Edito du 30 Avril 2012 :
Tourism So Limited...
. Si il y a bien un truc qui m'énerve,
c'est le refus parfois des gens
de regarder autour d'eux,
de voir autre chose que ce qu'ils veulent voir,
que ce qu'ils s'attendent a voir !
--
. Ça me rend dingue quand je fait du tourisme
avec des gens…
Ils sont la tête dans le guide,
ou a ressasser l'émission de télé qu'ils ont regardé,
et ils cherchent ce dont on leur a parlé…
Mais ça et uniquement ça !
Rien d'autre !
Je peux leur crier :
Hey regardez là, c'est jolie ça !
Rien a foutre !
Des oeillères !
Et ils prennent une photo quasi identique
a celle qu'ils ont déjà dans le prospectus.
--
. C'est d'autant plus marrant quand on regarde les photos après…
Ils me font "Ah tiens, c'est joli, c'est quoi ça, je l'ai pas vu…"
Ben si, vous étiez avec moi.
Vous avez pas regardé, fait attention, c'est tout.
Des fois, ils pensent que c'est des trucs que j'ai été voir sans eux,
un jour ou j'était pas avec eux,
sauf que j'était tous les jours avec eux !
--
. Je pense que c'est le même état d'esprit
qui pousse les gens a entendre ou comprendre
uniquement ce qu'ils veulent entendre ou comprendre…
---
. Il suffit juste d'ouvrir les yeux
au monde merveilleux qui nous entoure...


Edito du 29 Avril 2012 :
Je sais pas me tenir a table...
. Je sais pas me tenir a table...
A ce qu'il parait.
Je ne fait pas de restes.
 C'est pas bien de pas faire des restes.
Il parait.
Tu fais a cuisiner une fois,
tu es supposer bouffer de ça pendant une semaine !
Il parait.
--
Moi, quand on me met un plat bien chaud
de truc appétissant que j'aime,
 je me sert franchement.
J'y vais.
Je vais me régaler.
Je m'en prends plein !
Et je me régale.
Ben non.
Non. C'est pas bien.
Il faut en prendre qu'un petit peu.
Vous savez,
comme quand on vous sert un truc
qui a une gueule et une odeur qui vous revienne pas,
que vous en prenez le moins possible en plissant du nez,
en faisant un sourire gêné :
Ok, hein, juste pour gouter…
Et ben c'est comme ça qu'il faudrait se servir a chaque fois.
 Il parait.
Et si il y a des restes, il faut pas se resservir,
ou en tous cas, il faut surtout surtout pas finir !
Non. Il faut attendre que ça soit plus chaud du tout.
Vous savez, le nombre de plats qui ne sont bons
que quand ils sortent des fourneaux,
que c'est bon quand c'est chaud,
qu'il faut surtout pas attendre que ça refroidisse,
que c'est plus bon après…
Et ben il FAUT attendre que ça refroidisse.
 Que ça ai pris la température de la pièce.
 Jamais d'extrême.
Il faut pas qu'un truc soit chaud, ni qu'il soit froid.
La glace, elle doit être aussi a température de la pièce.
Il faut pas non plus que ça soit trop épicé.
Il faut que ça soit tiède, fade.
Et donc, il faut en laisser.
Et en rebouffer pendant une semaine.
--
. Et on me reproche de récupérer des trucs dans les poubelles…
 Mais pour moi, ÇA, c'est faire les poubelles ! C'est pire, même !
---
. Faire honneur a la cuisine ?
Ça n'existe plus, ça.
Non. Il faut te servir comme si ça te faisait pas du tout envie,
que tu te forçait,
et te taper les restes qui on bien eu le temps de tourner,
re-réchauffés 4 ou 5 fois au micro-onde,
qui n'ont plus de gouts, de texture, de saveur,
qui se sont asséchés,
vidé de tous bienfaits pendant la semaine !
Parlez de manger avec plaisir !
Non ! La gourmandise est un péché !




Edito du 28 Avril 2012 :
...
. On reçoit les parents de mon ange
pour le week end…
Ils ont remonté son lit
et d'autres affaires du midi…
Notre canapé-lit a donc déménagé
dans le salon.
--
. De toutes façons,
je n'étais pas motivé
pour me filmer moi même, tout seul,
bien au contraire...
Je pense bientôt me remettre a dessiner.
---
.  On ne se déguisera probablement pas
a la Japan Expo cette année…
Pour pas que ça devienne une routine…
C'est d'ailleurs pour ça aussi
qu'elle ne veux pas qu'on remette des costumes
qu'on a déjà fait et mis avant...
Et puis aussi pour économiser...
--




Edito du 26 Avril 2012 :
...
. Désolé pour la petite BD ci-dessus,
c'est une réaction sur l'instant,
ça sort du coeur,
c'est pour réagir a des sites
qui ont de plus en plus de succès
sur internet…
Des sites de "Zapping", moi j'appelle ça...
---
. Ce serait bien de faire une histoire
avec des aliens aux tronches étranges
qui regardent de loin ce qui se passe sur Terre...
--
. Pour l'histoire dont je vous ai parlé,
il y a peu, je songeait aux termes :
Forbidden Lie
(Le mensonge Interdit)
---
. Et autrement, pour passer le temps,
quand je ne fait rien,
un slogan, une tagline,
pour un truc écologique de recyclage
et plus...
"Les petits gestes font une grande différence".
"Petits gestes, grands changements."
"Pas de grands efforts, juste moins d'inconscience"
"Rien n'est sans conséquences, allez dans le bon sens".
Mais je ne trouve rien pour l'instant...


Edito du 23 Avril 2012 :
Handicapé de la vie sociale...
  .  Je suis un paradoxe avoué pour certaines choses…
Ça me gonfle de plus en plus
que dans les films et les séries
les personnages parlent de références "geeks",
parlent de films, de comics,
ou de gadgets a la mode,
comme les derniers téléphones sortis,
ou les dernières applications dans le vent.
Il n'y a rien qui se démode plus vite
que tout ça.
Dans 5 ans, 10 ans maximum,
les références seront incompréhensibles.
Et dans certains milieux, elles le sont déjà !
-
. En quoi cela est paradoxale de ma part ?
C'est paradoxale parce que moi même,
je ne parle que de ça.
-
. Cela vient du fait que je suis un handicapé de la vie sociale.
Un type un peu timide, assez renfermé sur moi même,
et ne voulant pas déranger les autres…
Alors, lorsque je me retrouve avec des gens,
et qu'il faut bien parler de quelque chose,
quel sujet aborder ?
Pas la politique, ni la religion,
rien de tel pour pourrir l'ambiance,
ou fâcher les gens très braqués…
De même, il y a pas mal de sujets sensibles a éviter…
Alors, de quoi peut-on parler ?
De la pluie et du beau temps ?
C'est assez vite limité…
Parler boulot ?
Ça peux marcher,
mais a la condition d'exercer le même métier,
si ce n'est pas le cas,
l'interlocuteur est vite largué,
ne maitrisant pas le sujet,
ne comprenant pas les anecdotes,
et ne connaissant pas les intervenants…
Alors quoi ?
Qu'est-ce qui est inoffensif,
qui nous interesse,
et qu'on connait tous ?
-
. Ben voila.
On parle films, BD,
 littérature a la limite.
Le sujet passionne,
interesse toujours…
Quand on ne connais pas,
on est vraiment avide de découvrir,
on n'écoute pas juste poliment.
Et si on est pas d'accord,
si on a des gouts complètement opposés,
ce n'est pas la mort.
On peux s'emporter dans des discussions enflammés,
qui ont tout l'air de dispute,
on en sera jamais vraiment fachés pour autant,
parce que que l'autre aime ou n'aime pas
les mêmes films ou livres que nous,
même si ceux-ci nous passionne,
ce n'est pas vraiment grave…
Alors que des convictions politiques ou religieuses,
brrrrrrr...



Edito du 22 Avril 2012 :
La télé brisée...
  . En marchant, l'autre jour,
j'ai eu l'idée d'une histoire…
La flemme de la développer proprement,
je vais juste vous mettre ici,
les notes que j'ai pris vite fait…
--
. La première idée était cette image de télévision brisée,
là dessus s'est greffé la description de ce monde,
ou il n'y a plus de télé, plus d'internet (libre),
plus de romans de fictions,
de pièces de théâtre…
Un monde cauchemardesque conçue par une idéologie
de "vérité"…
Pas si éloigné de ce que pas mal de gens semblent vouloir…
--
. Là, j'ai eu l'idée de ce personnage,
ce type, Jesse, qui n'est "personne",
qui se "drogue" aux fictions,
films et livres désormais interdits…
Qui aurait besoin de son fixe,
de cette "drogue" de fiction
pour pouvoir supporter son quotidien,
sa vie, morne et monotone…
Ayant de plus en plus de mal a en trouver,
il se met a en écrire,
en produire lui même…
Pas par idéologie,
pas par ambition,
non…
Au contraire…
Il écrit pour lui,
pour s'évader…
---
. A ce moment là, mon ange est arrivé,
et j'ai donc cessé d'écrire et d'y penser…
J'ai éteint mon ordinateur…
Commençait a peine a apparaitre, a se dessiner
dans mon esprit le personnage du dealer
qui d'abord vendait des histoires a Jesse
avant de se mettre a vendre,
malgré les protestations de Jesse,
les histoires qu'il écrit…
Je pensais un peu a Franz Kafka
comme un parallèle a Jesse…
J'envisageais une jeune femme qui tombais accroc
a ses histoires, une groupie,
qui venait a lui…
Je pensais aussi décrire au moins un tyran,
dictateur qui pense bien faire
en rendant le monde gris, morne et sans rêves…
---
. Mais bon, forcément,
avec le recul,
je me rends compte que tout ça n'a rien d'original,
ça a déjà été fait, fait et refait…
Même si je peux pas mal me projeter en Jesse,
et que j'adore vraiment l'idée de traiter les histoires comme des drogues,
il n'y a pas assez de fantaisie pour rendre ça amusant…
C'est trop gris, trop déprimant...
---
. Donc, en bref,
voici mes notes :
---
Dans un monde ou tous les "mensonges", toutes les histoires, toutes formes de fictions sont interdites et bannies, Jessie, en manque, fini par écrire ses propres histoires qui sont devenues la nouvelle drogue qui fait fureur.

La télévision brisée

    Le vieux téléviseur brisé trônait telle un trophée sur un meuble dans son bureau, tel la tête d'un animal qu'on avait abattu au terme d'un très longue chasse.
Au terme d'une lutte acharnée, il était parvenu a faire triompher la vérité, pour ce qu'il savait être le plus grand bien de l'humanité. Désormais étaient bannies toutes les distractions qui avaient contribues a avilir les êtres humains. Tout mensonge était désormais interdit. Plus de romans, de films, ou de télé qui donnaient tant de fausses idées, ou qui incitaient a mille et une débauches. Plus de mensonges. Seulement la vérité.

    Ceux qui enseignaient la vérité étaient soigneusement formés, et leurs cours scrupuleusement étudiés. On ne pouvait jamais dire toute la vérité, il n'y aurait jamais assez de temps pour cela, il convenait donc de laisser seulement connaitre les vérités utiles.
Inutile, par exemple, de ressasser des éléments du passé que l'on ne saurait ramener.
Autrefois, des avions volaient dans les airs par milliers, les autoroutes étaient couvertes de voitures qui ne cessaient de rouler… Tout cela, depuis la crise de l'énergie, avait disparu. Leur donner envie de voyager, de voir d'autres pays, d'accéder a des choses qui n'étaient pas produites ici, révélerait de la pure et simple cruauté.
Il convenait donc d'éviter de trop en parler.
L'horizon devait se limiter a ce a quoi on pouvait avoir accès.
Plus besoin de créer des rêves inaccessibles, des rendre les gens malheureux pour pouvoir leur prendre leur argent. Non. Plus de course a la consommation effrénée.
Même pour les vêtements. On se contentait de ce qu'on avait, de ce que tout le monde mettait, et les jalousies, quand les gens s'étaient naturellement uniformisés, s'étaient d'elles même dissipées.
Les gens se concentraient sur leur travail, sans plus de distractions, sans plus rêver ou vouloir autre chose.
Le député avait triomphé. Et avec lui la vérité.
Il avait nettoyé l'homme de ses mensonges, et il en ressentait une grande fierté, ne pouvant s'empêcher de sourire en regardant le poste de télévision éteint a jamais.

Jesse, lui, a besoin de son fixe. il a besoin d'échapper a la réalité. Il a besoin de sa dose de rêve, de fiction, d'échappatoire. Il lui faut.
Comme il fini par ne plus en trouver après les dernières descentes des autorités, il fini, par désespoir, par en créer. Créant un héros, Franz, et ses aventures rocambolesque.
C'est pour lui, juste pour lui. Mais d'autres découvrent ses histoires. Le font chanter. Il leur en faut d'autres. D'autres.
Un fille se déclare fan absolue, couche avec lui.
Les mensonges sont si beaux, ils nous aident a vivre. Raconte-moi, raconte-moi une histoire… S'il te plait...

Mark, le dealer. Tammy, la groupie.
Besoin de rêve. Fuite. Persecution. Héros. Fantasme.
Franz…
La source se tarie peu a peu… Plus d'histoires… La télé brisée… De nouvelles histoires naissent ailleurs… Les gens se fournissent ailleurs… Besoin de nouveauté....








Edito du 21 Avril 2012 :
No, Not About What You Know…
About What You Love !...

  .   On nous serine qu'on doit écrire
a propos de ce qu'on connais…
De nous même…
Mais c'est faux !
Mes oeuvres préférées,
que ce soit celles d'autrui,
ou même de moi,
sont celles qui sont détachées
de toutes réalités,
de toutes anecdotes liés a l'auteur !
---
J'adore créer une histoire de fantaisie pure,
avec des personnages qui vivent par eux même
qui me sidèrent,
qui respirent, parlent,
et font des choses inattendues.
--
. Je suis bloqué dernièrement
car je cherche a me contraindre
a l'anecdotique,
au thématique,
au lieu de partir dans le délire pur !
Ce que j'essaie d'écrire dernièrement
est trop poussif, trop posé et réfléchis,
pas assez vivant,
pas assez délirant,
pas assez vivant
ou inspiré...
--
. Et je crois que je viens de trouver
au moins une clé.
Ajouter au moins un détail
qui n'a rien a voir avec moi.
Créer un personnage.
Vraiment.
M'amuser avec.
Ne pas me prendre la tête,
m'amuser.
---
. J'ai souvent dit que j'aurais aimé jouer un junkie,
que c'est un des rares rôles que j'aurais adoré faire
que je n'ai pas eu l'opportunité de faire…
Pourquoi ne pas me donner moi même cette opportunité ?

Enfin, on verra...
Y'a rien de fait pour l'instant...
C'est juste une vague idée,
et il en manque encore pour faire quelque chose
de plus concret...
--
. Il faut que j'arrête de me forcer…
Si un truc ne se débloque pas,
je le laisse de côté…
Ou plutôt,
Je le poste ici tel quel !
Sans me prendre la tête !
Si ça vaut le coups d'y revenir,
j'y reviendrais tout seul !
Ça continuera de me trotter dans la tête…
Sinon, non !
Et j'en serais débarrassé sans regrets.
---



Edito du 20 Avril 2012 :
Le Coming Out Des Vampires...
  .  C'est la seconde vidéo
que j'avais fait dans la foulé de celle postée hier...
Après celle-ci, si j'en fait d'autres,
j'essaierais de travailler un peu mieux tout ça
pour rendre un résultat plus satisfaisant...
---
. Là, je me dit que Les vampires sont de plus en plus "outé" a l'écran,
mais malheureusement,
 ils ne le sont pas vraiment,
ailleurs que dans le résumé de présentation.
C'est oublié après.
 Jamais vraiment exploité...



Edito du 19 Avril 2012 :

...
  . Toujours pas eu le temps, ou le courage,
de travailler le visuel et tout
comme je le souhaitait...
Mais bon, il me fait rire quand même,
c'est le principal...
--
. J'en ai fait une deuxième dans la foulée,
je la posterais demain...
---
. Je vous l'ai déjà répété,
en ce moment,
je ne suis pas inspiré pour créer...
J'ai une ebauche d'histoire,
mais vu le désastre des dernières,
je ne suis pas sur d'avoir envie d'essayer
de trop me forcer a tenter de l'écrire...
Pas d'inspiration pour dessiner non plus...
Je tenterais peut être d'autres vidéos...
Jusqu'a ce que j'obtienne un résultat satisfaisant,
en tous cas !





Edito du 18 Avril 2012 :
...
  .  Aujourd'hui, ce matin, au réveil,
tout mon être me criait, d'instinct,
de rester coucher.
De refermer les yeux,
tenter de dormir,
mais de ne surtout pas me lever
ou tenter de faire quoi que ce soit…
Que de se lever aujourd'hui
sera une enorme connerie.
Une connerie que je regretterait…
C'est même pas la fatigue, hein…
Il y a plein de jours ou
je ne veux pas me réveiller
ou je suis crevé…
Ce n'est pas du tout le cas ici…
Je sent juste,
dans toutes les fibres de mon être
que ça va être une journée de merde…
Que je vais faire des conneries,
qu'il va m'arriver que des tuiles,
que je ferais mieux de ne pas bouger
de ne toucher a rien,
de ne surtout rien tenter de faire
avant que cette journée ne soit passé.




Edito du 17 Avril 2012 :
The Smell of Ashes...
  .  J'ai l'impression que je commence
a avoir des "hallucinations olfactives"…
Je sent des odeurs…
Par exemple, là, une odeur de cigarette, de tabac…
Mais dans l'appartement,
et je sais que rien ne sent comme ça ici.
Rien...



Edito du 16 Avril 2012 :
Vlog...
  . Je devrais écrire des textes,
au moins des notes, des idées de répliques…
Et puis répéter.
Même devant la caméra, ça coute rien.
Répéter ce que je viens de dire,
le dire plus vite,
moins bafouiller ou m'embrouiller…
Mais la vérité, c'est que je sais même pas ou je vais…
J'ai du mal a me motiver a me mettre tout seul devant la caméra.
Je dirigerais quelqu'un,
ou plusieurs personnes,
j'écrirais, je préparerais des trucs,
je leur enverrais leur textes,
je les dirigerais…
Mais moi tout seul ?
Impossible de me motiver.
Je vais pas écrire pour moi,
ou apprendre rien que pour moi ce que j'écris.
Comment se motiver pour un truc reservé a soi tout seul ?
Pffffouuuu…
---
. Je n'essaie même pas vraiment
de faire des trucs propres ou marrant…
Je ne suis même pas motivé pour me mettre devant la caméra…
----
. J'essaie d'apprivoiser la nouvelle version
de mon logiciel de montage video,
mais ce n'est pas encore ça...
Je prefère vraiment l'ancienne version,
plus pratique d'utilisation, offrant plus d'options...
---
. J'ai surtout un problème d'importation
qui fait cet effet déformé que vous voyez...
Cela restera un moment,
car c'est du aussi au format
sous lequel j'ai filmé...
J'ai aussi eu un autre problème d'importation
qui provoquait des "jump cut" au moment de l'importation,
coupant des morceaux de phrases...
C'est parce que l'ordinateur ne doit RIEN faire d'autre
qu'importer la vidéo.
Si on est branché sur internet, par exemple,
ça lui provoque ce "hoquet".





Edito du 14-15 Avril 2012 :
Carnage sur les images...
  . Je viens de découvrir que mon hébergeur d'images
avaient réduit la taille de certaines de mes BD
les rendant complètement illisibles.
Je vais devoir les re-uploader,
tout changer…
Ça va me prendre des plombes,
des jours !
FAIT CHIER PUTAIN !!!
C'est impossible d'avoir la paix ?
De poster un truc et que ça reste tel quel ?
Je vais devoir passer tout mon temps
a re-re les uploader et changer très laborieusement
mes pages et les liens…
Au lieu de faire de nouvelles BD,
ou des vidéos, ou n'importe quoi…
Non…NOOOONNNN…
Il faut RE-RE-REFAIRE ce qu'on a déjà fait,
PUTAIN DE MERDE !!!!!
---
. Et dire que je voulais redessiner…
Heureusement que j'en fait quasiment plus des BD
parce que voyez le mercier !!!
Merde !!!!
Et y'a des trucs qui buguent !!...
----
. En surfant un peu sur internet,
je suis tombé sur cette bande annonce d'un film a sketchs,
ou je fait une apparition :
A Very Very Sexy Snuff Movie



Je suis impatient de le voir un jour !
Le réalisateur, Richard J Thompson,
prépare d'ailleurs un nouveau film,
Hekatombe
qui est en train d'essayer de se monter,
financièrement parlant...
----




Edito du Vendredi 13 Avril 2012 :
Ain't No Sunshine...
  .  Je commence a grignoter les chocolats
que j'ai eu pour Pâques…
Moi qui ne m'attendais pas du tout a en recevoir...
J'ai l'impression que ça fait des années
que je n'ai pas mangé de chocolat noir comme ça...
Cela ne va pas être bon pour le régime,
mais bon,
on va pas les jeter non plus, non ?
----
. Hier, nous nous sommes rendus a Amiens,
et j'en ai profité pour faire un peu de tourisme...
Malgré le fait que,
comme dans un dessin animé,
littéralement,
chaque fois qu'elle me laissait,
le ciel se couvrait de nuages sombres et gris,
et des trombes d'eaux se mettaient a tomber du ciel en torrent...
Pareillement,
lorsqu'elle me rejoint,
d'un coups, le ciel est dégagé, bleu clair,
et le soleil est chaud et rayonnant...
Ça fini par me faire marrer...
---
. Je n'ai finalement rien fait
pour celebrer Vendredi 13...
Je ferais peut être une autre petite vidéo,
la semaine prochaine,
si je trouve le temps et l'envie...
J'aurais du la faire cette semaine,
et j'ai pas trouvé le temps...








Edito du 10 Avril 2012 :
...
  . Dans le rêve que j'ai fait cette nuit,
une jeune et jolie coiffeuse se rend
dans un petit village paumé de province,
répondant a une annonce
pour devenir la mère porteuse d'un sasquatch.
Je me suis réveillé bien avant la naissance,
malheureusement,
mais elle avait déjà pris pas mal de poids et de ventre,
a son grand désespoir…
On y voyait des sasquatchs trainer dans les bois aussi,
dès le début de l'histoire...
----------
. Vous l'avez probablement remarqué,
et je l'ai déjà dit et répété,
mais certaines fautes sur ce blog
ne sont pas du a mon orthographe exécrable,
ou a mon manque d'attention,
mais bien a un "correcteur orthographique automatique"
qui fait n'importe quoi
et que je ne parviens pas a éteindre
ou contrôler...
Parfois, a cause d'une faute de frappe,
comme par exemple un espace
qui manque entre deux mots
parce que je n'ai pas frappé la barre assez fort,
et voila qu'il m'invente un autre mot...
----
. On a passé le dimanche de Paque
avec ma famille...
On était bien crevés en rentrant...



Edito du 06 Avril 2012 :
Disproportion des appréhensions...
  .  On ne devrait pas juger
une personne qui se prends en photo
elle même, pour rigoler,
sur les mêmes critères
que l'on juge le travail d'un photographe professionnel,
travaillant avec un modèle professionnel,
coiffeur, maquilleur, et lumière travaillé,
qui a reflechis a la pose, a la lumière,
qui cherche a se perfectionner,
atteindre quelque chose…
Le second peut être une oeuvre d'art,
ou un produit,
et, particulièrement en tant que produit,
il peut être critiqué pour être amélioré…
La personne qui se prend juste comme ça en photo,
c'est un délire spontané.
L'inonder de critiques, et de jugements
qui s'amusent a la comparer
a du travail de pros,
a dire qu'elle est (forcément) moins belle
que des pros maquillés
offrant leur meilleur profil
sous de flatteuses lumières,
c'est purement et simplement agresser quelqu'un,
chercher a l'insulter, a la rabaisser gratuitement.
---
. Les gens insultent ceux qui sourient maintenant…
Les agressent…
Et vous vous étonnez que tout le monde fasse la gueule
dans les grandes villes...
----
Cela n'est pas valable que pour les photos,
mais aussi pour de très nombreux autres domaines…
Persecuter
 et se défouler sur
des gens spontanés qui s'amusent un peu...




Edito du 4 Avril 2012 :
Collective...
.  Argh...
Ce fut très très laborieux,
et pénible.
Voici enfin la nouvelle de merde,
la petite histoire
que je voulais abandonner...
Collective.
Comme ça, je serais enfin débarasser
et je pourrais passer a autre chose.
----
 . C'est nul.
Appelons un chat un chat,
c'est nul, juste nul.
C'est que du blabla,
il ne se passe RIEN.
Vraiment RIEN.
Et y'a même pas une vraie atmosphère
qui puisse rendre ça fascinant ou intéressant…
C'est juste de la merde,
plate, vide, creuse, et inintéressante, quoi.
--
. Et oui, c'est ça qui me "bloquait",
c'est "ça" que je parvenait pas a me résoudre
a laisser en plan…
C'est laborieux a lire,
ça, j'imagine…
Mais comprenez bien,
ce n'est pas que l'histoire m'obsédait,
qu'elle m'intéressait ou m'était chère,
non,
du tout.
C'est juste que j'avais commencé a prendre des notes,
a l'écrire.
Que j'avais constaté que ça n'avait  AUCUN intérêt,
et qu'en plus, j'étais pas dans le trip pour écrire quoi que ce soit
de toutes façons…
--
. J'ai donc passé tout ce temps
a tenter de me convaincre de laisser tomber
et de passer a autre chose.
Même pas de me dire d'éventuellement y revenir plus tard,
non, non…
Je me disait a moi même de jeter ça a la poubelle
purement et simplement !
Mais non !
Même pour jeter un truc a la poubelle,
pour le bruler,
il faut que je l'ai fini avant…
Je suis chiant quand même...
-
. Il n'y a pas eu de vrai enthousiasme, passion,
ou motivation, ou intérêt
dans le fait de finir d'écrire ce truc…
Je l'ai juste fini parce que…
Parce que je suis trop con pour abandonner
quelque chose a moitié fait !
--
Pour moi, on fait, ou on ne fait pas.
On fait dans l'instant, dans l'énergie de l'inspiration,
du Moment….
Même si après, une fois fini,
on voit tout ce qu'on aurait pu faire mieux et différemment…
Mais tout ça, au fond,
on ne peux vraiment le voir qu'après !
Pas avant.
---
 Je déteste, en plus,
me relancer dans quelque chose
que j'ai déjà en partie écrit…
Je ne suis plus dans la même optique,
la même inspiration, la même idée,
je ne vais plus dans le même sens…
En fait, j'irais bien plus vite
pour un résultat bien meilleur
en reprenant tout a zéro !
Mais je ne le fait pas, là,
pour pas jeter ce que j'ai écrit avant,
soit disant pour aller plus vite,
ce qui est faux...

--
. Donc, comprenons-nous bien,
je n'ai pas du tout chercher a le peaufiner,
cette histoire,
ni a l'améliorer, du tout !
Sans exagérer, finir cette nouvelle
était pour moi une corvée,
une corvée a laquelle je ne voulais pas m'atteler,
préférant faire n'importe quoi d'autre,
préférant surfer sur internet,
ou même ne rien faire,
juste parce que ça me disait rien,
ça me faisait un peu chier, quoi…




Edito du 02 Avril 2012 :
Erase my Face, Erase my history…
Forget about me...

  -You want everything out there
about you or anything
to be just a big flat lie !
-No. Not a lie. Just… Redacted.
The convenient un-embarassing truth.
You know...
----
. Non, mais c'est rien...
C'est normal que vous compreniez pas…
C'est juste pour moi...
----------------------------------------------------------
. Pour parlez de choses plus gaies,
aujourd'hui ça fait huit ans,
8 années d'amour pour mon ange et moi...
Et je l'aime toujours autant,
si ce n'est plus...

 

.


Mon Trombi
Une petite photo, c'est comme un sourire, un mot gentil,
ça ne coûte rien et ça fait du bien, ça fait plaisir...
Alors cliquez, et faites-moi un cliché...
S'il vous plaît...


Twitter



Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos : Mars 2012 - Fevrier 2012 - Janvier 2012 - Décembre 2011 - Novembre 2011 - Octobre 2011 - Septembre 2011 - Aout 2011 - Juillet 2011 - Juin 2011 - Mai 2011 - Avril 2011 - Mars 2011 - Fevrier 2011 - Janvier 2011 - Décembre 2010 - Novembre 2010 - Octobre 2010 - Septembre 2010 - Aout 2010 - Juillet 2010 - Juin 2010 - Mai 2010 - Avril 2010 - Mars 2010 - Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr