Photo3364-B
Edito du 28 Juin 2014 :
Au Festival Pic'Arts...
Odelaf - Photo3361-B
  . Il a plu de manière ininterrompue
pour ce second jour du festival Pic'Arts.
Alex Heppburn - Photo3365-B
On a fini par ranger les parapluies pour pouvoir profiter
pleinement des concerts
et ne pas gêner les gens...
Photo3372-B
De légers problèmes techniques liés au son
ont d'abord retardé un concert,
le temps de les résoudre...
Puis, lors du dernier concert,
les plombs du son ont carrément sautés,
coupant tout le son
en plein concert !
Photo3379-B
Quelqu'un a tendu un mégaphone à la chanteuse
pour qu'elle puisse se faire entendre
le temps que les problèmes puissent être réparés...
---
---
. En bref, hier, on a vu :
les bondissants Lyre Le Temps,
le groupe que je venais voir et que j'adore : Cats On Tree,
le très populaire Patrice,
et le début du concert de Keziah Jones,
mais la fatigue nous a poussé a partir avant la fin.
---
Et aujourd'hui, nous avons vu
la fin du concert truculent d'Odelaf,
le concert d'Alex Hepburn que je venais voir avec impatience,
Ben l'Oncle Soul and Monophonics,
et enfin, HollySiz, que je ne connaissais pas,
et qui a mis le feu, et terminé le festival en beauté
dans un concert déchainé et exceptionnel !
A littéralement en faire peter les plombs !...



Patrice - Photo3354t
Edito du 27 Juin 2014 :
Au Festival Pic'Arts...
  . On est allé écouter des concerts
au festival de musique Pic'Arts,
a dix minutes en voiture de chez nous...
---
. Etant de moins en moins sociable,
j'avais d'abord pensé laisser mon ange y aller seule,
avec ses amis,
avant de réaliser qu'elle s'y serait retrouvée plus seule
qu'avec des amis...
Ces derniers temps, j'entends beaucoup parler
de comportements masculin répugnants
à l'égard de la gente féminine,
et je devenais inquiet
a l'idée de la laisser seule
ne serait-ce que pour quelques concerts.
J'ai donc préféré l'accompagner.
C'est un peu triste je l'admets...
----
. C'est toujours un peu étrange,
 lors d'un festival,
de venir assister au concert d'un groupe
que vous considérez comme très connu,
et de voir soudain débouler
dix fois plus de monde pour assister au concert suivant
d'un groupe dont vous n'avez jamais entendu parlé.
--
. Lors d'un concert, c'était amusant,
une jeune femme était sur scène pour chanter en duo
avec le chanteur,
et la poursuite, l'éclairage,
restait obstinément braqué sur le chanteur
et ne suivait que lui,
laissant la chanteuse dans l'obscurité,
sauf quand il passait derrière elle !
---
. Au niveau des histoires de lumière,
pour le dernier concert de la soirée,
en pleine nuit,
j'ai du mettre mes lunettes de soleil.
Des projecteurs très puissants, aveuglants,
étaient régulièrement dirigés en plein
dans nos rétines.
Sans lunettes de soleil, je me serais chopé mal à la tête
et j'aurais bien plus mal vu.
Un comble de mieux voir avec ses lunettes de soleil
en pleine nuit !
 …




Edito du 21 Juin 2014 :

Time Slowing Down...
  . Dans la vie,
le temps semble d'abord s'écouler trop lentement…
Puis, plus on avance dans la vie,
plus le temps semble s'écouler rapidement…
Quand on est jeune,
il peux se passer des milliers de choses dans une journée,
et une semaine peux sembler être une éternité…
Plus tard, des années filent sans que l'on s'en rende compte.
Dans les histoires,
c'est un peu le contraire.
---
. Dans beaucoup de films
et d'histoires,
le début peux se dérouler sur des années.
Comme un résumé,
beaucoup de choses se passent souvent au début.
Et plus l'histoire avance,
plus elle ralentit.
Si, si.
C'est toujours ainsi.
Le début résume des années,
le milieu des semaines, ou des jours,
et la fin semble être en temps réel.
Plus l'histoire avance,
plus elle avance lentement,
et moins elle est résumé.
Au contraire, elle est parfois même dilatée.
--
. Mais ce n'est pas une critique
comme une chose a laquelle il faudrait remédier !
Au contraire.
Une histoire,
il faut poser la situation,
les personnages,
et nous obliger a nous intéresser a eux,
à les trouver fascinants, passionnants,
touchants,
et ralentir comme on approche du dénouement
pour pouvoir le savourer, le partager pleinement…




Edito du 16 Juin 2014 :
...
  . I find myself some time.
But I can't find no motivation.
I'm sitting in front of my computer,
like sometime standing in front of my fridge
with no taste to eat anything.




Edito du 13 Juin 2014 :
...
  . Je n'ai pas envie de manger…
Elle n'est pas là, elle est occupée,
quand elle est là, je la pousse a manger…
Mais là, sans elle, je n'ai pas envie de manger.
Je vais me forcer.
Il y a des restes a finir, sinon il va falloir les jeter…
Mais je vais devoir me forcer.
Pas envie d'avaler quoi que ce soit.
La déprime qui revient.
--
. Je devrait m'obliger, me forcer a créer…
Ecrire, dessiner, faire quelque chose de créatif,
pour extérioriser cette déprime qui revient…
Mais je n'y arrive pas.
Pas la motivation.




Edito du 11 Juin 2014 :
Don't You Protest Too Much ?...
  . Petit débat autour des végétariens…
On n'a rien contre les végétariens.
Chacun fait ce qu'il veux, chacun mange ce qu'il veux.
A priori,  j'ai tendance a penser que les végétariens
mangent de manière bien plus saine et équilibré que moi.
On n'a pas de problèmes avec ce que j'appellerais
les "vrais" végétariens.
Je serait même du genre à leur demander la recette d'un plat
si je le trouve très bon.
Et là, on peux noter la différence entre ce que j'appelle moi
un vrai végétarien, et ceux qui se revendiquent comme étant
les vrais végétariens.
Un vrai, selon moi, c'est a moi de lui demander la recette.
Celui qui se proclame vrai aura saouler tout le monde
en décrivant abondamment la recette de son plat,
sa confection, et les raisons de ses convictions
et de ses implications.
Alors qu'on ne lui a rien demandé.
--
. Je me méfie toujours de ceux qui aboient si fort,
comme si ils cherchaient a se donner une consistance.
Qui cherchent-ils donc a convaincre ?
Eux-même peut être ?
--
. Le problème n'ai pas que l'on ai des goûts,
des points de vue, des préférences,
ou des convictions…
Le problème, c'est quand on cherche a les imposer aux autres.
Quand on cherche a les vanter et a les justifier sans arrêt.
--
. Je suis "gothique".
Hors, dans le mouvement "gothique",
j'en ai vu des "gardiens du temple"
qui vous expliquaient ce qui était ou non gothique,
qui se revendiquaient comme détenteur de la vérité ultime…
Moi, j'ai constaté que c'était souvent les mêmes
qui quelques années plus tard étaient "passé a autre chose",
tandis que ceux qui, comme moi, l'étaient tout simplement,
par nature,
le sont restés.
--
. Des convictions, si elles sont sincères,
n'ont pas besoin d'être répétées et matraquées.
Sinon, ça ressemble a de la méthode coué,
et pas a de véritables convictions.
A une mode pour faire genre
plutôt qu'un vrai style de vie.
 



Edito du 07 Juin 2014 :

Mon Ton Condescendant...
  . Je ne suis pas quelqu'un
qui se croit plus malin que tout le monde.
Au contraire, j'ai toujours tendance a me rabaisser
et a me mettre après tout le monde.
C'est un de mes défaut…
Un autre, c'est d'être asocial,
et de ne pas avoir le sens de l'humour.
Souvent, quand je cherche a plaisanter,
les gens pensent que je suis sérieux
et prennent ça au premier degrès,
alors que ça me parait impensable
vu ce que je dis.
--
. Ne me considérant pas comme le plus intelligent du monde
bien au contraire,
il fut un temps où j'avais du mal a croire
qu'on ne puisse pas savoir
des choses que je savais.
Vu que je me considérait comme un crétin,
prétendre en savoir moins que moi me paraissait très improbable,
je pensait limite qu'on se foutait de moi.
Depuis, j'ai appris que si je ne suis pas l'homme le plus intelligent du monde,
très loin s'en faut,
je ne suis pas non plus le plus con.
Et surtout, j'ai compris que même les personnes les plus intelligentes et cultivés
ne peuvent pas tout savoir,
et que même une personne très stupide
peux savoir et nous apprendre quelque chose
qu'on ne savait pas.
--
. On me reproche d'avoir un ton condescendant.
Sincèrement, je n'en ai pas l'impression.
Le problème se situe peut être là.
J'ai essayé de me surveiller…
Mais les fois où on me le reprochais le plus,
c'était en fait des moments où je plaisantait.
Quand je me tourne vers quelqu'un et que je demande :
"Comment ? Tu n'as pas lu l'intégrale de Shakespeare en anglais dans le texte ?",
pour moi, il est évident que je plaisante.
Car combien de gens l'ont lu ?
Moi, je ne l'ai pas lu en tous cas !
Mais des gens continuent de prendre ça au premier degrés.
Et le pire n'est pas là…
Le pire, c'est quand je tente d'expliquer des choses au gens,
que je leur explique et ré-explique,
que je tente de me montrer clair, d'utiliser des mots simples,
que je fais d'énormes efforts pour leur faire comprendre
et les aider,
et qu'il le prenne mal et se vexe.
Il m'arrive de péter un plomb.
Tenter de communiquer avec les gens,
de leur parler,
demande un véritable effort,
et une forte tension nerveuse.
C'est épuisant.
Et moins ils comprennent, plus c'est épuisant.
--
. Vous ne pouvez pas imaginer a quel point, d'ailleurs,
j'apprécie la compagnie de mon ange a ce sujet.
Je peux finir ses phrases, l'aider a trouver ses mots.
Et surtout, surtout,
on est tellement en phase,
que je peux carrément dire ce qu'elle pense et ressent.
Bien sur, ils nous arrivent de ne pas comprendre
ce qui dit l'autre,
quand on ne parle pas assez fort et qu'il y a du bruit
ou des cloisons entre nous,
ça arrive…
Mais on communique vraiment beaucoup beaucoup mieux
et facilement
que je n'ai jamais communiqué avec d'autres êtres vivants…
Et que je ne communiquerait d'ailleurs jamais,
je le sais.



Edito du 06 Juin 2014 :
...
  . Un de mes plus gros problèmes est,
et semble-t-il restera toujours,
mon auto-dénigration.
Je me mets toujours après le reste,
après les autres.
Dessiner, écrire,
je ne m'autorise a faire ça
que quand j'ai fait tout le reste…
C'est exactement comme le fait
que, quand je suis seul,
je ne mange pas, ou très tard,
parce que je ne prends le temps de manger
que quand j'ai fini tout le reste.
--
. Pour moi, créer,
écrire, dessiner,
me fait autant de bien que manger
ou sortir marcher dehors et prendre l'air.
Vraiment.
Mais je considère que si c'est juste pour moi,
et pour personne d'autre,
ça peux attendre.
J'en oublie que j'en ai besoin,
comme de manger,
exactement pareil.
Que ça me fait du bien.
--
. Je devrait m'obliger
a prendre chaque jour du temps
pour créer un peu.
Une heure au moins par jour.
Je sais que je devrais faire ça.
Mais je ne le fais pas.
Tout comme je saute de nombreux repas.
Je me dis toujours que je ne mérite pas.
Que mes conneries peuvent attendre,
doivent passer après tout le reste.
Je reste incapable de me pousser a faire
ce qui, je le sais pourtant,
me ferais du bien
et contribuerais a mon équilibre.
--
. L'art peut être stressant,
mais ce n'est que parce que c'est prenant
et passionnant.
--
. Ce qui est stressant avec l'individu
dont je vous ai parlé,
ce n'est pas l'art,
c'est les graves problèmes de communication.
C'est ça le problème avec lui.
Il n'écoute pas, et s'exprime très mal.
C'est très énervant et stressant
de tenter de communiquer avec quelqu'un
sans parvenir a se faire comprendre.
Vraiment.
Et plus on fait d'efforts,
plus on frise la crise de nerf
quand l'autre comprends rien.




Edito du 05 Juin 2014 :
...
  . A propos de ce que je vous parlais hier...
Là, pour me changer les idées,
je suis en train de me regarder une comédie.
Les situations m'évoque du vécu au niveau de l'absurde
et du dialogue de sourd...
Je vivrais la situation, je serais très très déprimé
et dans un état de nerf impossible,
mais de le regarder comme ça,
j'arrive a en rire.
Ça fait du bien.
Je ris même de mes propres travers !
Par exemple, il y a une scène où un personnage
ne connais pas sa droite de sa gauche
ni les subtiles nuances de couleur...
Je plaide coupable !
Juste pour souligner que je sais rire de bon coeur
de moi même...



Edito du 04 Juin 2014 :
Le recul d'en rire...
  . Peut-on rire de tout ? demande-t-on souvent.
Oui, mais pas avec tout le monde est la réponse connue.
Je pense que vous comme moi,
tout le monde s'est retrouvé dans une situation
qui, sur le coups, vous désespère, vous mine, vous accable,
mais qui fait rire les gens quand ils en sont témoins
ou que vous la leur racontez.
Là, par exemple,
je suis un peu accablé par les conneries de quelqu'un…
Mais ce qu'il me sort est tellement absurde que
si j'essaie de prendre du recul,
j'en tire régulièrement des trips humoristiques en 3 cases.
A ce point là.
Oh, bien sur, malheureusement,
je ne peux pas non plus faire ça pour tout ce qu'il sort
tout le temps.
Déjà parce que certaines choses prendraient plus de 3 cases a expliquer,
ce serait trop long a expliquer pour faire un bon gag,
et puis surtout parce que cela n'est pas toujours drôle,
juste triste...
-
. Il y a des choses en ce moment
qu'on m'explique être de l'humour,
mais qui ne me font absolument pas rire.
On me présente ça comme des caricatures,
hors j'ai déjà vu en vrai plus gros et plus absurde.
En vrai.
Dès lors, je plisse les yeux et leur demande où est la blague.
Une blague peut être offensante et drôle,
mais si ce n'est même pas drôle,
c'est juste tenter de se moquer des gens cruellement et sans talent.
On dis toujours d'ailleurs que pour bien se moquer
de quelque chose,
il faut l'aimer.
Les meilleures parodies par exemple
ont été réalisés par des gens qui avaient un sincère amour
de ce qu'ils parodiaient.
Si on n'a que du dédain,
ce n'est pas drôle,
ça se sent.





Edito du 03 Juin 2014 :
...
  . Je suis encore en état de choc,
aujourd'hui, on m'a reproché de rendre un script cohérent.
Cohérent.
J'ai un peu de mal a m'en remettre.
--
. Le type en question s'amuse a reprendre
les scènes qui lui plaisent
dans différents scripts
et a les mettre ensemble.
Et je m'époumonne à lui expliquer
ce qu'est une construction dramatique...
A lui dire que dans un contexte différent,
une même scène n'a absolument pas le même impact,
et qu'en plus,
elle peux aussi n'avoir rien a foutre là,
plus aucun sens du tout.
---
. Je n'ai non seulement pas le temps
d'écrire ou de dessiner,
mais là, je n'en ai plus du tout l'envie.
En faisant n'importe quoi n'importe comment,
a me faire perdre un temps considérable,
et surtout, a force de me mettre a bout de nerf
a force de lui répéter les mêmes choses encore et encore en vain,
ce type a réussi a me couper l'envie d'écrire...
Comme quoi on peux vous dégoutter de tout.
Ne vous inquiètez pas,
cela ne sera que temporaire,
je me connais.





Edito du 01 Juin 2014 :
...
  . Il y a une sorte de croyance
dont on voudrait régulièrement nous faire
une sorte de loi scientifique ou religieuse,
a laquelle je n'adhère pas…
C'est le fait de croire
que si tout le monde pense la même chose,
alors cela devient vrai.
Je ne suis pas d'accord.
Pour moi,
la vérité,
c'est ce qui reste quand plus personne n'y crois.
Pour moi, la Terre n'est pas devenue ronde
quand les gens se sont mis a croire qu'elle était ronde.
Elle a toujours été ronde.
Il leur a fallu simplement du temps pour s'en rendre compte.
--
. Cet adage se vérifie pourtant
vis a vis de la culture.
Un mot ou un nom peux perdre son sens premier
ou son orthographe
et en prendre une toute autre
si tout le monde ne l'utilise plus que de cette façon.
La croix gammée, par exemple,
n'a pas été inventée par les nazis,
mais ils se la sont appropriés,
et désormais, elle ne symbolise plus rien d'autre.
Un autre exemple, plus récent,
en cours je dirais même :
Si demain, tout le monde écrit "ça" avec un "S" et un "A",
et non avec un "ç",
et bien la nouvelle orthographe deviendra "sa".
-------------
. Le crayon me démange…
Je sais  que strictement rien ne m'empêche de dessiner
et je ne m'en prive pas de temps en temps,
mais le fait de savoir le scanner en panne
freine mon enthousiasme a dessiner des BDs
que je sais que je devrais plutôt faire en CGI...

.



Une petite photo, c'est comme un sourire, un mot gentil,
ça ne coûte rien et ça fait du bien, ça fait plaisir...
Alors cliquez, et faites-moi un cliché...
S'il vous plaît...



Twitter



Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos : Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Aout 2013 - Juillet 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Fevrier 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Aout 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 - Mai 2012 - Avril 2012 - Mars 2012 - Fevrier 2012 - Janvier 2012 - Décembre 2011 - Novembre 2011 - Octobre 2011 - Septembre 2011 - Aout 2011 - Juillet 2011 - Juin 2011 - Mai 2011 - Avril 2011 - Mars 2011 - Fevrier 2011 - Janvier 2011 - Décembre 2010 - Novembre 2010 - Octobre 2010 - Septembre 2010 - Aout 2010 - Juillet 2010 - Juin 2010 - Mai 2010 - Avril 2010 - Mars 2010 - Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr