Edito du 31 Mai 2004:
"Fait Attention..."
. Elle a peur pour moi...
Un pressentiment,
un rève, un instinct...
Elle me presse de prendre garde,
elle s'inquiète a mon sujet...
Moi, qui ne craint ni dieux,
ni hommes, ni elements...
Moi, qui calme les bêtes furieuses...
Moi, vers qui l'on se tourne toujours,
en cas de problèmes,
en cas de conflits...
Moi, qui ne craint ni la mort,
ni la douleur...
Moi, qui joue sur les poutres d'aciers,
grimpe aux arbres,
affronte les tempètes,
glisse sur les toits et les falaises en riant...
Elle a peur pour moi...

. Je crois que personne ne s'est vraiment
jamais inquiété pour moi...
Sachant déja que rien
ne pourrait me resister longemps,
ni ne saurait m'abbatre,
peut être...
Ou peut être que personne
n'a jamais tenu a moi comme ça...?
Ne m'as jamais porté aussi present
dans son coeur...?
N'a jamais ressenti ma vie,
au point d'en resentir,
par l'avance, les perils...?

. A force de me lire,
vous le savez...
Je crois en l'instinct,
et plus qu'au destin,
je crois qu'un homme peux ressentir
ce qui l'attend,
le danger, l'avenir...
Je l'ai déja fait, souvent...
Et pire encore...
J'ai foi en elle.
Je lui confie ma vie,
mon coeur, et donc, mon oreille...
Si elle est inquiète pour moi,
je suis inquiet qu'elle puisse souffrir
a cause de ce qui pourrait m'arriver...
Pour elle...Pour elle...
J'essairais d'eviter de collecter
de nouvelles cicatrices...

 

Edito du 29 Mai 2004:
Expectation...
. On m'a proposé de venir
a une des soirée de ce soir,
pour prendre des photos...
Mais je travaille demain matin...
Et aussi, surtout,
je n'en avais pas envie...
Oh, je ne dis pas que cela aurait été penible,
ni rien de ce genre, mais...
Pour me "raisonner",
toujours les mêmes questions...
-Et si tu devais mourir demain ?
Ben, je prefererais faire ce que je fais,
plutôt que d'aller a cette soirée...
-Et c'etait la dernière soirée
a laquelle tu puisses assister ?
ça change rien...
De même, l'argument "professionnel"
de la soirée ne m'attire pas...
Venir a une soirée, non pour participer,
mais pour observer...
Pour...
Être professionnel...
Non...
J'aime a être amateur,
autrement dit,
celui qui aime,
et n'est motivé que par sa passion.

. Je crois que je n'ai jamais été
aussi impatient d'être a mon anniversaire...
Moi qui detestait ça...
J'ai même demandé a ma mère,
depuis combien de temps,
je ne l'avais pas fété,
je n'avais pas...
Elle m'a dis vingt ans...
C'est peut être ça...
Car, après tout,
je n'ai pas toujours detesté l'idée...
C'est juste plusieurs,
pour ne pas dire la totalité,
des anniversaires gachés,
des attentes deçus,
de petites chose comme ça,
qui m'en ont degouté a jamais...
Cela me deprimait trop...
Je veux recommencer a vivre,
a sourire...
Avec elle...

 

Edito du 27 Mai 2004:
Sur un quai de gare...
. J'ai été acheté
les billets de train...
Pour aller la voir...
Pour quelques heures...
Il y avait longtemps
que je n'avait pas été dans une gare...
Que je n'avais pas ressenti cet endroit...
Ces emotions...
Pour certains,
prendre le train est un train-train,
une routine, une habitude ennuyeuse...
Pour d'autres,
c'est un voyage important...
Un depart, des retrouvailles...
Des vacances, un travail,
ou une nouvelle vie...
Tant de possibillités...
Tant d'extrèmes
qui se croisent
en s'ignorant...

. En faisant la queux,
pour acheter mon billet,
(24 minutes, ça va...),
je ne faisait que penser
a cette prochaine fois,
ou je serais la...
Mais cette fois pour
n'acheter qu'un seul billet,
un aller, sans retour...
(Il me coutera moins cher,
c'est evident, en plus,
du fait que j'eviterais surement
les heures de pointes et...)
Je pensait,
a tout ce et tous ceux
que je laisserais derrière moi, ici...
Quand je partirais...
A ma vie, mes habitudes,
mon travail, mes amis, ma famille...
Peut être que je repasserais,
comme je passerais la voir ce jour la,
quelques heures...Mais...

. L'argent...?
Dans mon education,
parler d'argent,
ou surtout evoquer l'argent
comme un pretexte, une excuse,
c'est mesquin, voir pire, vile...
On a les moyens
qu'on veux bien se donner...
On se donne les moyens de ses ambitions !
Ce sont les laches qui disent qu'
on a les ambitions de ses moyens...
L'argent, si j'en ai besoin,
je le trouverais...
Et même,
ce n'est même pas vital pour moi...
Il y a d'autres moyens...
N'oubliez pas,
l'argent n'est qu'un moyen...

. L'ambition, les rèves,
je n'en avait pas...
Rien...
A part l'envie de mourir...
Je disait souvent
que je suis une sorte de genie...
Capable de realiser n'importe quel souhait...
Mais , on peux se demander,
avec un tel pouvoir, pourquoi...?
Pourquoi quoi ?
Hein ?
Le voila, le problème...
Le complexe du genie...
Je n'avais aucun souhait
a realiser...
Aucun desir, aucune envie...
Aucune ambition a materialiser...
Aucune montagne a soulever
ou a escalader...
C'est face a l'adversité,
pour conquerir un but,
qu'on s'epanouit...
Sans cela...

. Et a present,
j'ai quelque chose...
J'ai quelqu'un...
J'ai une raison...De vivre...
Elle...

 

Edito du 26 Mai 2004:
Pas d'excuses...
. Il y a un moment dans la vie,
un stade ou je suis,
ou on se demande si la sagesse
n'est pas une excuse pour la lacheté,
pour ne rien faire,
ni rien oser, ne rien risquer...
Ou on se demande
si on veux stocker
l'argent, ses affaires, sa vie,
dans un carton,
ou les sortir a l'air,
les dilapider,
et vivre, respirer...

. Parfois , je me dis que je suis con...
Je ne sais pas...
Merde ! Je vis près de Paris,
juste a côté...
Des filles celibataires,
ou mêmes des mec,
j'ai qu'a shooter dans un arbre,
j'en ai vingt qui me tombent dans les bras !
Des celibataires,
quasi-desesperés de trouver quelqu'un,
c'est pas ça qui manque dans le quartier !
Y'a que l'embarras du choix !
Et je ne suis pas manchot
pour seduire quand je veux...
Merde, presqu'a chaque soirée ou je vais,
je dois repousser des avances !
Alors pourquoi m'embeter comme ça ?
Chercher l'impossible ?
Parce que j'm'en fout du physique,
du pratique ou des lois, des règles...
C'est quelqu'un comme moi...
En moins blessé...
C'est quelqu'un qui...
C'est au dela des justifications,
ou de la raison...
C'est juste que...
Je l'aime...Elle...
Et pas une autre.

. Vous croyez quoi ?
Que je suis un play-boy ?
Lisez ce blog, merde !
Et j'suis seul depuis bien avant
l'avoir commencé !
Pire ! Je suis un ringard,
un gentleman romantique,
pour moi, par exemple,
le sexe est franchement secondaire...
Plaisant, mais pas vital !
Et la reputation, les autres ?
Faut vraiment vous repeter
combien j'en ai rien a foutre ?

 

Edito du 25 Mai 2004:
Plans for the night...
. Mon aniversaire approche...
D'habitude, pour l'occasion,
je vais en soirée...
Generalement,
pour fêter ça,
au sens ironique du terme...
Dans le sens,
"Une autre année de passé...
Pas encore mort..."
Ce week end,
il y a deux soirées en même temps...
Et aux deux,
je connais plein de gens...
Je crois que,
si je vais en soirée,
j'attendrais la semaine prochaine...
Une soirée ou je ne suis pas allé
depuis longtemps...
Ou je crois, personne ne m'attends,
ni ne me connais...
Envie de danser,
de se vider la tête...
Pas de discuter,
ou de se faire des amis...

. Je ne suis même pas sur
d'y aller...
D'en avoir seulement envie...
J'ai envie d'être avec elle...
C'est tout...

. Vous savez quoi ?
Et ben, je vais pas y aller en soirée...
Non...
A la place,
et pour tout l'or du monde,
je vais aller avec elle...
Je veux y croire...
Le plus bel anniversaire de ma vie...
Une journée...
Avec elle...
Je vais me battre pour mes rèves...
Je vais les vivre...
Ne pas fuir et reculer,
me refugier dans la facilité,
quand le bonheur est la...

. What is the reality,
the core of your life ?
The majority ?
All that time,
that you sleep, eat,
drive, go to bathroom,
travel, hesitate, talk,
or wait ?
Or is that just
a few seconds,
a mere minutes ?
That you keep on remember ?
A moment of eternity
that you keep in your heart
forever ?
Isn't that
that really matter ?
How's long does an orgasm take ?
A first look ?
A last breath ?
And that's all
that your remember,
in the end...

. Just like to understand...
You could try for hours,
months, years,
but when you do,
it's clear in just less than a second...

 

Edito du 24 Mai 2004:
I'm gonna change my ways...
. On est prisonnier de ses habitudes,
de sa routine, de ses angoisses,
de nos propres compulsions nevrotiques...
Je compensais mon manque affectif,
par des possessions materielles...
J'accummullais les choses...
Livres, videos, CD, magazines,
collections et autres...
Tout pour me tenir occuppé...
Ce qu'on possède,
finit par nous posseder...
Je vais tout abandonner...
Pour elle...
Tout laisser...
Et surtout,
ne pas recommencer.

. J'ai déja fait ce genre de choses...
Changer mes habitudes, ma routine...
Ce n'est pas changer, moi...
C'est changer les habitudes...
C'est comme parler une autre langue,
en allant dans un autre pays,
et ne plus parler celle d'avant,
penser même dans cette autre langue...
C'est comme changer de boulot,
d'adresse, d'itineraire,
et prendre de nouvelles habitudes,
de nouveau chemin, de nouveau sentiers...
Ou même, changer de type d'alimentation,
passer d'un stade ou on mange d'un truc
a quasiment tous les repas,
a ne plus en manger du tout,
mais autre chose...

. J'essairai de garder internet,
de stocker les données,
ou de les consulter a loisir,
mais ne plus accumuller toutes ces choses...
Cela tient, quelque part,
du syndrome du shopping...
Aimer avoir, acheter, et entasser...
Tordus effets de la société de consomation...
Consommer pour exister...
Mais enfin, ça, ça depends de l'etat,
si il ne censure pas internet...
J'espère qu'ils ne couperont pas les sites persos,
et que je pourrais continuer a poster ici...
Donner des nouvelles...

 

Edito du 21 Mai 2004:
La chouette hullulle dans la nuit...
. Il y a des moments,
ou je me dis que je l'imagine...
Qu'elle ne peut être vraie...
Qu'elle ne peux être qu'un rève,
un fantasme, une histoire,
que je me serais inventé...
Trop merveilleuse...
Et surtout, que je ne merite pas...
Mais elle est un rève
dont je ne veux jamais
me reveiller...

. Et même dans les moments,
ou je deprime,
ou je desespère,
elle est la,
dans mon coeur,
comme un repère,
un espoir, une lumière...
Une raison...

. "You don't need enemy,
when you've got
that kind of allied..."
C'est ce que je me dis souvent
des gens que je cotoit,
avec qui je travaille...
Ils font n'importe quoi,
ils sont leurs propres enemis...
Ils n'entretiennent rien...
Reparent mal,
s'organisent atrocement...
Pas envie de travailler avec eux,
pas envie de faire n'importe quoi,
ni de me battre contre eux,
pour pouvoir bien faire...

. Elle...
D'abord, le telephone...
Mais d'autres choses suivront,
je le sais...
D'autres depenses...
Mais, ce n'est pas un mal...
Elle me donne, elle est,
une raison d'avancer,
de me battre,
de gagner de l'argent,
de bouger...
De vivre...
Et non de vegeter...
Elle est devenue le moteur,
le but, l'espoir, la raison...
Elle est...Ma vie...

 

Edito du 19 Mai 2004:
Telephone...
. Aujourd'hui, ciné, shopping...
Une VHS, trois DVD, et une folie...
Un portable...
D'occasion, certe,
mais tout de même,
ça fait cher pour mon budget...
Surtout pour ce que
je m'en sert habituellement...
C'est pour elle.
Pour qu'elle puisse me joindre...
Pour que je puisse l'entendre...
Si je l'ai acheté,
c'est juste pour elle...
Parce que...
Rien que sa voix...
Parce que...

. Cela me fait penser...
Dans la vie, pour beaucoup de choses,
on recule sans arrèt,
on attend d'être obligé,
d'avoir le dos au mur...
On hesite, on doute...
Sans arrèt...
Alors que, c'est si facile,
c'est tellement plus simple,
de juste faire...

 

Edito du 18 Mai 2004:
Don't let the sun...
. Souvent, je prefère les chiens aux humains,
jusque dans leurs façon de s'exprimer...
Au moins, les chiens n'ont pas la pretention de parler !
Ils aboient !
Et souvent, quand les humains "s'expriment",
de façon inarticulés,
gueulant un nom, ou une insulte,
incapables de s'exprimer correctement,
soit hurlant, soit maugreant, geignant...
On prefère un chien...
Ou n'importe quel animal...
Plutôt qu'un humain...

. Il fait plein soleil...
Un soleil ecrasant...
Si chaud...
Je deteste ça...
Je voudrais me calfeutrer
au fond de mon trou,
ne plus sortir...
Rester a l'ombre,
au frais...

. J'ai envie de me tuer...
D'attendre la nuit...
De marcher dans les rues...
D'errer...
De trouver un truc...
Un endroit d'ou me jeter,
je ne sais pas...
Je me dit que si je meurt
maintenant,
elle ne le saura pas...
Elle m'oubliera...
Elle ne souffrira pas...
Elle...Je...
J'ai peur qu'elle...
Et je veux mourir...
Mourir...

 

Edito du 17 Mai 2004:
Faith in Love...
. Au dela de la raison,
au dela de la logique,
il y a la foi...
Ce que l'on ressent dans son coeur,
dans son corps,
ce qui ne s'explique pas...
C'est la foi qui a bati les pyramides,
les cathedrales, les eglises...
C'est la raison qui construit
des HLM ou des blockhaus...

. La fameuse "realité" des humains
est toujours grise,
terne, morne, monotone, deprimante...
Toujours, ils nous répétent
que la foi est l'autre nom de la folie...
Qu'il faut être realiste...
Autrement dit quoi ?
Renoncer, subir, deperir...
Si c'est de la folie d'aimer,
de se sentir bien,
alors je signe a deux mains !

. Peu importe ce qu'ils diront...
Je veux y croire...
Pour moi même,
comme pour les oeuvres
que j'ai ecris,
ils voudront arracher le coeur,
le sens, la raison...
Pour ne garder que des details...
They try to bring you down,
crash your wings,
destroy and corrupt your dreams...
Je me fout de la logique,
de la raison, des previsions...
Entre nous,
ça durera ce que ça durera,
tant qu'elle voudra de moi...
Je ne lui demanderais rien...
Et moi, je lui donnerais
tout ce que je pourrais...
C'est pas comme ça
que ça marche chez les humains ?
M'en fout...

. De toutes façons,
je ne sais pas "vivre"...
Je devrais déja être mort...
Tout ce qu'elle m'apporte,
chaque mots, chaque sourires,
chaques pensées,
est déja un miracle pour moi...
Inesperé...

 

Edito du 16 Mai 2004:
Wait...
. Parfois...
De plus en plus...
J'ai envie de tout plaquer...
Tout de suite...
De ne pas attendre
"La fin de l'histoire"...
De ne pas rester pour
un denouement qui s'eternise
et dont on connnait déja l'issue...
Partir...Tout laisser...
La rejoindre...
Tout recommencer a zero...
Je voudrais...
Chaque chose en son temps,
je sais...

. Je me laisse etouffer
par les responsabilités...
Par le poids...
Le "devoir"...
J'ai envie de me liberer...
De fuir, de renaitre...
De vivre...A nouveau...
Enfin...

. Je suis trop reflechie...
Souvent...
Je pense trop...
Je prepare trop...
J'anticipe...
Plusieurs coups a l'avance...
Resultat...
Je dois attendre...
Le temps que le temps
rattrappe mes projets...
Pour elle aussi, déja...
Ne pas pouvoir la voir,
avant un an...
Et ne pas pouvoir vivre avec elle,
si elle veux bien de moi,
avant deux ans...
Ce qui me laisse un an
pour tout preparer,
pour elle, avec elle...
Attendre...
Mais le temps me ronge...
L'impatience...
Je voudrais vivre aujourd'hui !
Oublier hier et demain !
Les responsabilités, les lois,
les devoirs, l'argent, les règles,
la morale, les consequences...
Je voudrait...
Je l'aime...
Je voudrais être dans ses bras...
La serrer contre moi...
Tout oublier...
Le monde et la raison...
Disparaitre...
Ne plus penser...

. J'ai l'impression
qu'elle est comme un rève,
dont je craint de me reveiller,
comme une bulle de savon,
qu'un rien pourrait detruire...
J'ai peur qu'elle s'evapore...
Qu'elle me rejette...
Qu'elle m'oublie...
Je voudrais pouvoir mourir,
affronter l'enfer le sourire aux lèvres,
en criant :
" Je l'ai aimé, et elle m'a aimé..."
Elle est l'un des seuls souvenirs
que je voudrait emporter...

 

Edito du 12 Mai 2004:
Murs, Mûres...
. Grosse deprime...
Encore...
Je pense trop...
Trop a l'avance...
Pessimiste qui voit tout en noir...
Je suis si bien avec elle...
Si heureux de l'avoir...
Et après ?
Qui a vecu un peu,
et j'ai vecu plus que cela,
sait que la nuit succède au jour...
Que plus brillante est la lumière,
plus sombres sont les tenèbres et les ombres...
Le malheur succède toujours au bonheur...
Comme la vague de l'ocean,
semblant grandir sans fin,
emportée par son elan,
vient s'ecraser, se briser
sur les recifs,
explosant en ecumes...

. Que nous reserve demain ?
Pourrais-je être aussi heureux
que je le suis maintenant ?
Ou les choses ne pourront-elles
que degenerer ?
Envie de mourir...
Garder le meilleur,
eviter le pire...
Cette douleur...Cette peine...
Je me souviens... Je sais...
Envie de disparaitre,
a jamais...
Ne plus jamais...
Seulement garder...

. Je pense a l'histoire
de Pyrame & Thisbe,
histoire qui a inspiré Romeo & Juliette,
sur ces deux êtres,
qui s'aimèrent a Babylone,
sans pouvoir se toucher,
ni s'embrasser,
en se parlant par murmures,
a travers une fissure dans le mur...
Et ce rendez-vous manqué...
Ce malentendu tragique...
Faisant croire a la mort de l'autre,
l'accullant au desespoir, au sucide,
puis, decouvrant son amant mourrant,
Thisbé le rejoignit, en se tuant a son tour...
On dit qu'a leur souvenirs,
les mûres sont devenue pourpres
de leurs sangs...
Et que leurs cendres sont reunis
dans la même urne...
Afin que par dela la mort,
ils puissent enfin être ensemble...

 

Edito du 08 Mai 2004:
Libre accès...Don't Shoot !...
. Too much quietness,
too much peace,
bring me down...
I need adrenalin...
I need emergency...
I need action, instinctives reactions...
I need alle this...
I'm tired of this tranquility
I get myself into...

. On m'a demandé de filmer au camescope,
et de prendre des photos,
pour une fête d'anniversaire !
Hors de question !!!!
Je ne fais pas ça !
Moi, je donne dans l'art,
dans la fiction,
je raconte des histoires !
Les trucs comme ça,
très peu pour moi !
Et en plus, je ne voulais pas y aller...
Pas mon types de musiques,
pas mon type de fêtes,
pas mon type de gens...
Tout ce dont j'ai envie,
c'est d'être avec elle...
Ce n'est pas comme si
je m'etait déja bien senti avec les autres...
Je n'aime pas les groupes,
je suis associal,
c'est pas nouveau...
Je suis un ours...

. Le débat sur le Mp3 fait rage...
Le "vol" des musiques, et la ruine des artistes...
Qu'ils disent...
Pour moi, l'art est un moyen d'expression,
par une profession rentable...
Mais, au dela, en legiferant sur,
non la commercialisation,
mais sur le libre accès a la culture,
on retombe sur des principes qui me font vomir...
Celui qui chante une chanson dans la rue,
ou dans son bain,
devra-t-il reverser des droits, de l'argent ?
On parle ici d'accès a la culture,
et on nous reponds "argent",
"si tu peux payer"...

. Et au dela, on touche
au principe de libre accès aux informations,
a la verité...
Les données n'existeraient
que pour ceux qui peuvent se les payer ?
Et au dela, la verité ?
La justice ?
Même les remèdes ?
Seulement si on peux payer ?
Et si bien cachés,
qu'ils finissent parfois par disparaitre ?
C'est beau...
Le "droit a l'image" remplace "la liberté de la presse"...

 

Edito du 07 Mai 2004:
Descendance...
. Des creatures comme moi,
par detresse dans la sollitude,
par desespoir de ne trouver des être semblables,
ou des descendants,
a defaut de pouvoir en avoir de legitimes,
se reproduisent en convertissant....
Corrompre, remodeler,
transformer l'autre,
a notre image...
La rabaisser a l'état de bête,
cruelle et sauvage...

. Pour effacer les differences,
les mensonges, les prejugés,
et les jugements de moralités...
Les entrainer dans la nuit...
La ou on vit...
J'ai peur de lui faire ça...
Parfois, je me suis senti tenté
de le faire...
Si facile, de briser les illusions,
de pousser dans les tenèbres,
de corrompre, de tenter...
Si tentant, de salir l'innocence,
de noircir la page blanche,
de remodeler a notre image...
Je ne voudrais pas...

. Je ne veux pas lui faire subir ça...
Je l'aime pour ce qu'elle est...
Je ne veux pas qu'elle devienne comme moi,
même un peu...
Je la veux heureuse,
en pleine lumière,
pleine de vie, de rèves et d'espoirs,
a construire, a croire...
Loin de moi...
Je le sais...

. Je me raccroche a elle...
Mais déja, je songe a cela...
Il faudra l'eloigner de moi...
Même si mon coeur reste avec elle...
Je ne dois pas l'entrainer avec moi...
Je l'aime trop pour ça...

 

Edito du 06 Mai 2004:
Don't be shy...
. Mon coeur s'est arretté,
quand le telephone a sonné...
a 21h...
Le fol espoir que ce serait elle...
Le temps d'appuyer sur la touche,
mon telephone s'est eteint seul...
Saloperie de telephone...
Je ne sais pas
si je vais pouvoir continuer comme ça...
Je n'ose plus eteindre le telephone...
A verifier qu'il est allumé...

. Vous avez déja vus deux timides
qui essaient de se parler,
et qui ne trouve rien a se dire,
même pas bonjour,
qui restent la, bêtements,
a se regarder les pompes
l'un de l'autre,
sans oser croiser son regard ?
Oui, je suis pitoyable, je sais...

. Au moins,
quand on s'engueule,
on se parle...
Le silence est pire...
Parfois...
La distance qui s'installe...
La complicité qui s'attenue,
disparait...
Je me dis ça , parfois...
Mais je la sent dans mon coeur...
Cette chaleur...
Au dela de tous les mots,
plus que des sentiments,
une sensation, presque tangible...

 

Edito du 05 Mai 2004:
Try To Take The Time...
. Putain !
Y'a des journées, comme ça,
ou ça n'arrètte pas !!!
Pendant des jours entiers,
voir pires, des semaines,
il ne se passe rien,
rien n'arrive,
pas un coup de fil,
pas une livraison...
Et d'un coup,
tout se bouscule
en même temps !!!
Putain de convergence de merde !
Pas le temps de souffler,
mais par contre,
on risque très vite de s'enerver
et de faire n'importe quoi...

. Je me suis cassé un ongle...
Pas ras, hein, juste un peu...
Mais la cassure le rend plus "agressif" ,
plus coupant...
Je vient de me couper avec ,
accidentellement...
La vache...

. J'en ai vraiment marre
de ce telephone portable
a la con de merde !!!!
C'est une putain de pompe a fric,
c'est tout ce que c'est !!!!
Il ne marche jamais,
ni pour appeller, ni pour recevoir,
et il me coute un fric fou !!!!
De toutes façons,
je n'en voulais pas de ce genre de truc !!!!
On m'apayé ça,
pour pouvoir me contacter,
et pis, parce que c'est la "norme" aujourd'hui,
tout le monde en a un....
Mais moi, j'en voulais pas !!!
J'ai tendance a compter dessus,
alors qu'il ne marche jamais,
et me laisse toujours tomber !
Et en plus, ce "cadeau" me coute une fortune !!!
J'suis pas radin, enfin, pas trop,
mais j'aime pas balancer le fric
par les fenètres !!!
Je prefère le glisser sous une pierre,
(le fric)
et c'est un chanceux qui le trouvera....

. J'ai du mal, desormais,
a parler ici...
Chaque mots, chaque pensées
c'est avec elle que j'ai envie
de les partager...
Plus seul...
Et je sais qu'elle m'ecoutera...
Et qu'elle...
J'ai du mal a parler au singulier,
au "je"...
Il n'y a plus qu'elle...
Elle a essayé de m'appeller...

. Certaines personnes lisent ce blog...
Certaines voudraient me faire parler d'elle,
m'amener a me confier...
Mais je ne fait pas ça...
Jamais...
Pudeur, education, protection,
appellez ça comme vous voulez...
Il y a des choses qui sont mon jardin secret...
Des choses dont on ne parle pas...
Non qu'on en ai honte,
mais parce qu'elles sont trop precieuses,
trop fragiles pour être exposés...
Et trop personnelles,
pour être comprise par quiconque,
hors l'interessée...

. Je ne trahis jamais un secret,
même par megarde...
Un secret est un secret...
Il n'est pas fait pour être confié...

. Ce sont les choses du coeur,
pas celles de la raison...
Elles ne se raisonnent pas,
ne peuvent s'expliquer
ou se comprendre,
par la logique, ou par des mots...
Seulement se ressentir...

. En amour, il n'y a pas de vrai choix,
de vrai dilemne...
C'est très simple...
Le fait est d'accepter les consequences,
le prix a payer...
Ou de renoncer,
par doute, par peur, par hesitation,
par crainte de tout perdre...
On ne peux pas tout avoir...
Le tout est d'accepter de voir ce qu'on veux vraiment...
Et de faire face...
De se battre...
Car c'est la seule bonne raison de vivre,
la seule...
On peux tout perdre sans regret,
parce qu'on aura tout donner,
tout sacrifier...
Et on le gardera dans son coeur...
A tout jamais...

 

Edito du 04 Mai 2004:
Cat's me By...
. En ce moment,
je songe a quitter Paris,
a descendre en Côtes d'Azur,
pour m'occupper d'une maison,
entretenir un jardin...
Mais surtout,
pour me rapprocher...

. Lune rousse..
Pleine Lune, ce soir...
Elle...
Avec moi...

. Je viens de realiser un truc...
Je suis une creature eprise de liberté...
La liberté n'existe pas sur terre,
pas dans le mondes des hommes,
pas dans leurs sociétés,
avec leurs règles, leurs lois et tout le reste...
La liberté n'est que dans l'independance absolue,
dans le ciel...
C'est pour ça que je sais,
que j'ai toujours su,
que si je ne meurt pas avant,
je partirais dans l'espace,
au dela du firmament...
Just to be alone...
Just to be free...

. Et toujours,
cette envie de tout laisser tomber...
De cesser de parler,
de tout couper...
Marre de se fatiguer en vain...
Heureusement,
il y a mon ange...
Mon unique raison d'esperer,
de vivre, d'y croire encore...
Mon amour...

. J'ai envie de tout abandonner...
De tout laisser...
De partir vers elle...
Et de tout reconstruire, pour elle...
Une maison, un travail, une vie...

 

Edito du 02 Mai 2004:
The Next Merlin...
. On m'a encore accusé
de traverser une "phase",
de ne me marginaliser que temporairement,
avant de rentrer dans le rang,
dans la normalité...
On m'a posé cette question
pseudo-piège,
qui voudrait accorder ce que je suis,
a mon age uniquement,
de ce que je m'imaginait être
plus vieux...
Demain, je ne sais pas...
Mais si, malgré moi,
j'atteint le grand age,
je serais Merlin, c'est certain...

. Je me degarnirait certainement
du crane, mais ma barbe poussera...
Je cacherais cette calvitie,
non plus, probablement, sous un chapeau,
mais sous une capuche, une pelerine,
une cape...
Je serais ridé et noueux...
Pour marcher et me lever,
je m'aiderais d'une canne, d'un baton...
Et pour le reste, je serais pareil a Merlin...

. Merlin etait un ermite...
Il fuyait la compagnie des humains,
et leurs lois et sociétés...
Merlin ne buvait jamais...
Il etait profondement associal,
et n'aimait donc guère les fêtes
ou les rassemblements...
Il n'hesitait pas a chasser les gens
sans menagement,
pour parler en paix, seul a seul,
avec celui qu'il etait venu voir...
Il avait neanmoins le coeur tendre et fragile..
Si il meprisait les humains,
il n'en tenta pas moins de les aider,
et il n'en tomba pas moins amoureux...
Et il n'etait pas dupe de sa nature profonde...
Nombre peuvent se demander pourquoi,
quelqu'un d'aussi puissant et savant
que Merlin ne pris pas les rènes du pouvoir...
Parce que Merlin meprisait la plupart des humains,
et surtout leurs besoins de sociétés et de lois,
qui brimaient la liberté...
Parce que Merlin se savait cruel, noir et sombre,
dans son coeur, par sa nature...
Il n'osa jamais se laisser offrir le pouvoir sur les humains,
de peur de ce qu'il serait tenté d'en faire...

. En rentrant du marché,
j'ai eu envie de courir a perdre haleine
a travers les bois,
de m'y epuiser, de m'y perdre...
Ce midi, j'ai regardé mes poignets,
un instant...
Envie de les zebrer,
de les ouvrir d'un coup profond
de lame de rasoir...
De sentir la peau s'ouvrir,
de voir le sang couler...
Pourquoi...?
J'imagine,
lorsque ma vue se troublera,
avant de perdre connaissance,
le reflet de son visage
apparaitre dans la mare de sang,
si sombre déja...

 

Edito du 01 Mai 2004:
L'art et la vie...
. Certains humains aiment a croire,
que la vie imite l'art...
Que l'on voit, on decouvre, on entends,
puis on imite, on reproduit,
on s'inspire, on s'identifie...
L'art devient religion, verité,
dogme sacré et intouchable...
Source de toutes les vertues,
et de tous les maux...

. Et d'autres, comme moi,
aiment a dire, que c'est l'art,
qui imite la vie...
On peint, on dessine ce que l'on voit,
on raconte ce qu'on connait,
ce qu'on ressent,
on montre non des choses inventés
depuis rien,
mais des choses vraies,
parfois deguisées,
mais qui nous sont chers...
L'art est une voix d'expression...
Un defoulement...
Non une fin...

. Je me ballade dans le soir....
Je marche dans l'herbe fraiche...
Parmi les arbres...
Le parfum du muguet emplis l'air,
alentour, emant probablement
de moi, egalement,
se melant a l'odeur d'herbe fraiche,
et a tous ceux des bois...
La lune s'arrondit dans le ciel,
si belle, si blanche, si claire...
Je la regarde...
Je pense a elle...
Je ne pense qu'a elle...
Que peut-elle faire en cet instant ?
Est-ce qu'elle regarde la lune, egalement ?

. J'ai quelques hesitations
avec mon blog, en ce moment...
Je m'y livrais avant,
faute d'avoir personne a qui parler,
et maintenant,
il n'y a plus qu'elle...
Et chacune de mes pensées,
chacuns de mes mots,
lui sont adressés...
...

 



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy ,
et sur son blog ,
Bonsoir

 

. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

Precedents Editos : Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Vous vous sentez seuls ?
Simplement envie de parler,ou de partager des choses ?
- Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr