Edito du 31 Mars 2012 :
Les mystères de la douche...
.  Second petit Vlog,
encore plus vite torché que le précédent,
alors que je songeais a faire d'autres trucs…
Je n'ai péniblement trouvé qu'un quart d'heure
pour le filmer que Jeudi,
et n'ai eu le temps de le mettre en ligne qu'aujourd'hui,
samedi…
J'espère pouvoir tester un visuel un poil différent
prochainement…
Et c'est pour ça que j'était pressé de le mettre en ligne
pour, en quelque sorte,
tourner la page…
---
. Mon improductivité me ronge un peu…
Je pense que je ne pourrais pas m'empêcher
de revenir finir cette nouvelle
dont je vous ai parlé,
car ça me rend malade de laisser un truc inachevé...



Edito du 29 Mars 2012 :
Anonymous Reign...
. Sur internet,
il ne faut jamais signer ce qu'on écrit,
ou ce qu'on poste,
ne jamais crédité les gens ou les choses
correctement.
Sinon, c'est que des emmerdes.
Il faut l'anonymat.
Ne rien produire.
Ne faire que se moquer.
---
. On encourage le déshonneur,
le vol, l'escroquerie et la lacheté,
on méprise la fierté,
on tourne la noblesse et la politesse
en dérision...
On se prépare un monde des plus radieux...
---
. Être toujours plus découragé
de faire quoi que ce soit,
d'entreprendre quoi que ce soit...




Edito du 28 Mars 2012 :
Forgotten Toys...
. Même en retard, même avec un si bon sujet,
je ne ferais pas les 23h de la BD cette année...
J'avais un instant songé tenter de faire quelque chose en CGI
pour experimenter, et changer...
Une histoire de jouets abandonnés,
de bunny-androïde délaissée...
Et puis non...
Même pas...
---
. La déprime revient en force en ce moment,
me tenaillant, me tourmentant...
Et je n'ai envie de rien...
Il n'y a rien, a part mon ange,
qui puisse me changer les idées...
---
. On pourrait croire que je souffre un peu
de ce qu'on appelle
TDA (Trouble du Déficit de l'Attention)
ou ADD (Attention Deficit Disorder),
l'incapacité a rester focalisé sur quelque chose
pour plus de quelques brefs instants...
Mais je ne crois pas que ce soit aussi simple que ça...
C'est un syndrome, un trouble a la mode, ça...
Mais ça n'explique ni n'excuse rien...





Edito du 24 Mars 2012 :

Il faut pas tout mélanger...
.  Premier essai-test de VideoPodcast.
Pour essayer, pour changer.
J'ai pas écrit de script avant,
j'ai fait ça d'une traite.
J'ai juste coupé les "heu", les blancs,
les bafouillages et hésitations.
C'est fait d'une traite.
C'était surtout pour voir,
sans se prendre la tête,
sans peaufiner…
--
. J'en ferais peut être d'autres
en essayant sans doute d'autres trucs
avec la caméra...
---
. Ça faisait longtemps,
très longtemps,
que je n'avais pas essayé de me connecter
a mes comptes de video YouTube…
Et là, surprise,
ils ont changés les paramètres,
et je ne peux plus me connecter a l'un de mes deux comptes !
Yéhé !
Ils me font bien chier….


Edito du 23 Mars 2012 :
...
.  Je ne pense pas participer,
même a mon niveau, de mon côté,
aux 23h de la BD ce week end…
Pas seulement par manque de temps,
mais parce que, visiblement, en ce moment,
je ne suis pas d'humeur a créer
quoi que ce soit…
----
. Producing art for the mean of producing art is sterile.
You just inspire of what other people do,
copy.
No.
You should have something to say, to express first.
And now, for me, they're nothing.
No need.
No point.
So…
Let just shut up
until I feel I need to open it again.
----
. I need to do, to work
on something real.
Something tangible.
That I do for other people,
with other people,
and with my hands.
Not on computer,
not virtual.
Real.
Tangible.
Need that.
------
. Pourquoi se forcer a parler
quand on a rien a dire ?
---
. En fait, je me rends malade
parce que je n'ai plus les mêmes désirs
ou besoins qu'avant…
Parce que j'ai changé
et que, habitué a celui que j'étais avant,
j'essaie de m'obliger a être, a faire,
ce que je faisais avant.




Edito du 22 Mars 2012 :
Pourquoi se forcer...?
.  Je laisse tomber la tentative d'écriture
de ma nouvelle en cours.
Ça me fait chier parce que j'aime finir les choses,
ne pas les laisser en plan comme ça,
a moitié faites...
J'ai plein de notes,
la structure faite,
je sais ce qui se passe dedans,
mais impossible de me motiver
pour simplement l'écrire...
Sans rire, me forcer a tenter d'écrire
ça en devient plus que laborieux,
ça en devient carrément pénible.
C'est pas bon.
Il faut écrire, créer,
avec passion, pulsion, désir.
Motivé par une impulsion.
Là, ce n'est définitivement pas le cas.
Je n'essaie pas d'écrire par plaisir,
ou par désir,
mais pour d'autres raisons plus absurdes.
---
. Ecrire pour ecrire,
parler pour parler,
créer pour créer,
sans avoir vraiment quelque chose a dire.
Ou alors quelque chose de "réflechis",
quelque chose qui vient de l'intellect,
pas des tripes.
C'est pas bon tout ça.
---
. Ma machine a écrire me manque...
Non pas que j'en ai rééllement besoin pour écrire,
j'ai beaucoup écrit sans,
je peux même écrire au crayon,
j'en ai noirci des pages,
mais le fait d'enfoncer avec force les touches,
le contact et les bruits de la mécanique,
cela me mettait en condition,
m'aidait...
J'aimais beaucoup...
---
. Je déprime un peu en ce moment...
Sans vrai raison...
Et je pense que de tenter de me forcer ainsi
participe a me déprimer,
a me mettre un peu mal a l'aise...
Rien ne m'oblige d'écrire.
Rien ne m'oblige a parler,
ni a créer !
Merde !
Je suis quasiment en train de me rendre malade
parce qu'avant j'écrivait, créait sans arrèt,
et que là, l'envie n'est pas la.
---
. Mais c'est comme de vouloir casser une habitude,
une sorte de reflexe...
Ne pas le faire fait bizarre...
On se croit obligé...
Mais non !
Mais comme je déteste laisser quelque chose en plan
a moitié fait,
je me rend malade,
d'autant plus que je n'ai pas ENVIE de l'écrire...
Je l'écris pour faire quelque chose...
Ou du moins, je tente,
car, non motivé, je ne parviens pas a me concentrer
et papillonne et ne fais rien en fin de compte.
-----
. Ne pas ressentir le besoin d'écrire,
ou de créer,
c'est une bonne chose, bordel !




Edito du 16 Mars 2012 :
...
. Il parait que la plupart des gens
sont déprimés après le sexe…
Post Coïtum Animal Triste,
qu'on dit…
On dit aussi qu'ils s'endorment,
juste après…
Et ben pas moi.
Rien de tout ça.
C'est même tout le contraire !
Je déprime souvent,
la plupart du temps même,
mais de faire l'amour,
ça me remonte le moral
et ça me reveille !
Me mets de bonne humeur,
et en forme !
Pour le coups, parfois,
juste après,
je bondis du lit pour faire plein de trucs,
débordant d'énergie.
C'est pas très romantique...




Edito du 14 Mars 2012 :
Omegalpha...
. Ouf ! Ça y est !
J'ai enfin fini ma nouvelle
pour le sujet du mois du forum MadMovies
Ce fut très très laborieux !
J'avais du temps, pourtant…
Mais zéro motivation.
J'arrivais a me mettre a écrire !
C'était pas juste les distractions,
les empêchements…
Non…
 Ça, ça arrive quand on est dedans,
a fond plongé dedans.
Non. C'était juste moi.
Je papillonnais.
Je regardais d'autres trucs sur internet…
Je faisait rien de concret, non…
Même pas.
Je papillonnais.
Je faisait la lessive, la vaisselle…
Rien, quoi…
---
. Ce qui est rageant a plus d'un titre,
c'est que quand je suis motivé,
j'écris super vite,
je fais un truc bien plus long,
et surtout bien meilleur !
Là, c'est laborieux pour tout le monde...
--
. Voila…
Vous pouvez la lire ici...
Il me reste plus qu'a m'atteler
a d'autres nouvelles
sur les sujets ou je suis en retard
 quand j'aurais le temps…
Ou la motivation…



Edito du 11 Mars 2012 :
True Beauty & Fake Taste...
.  Cela parait bien loin,
mais je me souviens de l'époque
ou les garçons commençaient a se laisser pousser les cheveux,
et les filles a se les couper et a porter des pantalons…
Je me souviens de ce qui virait a une sorte de psychose haineuse :
La peur de se tromper !
La peur de draguer une fille et de tomber sur un garçon.
Cela virait vraiment a la psychose,
a l'obsession,
et ça les rendait parfois très très agressifs !
Cela m'a toujours choqué,
car j'ai toujours été plus ou moins bisexuel,
et que l'idée de se "tromper",
de tomber sur un garçon alors qu'on croyais emballer une fille,
ou vis-versa,
ne m'a jamais dérangé.
Je consomme les deux, moi.
-----
. Aujourd'hui, un peu de ce même état d'esprit
semble frapper les gens,
soi disant a cause d'internet…
En un mot, on pourrait résumé ça par :
"Si c'est beau, c'est forcément faux."
Si une fille est belle en photo,
sur internet ou sur un mur,
ils hurlent "face !".
Ils hurlent "Photoshop" !".
Pour eux, les gens beaux n'existe pas.
Ils n'en ont jamais rencontrés.
Pour eux, vu que eux sont laids,
ce qui est beau est forcément un trucage,
vu qu'aujourd'hui, de tels trucages
sont aisément réalisables.
---
. Au début d'internet, on voyait ainsi
pas mal de gens déclarer comme une vérité absolue
qu'il y avait 95% de mecs sur internet,
et que quand on croisait une nana,
c'était en réalité un mec qui se faisait passer pour une fille.
Cette soi-disant "vérité absolue",
malgré les manifestes évidences que si,
des filles se servent d'un ordinateur et vont sur internet aujourd'hui,
reste une psychose larvée bien présente dans l'esprit de pas mal de gens,
par peur de se tromper.
----
. C'est ça, c'est surtout ça qui les ronge,
c'est la peur, l'angoisse de pouvoir se tromper.
Pour moi, cela viens en particulier du fait
que les gens sont mal a l'aise dans leur vie,
dans leur tête, dans leur corps,
et vis a vis d'eux même.
Des gens rongés par le doute, l'incertitude,
qui cherchent des vérités absolues rassurantes.
Moi, je n'ai pas peur de me tromper.
Il faut les voir, les entendre les hypocrites,
vomir sur les seins refaits qu'ils appellent "faux" seins
en bravade, pour les admirer en secret !
Combien de fois peut-on presque les entendre dire :
"Ils sont vrais tes seins ?
Non ? Alors ils sont moches et mal faits, ça se voit trop !
Ah, pardon, si ? Ah bah, ils sont magnifiques et spectaculaires alors !".
Pour moi, cette attitude est la même que celle des snobs
qui admirent un tableau,
jusqu'à ce qu'on leur révèle que le tableau est un "faux",
qu'il n'est pas signé par l'artiste qu'ils croyaient.
Ils le renient alors de la même manière
qu'ils admirent d'un seul coups un autre tableau remisé
si ils apprennent qu'il est signé, celui-ci,
par un soi disant "grand maitre".
Les tableaux n'ont pas changés pourtant.
Le "faux" demeure aussi beau, et l'anciennement remisé
toujours quelconque.
Mais les gens semblent être incapable d'être sur d'eux même,
sûrs de leurs gouts.
Et plus que tout, ils semblent incapable
de faire face a la société de cons et d'hypocrites,
et de leur dire, quand ceux-ci leur crie "C'est du faux !" :
"Et bien, c'est magnifique quand même ! J'adore comme ça, moi !"
------------------------
. L'injustice liée a cette psychose
que moi j'ai connue,
c'est le rejet de la vraie beauté.
J'ai connu des mannequins, et des actrices.
Des gens plus beaux que des Dieux Grecques.
Et j'ai déjà vu des gens les rejeter
car refusant de croire qu'ils étaient ce qu'ils étaient.
--
. Vous allez dire que cela n'a rien a voir,
mais l'anecdote qui, enfant, m'a a ce sujet marqué,
traumatisé,
c'est qu'un jour, je me suis pris un zéro a une rédaction.
Je comprenais pas.
Sans fausse modestie, vu ce que j'avais fait,
moins de la moyenne, je ne comprenais pas.
On m'a expliqué, en face :
"Ce que tu as fait est trop bon, trop bien fait, trop bien écrit.
Tu l'as forcément repiqué quelque part, je ne sais pas ou.
Tu ne peux pas avoir écrit ça.
Tu as forcément triché. Zéro."
Cela m'a vraiment cassé a l'époque,
et j'en reste encore marqué.
On vit dans un monde ou l'excellence,
la beauté,
n'est perçu qu'avec méfiance, agressivité.
Que si on veux être tranquille,
il faut être moyen, moins que moyen.
En tout. Partout.
Qu'il ne faut surtout pas chercher a s'améliorer.
---
. Que l'on vit dans une société
qui vous pousse sans doute a consommer,
pour combler votre mal être,
mais qui entretient votre mal être,
et surtout, vous interdit de briller,
sous peine d'être aussitôt calomnié.
Dans un monde qui vous interdit de relever la tête.
Qui ne vous encourage jamais, au contraire,
a vous améliorer.
Dans un monde qui vous décourage
a faire ou tenter quoi que ce soit…
Déprimant.
---
. Ne dit-on pas :
la beauté est dans l'oeil du spectateur ?
Il y a des gens, comme moi,
qui parviennent a voir de la beauté en ce monde,
et tout autour d'eux…
D'autres ne savent pas reconnaitre la beauté,
ont peur de la beauté, jalousent la beauté,
craignent la versatilité des tendances…
Le mal, le vice est bien plus souvent
dans l'oeil et le regard
de ceux, aux coeurs pourris,
qui ne peuvent s'empêcher de penser
a d'ignobles choses,
quelques soient les circonstances,
qu'en les choses qu'ils croisent,
en vérité.
Ceux qui voient laideur et mensonge
partout autour d'eux,
sont ceux-là même
qui sont laids et menteurs,
a n'en pas douter…




Edito du 10 Mars 2012 :
...
.  Je crois que je souffre d'une sorte de claustrophobie…
Là, c'est dernières jours,
quand mon ange est pas là,
et même parfois encore quand elle est là,
je suis stressé, comme angoissé,
je m'énerve facilement…
Et j'ai réalisé,
juste avant de sortir faire les courses,
que ce doit tenir du fait
que je ne sors plus beaucoup en ce moment.
Des tas de trucs a faire,
alors, je reste en dedans,
je ne sors pas me ballader,
il y a un moment, un très long moment,
que je ne suis pas parti dans une longue ballade,
une randonnée…
Rien que niveau respirer de l'air frais,
je pense que ça me manque,
vraiment.
Physiquement.
---
. Je vais essayer de sortir marcher un peu dehors…
Tant pis si j'ai pas le temps
et que j'ai plein de trucs en retard…
De toutes façons, dans cet état là,
je n'arriverais a rien de bon.
J'en arrive a ne pas pouvoir me concentrer
pour lire une simple BD pour tenter de me détendre,
en ce moment.
C'est a ce point là.



Edito du 09 Mars 2012 :
...
.  Ce qui est très très frustrant avec internet,
c'est, outre qu'on ne peux pas entendre le "ton"
sur lequel les choses sont dites,
qu'on ne puisse pas jeter un regard noir
a son interlocuteur, pour lui signifier de la fermer,
et surtout, surtout,
de ne pas pouvoir lui coller notre poing dans la gueule
au bout d'un moment,
histoire qu'il arrête vraiment.
---
. Je suis un vieux moi.
D'avant internet et les téléphones portables.
D'avant le politiquement correct.
J'ai vécu a une époque ou c'était pas un drame
de s'en prendre une dans la gueule,
ou d'en retourner une.
Comme on dit, le respect, ça s'apprends.
Et surtout, il y a pas mal de gens qui comprennent rien d'autre.
--
. La plupart des gens sont des gosses.
Ils poussent et poussent,
abusent en se croyant malins,
jusqu'au moment ou ça claque,
ou on leur pose une limite.
Si personne ne pose de limite,
si personne ne claque,
parce que ce serait pas bien,
et bien, ils vont continuer a pousser,
a abuser.
C'est normal.
----
. Dans la vie, je suis le genre de mec
qu'il faut pas faire chier longtemps,
parce que je suis pas un "frustré", moi.
J'ai un truc a dire, je le dis,
envie de faire un truc, je le fais.
Et c'est pour ça que je supporte très mal
l'aspect "anonyme" d'internet,
et l'abus qui en est fait pour faire des saloperies
en toute impunité.
Un mec peux sévir sur internet ainsi
pendant des années désormais,
alors que dans la vrai vie,
il aurait fait pas fait ça très longtemps
avant de se prendre une tarte.
--
. C'est a deux sens en plus,
de cercle vicieux…
Eux, les connards,
ne voient pas non plus
le mal qu'ils font aux gens.
Si le mec en sortant une ignominie a une fille
la voyait fondre en larmes,
il se rendrait sans doute compte qu'il a été trop loin,
qu'il a fait une connerie,
et y repenserait a deux fois,
culpabiliserait aussi, je l'espère.
Mais là, non.
Ils ne voient pas la détresse,
ne peuvent la ressentir.
Ils ne voient pas le mal qu'ils font.
Ils trouvent ça drôle, ces cons.
Alors, ils continuent.
Ils continuent.
---
. Je l'ai déjà dit,
je ne voit pas personnellement
l'intérêt de l'anonymat sur internet,
(ou ailleurs).
A part pour pouvoir faire des choses
que l'on SAIT être répréhensibles,
et qu'on ne devrait donc pas faire.
Je suis contre l'hypocrisie.
Je veux que chacun soit responsable
de ses actes.
Que les gens assument !
-
. Je veux pouvoir retourner une mandale
a un cafard qui me fait chier,
et qu'il sache qu'il y en a une autre prète a partir
si il se ravise de recommencer.
--
. Ouais, je sais…
La solution, c'est de couper internet.
Ce qui reviendrais, pour moi,
a me couper du monde complètement.
Face a un problème
contre lequel on ne peux rien faire,
il est inutile de s'énerver,
ou de se laisser pourrir la vie.
Il suffit d'éteindre.
De débrancher.
De s'en aller.
Pas vraiment le genre de choses
qui vous donne envie de faire quoi que ce soit après…
Non…
Au contraire.
Autant ne plus rien faire. Jamais.
---
. En bref, avec internet,
comme avec toutes les inventions,
on crois se simplifier la vie,
et on ne fait que se créer de nouveaux problèmes,
de nouveaux soucis,
qui vous ralentissent au final
au lieu de vous aider a avancer.




Edito du 08 Mars 2012 :
Pourquoi j'ai changé de Trombi...
. Suite a un trollage intensif et acharné,
la perte régulière de nombreuses photos,
et l'impossiblité de pouvoir y faire grand chose,
je déménage mon Trombi de Trombiblog a Trombiz.
---
. Je devrais y avoir de meilleurs outils de modérations,
et je l'espère, ne plus y perdre des photos...
---
. J'ai tenté d'y reuploader une bonne part
des archives des photos de mon trombi,
histoire que ça ne se perde pas,
et, après y avoir passé des heures,
je n'en ai reposté que moins du cinquième.
Je suis désolé si je n'ai pas re-uploader votre photo,
il ne faut pas y voir quelque chose contre vous,
c'est juste qu'il y en avait trop,
et que ça prenait trop de temps.
Place aux nouvelles photos a présent !
N'hésitez donc surtout pas a vous prendre
et vous re-prendre
en photo sur mon trombi !
Ça me fait toujours très plaisir un petit coucou comme ça !





Edito du 06 Mars 2012 :
The Heat of The Moment...
.  What I need is the heat of the moment.
--
. En ce moment,
en ce moment,
même si je trouve du temps, parfois,
et ok, dernièrement, c'était pas ça non plus,
il me manque le…
Je ne trouve pas le mot.
La motivation. L'urgence.
La fièvre de l'instant.
--
. Pour écrire, pour dessiner,
même pour filmer,
il faut que ce soit comme une pulsion.
irréfléchie, irraisonnée. Urgente.
--
. Il faut que ça sorte tout seul,
spontanément, naturellement…
Il faut que les doigts n'aillent pas assez vite
pour retranscrire tout ce qui nous viens a l'esprit...
Il faut pas se forcer,
ni calculer quand ça nous arrangera.
--
. Je dit souvent :
C'est comme pour faire l'amour.
On tombe sur une personne incandescente,
il y a une alchimie,
et on veux, là, tout de suite,
même si on connait pas nos noms respectifs.
Ce n'est pas :
"Oh, j'ai peut être envie de toi, pourra-t-on faire l'amour
dans 15 jours ou 1 mois ?"
ni "Oh, là, j'ai pas le temps. Dans 2h, ça te va ?".
Il faut que ce soit tout de suite,
sinon l'envie, la pulsion s'en va.
--
. C'est pour ça que j'ai des trucs a finir de monter,
a finir d'écrire ou autre,
et que je ne finirais sans doute jamais…
Parce que le moment est passé.
Cela aurait du été fait tout de suite.
-
. Moi, j'ai besoin qu'on me dise,
"Voila, t'as ces trois acteurs pour la journée,
démerde-toi de faire un film avec !",
par exemple…
J'ai besoin d'une urgence…
D'un désir, d'une compulsion…
Et en ce moment,
j'ai pas trop ça…
Je vieillis, peut être…
--
. Même pour lire, ou pour voir un film…
Je n'ai plus ce désir, cet excitation,
ce besoin urgent de dévorer le livre tout de suite,
d'aller voir le film en trépignant d'impatience
et d'excitation...




Edito du 05 Mars 2012 :
...
.  Cela doit faire 4 jours au moins
que je n'ai pas pu m'assoir pour avancer
dans l'écriture d'une simple courte nouvelle
sur laquelle je ne cherche pourtant pas a m'appliquer…
Cela devrait être si vite fait…
D'une traite, en un court après midi…
Mais, même en écrivant ces mots,
je ne suis pas vraiment tranquille.
---
. Cela me déprime d'autant plus,
que forcément
 cela décale aussi du même coups
d'autres histoires que j'aurais voulu écrire après,
ou d'autres choses que j'aurais voulu faire après,
tels des BD…
---
. J'ai quand même un peu griffonné
pour me calmer, me détendre
après ma journée…
J'en avais bien besoin.
J'étais si énervé a midi que je faisait peur
a mon amour et a notre lapin.
--
. Mais c'est des CGI
que je voudrais faire en ce moment...
Et des expérimentations en dessin…
Mais j'ai pas le temps…
Je dessine juste pour me calmer...




Edito du 01 Mars 2012 :
Classique...
.  Un bruit…
Des billes de métal tombent une a une sur le sol…
C'est le roulement a billes du tiroir
de la table de nuit.
Auto destruction de la table de nuit,
acheté et montée il y a deux semaines seulement.
 Elle a pas couté cher, j'en ferais pas une maladie,
 mais ça valait pas cher non plus…
----
. Je viens de trouver une technique
pour plus me faire emmerder par les bien pensants :
Prétendre que mes créations datent du siècle dernier,
voir d'avant,
et sont les oeuvres d'artistes disparus depuis longtemps.
Sans rire.
Nudité, sexualité, tout.
D'un coups, c'est plus choquant, scandaleux ou dérangeant,
c'est de l'art classique...

.


Mon Trombi
Une petite photo, c'est comme un sourire, un mot gentil,
ça ne coûte rien et ça fait du bien, ça fait plaisir...
Alors cliquez, et faites-moi un cliché...
S'il vous plaît...


Twitter



Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos : Fevrier 2012 - Janvier 2012 - Décembre 2011 - Novembre 2011 - Octobre 2011 - Septembre 2011 - Aout 2011 - Juillet 2011 - Juin 2011 - Mai 2011 - Avril 2011 - Mars 2011 - Fevrier 2011 - Janvier 2011 - Décembre 2010 - Novembre 2010 - Octobre 2010 - Septembre 2010 - Aout 2010 - Juillet 2010 - Juin 2010 - Mai 2010 - Avril 2010 - Mars 2010 - Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 -Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr