce de sentiment
qui m'envahis,
cette pulsion de mourir,
mais plus sourde, moins aigue,
plus froide qu'avant,
et elle n'est plus accompagnée
par ce profond desespoir...
Car je sais qu'elle est la...
J'ai un rève auquel m'accrocher,
un horizon, un lendemain...
Et malgré ça,
toujours, parfois,
cette envie de mourir en moi...

 

Edito du 02 Aout 2004:
L'étrange sensation d'être vivant...
. En marchant dans la nuit,
ce soir,
j'ai ressenti une sorte d'engourdissement,
l'étrange sensation d'être vivant...
C'est presque perturbant pour moi...
Comme d'être ivre,
les perspectives semblent changées...

. Quand je dit "vivant",
ce n'est pas dans le sens exaltant,
ou dans le sens d'une revelation...
Mais dans un sens si commun
que vous devez l'ignorer...
Car pour moi,
c'est un peu comme decouvrir
le poids de la gravité terrestre,
après des années dans l'espace...
Alors que vous,
c'est quelque chose que vous avez toujours connu...
Sentir son corps, presque flasque,
sentir son coeur, a l'interieur,
se sentir comme perdu,
titubant sans but,
sans ideal, sans direction,
sans instinct...
Etrange...

. Je me baigne et me couvre d'eau...
Et dès que je peux,
je me met et reste nu...
Pour respirer...
Pour supporter cette chaleur,
cette moiteur ecrasante...

. J'ai griffoné ça, ce soir...
Gholly, le chat-vampire,
a moitié chauve-sourie...

 

Edito du 01 Aout 2004:
Tatoo next...
. Je pense,
en ce moment,
le genre de pensée "douce",
qui doit murir, s'installer,
pour demeurer,
a refaire de nouveaux tatouages...
Autout du poignet, notemment...
Faire le tour complet...
Des symboles ,
ou peut être, `
stylisé,
comme pour former chacune
les maillons gras d'une chaine entrelacée,
les letres de l'alphabet grec...
Alpha, Beta...
Jusqu'a Omega...
Peut être...
Cela doit murir...

. En pensant a cela,
j'ai repensé au dragon
que j'aurai aimé me faire tatouer
sur tout le dos,
des omoplates
jusqu'au creux du bassin...
J'ai pensé...
Un dragon bleu,
tourné d'un côté...
Et elle pourrait avoir un dragon rouge,
tourné de l'autre...
C'est idiot, je sais...
Une de ces pensées romantiques et clichés,
grotesque comme j'en ai parfois...

. En rentrant du marché,
la radio passait MUSE...
J'ai fermé les yeux...
Je me retrouvait la bas...
Avec elle...
La nuit...Les sensations...
...



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy ,
et sur son blog ,
Bonsoir

 

. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

Precedents Editos : Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Vous vous sentez seuls ?
Simplement envie de parler,ou de partager des choses ?
- Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr