Edito du 20 Décembre 2016 :
Is it Becoming Okay To Lie ?
  . L’art reflète la société et ses tourments
et y réponds.
Partout, la censure renait,
ainsi que l’extremisme et le fanatisme
qui pullulent comme jamais.
Mais, parmi toutes ces choses,
il y a un autre point
que j’ai constaté.

. Il y a déjà eu des bandes annonces
et des posters de films
bien meilleurs que le film lui même
ou pouvant légèrement induire en erreur
sur la tonalité de son contenue,
mais très récemment,
j’ai vu plusieurs fois,
et ce pour des très grosses productions,
pas des toutes petites sorties à la sauvette
de minuscules productions,
des bandes annonces mentir,
oui, mentir,
quand au contenue et la tonalité du film.
Et ça ne choque personne.

. Cela fait plusieurs mois
que je m’inquiète de cette évolution
à Hollywood,
où les acteurs et les réalisateurs
mentent désormais ouvertement,
ne prenant plus la peine de chercher
a trouver des formules ambiguës,
et le fait que ça ne choquait personne.
Pire :
C’est quand quelqu’un ose commencer a dire
un truc vrai,
que non seulement il se fait blacklister,
mais en plus tout le monde s’accorde
a dire qu’il a eu tort de dire la vérité
ne serait-ce qu’un peu.
Personne ne vient défendre la vérité.
Personne.
Et au contraire,
tout le monde trouve que quelqu’un qui l’ouvre
aurait du se taire.

. Qu’est-ce que ça dit sur notre société ?
De quoi est-ce le reflet ?
Nous vivons dans une société
où les « lanceurs d’alertes »
qui signalent des crimes
sont envoyés en prison et montrés du doigt.
Dans une société où tout le monde
vous fait signer des clauses de confidentialité
partout.
Dans une société où si on se fait agresser
il est plus que fortement conseillé
de se taire, de ne pas porter plainte
et de ne pas se faire remarquer.






Edito du 19 Décembre 2016 :
Critic Saturation...
  . Je n’écoute pas les critiques,
enfin, ce que je veux dire
c’est que je ne me laisse pas influencer par leurs avis.
-
. C’est avant tout du a un effet de saturation,
de multiplication des sources.
Si on n’avait accès à l’opinion que d’une poignée de critiques
de moins d’une demi-douzaines d’individus,
leur influence serait majeure,
mais les points de vue, et leurs facilité d’accès
s’étant démultiplié,
leur pouvoir d’influence s’est d’autant diluée.
Pour chaque oeuvre que vous considérez
comme un chef d’oeuvre absolu intouchable établi,
vous trouverez des critiques détaillées acharnées
a vous démontrer que c’est de la merde.
Pour absolument toutes les oeuvres.
Quand on a fait l’effort de constater ça,
comme je l’ai fait,
les opinions critiques, si construites soit-elle,
paraissent soudain bien futiles et vaines.
Elles ne sont après tout que le point de vue de quelqu’un,
que son goût,
et vous êtes en droit de ne pas le partager.

. Si je lis des critiques,
ce n’est jamais pour prendre conseil,
ce n’est que pour le plaisir de la lecture.
Parce que j’aime comment écrivent certains critiques
et j’aime les films,
et j’aime les lire parler de film.
Et je n’ai pas du tout besoin d’être d’accord avec eux pour les lire.
Je suis même souvent en désaccord avec eux.
Des critiques que j’aime lire
détestent des films que j’adore
et adorent des films que je trouve a chier.
Ça ne me dérange pas.
Je ne cherche pas a ce qu’on me rassure
ou a ce qu’on se conforme à mon point de vue
pas plus que je ne cherche a me conformer
au point de vue des autres.
J’aime, par contre, partager les points de vue.
Et plus ces points de vue divergent,
plus ils sont intéressants et enrichissants.






Edito du 16 Décembre 2016 :
Narration...
  . Dans les comics, les mangas,
où les séries télé classiques,
on est dépendant du succès public,
on sait que l’oeuvre peut s’arrêter très vite
faute d’audience.
Aussi, on balance un maximum d’informations
dans le premier numéro.
On pose les personnages, l’univers,
les enjeux, les relations, le statu-quo,
tout, très vite.
Pour que le public sache de quoi ça parle
et ce que c’est censé être,
et parce que rien ne garantit
qu’on puisse le faire plus tard.
Et après, on ralentit.
Oui, après, la narration ralentit de plus en plus :
Une histoire qui au début aurait tenu en un numéro,
un épisode, un chapitre,
s’étale et s’étire
sur 5, 6, 12 numéros, voir davantage.
Après, on tombe dans la logique de feuilleton :
On ne veux pas offrir de fin,
on a peur que le public décroche et cesse de lire,
alors il n’y a jamais de conclusion
et toujours du laisser en suspens,
on n’est pas sur de trouver une meilleure idée pour la suite,
alors on prolonge de plus en plus…

. Mais dans un film ou un roman,
quand on ne cherche pas a faire de série,
au contraire,
on ne balance pas trop d’information au début,
on construit en sachant doser les éléments
connaissant le format que l’on souhaite donner à l’oeuvre.
On commence par poser les personnages,
puis on les confronte a une situation,
on les développe,
et on résout le problème à la fin.

. Et quand j’écris,
j’ai plus souvent tendance a écrire en songeant
au format film ou roman
qu’au format série.







Edito du 14 Décembre 2016 :
Disturbing Comments...
  . Je suis depuis toujours fan de films d’horreur,
et j’aime les films policiers et de suspens,
ainsi que les films d’aventures.
Tout cela pour dire que les histoires
où les personnages
hommes ou femmes,
sont agressés, kidnappés, torturés, et tués
ne me dérangent pas du tout.
Ce sont des histoires.
Et j’écris des histoires comme ça,
et créé des illustrations
qui mettent en scène cela.

. Sur certains sites et forums,
je vois d’autres artistes faire des oeuvres comme ça,
et je n’ai aucun problème avec ça.
Pourtant, en passant sur ces sites,
j’ai découvert que j’avais un problème avec quelque chose :
Certains commentaires.
Certains commentaires sont très très malsains,
et, oui, mille fois plus malsains
que les oeuvres qu’ils commentent.
Les oeuvres sont des travaux de fictions.
Quand un artiste met, par exemple, en scène une femme victime de sévices,
il se projette tout autant si ce n’est plus dans le personnage de la victime
que de ses bourreaux.
Si vous voyez une personne souffrir dans une oeuvre,
vous devez comprendre que l’artiste a du imaginer cette souffrance
pour la mettre en scène en se mettant à la place de la victime.
Les commentaires, eux,
reflètent les opinions, les idées et les fantasmes
parfois très malsaines
de certains individus,
et ils me dérangent infiniment plus
qu’aucune oeuvre.





Edito du 13 Décembre 2016 :
Super héros masqués...
  . Je ne sais plus si j’en ai parlé ici,
mais j’ai un petit soucis
avec la manière dont sont traités
la plupart des super héros
dans les comics mainstream actuels.
Ils sont respectueux de la loi.
C’est un non-sens pour moi.

. Attention, comprenons-nous bien :
Qu’un type qui possède des super pouvoirs
les mettent au service de la loi,
qu’il devienne militaire, pompier ou policier
ce serait une super idée,
mais ça,
hormis dans le génial THE SAVAGE DRAGON d’Eric Larsen,
cela n’arrive quasiment jamais.
Le fait est que la plupart des comics
mettent en scène des personnages ayant des super pouvoirs,
et se substituant aux forces de l’ordre,
aux flics et aux pompiers,
sans en avoir reçu l’entrainement,
sans avoir aucune autorisation ni autorité
et on est censé trouver ça normal ?

. Le modèle des super héros,
c’est Zorro.
Hors, Zorro ne travaille pas de concert
avec les autorités,
au contraire :
il combat les autorités corrompues !
L’idée même du justicier
c’est que la police ne fait pas son boulot
voir est carrément devenu l’ennemi.
Si la police fait son boulot,
alors il n’y a aucune raison pour qu’un mec
mette un masque pour aller rendre la justice,
la justice est déjà rendue
et les rues sont déjà sures.
Le concept même du masque
est de cacher son identité,
et donc de se livrer a quelque chose d’illégal
et de répréhensible.
Que des citoyens,
et non des organismes légaux,
prennent en main la justice et les secours,
c’est une dénonciation de la faillite du système.
Si ils croyaient au système,
ils en feraient partie
au lieu d’être en marge.
Le simple fait de se substituer au système
c’est un désaveu du système.
---
. C'est un non-sens, selon moi,
de mettre en scène un justicier masqué
respectueux des lois et du système.
Si il était respectueux des lois,
il serait policier.





Edito du 12 Décembre 2016 :
Dystopie...
  . Depuis quelques jours,
dans un coin de ma tête,
quand je trouve le temps, 
j’essaie de trouver des idées
pour écrire une histoire dystopique.
Une histoire légèrement futuriste
qui critiquerait des aspects de la société actuelle
en les exagérant.
Mon problème, c’est que je n’arrive pas a voir
comment les exagérer
tant ils me paraissent déjà aberrants !

. Je partait en me disant que j’allait parler
de la vie privée, et de la surveillance…
Mais on vit déjà dans un monde
où tout ce qui devrait être privé est publique,
et où tout ce qui devrait être publique est secret !
Des infos sur les loisirs, la religion, les préférences sexuelles,
le passé d’une personne, et j’en passe,
sont rendus publiques
et exigés à l’embauche par exemple.
Sans exagérer, il y a des boites qui vous engagent
selon votre signe astrologique !
Je ne parle même pas de la couleur de peau.
Par contre,
les comptes et les magouilles
des grosses entreprises
et des politiciens,
où le contenu exact de certains plats,
des choses qui devraient être publiques
ça, c’est on ne peut plus obscure et secret.
On vit déjà dans un monde
où on peut littéralement vous foutre a poil
et vous faire un toucher rectal
pour être sur que vous ne volez rien.
Du moins, chez les pauvres.
Les riches, eux, font signer des clauses de confidentialité.

. Et que dire de l’administration ?
Qui pourrait inventer plus aberrant et absurde ?
Sur le sujet de l'administration,
je vous conseille cette vidéo,
qui dit très exactement ce que j'en pense.






Edito du 09 Décembre 2016 :
...
  . J’ai encore de très gros problèmes
avec la lumière sur les images que je créé.
Je ne maitrise pas encore bien les outils,
la maitrise de ces outils se faisant
à mon sens,
a travers l’expérience,
et le temps manque cruellement.
Je sais pourtant souvent ce que je voudrais faire
mais c’est les connaissances techniques
qui me manque pour y parvenir.






Edito du 02 Décembre 2016 :
Horloge interne...
  . Un truc qui n’a toujours pas fini
de me rendre dingue,
c’est comment est-ce que mon corps
fait pour savoir l’heure qu’il est ?
Dans le noir total, sans lumière du jour
ni quoi que ce soit qui puisse m’indiquer l’heure qu’il est
après des journées totalement décalée
où on a diné a plus de 23h passé
et où l’on s’est couché a presque 3h du matin,
alors que c’est un week end
où on peux faire la grasse matinée,
dormir et se reposer,
pourquoi est-ce que mon corps
tient absolument a se réveiller à 8h ??!?
Et comment est-ce qu’il fait pour savoir qu’il est 8h ???
Mais j’ai pas assez dormi, moi !
Je suis complètement défoncé !
Mais non, mon corps ne veux rien savoir,
interdit de se rendormir,
il est l’heure.
Mais comment il fait pour savoir l’heure qu’il est ????

..
.



Twitter



Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos :

Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Aout 2016 - Juillet 2016 - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octobre 2015 - Septembre 2015 - Aout 2015 - Juillet 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - Mars 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Aout 2014 - Juillet 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Aout 2013 - Juillet 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Fevrier 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Aout 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 - Mai 2012 - Avril 2012 - Mars 2012 - Fevrier 2012 - Janvier 2012 - Décembre 2011 - Novembre 2011 - Octobre 2011 - Septembre 2011 - Aout 2011 - Juillet 2011 - Juin 2011 - Mai 2011 - Avril 2011 - Mars 2011 - Fevrier 2011 - Janvier 2011 - Décembre 2010 - Novembre 2010 - Octobre 2010 - Septembre 2010 - Aout 2010 - Juillet 2010 - Juin 2010 - Mai 2010 - Avril 2010 - Mars 2010 - Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 - Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr