Edito du 30 Novembre 2015 :
Identity Loser...
  . J'essayais de faire quelque chose
autour de la perte d'identité,
du questionnement de l'identité,
et de la réalité,
thématiques chères à mes auteurs favoris,
Phillip K Dick ou Frank Kafka…
Malheureusement,
les quelques idées que j'ai rassemblé
ne m'ont pas du tout emballé.
Rien de véritablement intéressant,
original ou viscéral là dedans…
Je vous le mets là,
je ne le développerais sans doute jamais plus que ça
ni ne reviendrais dessus.
Il faudra que je trouve mieux.
----
. Ahmed Jdalkacem,
un français célibataire
dont la famille a des racines arabes
perd ses papiers d'identité.
Cherchant a les faire refaire,
il découvre bientôt que quelqu'un utilise son identité.
Son compte en banque,
auquel il n'a plus accès
 est vidé.
Il perd son appartement.
Et devant son absence de papiers,
il est bientôt arrêté malgré ses protestations,
ne pouvant prouver qu'il est le vrai,
et que l'autre est un imposteur.
Et le pire arrive.
Un attentat est commis,
 et l'un des criminels responsable
utilisait son identité.
A cause de son "lien" avec le terroriste,
il est battu et très longuement interrogé.
Pour survivre, il fini par prétendre
être le voleur d'identité
qui ignorait qu'il volait l'identité d'un terroriste
pour entrer en France.
Il est bientôt expulsé dans un pays
où il n'a jamais mis les pieds
et dont il ne parle pas un mot de la langue.
Là aussi, il est considéré comme un étranger
et sa vie est encore plus en danger.

-----
. Je voulais jouer avec le concept kafkaien
de la perte et du vol d'identité,
du tourment absurde d'un homme
qui tente de prouver qu'il est lui-même...
Et je suis tombé dans du truc de thriller-espionnage
très bateau,
avec personnage qui doit adopter une nouvelle identité,
évoluer et survivre dans un environnement inconnu,
et tenter de faire éclater la vérité.
Bref, un peu le contraire de ce que je voulais faire
puisque la thématique qui me fascinait
c'était la remise en question de la réalité
de ce que l'on considère comme être vrai...





Edito du 25 Novembre 2015 :

...
  . Pratiquement toutes les choses
que j'aimerais faire
nécessitent que je me concentre dessus
un minimum,
et pas que je jongle avec
tout en faisant d'autres choses
en même temps.
Et c'est pas du tout évident
de trouver le temps
de se concentrer sur quelque chose.
Et ça devient franchement prise de tête
quand il y en a plusieurs !!!
--
. Pour vous donner un exemple,
je n'ai pas lu une page de plus du bouquin
que j'avais entamé au moment du retour
de nos vacances.
Pas une.
Alors que j'ai lu plusieurs livres
durant nos vacances,
et que j'ai du lire la moitié de celui-ci
facile en même pas deux jours.
Mais pas le temps.
Pas le temps.
Pas le temps.

 



Edito du 23 Novembre 2015 :

...
  . Je repense a des vieux concepts…
Hélas, étant toujours "bloqué"
par tous les trucs que j'ai a faire
et que je ne parviens pas a trouver le temps de faire,
je ne vais guère pouvoir ne serait-ce qu'y penser…
--
. Ces concepts, ceux des deux génies,
l'un étant une personne au QI phénoménale,
sociopathe,
qui par désoeuvrement,
exauce les voeux des gens
juste pour le défi que cela peux représenter,
l'autre étant une créature surnaturelle enchainée,
femme…
Le personnage principal de l'histoire,
un peu Dickien,
s'avérait être l'enfant du Djinn,
mi humain, mi être magique,
travaillant pour les autorités,
drogué,
il pouvait voir la réalité changer sous ses yeux,
et garder souvenir des précédentes versions de la réalité,
ayant l'impression régulièrement de perdre pied
et de ne pas avoir toute sa raison...
En traquant un génie,
il va tomber sur la piste de l'autre…
--
. Là, m'est revenu le concept
du fait de garder le souvenir
d'une réalité qui a disparu,
de voir des gens, des relations,
des choses disparaitre
sans que personne n'en ai aucun souvenir…
Et même de voir sous ses yeux
le monde littéralement changer.






Edito du 22 Novembre 2015 :
...
  . Mon ange va probablement partir
en Islande pour une semaine
au début de l'année prochaine
avec une amie.
Je tenterais d'en profiter pour faire de plus longues journées,
et peut être enfin avancer dans mes trucs.





Edito du 18 Novembre 2015 :
...
  . Il y aurait un sujet,
une thématique a faire,
tout en parlant des zombies,
des clones et des séquelles…
L'idée de faire revenir une personne à la vie
mais, alors qu'elle semble vivante d'abord,
de révéler que cela est en fait un zombie…
L'âme étant partie,
et n'étant jamais revenue...





Edito du 17 Novembre 2015 :
...
  . Régulièrement,
quand on parle de Superman,
on entends des voix s'écrier que c'est stupide
de raconter qu'avec de simples lunettes,
d'un simple changement de tenue,
de coiffure et d'attitude,
on ne le reconnaisse pas…
Alors qu'il suffit de réfléchir un peu
et d'un peu de bonne foi
pour se rendre compte que si.
Passant outre l'agressivité
et le côté provocateur (ou troll)
de ces propos,
intéressons-nous à ce qu'ils cachent.
Parce que les mots et les remarques
masquent souvent quelque chose…
Ce que je lis derrière ces remarques
c'est des :
"Moi, je ne me ferais pas avoir !
Moi, je ne suis pas stupide.
Moi, je le saurais."
--
. Beaucoup de gens refusent d'admettre
qu'ils puissent se tromper,
qu'ils puissent faire fausse route,
qu'ils puissent ne pas voir des choses évidentes,
et même qu'on puisse leur mentir
sans qu'ils puissent le réaliser.
Et ils se montrent particulièrement agressif
a ce sujet.
Remettre en question leur intelligence,
leurs certitudes,
les rends véritablement enragés.





Edito du 14 Novembre 2015 :
En état de choc...
  . On rentrait du ciné,
inconscients de ce qui se passait,
et en allumant internet,
j'ai découvert avec horreur
les événements qui frappaient Paris.
Aujourd'hui, on reçoit de la famille,
et on essaie de ne pas se laisser affecter,
on essaie de ne pas laisser les terroristes gagner
car tout ce qu'ils veulent c'est nous terroriser…
Mais je suis comme en état second...




Edito du 12 Novembre 2015 :
Ballades en Camargue...
  . Ayant pris quelques jours
afin de faire le pont du 11 novembre,
on est descendus en Camargues,
voir les parents de mon ange quelques jours...
Nous en profitons d'ailleurs
pour nous ballader dans le coin,
la Camargue manquant parfois cruellement
à mon ange...




Edito du 11 Novembre 2015 :
How To Tell A Story...
  . Parmi les choses dont je vous parlais,
vis à vis de l'absence de modèles…
C'est aussi vis à vis de certaines BD que je fais.
En effet,
je regarde ce que font les autres,
mais il n'y a pas grand chose
qui fonctionne parfaitement.
--
. Je trouve en général
la BD franco-belge
presque "dure" a lire.
Il faut se concentrer sur les cases,
assez petites,
plisser les yeux,
se farcir beaucoup de texte envahissant…
En fait, je pense,
le format BD franco belge
est hérité des comics-strip,
petite bandes dessinées
en une seule bande
glissées dans le journal…
On essayait alors de faire tenir
un maximum de choses
sur un très petit format,
et le format franco-belge,
serait en quelque sorte
une page collectant
une série de strips…
---
. Le format comics
respire déjà beaucoup plus.
Il est plus facile a lire.
Les cases sont plus grandes,
plus variées et dynamiques,
et il y a même souvent des pleines pages.
--
. Mais cela n'était rien face
au choc de la découverte du format manga
dans les années 80.
Je connaissais déjà un format approchant
en lisant les fumettis italien,
mais cela ne pouvait pas se comparer.
La dynamique narrative du manga était telle
que bien souvent
on pouvait suivre et comprendre l'histoire
sans même lire les dialogues et les textes,
ce qui à mon sens
représentait le triomphe absolu du support.
--
. En effet, là où je trouve que beaucoup de BD échouent
d'un point de vue narratif,
et ce encore beaucoup aujourd'hui,
c'est quand on ne comprends pas ce qui se passe
entre les cases,
et/ou quand on ne comprends pas ce qui se passe
dans les cases,
et qu'il faut lire les textes pour tenter d'y comprendre
quelque chose.
Selon moi, si on ne comprends rien,
c'est que l'artiste n'a pas réussi son boulot.
Et des mangas arrivaient a faire passer l'émotion,
a rendre la narration fluide,
a vous faire suivre l'intrigue
sans que vous n'ayez besoin de vous apensantir
sur les textes.
Comme on dit en anglais,
"it has blown my mind".
J'ai même acheté à l'époque plusieurs mangas en VO
sans comprendre un signe de japonais,
juste pour m'emerveiller de voir
combien j'arrivais a suivre quand même
grâce au dessin uniquement
et au talent narratif de son auteur.
Les mangas se dévoraient,
on en tournait les pages rapidement,
alors que les BD franco-belges
on devait passer un certain temps
sur chaque page.
Le plaisir de lecture
était complètement différent.
--
. Pour ma part,
j'aspire a faire quelque chose
qui se lise facilement,
qui puisse faire des pages,
mais se dévore rapidement…
Pas question, donc,
de faire des pages lourdes,
aux petites cases
surchargées de texte
ou de choses difficiles a décrypter.
Mais sans forcément tomber
dans la succession de pleines pages.
Et je n'ai pas encore trouvé
l'équilibre…
Ni le support adéquat...




Edito du 10 Novembre 2015 :
...
  . Tu es en train de faire plusieurs trucs  en même temps
sur l'ordinateur,
n'ayant pas le temps de tout faire.
Un truc merde.
Et là, on t'explique que pour arranger ça,
tu dois tout arrêter.
C'est logique non ?
Tu es en retard sur plein plein de trucs,
et on te dis que tu ne dois faire qu'une chose à la fois,
et prendre ton temps…
Histoire de multiplier ton retard !!!!
Envie de se fracasser la tête contre les murs de frustration.
Gnnnnnnniiiiiii !!!!



Edito du 07 Novembre 2015 :
"Dudes",
a WMD story...

  . Ce qui suis ne sont que des notes,
probablement pour une histoire d'espionnage
d'agents secrets...
Il s'agit des clés du dénouement,
ce sera certainement mis en scène différemment,
plus diffus dans la révélation,
et mélé aux intrigues impliquant
les divers personnages…
Bref, c'est juste des notes
pour que ça cesse de me trotter dans la tête.
---
. Archibald se rempli un verre de cognac en soupirant.
"Comment croyez-vous que l'on savait
que ce pays possédait des armes pareilles ?
Vous ne vous êtes jamais demandé ?"
"Ils n'en possédaient pas." répliqua l'agent,
"Ce n'était qu'un prétexte."
Archibald eu un petit rire amer avant de porter le verre
à la hauteur de son visage.
"Est-ce que vous savez qui finance les campagnes politiques
des présidents de ce pays ?
Qui les fait élire et les contrôle ?"
"Les producteurs de produits pétrolier…" commença a répondre Andrew.
"…Et les fabriquant d'armes." termina Archibald
avant de boire une bonne gorgée et de continuer :
"Si on sait qu'ils avaient de telles armes,
c'est tout simplement parce que nous connaissons
ceux qui leur ont vendus.
C'est nous. Tout simplement."
"Mais ça n'a aucun sens…" commença Andrew.
"Oh, mais ce n'est pas là le vrai noeud du problème.
Avez-vous entendu parlé d'Oscar Schindler ?
Humaniste honoré après la guerre,
il avait des usines qui fabriquaient des obus.
Comment un humaniste pouvait fabriquer des obus,
vous me direz ?
Et bien il fabriquait des obus qui n'explosaient jamais.
On appelle ça des dudes.
Des cartouches, des mines ou des bombes
qui n'explosent pas.
Il peux y avoir des milliers de raisons a ça,
d'ailleurs, plus c'est complexe,
plus il y a de chances pour qu'il y ai un truc qui foire quelque part.
Alors une très grosse bombe, vous imaginez ?"
"Je ne comprends pas…" répéta Andrew.
"La peur, c'est ça qui fait tourner le monde, mon ami.
La menace. La terreur.
Le chatiment divin,
la peur de Dieu ou de mourir.
C'est tout ce qui a toujours motivé les humains.
Et le plus fort, c'est celui qui fait le plus peur,
c'est celui qui a le plus gros baton,
la plus grosse pétoire,
la plus grosse bombe…
Imaginez ce qui se passerait si on apprenait
que la plupart des bombes
sous la menace desquelles
on force le monde a filer droit
s'avéraient être des dudes ?
Que tout ça, toute cette menace,
ne soit rien d'autre qu'un immense bluff ?"
"Vous voulez dire que…"
"La fameuse arme de destruction massive
ne marchait pas.
Et les types, là bas, s'en sont rendus compte.
On ne pouvait pas laisser filtrer cela.
Pas vu comment ils se l'étaient procurés.
Pas vu de là où elle venait.
Secret défense.
Toute notre défense…"
"…N'est qu'un épouvantail ?"
"Pas tout a fait, mais en partie, oui.
Et on ne s'attends pas a ce qu'un épouvantail
se mette a vraiment courir après les oiseaux.
Tout comme on ne s'attends pas a ce qu'on utilise vraiment
tout notre arsenal thermo-nucléaire.
Mais voyez le côté positif des choses mon garçon :
Vous pensiez que l'on n'avait de quoi faire sauter
plusieurs fois la planète entière,
et la vérité est qu'on n'a même pas de quoi
la faire péter une seule fois. "





Edito du 04 Novembre 2015 :
Puppet Love...
  . One of the things
that make me love CGI art
is the very same that make people dislike it :
I like string animated puppets.
Many people don't like porcelain faces
or wax museum,
I do.
---
. I really
REALLY
NEED
to do some art.
I feel like my brain is,
I don't know,
cringing maybe.
I can't find no time.
Each moment I seems to start
getting some things done,
more are coming :
and there's that,
and that and that and that and that…
AAAAaaaaaarrrrgggghhhh !!!!
Please !!!
I don't ask for much…
Just let me a little time…
I'm nearly crying of frustration...




Edito du 03 Novembre 2015 :
Week-End à Lyon...
  . On viens de passer le week-end d'Halloween à Lyon,
chez le frère de mon ange…
J'avoue avoir été surpris de voir des gosses
venir frapper à sa porte le soir d'Halloween
pour avoir des bonbons.
Je pensais vraiment que ça n'avait pas du tout pris en France…
--
. On a pu faire un peu de tourisme,
visitant l'aquarium,
et la basilique de Notre-Dame de Fourvière,
qui offrait une vue imprenable et magnifique sur la ville…
--
. Seul problème,
le boulot n'a fait que s'accumuler
pendant ce temps.
Et on se retrouve noyés, et crevés au retour.
Pfffou…
Il me faudrait vraiment
12h de plus par jour.
Je deviens de plus en plus
stressé et énervé
à cause de ça...
....

....
..
.



Une petite photo, c'est comme un sourire, un mot gentil,
ça ne coûte rien et ça fait du bien, ça fait plaisir...
Alors cliquez, et faites-moi un cliché...
S'il vous plaît...



Twitter



Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos : Octobre 2015 - Septembre 2015 - Aout 2015 - Juillet 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - Mars 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Aout 2014 - Juillet 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Aout 2013 - Juillet 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Fevrier 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Aout 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 - Mai 2012 - Avril 2012 - Mars 2012 - Fevrier 2012 - Janvier 2012 - Décembre 2011 - Novembre 2011 - Octobre 2011 - Septembre 2011 - Aout 2011 - Juillet 2011 - Juin 2011 - Mai 2011 - Avril 2011 - Mars 2011 - Fevrier 2011 - Janvier 2011 - Décembre 2010 - Novembre 2010 - Octobre 2010 - Septembre 2010 - Aout 2010 - Juillet 2010 - Juin 2010 - Mai 2010 - Avril 2010 - Mars 2010 - Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr