Edito du 24 Aout 2017 :
Punching in the face...
  . C’est l’abus qui est mauvais,
l’abus,
mais la plupart des choses
ne sont pas mauvaises.
Foutre une baffe
ou mettre son poing dans la gueule a quelqu’un
je ne considère pas que ce soit forcément mal
selon les circonstances,
je peux même considérer que c’est une bonne chose.
Pas mal de gens, de nos jours,
déforment les choses
prétendant par exemple que donner un coups
est strictement identique à en donner des dizaines
et que c’est le simple fait de lever la main qui est mal,
mais je ne suis pas d’accord.
L’abus est mauvais.
Rouer de coups quelqu’un est mal,
lui donner des coups de pieds alors qu’il est a terre
et le finir a coups de barre de fer,
c’est mal.
Mais remettre les idées en place à un connard
en lui en collant une
pour lui faire bien comprendre
qu’il a dépassé les bornes,
non, je ne trouve pas que ce soit si mal.
Je suis vieux il faut dire,
et je viens d’une époque
où les baffes et les fessées n’étaient pas devenues tabous
comme aujourd’hui,
d’une époque où,
sur un différent,
on échangeait quelques coups
avant de devenir les meilleurs amis du monde.
D’une époque où si un mec mettait la main aux fesses d’une femme
il se prenait une baffe direct et méritée.
Cette baffe, je la trouve plus que normal,
et j’avoue sans honte m’en être pris quelques unes !
Mais aujourd’hui,
c’est la personne qui lève la main qui a tort.
Alors, on subit les abus
et moi, je ne trouve pas ça très normal.
Tuer quelqu’un, c’est mal.
Rouer de coups quelqu’un, c’est mal.
Mais lui remettre les idées en place
lui coller une baffe
de sorte qu’il y réfléchisse à deux fois avant de recommencer,
ça, je ne trouve pas ça fondamentalement mauvais.
On n’envoie personne a l’hôpital,
on n’intériorise ni ne subit rien,
on permet juste a la personne de comprendre,
d’apprendre qu’elle a été trop loin,
et on lui permet de se remettre en question
et de grandir.
C’est bon pour tout le monde,
tant qu’il ne s’agit pas d’abus
systématique et répété.
Une fois. Une seule.
Ça suffit amplement.
Tant que l’autre comprends.





Edito du 22 Aout 2017 :
En aparté
ou à travers le quatrième mur...

  . Êtes-vous familiers avec le concept
du quatrième mur
dans le domaine de la fiction ?
Le terme vient du théâtre,
où le décor dans lequel évoluent les personnages
n’est, la plupart du temps,
constitué que de trois murs.
Le quatrième mur étant le côté du public,
si il était dressé, le public ne pourrait pas voir les personnages.
Au cinéma, et à la télé,
des décors sont souvent construits sur ce modèle
pour laisser la place aux caméras, aux éclairages, à l’équipe
et parfois même à un public.
Les acteurs font ainsi comme si il y avait un mur,
comme si ils ne voyaient pas le public et les caméras.
S’adresser directement à la caméra et au public
revient a briser le quatrième mur,
ce mur virtuel et invisible
et briser les codes et conventions de la fiction.
Cela a toujours existé au théâtre,
et aujourd’hui ça existe jusque dans la littérature
et les comics.

. Et si je vous parle de ça,
c’est parce que j’envisage de faire un truc
qui fasse ça,
qui brise ce mur,
et j’ai énormément de mal.
J’ai vu un auteur le faire,
je sais donc comment faire,
mais je n’y arrive pas encore.
Je me crispe.
Je tente de tricher en disant
que mon personnage s’adresse
à une webcam sur un ordinateur
voir même sur un drone volant,
mais ça ne rends pas du tout la même chose.

. J’espérant qu’en en parlant ici,
ça se débloquerait dans ma tête
en mettant ça a plat,
mais non, toujours pas.

. Pour vous donner un exemple concret
de ce que ça peux donner,
ci au dessus,
extraite d’une BD que j’ai faite et postée sur un forum,
l’héroïne se tournait vers la caméra
autrement dit le lecteur
pour répondre et souhaiter la bienvenue
à un nouveau membre du forum
qui venait de s’inscrire.
Je voudrais faire un truc
où l’héroïne se présente,
non pas à un personnage
mais bel et bien au lecteur,
et aussi simple que cela puisse paraitre,
ça me bloque un peu dans l’idée.






Edito du 21 Aout 2017 :
What audience wants
and what audience needs...

  . Je ne sais pas si vous regardez
la série télé « Game of Thrones »,
mais je voudrais vous parler de quelque chose
à propos de cette série.
Sans vous spoiler quoi que ce soit,
ne craignez rien.
Voila,
pour moi, selon mon opinion,
les dernières saisons de « Game of Thrones »,
les saisons 6 et 7,
tiennent davantage de la fan-fiction
que d’autre chose.
Je ne dis pas que c’est mauvais,
je dirais même que c’est de l’excellente fan-fiction
et je passe un très bon moment devant,
mais ça s’est éloigné de la dramaturgie,
de ce qui faisait la série.
Et ça ne tient pas juste au fait
qu’ils n’adaptent plus les bouquins,
même si ça y participe sans le moindre doute
et que ça n’aide pas.
De toutes façons,
ils avaient toujours pris certaines libertés
par rapport aux livres.
Non, pour moi,
le problème tient à la trop grande popularité du show.
Et oui.
C’est une série qui n’hésité pas a tuer
les personnages principaux
et ce, de manière particulièrement cruelle et injuste,
et à leur faire subir les pires horreurs.
Depuis le début c’est comme ça.
Ça prends aux tripes,
on reproche son sadisme à l’auteur,
mais on suis avidement le show
qui sonne incroyablement réaliste,
reflétant la cruauté injuste de la réalité…
Et puis, à la fin d’une saison,
une des héroïnes du show a subit un viol.
Ce n’était pas gratuit du tout,
et ce n’était même pas graphique non plus,
alors que le show s’était permis jusque là
pas mal de choses très graphique,
y compris dans les viols de ses héroïnes,
parce que ce n’était pas la première fois que ça arrivait dedans.
Sauf que là,
le show était au pic de sa popularité
et ça a hurlé sur internet.
Les reproches se sont déversés sur la chaine.
Au point que,
peu de temps après,
les responsables de la série se sont exprimés,
s’excusant presque,
arguant qu’ils avaient entendus ce que le public disait
et qu’ils allaient faire bien attention.
Depuis lors,
plus rien d’horrible ni d’injuste
n’arrive aux héros.
Les gentils triomphent continuellement,
et pour moi, donc,
ça sonne comme une fan-fiction
écrit par un jeune fan qui,
basé sur ce qui s’est passé,
imagine la suite idéale,
ce qui pourrait se passer de cool.
C’est sympa,
c’est même cool,
les héros triomphent,
plus rien d’injuste ne se produit,
c’est donc très confortable a regarder,
mais ce n’est plus vraiment le show
selon moi.

. Dans les premières saisons,
on sentait l’adaptation relativement fidèle
de livres écrit par un vrai auteur qui suis ses personnages.
Le show, lui, est devenu un produit,
certes bon,
mais destiné a plaire à tout le monde
et surtout a ne déplaire a personne,
ce qui n’était pas du tout le cas
lors de sa conception
et de ses premières saisons.
Il n’y a qu’a voir ce qui arrivait aux personnages
pour s’en rendre compte.

. Je voulais parler de ça
parce que c’est symptomatique
de ce qui se passe a Hollywood
ces dernières années.
Les films sont devenus non plus des oeuvres
mais des produits
destinés non seulement a plaire au plus grand nombre
mais surtout a ne pas risquer de trop déplaire.
Avec des producteurs qui ne comprennent pas
l’inanité de leur démarche
et l’insuccès de leur procédé.
Ils organisent des projections tests avec questionnaires,
et souvent ont du succès selon les questionnaires,
mais les films ainsi formatés sont malgré tout
des échecs,
alors que d’autres aux projections tests désastreuses
savent trouver leurs publics et le succès.
Sauf que ce qui ne doit déplaire a personne
ne passionne personne.
On a des produits encore plus vite oubliés
qu’ils ne sont vus,
et ça va en s’empirant.
Parce que ça coute de l’argent,
beaucoup d’argent,
que les studios veulent des énormes succès,
au risque de faire d’énormes échecs,
et qu’ils le font au lieu
de produire des petits et moyens budgets
qui s’amenuisent au fur et a mesure des années
pour se concentrer sur des grosses franchises
toujours plus consensuelles.

. Ce que le public a besoin,
c’est de quelque chose qui l’interpelle,
qui lui parle,
qui le choque,
qui le dérange un peu.
Mais il ne vous dira jamais
qu’il veux voir le héros mourrir à la fin.
Parce que si c’est bien fait,
il est attaché au héros et ne veux pas qu’il meurt.
Oui.
Mais l’histoire,
pour être une bonne histoire
a besoin que le héros meurt.








Edito du 20 Aout 2017 :
...
  . Very often,
the problem isn’t art itself.
As to appreciate it,
or to do it.
The problem is everything else around.

. Sometimes,
doing a little picture
cause massive headaches
and nervous breakdown,
for a result that doesn’t look like much,
but it’s not the art the problem,
it’s all the technicals difficulties around,
the interruptions,
the frustrations, all of that.
It’s a battle, really.
A war sometimes.
-
. And to appreciate art,
you have to be in a certain mindset,
in a certain mood.
Sometimes, the greatest art can’t touch you
because you’re not open to it
because of a thousands things
that goes around in your life.
And the other way around.
Sometimes, some art that isn’t that great
really touch you
because
for you
and maybe only for you
it’s the right art at the right time.





Edito du 19 Aout 2017 :
The secret is persistance...
  . How does an actor
can have a career ?
That’s quite easy :
He works.
What’s the main work for an actor ?
Taking auditions.
Too often,
people try one or two auditions,
and give up,
whining.
An actor that have a career,
he goes to dozens, hundreds,
thousands auditions.
And he gets rejected.
Many more times that he can count.
But he keep on going,
he doesn’t give up.
And once in a while, he is taken.
That’s how it works.
That’s the big secret.
Persistance.
Nearly all the writers can tell you about
the many letters of rejections
their books suffered.
But they didn’t give up after one or two rejections,
they persisted.
That’s the big secret.
And in the same way,
you can only become better at something
by doing it.
Painters have to paint.
Waters have to write.
Not wait for inspiration
or for when it’s convenient,
but every fucking day
without giving up.

. I’ve heard of a man
who planted a tree every day
for 37 years,
and grew back a forest.
And someone call that a little thing
that do big.
But it’s not a little thing.
It’s every fucking day
for many many fucking years.
It’s not easy.
It’s not a little thing.
It’s so much easier
to give up.
When we talk about ecology,
it’s not about doing something once or twice,
it’s about changing habits
and keep at it.
It’s hard.






Edito du 18 Aout 2017 :
Les braves gars,
ça n’existe pas...

  .  L’autre jour,
en me baladant sur internet,
je suis tombé sur un article de blog
qui soulevait une reflexion intéressante
quand on y pense.
On entends souvent les hommes se plaindre
que les filles préfèrent les mauvais garçons,
et qu’elles n’aimaient pas les gentils garçons,
et que les braves gars se retrouvaient « friendzonés ».
Mais dans les faits, dans la réalité,
loin des idées que pas mal d’hommes se font sur eux-mêmes,
les gentils garçons, les vrais braves gars,
et ben ça n’existait pas.
Dans les faits,
le mec qui prétends être just gentil, bien brave,
et bien ça se sent, ça se ressent, ça se voit,
ça crève les yeux même qu’il a autre chose derrière la tête,
et dans les faits,
il se montre bien plus glauque, bien plus malsain,
avec sa perversité hypocrite qu’il n’admet même pas lui même
que le type au comportement plus libéré et spontané.

. Il y a des gens qui ont un problème
avec le terme même de « friendzone »,
mais ce n’est pas mon cas.
J’ai des amis hommes et des amies femmes
et ça ne me dérange pas du tout de les compter
parmi mes amis,
et non comme des coups d’un soir potentiels.
Le terme aurait une connotation négative,
moi, je ne dirait pas « négative »,
je dirait « chouinarde ».
Des gens se posent en victimes malheureux
de n’être « que » des amis
et pas des objets sexuels.
Mais si quelqu’un se plaint ainsi,
c’est que c’est un obsédé un peu lâche et hypocrite
qui n’a jamais du franchement déclarer ses intentions
ou pire encore, qui n’accepte pas d’avoir été rejeté
et de ne pas plaire a celle qu’il désire.





Edito du 16 Aout 2017 :
Retour sur les Terres de Glace...
  . Alors que nous préparons nos bagages
pour notre voyage en Equateur
le mois prochain,
nous songeons déjà
au voyage suivant.
Et les circonstances font
qu’il y a de très très grosses chances
pour que nous retournions en Iceland.

. En effet,
suite à un concours de circonstances
et de quasi-coincidences,
mais aussi et surtout,
grâce a une extrême réactivité,
mon ange a trouvé du boulot
à une de ses amies
là bas.
Pile dans un coin qu’elle n’a pas eu le temps
de visiter la dernière fois.
Et vu qu’elle voulait absolument y retourner,
on ne peux pas ne pas y aller.
On va encore exploser notre budget…





Edito du 13 aout 2017 :
Ni pour, ni avec,
mais en dépit des autres...

  . A mon sens,
l’art est une sorte de moyen d’expression,
né de la frustration de pouvoir communiquer,
exprimer,
des choses que l’on a en soit.
Une sorte de trop plein.
Donc, par cette définition,
les plus grands artistes sont des gens
qui ne parviennent pas a exprimer autrement,
socialement par exemple,
ce qu’ils éprouvent,
et font de l’art
par frustration
et défoulement.

. L’artiste est hélas
presque toujours
solitaire dans son art.
Il fait de l’art pour lui même
parce qu’il en a besoin,
comme on a besoin
de hurler de douleur
quand on a mal.
C’est exactement le même besoin.
Et comme une personne qui souffre et qui hurle de douleur,
il aimerait partager ça avec quelqu’un
être entendu et compris.
Des tas d’artistes recherchent des collaborateurs,
ne serait-ce que pour le soutien moral
que cela constitue,
la valorisation…
Mais hélas,
dans la majorité des cas,
cela ne marche pas.
La douloureuse vérité c’est que
si les artistes aimeraient faire de l’art pour les autres
ou avec les autres,
la plupart du temps, presque toujours en fait,
ils font de l’art en dépit des autres.
Parfois même en réaction contre les autres.
Et c’est pénible.
Parce qu’ils aimeraient tant partager,
collaborer, construire a plusieurs,
au lieu de se battre
envers et contre tous. 

..
.



Twitter



Bienvenue sur le site du darkcowboy, sur le blog du DarkCowBoy...

Précedents Editos :

--- Juillet 2017 - Juin 2017 - Mai 2017 - Avril 2017 - Mars 2017 - Février 2017 - Janvier 2017 - Décembre 2016 - Novembre 2016 - Octobre 2016 - Septembre 2016 - Aout 2016 - Juillet 2016 - Juin 2016 - Mai 2016 - Avril 2016 - Mars 2016 - Février 2016 - Janvier 2016 - Décembre 2015 - Novembre 2015 - Octobre 2015 - Septembre 2015 - Aout 2015 - Juillet 2015 - Juin 2015 - Mai 2015 - Avril 2015 - Mars 2015 - Février 2015 - Janvier 2015 - Décembre 2014 - Novembre 2014 - Octobre 2014 - Septembre 2014 - Aout 2014 - Juillet 2014 - Juin 2014 - Mai 2014 - Avril 2014 - Mars 2014 - Février 2014 - Janvier 2014 - Décembre 2013 - Novembre 2013 - Octobre 2013 - Septembre 2013 - Aout 2013 - Juillet 2013 - Juin 2013 - Mai 2013 - Avril 2013 - Mars 2013 - Fevrier 2013 - Janvier 2013 - Décembre 2012 - Novembre 2012 - Octobre 2012 - Septembre 2012 - Aout 2012 - Juillet 2012 - Juin 2012 - Mai 2012 - Avril 2012 - Mars 2012 - Fevrier 2012 - Janvier 2012 - Décembre 2011 - Novembre 2011 - Octobre 2011 - Septembre 2011 - Aout 2011 - Juillet 2011 - Juin 2011 - Mai 2011 - Avril 2011 - Mars 2011 - Fevrier 2011 - Janvier 2011 - Décembre 2010 - Novembre 2010 - Octobre 2010 - Septembre 2010 - Aout 2010 - Juillet 2010 - Juin 2010 - Mai 2010 - Avril 2010 - Mars 2010 - Février 2010 - Janvier 2010 - Décembre 09 - Novembre 09  - Octobre 09 - Septembre 09 - Aout 09 - Juillet 09 - Juin 09 - Mai 09 - Avril 09 - Mars 09 - Fevrier 09 - Janvier 09 - Decembre 08 - Novembre 08 - Octobre 08 - Septembre 08 - Aout 08 - Juillet 08 - Juin 08- Mai 08 - Avril 08 - Mars 08 - Fevrier 08 - Janvier 08 - Decembre 07 - Novembre 07 - Octobre 07 - Septembre 07 - Aout 07 - Juillet 07 - Juin 07 - Mai 07 - Avril 07 - Mars 07 - Fevrier 07 - Janvier 07 - Decembre 06 - Novembre 06 - Octobre 06 - Septembre 06 - Aout 06 - Juillet 06 - Juin 06 - Mai 06 - Avril 06 - Mars 06 - Février 06 - Janvier 06 - Decembre 05 - Novembre 05 - Octobre 05 - Septembre 05 -Aout 05 - Juillet 05 -Juin 05 - Mai 05 - Avril 05 - Mars 05 - Fevrier 05 - Janvier 05 - Decembre 04 - Novembre 04 - Octobre 04 - Septembre 04 - Aout 04 - Juillet 04 - Juin 04 - Mai 04 - Avril 04 - Mars 04 - Fevrier 04 - Janvier 04 - Decembre 03 - Novembre 03 - Octobre 03 - Septembre 03 - Aout 03 - Juillet 03 - Juin 03- Mai 03 - Avril 03 - Mars 03 - Fevrier 03 -Janvier 03 - Decembre 02 -Novembre 02 - Octobre 02 -Septembre 02 - Aout 02 - Juillet 02 -


Ecrivez-moi :
darkcowboy@wanadoo.fr