Edito du 27 Fevrier 2004:
Dormir debout...
. J'ai bien dormi dans le bus,
en allant au ciné...
Cela m'a fait du bien...
Et je n'ai pas dormi au cinema...
Je renifle toujours...
Je suis toujours enrhumé...
La tête chaude et engourdie,
comme si j'avais la gueule de bois...
J'ai pas envie de me soigner...
Parce qu'on fond,
j'aime bien être un peu dans les vappes...
C'est sur, je suis moins receptifs
si on m'appelle
ou qu'on essaie de me parler...
Mais comme l'essentiel de mon temps,
je suis seul, cela n'est pas vraiment genant...
C'est mineur comme desagrement...

. Je n'arrive même plus a soutenir
une concentration, une attention,
suffisante pour lire un bouquin...
Comme si mon QI etait descendu au niveau
d'un citoyen moyen...
Hihi...Je suis méchant, là...

. Cette nuit, je me suis bricolé un système,
pour pouvoir dormir allongé/debout/assis...
Afin que ma tête et mon nez restent en haut,
sans creer de cassure avec le cou,
ni risquer de me casser la gueule,
ou de me tasser les vertèbres...
Bien dormi, quoi...
En plus, on peux mieux lire comme ça,
que complètement allongé...
C'est bien comme système...
Si ça se trouve, je vais l'adopter,
même pour quand je suis pas enrhumé !

. Le chien qui me fait un bisou
sur la photo, ce n'est pas "mon" chien...
C'est juste un chien que j'ai croisé dans la rue,
un chien de mes amis, qui avait froid,
et a qui j'ai fait un gros calin...
Il etait content le chien !
Et vous vous rendez compte ?
En rentrant ,
"mes" chiens n'ont pas demandés le divorce !
Ils n'ont pas voulus me quitter pour ça !
Même pas de scandale !
C'est con un chien !
Les humains sont forcement plus intelligents
et evolués, n'est ce pas ?
Parce que si je faisait un calin
a une fille croisée dans la rue,
celle qui m'attend a la maison,
(si j'en avait une),
me quitterait aussitôt !
Bonjour ma scène !
Et on s'etonne que je prefère
les animaux aux humains...
Comment ça, aucun rapport ?
Lequel est le plus "fidèle",
dans le sens attaché,
pas dans le sens
"monomaniaque exclusif coincé" ?
Lequel depends le plus de vous ?
Auquel on ne peux pas mentir ?

. Ne pas croire que les photos,
ont forcement un rapport
avec l'edito du dessous..
La photo ci dessous,
par exemple...
Ne pas faire de fausses interpretations,
c'est juste la photo d'un couple qui s'embrassent..
Et je ne les connait pas.
Et j'espère pour eux,
qu'ils sont moins tordus que moi...

 

Edito du 26 Fevrier 2004:
Sleeping with a bitch...
. Je viens de discuter a propos,
du besoin de securiser,
de la peur de la fragilité,
du manque de confiance...
Je reflechis, et...
Je me dis qu'on se prends trop la tête...
Et on renie nos vrais plaisirs,
nos vrais pulsions,
en tentant de tout raisonner,
de tout controler...

. Qui mène la danse ?
Dans un couple, dans la vie,
dans beaucoup de choses...
Des personnes comme moi,
ont une nature dominante...
C'est un instinct...
Mais cela n'a rien d'exclusif...
Oui, parfois, j'aime être "emporté",
guidé, manipulé, choisissez le mot...
Le "problème" que la raison se pose,
c'est que ça n'a rien a voir avec la confiance...
Une personne previsible, simple, connue,
en bref sure et de toutes confiances,
on ne se laissera pas "porté" par elle...
C'est comme ça...
Sympathy for the devil, maybe...
On aime être le jouet d'un "maitre",
d'un dominant,
et presque forcement,
quelqu'un a qui on ne peux faire confiance
que pour une chose,
vous trahir a la fin,
et vous laissez tomber...
Mais on aime ça...

. Moi , j'aime ça...
J'appelle ça : "Sleeping with the bitch"...
Dormir avec une garce, une salope...
Car là, au moins, les choses sont claires,
pour tout le monde...
C'est un jeu...
Et toute la société ou les conventions
peuvent aller se faire enculer...
Pas de promesses,
pas d'engagements...
Juste se faire plaisir,
en baisant l'autre,
et se faisant baiser,
de toutes les façons,
et dans tout les sens du termes...
Les hommes prennent le "jeu de la vie",
trop au serieux,
trop au premier degrès,
toujours a croire que le monde est juste,
que tout le monde est honnètte,
et toutes ces conneries-la...
Dans "mon" jeu...
On sait a quoi s'en tenir...

. J'ai chaud, j'ai la tête qui chauffe,
comme engourdie...
J'vais aller me coucher...
Plus ecrire pour ce soir...
Plus penser...
Oooooohh....

. 2 heures du matin...
J'arriverrai pas a me rendormir...
Le nez bouchée dans la position couché
me gène trop pour respirer,
m'empèche de dormir...
Et il se degage quand je suis
en position verticale...
Il est con ce nez...

 

Edito du 24 Fevrier 2004:
Shelter...
. De tous temps,
depuis les origines,
l'homme s'est senti agressé,
et mal a l'aise,
vis a vis de son environnement...
Il a toujours cherché a s'en isoler...
L'evolution de la civilisation humaine,
s'est faite a tavers le develloppement
de cités, de murs, de paroies et de routes,
afin d'être protégés de l'air, du vent,
de la pluie, du soleil, et même de la terre,
sans compter les animaux et les insectes...

. L'homme poursuit son isolement,
son refus de la nature et des cycles,
jusque dans la tombe...
Refusant le pourrissement et la decomposition,
refusant l'agression des predateurs...
Il refuse de retourner a la terre,
et d'achever le cycle...

. Se protegeant de tout,
l'homme s'isole vis a vis de ses semblables,
egalement...

. Le passeisme,
toute cette pseudo-sagesse populaire,
a coups de "c'etait mieux avant"
et de refus du progrès,
et de l'intelligence m'énèrve...
Fasciné par l'histoire,
et par toutes les choses
qui ont été oubliés par l'homme,
je m'etonnais d'être reticent
aux "traditions populaires"...
J'ai fini par comprendre pourquoi...

. Ces "traditions" sont la celebration
d'un peuple, pas d'individus...
Souvent ils s'habillent et se comportent
tous de manière identique,
perdant joyeusement leur identité,
leur personnalité,
ne faisant que ce qu'ils doivent...
Ils s'enoeurgueillissent de ne plus être unique,
mais de devenir part d'un peuple, d'un tout...
Ils se rejouissent de perdre leurs libertés,
de se reduire a l'état de "citoyen" lobotomisé,
de membre de quelque chose...
Fuir les responsabilités, et ce qu'on est,
pour devenir un parmi d'autres...
Le reconfort de l'anonymat et des chaines...
Avec, en plus, tout le pathos malsain
que degage necessairement
la fierté d'être un peuple,
puisqu'on l'oppose aux autres...
Et qu'il devient la seul verité
a laquelle se raccrocher...
Je hais les moutons...
Quel que soit leur robes,
ou leurs bêlements...

 

Edito du 22 Fevrier 2004:
Chasse...
. Hier, j'ai entendu parler d'un renard
qui roderait dans le quartier...
Alors je me suis mis en chasse,
avec un appareil photo...
Il y a longtemps que je n'avais pas chassé...
Et je suis un peu rouillé...
Un peu ?
Non, OK, très rouillé...
Je suis un vieil artritique boiteux !

. Une chose importante,
dans mon vocabulaire...
Chasser, ce n'est pas tuer...
C'est trouver, reperer, s'approcher...
C'est comme la seduction,
il m'arrivait autrefois de seduire,
juste pour le plaisir de seduire...
Absolument pas pour conclure,
juste avant, je me derobais...
Allumeuse ? Garce ? Salope ?
Oui, on m'a traité de tout ça...
Mais pour moi, c'est le voyage qui compte,
pas l'arrivée, pas la destination...
Je ne donne pas de justification a mes actions
par un but ou une destination,
que je n'atteindrais peut être jamais,
ou qui sera detruite avant...
Je ne justifie pas la vie par la mort...

. J'aime decouvrir...
Pas detruire, enfermer
ou posseder...
J'aime la chasse...
Mais pas dans le sens ou l'entendent
les hommes...

. Je n'ai toujours pas retabli la lumière,
dans ma crypte...
Je m'eclaire toujours a la bougie...
Je commence a craindre
mle fait de ne pas avoir envie
de retablir cette lumière...
C'est comme mon magnetoscope en panne...
Tant pis...
Et ça ne me manque pas...
C'est ça qui me fait "peur"...
C'est que rien ne me manquerait...
Ni la télé, ni les videos, ni les livres,
ni les gens, ni rien...
Je pourrais tout detruire, tout jeter...
Cela ne me manquerais même pas...
Pourtant, a travers les choses,
les habitudes, les obligations,
c'est une sorte d'identité sociale
qu'on se créé...
Et moi, je suis un monstre...
Même si je vous aime bien aujourd'hui,
vous ne me manquerez pas demain...

. C'est cette absence de conscience,
de coeur, d'attaches,
de liens , de sentiments
qui m'effraie...
Me rappellant que même si je fait tout
pour m'en approcher, pour leur ressembler,
je ne serais jamais comme les hommes...
Ils ont ce que je n'aurait jamais...
Jamais plus...

 

Edito du 19 Fevrier 2004:
Beau joueur ...
. Carpe Diem...
Enjoy what come may...

. Malgré mes pretentions,
j'ai encore trop tendance a me prendre la tête...
A trop vouloir anticiper, organiser,
reflechir, songer aux tenants et aux aboutissants...
J'en oublie parfois de simplement accepter
ce que la vie, que le destin
nous offres...
Et d'en profiter pleinement...
A trop me prendre le choux par avance,
sur des conneries...

. Mais hier, heureusement,
ce n'etait pas le cas...
Je suis arrivée les mains dans les poches...
Sans avoir rien preparé...
Sans trop savoir exactement a quoi m'attendre...
Et surtout, en me foutant des "consequences"...
En refusant de me "prendre la tête"...
De me rendre malade pour les bourdes des autres...
De fait, il est inutile, je le sais,
de chercher a les prevenir, a les eduquer,
ils n'entendent, ni n'apprennent jamais...
Alors...
Take a seats and enjoy the show !

. Car après tout, le destin nous offres des cartes,
bonnes ou mauvaises, il faut les accepter,
et les jouer...
Car rester en retrait par crainte de "perdre",
ce n'est pas vivre...
Il faut jouer...
Gagner ou perdre, mais s'amuser...
De toutes façons, a la fin,
la banque gagne toujours...
Et dans la vie, la banque, c'est la mort...

. Je suis donc allé au cinema,
un excellent film, un pur bonheur jouissif...
Puis, je suis allé a la Loco,
pour preter une maigre assistance
au Festival de l'Erebe...
L'un dans l'autre, je me suis bien amusé...
Et même beaucoup...
Et même pas ennuyé du tout...
Sachant gouter le show, les concerts,
et le reste, sans me laisser gacher tout ceci,
par un bourdonnement dans la tête,
celui de celui qui continue a reflechir,
a penser a plus tard plutôt qu'a ce qu'il fait,
qu'a ce qu'il entends...
Vivre dans le present, completement...
Et accepter ce qu'on nous offre,
sans se gacher la vie...
Un exemple ?
En rentrant, je crevais de soif,
j'ai donc mis quelques pièces
dans un distributeur de boissons fraiches,
j'ai validé ma commande,
et le distributeur m'a delivré une autre boisson !
Qui d'ailleurs, etait theoriquement 30 centimes plus chère
que celle que j'avais commandé...
Je n'ai même pas hausé les epaules...
J'ai accepté de bon coeur ce que le destin m'offrait...
A quoi aurait servi que je rale ?
Que je proteste, que je m'emporte ?
Cela n'aurait rien changé...

. Voici une petite chronique de la soirée...
Photos de "scènes" ou photos de nous...
Les photos sont toutes petites
et d'effroyables qualités...
Je sais...
Mais j'ai decidé de faire prevaloir la quantité
a la (toute relative) qualité...
Après tout, ces photos ne sont que pour moi,
pour me souvenir,
elles ne sont pas pour des expos...

. Mouais...
Et j'ai bien fait de m'eclater...
(Quoique, j'aurais pas du dormir après,
c'est pour ça que je poste "en retard"...)
Parce qu'en rentrant,
mon petit chien avait voulu passer a travers
un carreau, et il a une grosse coupure sur la tête...
Il est con ce chien...
Et je viens d'apprendre que...
"Another one bite the dust"...
Lundi, funerailles...
Je fais un gros calin a mon chien,
qu'on se console tous les deux...

. Profite bien de tes fêtes, mon ami,
tu ne sais ce qui t'attends le lendemain,
en rentrant...

 

Edito du 17 Fevrier 2004:
Manque d'entrain ...
. Bon, ben, je vais probablement aller
au festival de l'EREBE,
le truc organisé par les mecs de NetGoth,
demain soir a la Loco...
Le theatre du sang s'y produira...
Je devrais pas payer l'entrée...
A moitié pas très enthousiaste,
inutile de le cacher...
Je ne suis très concert, ni très expos,
ni très "conventions"...
Et le theatre,
je prefère en faire
que d'en regarder...
En fait, je ne suis pas très "mondain"...
Je suis un ours mal leché et associal...
Oh, j'ai des distractions,
mais rien de très socialement acceptable...
Je ne suis ni guindé, ni passif...
J'aime m'amuser, moi...
M'éclater...
Et non rester a rien faire...
Paradoxale pour un fan de ciné , non ?
Puisque le ciné represente
l'extrème de la passivité par rapport au show...
Mais c'est ainsi...

. On me convie pour tenir la camera,
filmer la pièce...
Mais je crains bien de voir ces images
disparaitrent pour ne jamais (?) revoir le jour...
Comme celles de la precedente soirée
organisée par le theatre...
Après tout, ils ne font pas ça pour ces images,
ils ont raison de s'en foutre...
Mais je n'ai pas envie de me rendre malade pour ça...
Pour toutes ces raisons,
parce que je n'aime pas les embrouilles debiles,
je suis presque reticent...
Mais je vais y aller...
Ils m'ont demandé...
C'est un des mes principes de base,
un des plus cons,
dont j'aimerais pouvoir me debarasser :
Les autres peuvent me laisser tomber,
mais je ne laisse jamais tomber les autres...
Les autres peuvent me trahir,
mais je ne trahis jamais ...
Ouais, je sais, c'est très con...
Je tiens ça de ma mère...

. J'irais au ciné en même temps,
un bon film, bien bourrin,
histoire de ne pas perdre ma journée...

. Pour les embrouilles,
elles sont causés par un manque de communication,
on pourrait dire un manque d'attention...
Mais c'estr aussi ma faute,
du fait de mon telephone defaillant,
et de ma sociabilité limitée...
Ce sont des petits details insignifiants et secondaires,
mais qui ont pour consequence,
pour un film video, par exemple,
qu'au lieu d'être prèt dans la semaine,
il met plus d'un an, et même davantage,
avant d'être visible...
Quel gachis...
Rappellez vous...
Ce site a été créé pour mettre en ligne
des photos prises sur le tournage d'un court métrage...
A cette heure, ce court métrage
n'est toujours pas sorti de post production !

 

Edito du 16 Fevrier 2004:
Lumières Coïncidences...
. En allumant la lumière de ma chambre,
hier soir,
l'ampoule a explosé...
Ma chambre est une chambre noire...
Isolée de toutes sources de lumières exterieure...
Mais il me restait mes bougies...
Je sais les trouver et les allumer dans le noir complet...
Et pourquoi ce besoin de lumière ?
Pour lire...
Toujours ou presque, avant de m'endormir...
Je me demande si je vais la changer cette ampoule...
Je suis bien comme ça,
avec mes bougies...

. Et au même moment,
hier donc,
la fille de ma soeur naissait...
Je suis "Tonton" depuis 22h15...
Une petite Eva'...
3kg 280 g...
Autre coincidence ,
je regardais "les rois mages"
a la télé,
et l'enfant fu trouvé a l'ecran,
a l'instant ou il venait au monde,
dans la vie...
J'aime les coincidences...

. Voila, j'ai donc été a la maternité,
pour me faire traiter par les infirmières,
tantôt de gitan,
ce qui est presque vrai,
tantôt de "Zorro"...
Mais j'attirre toujours le regard des enfants,
et leurs sourires...
Alors , a choisir entre la morne normalité,
la grise contrainte d'être un adulte serieux,
coincé et aigri,
et le sourire des enfants,
je ne regretterais jamais mon choix...

 

Edito du 15 Fevrier 2004:
Clean & Order...
. Vivre dans le desordre,
dans la confusion,
dans la saleté,
sans prendre le soin de preserver
d'entretenir ce qu'on a déja,
le considerant comme acquis,
et le laissant se deliter,
comme nous-même...
Vivre dans le mepris de soi,
et de son environnement...
De sa propre maison...
Pretendre juger,
et donner des leçons,
sans savoir prendre soin
de ce qu'on a...
Sociétés de nantis,
gatés pouris...

. Peut être faute de s'être battu
pour l'obtenir,
faute d'en connaitre le prix...
Critiquer même la liberté...
Comme ils oublient...

. En mettant de l'ordre dans ses affaires,
on met de l'ordre dans sa vie...
En nettoyant, rangeant,
on se remet a neuf,
on se defait de la cohus,
de la confusion,
que l'on avait laissé s'installer
par paresse, par laxisme...
Et on se sent mieux...
Need for clean...

. On a trop tendance a laisser
les petites choses s'accumuller...
Comme les frustrations,
ou l'embonpoint...
Et on finit par se laisser deborder...
Par manque de rigueur...
De discipline...
Et on se laisse gacher la vie...

A strange alien spaship come to earth,
sending a signal, an emerging energy beam,
to enter contact with the dominant species
of the planet :
The cockroach...

. Close to death...
Not close enough...

. Il y a longtemps que je n'ai pas conversé
avec des mouches,
gardiennes des dechets de cette terre...

. Si je ne peux obtenir ce que je veux,
c'est que je ne le veux pas vraiment...
Je ne "renonce" pas, enfin, pas selon moi,
je ne me bute pas...
Je continue d'avancer...
Je cherche une nouvelle direction,
je suis le vent...
Je ne pleure pas en tombant au pied du mur,
je vais par d'autres chemins sans m'obstiner,
sans me limiter...
C'est ce qui me permet de continuer,
ne jamais considerer que je suis arrivé,
que je "sais"...
Mais toujours a avancer...
Mais sans rien rechercher...
Juste pour bouger...
Car vivre, ce n'est pas rester
sans rien faire, sans bouger...
Ou alors, peut être, pour les vegetaux,
et encore...

 

Edito du Vendredi 13 Fevrier 2004:
No More Innocent...
. Hier, j'ai été a Paris,
voir Peter Pan...
J'ai adoré...
C'est un peu moi, ça...
Un petit garçon qui ne veux plus,
ne peux plus grandir...
Et au depart,
tout le monde trouve ça merveilleux...
Puis, on lui en fait le reproche...
Et ils s'en vont,
ils le laissent seul...
Comme je suis seul...
Parce qu'il refuse de renoncer a ses rèves,
a les ranger dans un tiroir ,
a jamais...
Au debut, tout le monde trouve ça cool,
genial et merveilleux,
puis, ils se rendent compte
qu'ils ne tireront de lui aucun compromis...
Qu'il ne changera pas...
Qu'il apprendra de nouveaux tours,
avec malice et espieglerie,
mais qu'il ne sera jamais "serieux",
jamais adulte...
Un peu comme moi...

. Bizarrement, après une ballade a Paris,
je n'etais pas du tout fatigué,
pas de coups de barre...
J'ai du me faire violence pour aller me coucher,
a plus de minuit...
Et le lendemain,
je n'arrivais pas a me reveiller...

. Pourquoi c'est toujours le soir, la nuit,
quand je devrais allaer me coiucher,
que je commence a trouver des trucs interessants ?
Et même que je me sent en forme,
plus que dans la journée...

. Ce coups-ci, je mets deux photos...
Des fois, il y a des retards dans les posts,
parce que je n'ai pas de photo a mettre,
et la, j'en ai...



. J'ai envie depuis quelques jours,
de faire chuter les portes des dimensions,
de traverser les rideaux qui separent les mondes,
de parcourir Byfrost...
J'ai entrouvert la porte, un instant...
Juste pour entrevoir l'autre monde...
Juste pour laisser passer quelques fées,
après lesquelles ont voulu courir mes chiens,
lorsqu'elles s'en allaient...
Peut être, auraient-ils voulus aller avec elles ?
La bas...
Pas moi...Non...
Je me plait sur les terres des hommes...
C'etait juste pour un instant...
Juste un peu de magie...
Juste un vieux rève d'enfant qui remonte
et qu'on regrette d'avoir perdu...
Je ne suis plus innocent...
Plus candide...
Plus pur...
Même si je m'en defends,
j'ai souvent des arrière pensées,
et trop de machiavelie et de perversit¸...
N'allez pas comprendre par la
que les terres d'ailleurs sont sans dangers,
bien au contraire...
Mais tout y est bien different,
plus naturel...
Je risquerais de corrompre ces mondes...
De les salir...

. Non..
Je ne suis pas Peter Pan...
C'est ce monde que j'ai choisi,
pas un autre...
Mais pour en faire,
et pour y faire,
tout ce qui me plait....

 

Edito du 11 Fevrier 2004:
Human & social condition...
. Pour moi, le système actuel reste le meilleur qui soit...
C'est la democratie, grace au profit !
Si quelque chose interesse les gens,
s'ils regardent, achètent,
ça marche,
sinon,
ça periclite...
Sans aucun jugement de valeur,
ou moralité de bazar...
C'est la justice dans le sens
le plus naturel qui soit...

. Il y a une pub a la télé,
en ce moment ,
sur un vieux tube des années 70 ,
qui denonce l'etat de loque
dans lequel nous met la société,
elle montre un cadre, un VRP,
qui craque !
Il devaste son bureau,
arrache sa cravate et la laisse a l'entrée,
jette sa veste,
balance son attaché-case dans un benne,
il court, heureux, libre, libéré,
il exulte de bonheur dans une fontaine public...
Jusque la, c'est fidèle a mes ideaux,
post soixante-huitard,
mais...
L'homme voit passer une voiture,
et il va piteusement ramasser ses affaires
une a une,
et retourne au boulot,
la queux entre les jambes,
l'air abattu et resigné...
Moralité de la pub :
Avez-vous encore le choix ?
Eh ben merde...
Voila la société d'aujourd'hui,
resignée a bouffer de la merde,
resignée a son sort,
certaine que tous les petits revoltés,
libertaires ou revolutionnaires,
se calmeront bien vite,
pour accepter de subir le joux de la société,
pour le maigre confort d'une voiture !
Symbole de cette société !
Car après tout,
vous n'avez pas de jambes ?
Pourquoi l'absolu necessitté d'une voiture ?
Et du reste ?
Société de consomation,
qui se créé des besoins,
des obligations,
pour continuer a exister...

. Je critique, mais en fait,
je l'adore cette société...
Elle est si simple, si pratique...
Et si pleine de libertés...
Car une société parfaite
ne devrait être par definition
que formée d'individus parfaits...
Très peu pour moi...
J'aime trop la liberté...

. On ne me rappelle pas...

. Mieux vaux partir
quand on vous demande de rester,
plutôt que de rester
quand on vous demande de partir...
Je sais...
Mais ça fait mal, parfois,
de ce rendre compte que
personne ne cherche a vous retenir,
a vous rappeller, a vous recontacter,
jamais vraiment...
On ne leur manque pas...
On est remplaçable...
Car, après tout,
les cimetières ne sont-ils pas remplis
de gens irremplaçables ?

. I were there...
I am there...
But you weren't...
And I stay...
As long as I still...

 

Edito du 10 Fevrier 2004:
Stop sleeping with dead things ...
. That's a good advice...
I'm haunt by the past...
Je ne vis que de mes acquis,
j'ai cessé d'avancer voici longtemps....
De vraiment apprendre...
De me remettre en question...
De me renouveller...
De changer...
Je suis prisonnier d'une image,
figé dans le passé...

. Et comme a chaque fois,
que j'essaie de me convaincre...
Que je fait le bilan...
Que je veux me forcer a bouger,
a prendre un travail, une vie...
Que je fais le tour, le bilan...
Comme a chaque fois,
trop vite,
Je tombe sur la même conclusion
incontournable,
lié a ma nature,
a ma vie...
Et je pleure...
Et j'ai envie de me flinguer,
d'en finir...
Enfin...
Je ne pourrais jamais rien faire,
rien construire, rien batir,
rien de concret...
Juste un jour, une nuit, un soir,
et puis s'en va...
c'est tout pour moi...
C'est tout ce que je peux offrir...
Pas d'autres horizons,
et encore moins de rèves a y accrocher...

. Pourtant, parfois, je rèves d'en avoir,
je rève d'une vie de stabilité,
d'espoirs et de creuses illusions,
concensuelles et endoctrinés...
Parfois...
Mais on n'est jamais content
de ce qu'on a ?
Pas vrai ?
C'est le moteur de l'humanité ?
L'insatisfaction...
Et sa quète d'autre chose...
C'est ce qui la fait avancer...

. Il faut que j'arrètte de pleurer...

 

Edito du 09 Fevrier 2004:
About Love, sex, and the rest...
. J'ai revé d'une deesse de magma,
figée en pierre, et qui s'effritait,
se brisait, et parlait,
prevenait les hommes de...

. Pour moi, l'amour, ce n'est pas la posessivité,
et la recherche de la securité,
du confort des habitudes...
Aimer quelqu'un, pour moi,
c'estvouloir son bonheur...
Ainsi, pour moi,
le sexe n'a aucune autre signification,
la plupart du temps,
que le plaisir de la chair...
Et que sa compagne ou que son compagnon
ai du plaisir charnel avec d'autres
n'est en rien derangant,
si c'est le plaisir de l'autre qui nous soucie,
et non notre possesivité,
notre materialisme, notre territorialité,
notre egoisme...
Mais je suis un barjot de hippie...
Pour moi, le "tu es le seul, l'unique..."
et "j'ai besoin de toi..."
n'ont pas de rapports avec les relations charnelles,
mais evoquent quelque chose de plus profond,
de plus important, de plus insaisissable...
Mais les hommes,
ne comprenant pas la magie,
veulent des preuves
et du materialisme...
De la realité, pas des sentiments...
He oui ! C'est antinomique...
Un sentiment n'a rien de reel,
cela tient de la magie,
on a aucune prise dessus...
Et seuls les fous dans mon genre
croient a la magie...

. The Normalty...
Always looking for a model...
For an excuse...
For someone or something else
that take responsability...
An influence...
The revelation of a pulsion...
The pretext to it's manifestation...
Never accept, never face,
what you truly are,
what you truly feel,
and truly taking the responsability...
Victims by nature,
that want, that need,
to be protect from the freedom,
from the free will,
and the puslions...
They need laws, orders, chains,
they need control for protection...
They need an autorithy
upon their lifes,
their thoughts, their doings,
even their tastes,
clothes and distraction...
Someone to control,
someone that think for them,
'cause they don't want to...
They don't want to assume...
And to face the mirror,
and the thruth,
about themselfs !

. Life is a journey...
And most of people just wanna stay,
and never learn...

 

 

Edito du 08 Fevrier 2004:
Le rève de demain est mort...
. Le rève de demain est mort...
Depuis Kennedy...
Plus d'illusions,
plus d'espoirs merveilleux...
On sait que tout est pourri...
Et que tout pourrira...

. Je me suis demandé
ce que je ferais si j'avais
des millions...
Et la reponse c'est rien.
Des details, des broutilles,
mais en fait rien.
Pour moi, ça ne changerait rien.
Ce que je veux,
je l'obtient.
La seul chose qui changerait,
ce serait le regard et l'attention
que les autres me portent.
Je detesterait ça...
Pourriture d'hypocrites interessés...
C'est pour ça que je n'ai ni voiture,
ni permis...
Sinon, je serais le brave con qui conduit,
qui va chercher...
Vous connaissez la chanson.
Je prefère ne rien avoir.
Ainsi, si on s'interesse a moi,
on s'interesse a moi,
pas a ce qu'on peut m'extorquer.

. Je repensait aux seuls rèves
que j'ai fait...
Rève que je ne realiserais pas,
du moins je l'espère,
en raison de leur dangerosité...
C'est la leçon d'Einstein...
Quand il a conçu la fission nucléaire,
il la voyait comme un nouvelle source d'energie,
et l'homme en a fait Hiroshima, Nagasaki
et Tchernobyl...
Depuis, on a compris,
on se mefit...
Qui voudrait offrir a l'homme
la possibillité de faire pire encore ?
Même si ce n'est pas le but d'origine,
on doit penser a la façon dont une decouverte
peut être detournée...

. Et on n'ose plus avancer...
On n'ose plus rever a des lendemains...
Sachant cela...
Comme l'empereur qui faisait tuer
le premier inventeur du deltaplane,
pour que nul n'utilise son invention innocente
pour franchir des murailles
et bombarder, incendier des cités
depuis le ciel...
N'avait-il pas raison ?
Ou l'aviation vaut-elle le prix
de tous ces morts sous bombardements ?

. Dans ce monde pourri,
Ou celui qui gagne,
c'est le dernier qui trahi...
Ou l'histoire est reecrite,
mal comprise,
par celui qui est resté...
Qui veux construire, batir,
quelque chose qui sera saisi,
volé , avili, salit, detourné,
corompu ou detruit ?

. Ne pas s'enfferrer dans le materialisme,
ce qu'on peux acheter, voler ou detruire,
si vite et si facilement...
Illusion de constance et
perte de vue des choses d'importance...
Car il ne faut pas pour autant renoncer,
il faut se battre , lutter,
innover, inventer,
se depasser,
pour ce qui compte vraiment...

. C'est comme l'amour,
pour oser y croire, en rever,
il faut un minimum d'innocence,
de naïveté et d'illusions...

. Rever a nouveau...
Esperer... Avoir la foi...
Voici ce qui me manque au fond...
Brisé...Bardé de connaissances,
d'ironies et de cynismes...

. Il y a un refrain qui me trotte dans la tête :
"Goodbye happiness...
Hello Loneliness...
I think I'm gonna cry..."

. Je viens de remarquer
que je n'avais plus eu depuis longtemps
de pulsions d'extrème violence...
Ces moments de rage aveugle
qui vous donne envie de tous detruire...
Peut être vais-je mieux ?...

 

 

Edito du 07 Fevrier 2004:
L'ame chevalresque...
. La nuit etait glacé,
infiniment plus fraiche,
et etoilée...
Le ciel etait bleu sombre...
Bleu nuit noire...
Une pleine lune grandiose,
incroyablement lumineuse,
si grande...

. On m'evoque le code des samuraïs,
mais on oublie, plus simplement,
le code de chevalerie...
Tel qu'il etait pratiqué autrefois...

. Pour moi, les arts martiaux
tels que je les conçoient,
s'opposent aux doctrines du sport...
Les arts martiaux devraient être
un elevement personnel,
une progression de soi,
physique et moral,
et non une competition
qui cherche a determiner un vainqueur,
et un perdant...
Mais de même,
je m'élève contre toutes formes de disciplines,
contraire aux devellopement ,
puisque limité et enferré dans des limites...

. Hier soir, j'ai reflechi au paradoxe du crucifix...
Selon les dix commandements,
il est interdit d'adorer une figure scuplté, une idole,
de representer Dieu...
Mais le crucifix "marche"...
Pourquoi ?
Parce qu'en realité, ce n'est pas une idole,
c'est un talisman...
C'est tout simple...

 

 

Edito du 05 Fevrier 2004:
Lune Saffran...
. Je me suis promené longuement dans la nuit...
Les nuits sont douces, belles, magnifiques,
en ce moment...
La lune en particulier...
et les etranges formations de nuages autour...
A l'heure de rentrer avec le pain,
juste avant l'aube et le levée du soleil,
la lune etait d'un jaune saffran...
Pour un bref instant...
Cela m'a fait du bien...
Beaucoup de bien...
J'appartient a la nuit...
J'ai du mal a m'endormir seul dans mon lit...
A trouver le sommeil...
Je ne suis peut être pas assez epuisé
de ma journée ?
Ou c'est le fait de n'avoir personne
contre qui me serrer...

. J'ai cette douleur dans le ventre...
Cette envie de pleurer...
Cette impression que je vais cracher du sang...

. Je suis des cycles, comme la lune...
Tantôt rejoui,
tantôt detruit...
Allant croissant et decroissant,
parfois dangereux,
parfois bienveillant,
mais privé de mon soleil,
de ma raison d'exister...

. Je realise de plus en plus,
que l'experience, la connaissance,
n'ont que peux de rapports avec l'age....
Ils ne naissent que de l'ouverture d'esprit...
La curiosité et les decouvertes viennent très tôt,
et l'on reste sur ses acquis,
par sagesse ou deconvenue,
ou par températion, ennui,
manque de motivation renouvellé,
d'enthousiasme renaissant...

 

 

Edito du 04 Fevrier 2004:
Just another bloody day...
. On est en plein hiver,
et pourtant il fait doux...
Trop doux a mon gout...
Il y a trop de soleil pour moi...
Un soleil rasant, aveuglant,
qui m'empèche d'aller travailler au dehors,
comme je le devrais...
Saloperie de temps...

. Je trouve mes derniers posts
ridicules, abscons, et abstraits...
Ce ne sont que notes et reflexions evasives,
expressions d'evenements que je n'ose
evoquer directement...
Je voudrais parler du moral,
et de l'extrème fragilité de certains,
face a la force et a la resistance d'autres,
qui leur permet d'endurer bien plus,
et de survivre, sans gemir, et avec le sourire...
De parler ainsi de ma famille...
Mais non...

. Bon, je vais aller prendre un bain...
Et me changer...
Il parait que j'ai plein d'eclaboussures de sang sur moi...
J'vois rien...
Le sang sur le noir...
Avec en plus ce soleil qui me grille les yeux...
J'vois rien...
Bon sang...Même ça,
ça ne m'a pas amusé plus que ça...
J'ai fait vite...
Il faut croire qu'on se lasse vraiment de tout...
Qu'a la fin,
tout finit par nous gaver...
On se laisse aller a l'habitude,
a la routine, a l'ennuie...
Et on n'aime, on ne savoure plus rien...
Plus vraiment...

. Je sent la deprime remonter en moi...
Cette boule dans l'estomac...
Ce malaise...Cette presqu'envie de pleurer...
A nouveau...
Et je sais que je ne peux rien faire pour empecher ça...
Je peux me distraire de toutes les manières,
me saouler la tête de films, de livres,
de musiques et de n'importe quoi,
comme je le fait sans arrèt,
ce ne sera que temporaire...
J'aurais toujours ce vide en moi...
Toujours...
Je ne peux que cesser d'y penser,
pour un moment...
Cela ne cessera vraiment que
lorsque je ne ressentirais plus rien,
lorsque je cesserais d'exister, enfin...
Dans la tombe...

. C'est si dur de resister
a l'envie d'y aller...
Si dur parfois...

 

Edito du 01 Fevrier 2004:
AutoRegulation du statu-Quo...
. Mieux que la censure ou la surveillance,
l'auto-censure et l'auto regulation,
est bien plus efficace
dans cette société sur-mediatisée...
La manipulation subtile des masses
les "responsabilisant",
les poussant a suivre le mouvement,
a ne pas faire de vagues ou d'ecarts...
Ce qui n'est pas dans la norme
est d'emblée ecarté,
spontanement...
Pour des raisons "morales" ou "commerciales"...
La verité est remanié pour se conformer
a l'idée qu'on s'en fait
pas pour coller aux faits...
Le fait est que le grand public est trop con
pour "tout" comprendre...
Il faut trier, simplifier,
il ne faudrais pas qu'il comprenne mal,
qu'il ai une fausse idée de la "realité"...
Mais noyée dans tant de manipulations
visant a la travestir et la normaliser
que devient la verité ?

. Le quotiden du monde humain,
de la vie engoncé dans la société
de consommation et des habitudes,
du train de vie facile de petit bourgeois,
engourdit les sensations...
On est comme anesthesiés,
comme des zombis sans reactions...
Mais l'avantage,
c'est que si cette existence engourdit les sens,
le plaisir et le bonheur,
elle engourdit aussi la douleur,
la dilue, comme le reste,
dans le quotidien...
Car si on en sort, on se sent revivre,
on ressent le monde plus intensement,
la vie, les joies,
mais la douleur aussi,
toujours là...

. Quand les barrières sociales
et les inhibitions s'effondrent...
Saoul, drogué, dechiré, ou autre,
la vrai nature se fait jour...
Au dela de la conscience des convenances,
et du masque de la biensaiance en sociétré,
les masques tombent,
et la verité apparait...
Mais aime-t-on ce vrai visage ?
Ce qu'on est en realité lorsqu'on est libre ?
Ou le craint-on plus que tout ?
Comme un monstre caché dans la nuit,
dans le noir sous le lit ?
Et a cause de cette peur, de ce denie,
de cette honte de ce qu'on est,
ou de ce qu'on oserait faire faire,
on se cache sous les masques,
sous les chaines, les dogmes et les obligations,
de sociétés, de lois et de religions..
.
....

. Je ne craint pas les masques,
les apparences et les illusions,
les changements ou les tansformation,
la difference ou l'etranger,
au contraire, j'aime tout cela...
C'est en partie
ce qui fait de moi un monstre...
Je me sent en harmonie,
en securité,
avec moi-même...
Je n'ai pas de doutes,
ni de peurs ou d'angoisses...
Moins encore de frustrations...
Aussi, je ne les projettent pas sur autrui,
pour l'accabler ou en faire "l'enemi"...

. Oui je parle aux mouches,
et je les suit dans leurs repaires secrets...
Je veux rever et croire...
Oui, je met plus de foi en des enfants
qu'en des adultes blasés...
Les adultes croient le monde inebranlable,
conforme a l'idée qu'ils s'en font,
limitant l'horizon sans arrèts...
Seuls ceux qui sont assez fous,
assez naïfs, assez innocents
pour oser rever et imaginer d'autres voies,
d'autres possibillités, d'autres idées,
peuvent les realiser...
Les adultes ne rèvent plus...
Et ils ont renoncés...

. Et moi ?
Qu'est-ce que je fait pour faire bouger les choses ?
Pour changer quoi que ce soit ?
Rien...Pourquoi ?
Je regarde la course des nuages dans le ciel,
je sent le vent sur mon visage...
Monde de haine et de souffrance,
monde de suspicions, de doutes et d'intolerance,
monde des humains, et après ?
Si il ne m'amuse plus,
je n'ai qu'a m'en aller...
De quel droit devrait-je y changer
quoi que ce soit ?
Je suis cynique, ironique,
et même sadique souvent...
Voir les gens s'enliser dans les mêmes erreurs qu'avant,
malgré tout ce qu'on pourrait leur dire,
cela finit par être amusant...
Ils n'apprendront jamais,
alors, mieux vaut en rire qu'en pleurer...

. J'ai repensé recemment a retravailler
sur mes dessins animés...
J'ai tout ce qu'il me faut a present...
Mais je crois que je ne vais pas m'y consacrer...
Pourquoi ?
Parce que j'ai realisé que je ne voulais pas
m'enfermer dans un placard
pour des mois,
voir davantage...
Loin de l'air et du vent...
Non...
J'ai besoin de sortir, de bouger,
j'ai besoin avant tout de liberté...
Et je ne me laisserai pas enfermer par qui que ce soit...
Même par moi...
Je refuse d'être un prisonnier cloitré,
esclave de sa tache...
C'est ainsi...
Je ne serais jamais adulte, ni même humain,
car avant tout, je tiens a ma liberté...
Et je refuse d'y renoncer...

. Je crois vraiment que je vais me debarasser
de cette putain de saloperie de bordel de merde de cochonnerie pourrie de pompe a fric de chiotte qui ne marche jamais
de portable...
Personne ne m'appelle jamais...
Je n'appelle jamais personne...
Personne ne m'aime,
et je ne peux compter sur personne...
En bref, je ne m'en sert pratiquement jamais...
De plus, cette merde ne marche pour ainsi dire jamais...
On me conseille sans cesse d'en racheter un autre...
Mais pourquoi faire ?????
Quel utilité d'avoir un truc qui ne vous sert a rien ?
Je ne dis pas que ça na pas d'utilité pour les autres,
mais pas pour moi !!!!
De succroit, ils viennent encore de changer
les tarifications...
Forcement, ça coute plus cher,
et il faut recharger plus souvent...
Et pour quelle utilisation ???
Je crois vraiment que je vais jeter cette saloperie...
Mais après, vous me direz,
on ne pourra plus me contacter...
Comme si on essayais de me contacter...
Pfff...Debile...

. Get your eyes
and your head
out of the dust
out of the dirt...
Start looking
at beautys
instead of keepin'
your mind
full of grey...
Full it of dream
and beauty
by the way...
...

 



Edito et notes d'intentions :

Bienvenue sur le site du darkcowboy ,
et sur son blog ,
Bonsoir

 

. Sachez que toutes remarques,critiques ou suggestions sont les bienvenues, a la condition d'être construtifs et raisonnables...
. Ensuite,apprennez que dans mon esprit d'ancien hippie post soixante huitard,je ne crois pas a la possession des choses ,en clair,tout ce qui ce trouve sur ces pages est libre de droit ! D'exploitation ,de copie,de diffusion ,de tout ce que vous voudrez... Si je veux le garder pour moi, je ne l'y met pas, et c'est tout...
. Cependant,bien sur, si je vous ai pris en photo et que vous ne voulez pas que votre image soit diffusée aux quatre vents, reclamez, je la retirerai...
. Et enfin,il ne faut pas oublier que ce ne sont que des pages persos, pas un vrai site.A un moment,il va être plein et il faudra degager des vieux trucs pour faire places aux nouveaux... Alors,telechargez si quelque chose vous plait,avant que cela ne disparaisse...

Precedents Editos : Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 -Aout 02 - Juillet 02 -


Vous vous sentez seuls ?
Simplement envie de parler,ou de partager des choses ?
- Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr